Aller au contenu
FullCarton

Canon 50mm f1.4 USM vs 50mm f1.8 STM

Messages recommandés

Coucou !

 

Comme annoncé dans ma présentation, je possédais un petit 50mm f1.4 USM, et j'envisageais de passer au f1.8 STM.

Je n'étais pas très content de mon 50 f1.4, car je le trouvais quasi inutilisable en dessous de f2, et la mise au point était lente et peu précise, voire peinait à accrocher, ce qui me faisait rater pas mal de shoot si je n'y prêtais pas attention. Le pire, c'est que ce manque de précision n'était pas uniquement présent lorsque je shootais dans le feu de l'action, mais il me faisais aussi rager lorsque je m'adonnais à une pratique que j'aime bien, le paysage urbain de nuit à main levée. A ce petit jeux, je devais systématiquement mettre au point manuellement au live view si je voulais quelque chose de propre.

 

Bref, un jour, alors que comme d'habitude, je trimbalais mon boitier avec moi, le petit 6D et son fidèle 50mm toujours au poste, tombe de moins de 10cm, dans sa housse rembourrée, sur de la moquette... Je n'étais pas particulièrement paniqué, mais je vérifie quand même l'état de l'APN, résultat, le 50mm est MORT !!!! Le bloc optique a heurté le sol, le fut est cassé au niveau de l'indicateur de MAP, le moteur AF est mort, la bague de MAP ne tourne plus, bref, il est EXPLOSE le machin !

 

Ayant déjà fait faire des cabrioles autrement plus impressionnantes à un objo plus lourd et complexe (notamment un 17-50 f2.8 avec stabilisation... :D  qui n'a eu strictement aucun dégâts, lors d'une chute dans des conditions similaires mais plus violentes, car pas de housse rembourrée et chute d'une hauteur plus importante...) je considère que la réputation de fragilité de cet objo n'est clairement pas volée !

Bref, devant le fait accomplis, je me dis "bon, bah j'vais tester le 50 f1.8 STM alors !" ni une ni deux je filoche chez Boulanger et j'acquière mon bien.

Alors, je commence par les points négatifs :

Pas de pare-soleil ni de housse fournies, alors que c'est le cas pour le produit équivalent chez Nikon par exemple.

 

Et... C'est tout !

 

Pour le reste, le 50mm f1.8 explose ses concurrents de la même marque. Je ne parle évidemment pas des Samyang, Sigma, Tamron 45mm, ou zeiss, et j'en passe, mais par rapport aux Canon 50mm f1.8 I et II, et par rapport au f1.4 USM, cette petite bête est un bijou.

 

Je commence la comparaison avec le 50 f1.8 I que je n'ai pas possédé mais que j'ai déjà utilisé.

 

Niveau qualité de fabrication, on est sur du kiff kiff, avec un petit plus pour le charme de l'ancien sur le 50mm f1.8 I, si vous possédez celui-ci et que vous en êtes content, pas la peine de changer.

Par rapport au f1.8 II, alors là, c'est une atomisation en bonnes et dûes formes.

Cette remarque est valable pour les vI et II du f1.8, la version STM est plus homogène sur tout le champ et a un meilleur piqué à toutes les ouvertures. Même si la formule optique n'a pas changé, la dernière itération dispose de traitements sur ses verres améliorant les performances par rapport aux prédécesseurs (source lenstip)

Par contre, là ou le 1.8v2 se fait défoncer, c'est sur la qualité de fabrication, (Baïonnette en plastique, bague de map très mal placée, tournant pendant la map, pouvant forcer sur les moteurs en cas de mauvaise manip, sans compter la précision calamiteuse en manuel...)

Bref, vu la différence de prix entre le vII et le STM, le STM gagne haut la main...

 

Mais, qu'en est-il du 50 f1.4 USM, supposé plus haut de gamme ?

Soyons claires, le 50 f1.4 Canon est un objo d'un autre temps. Il n'a jamais bénéficié d'une aura particulière, n'est pas un objo d'exception qui ne vieillira jamais, comme peuvent l'être certaines antiquités aux caractéristiques suffisamment uniques pour traverser les âges sans être complètement oubliables. C'est pas non plus un mauvais objo, mais clairement, il est mal adapté aux boitiers modernes (en tous cas, le mien, peut-être ai-je eu un mauvais exemplaire...).

Parmi ses défauts qui m'horripilent, la faiblesse du piqué à pleine ouverture, et surtout, le manque de précision de la map. La bague de map est plutôt pas mal mais pas exceptionnelle en manuel.

Faisant de l'astronomie, je me sers souvent de la map manuelle, même si le 50mm f1.4 USM est meilleur que les 1.8 des deux générations précédentes pour la map manuelle, sa bague reste très très loin du confort et de la précision offerte par, par exemples, les bagues du 16-35, du 70-200, du samyang 135, ou du 105 Sigma... Même si le must du must, c'est le crayford deux vitesses de mon téléscope, mais bon, ça n'existe pas sur un objectif... Ou alors...

 

Et bien SIIII la mise au point deux vitesse existe, et c'est génial !

En effet, les objectifs STM de Canon ne disposent pas de mise au point manuelle directe. Les moteurs ne sont jamais débrayés, et ce sont toujours eux qui entraînent l'objectif. C'est un système similaire à celui de certains objectifs très haut de gamme, comme le 85mm f1.2 ou le 200 f1.8 de chez Canon.

Alors oui, la faiblesse de ce système, c'est que, si tu veux utiliser ton objo en manuel en cas de panne de ton autofocus, bah tu peux pas, le moteur tombe en panne, l'objo est foutu. Mais l'avantage est que le système est plus simple. Plus besoin d'un système pour débrayer le moteur pour faire la map (sauf pour les objos USM biensur, qui disposent de la retouche du point...). Mais surtout, la bague de mise au point est juste une molette électronique qui va actionner les moteurs pas à pas de mise au point. Ca n'a l'air de rien, mais cette particularité permet une fonctionnalité très sympa qui donne un avantage décisif de cet objo sur les autres 50mm Canon.

Déjà, au niveau construction, plus de risque de tourner la bague par accident pendant que le moteur fonctionne, ce qui peut l'abîmer sur les versions I et II de l'objectif. Ensuite, plus de possibilité, toujours en cas de fausse manip, de tourner très brutalement la bague de map, entrainant un choc du bloc optique dans le fut. Le bloc optique n'ira jamais plus vite que ce que permette le moteur et sera ainsi protégé contre ces à-coups qui peuvent abîmer les vieilles versions de cet objectif.

Ensuite, cette particularité permet d'améliorer grandement la précision de la mise au point. En effet, lorsque l'on tourne la bague très lentement, le rapport de démultiplication sera faible, et la précision excellente. Cette précision le hisse à auteur de mon Samyang ou de mon macro Sigma en terme de précision de la bague de focus ! Et ce sont des objos excellents de ce point de vue ! Par contre, il ne partage pas avec eux l'inconvénient de ces deux objo qui est une course longue, ou une bague dure à tourner, rendant le passage de map du mini à l'infini assez long. En effet, lorsque l'on tourne la bague de map plus vite sur un objo STM, le rapport de démultiplication augmente et le bloc optique coulissera plus vite. Franchement, la transition entre les modes rapides et lents est extrêmement intuitive et rend l'utilisation de cette bague de map juste parfaite...

 

Enfin, ajoutez à ça que cette motorisation est bien plus performante et précise que les vieux USM entrée de gamme. Bien-sûr, il est ultra lent par rapport à mon 70-200 f2.8 qui a un autofocus de course, mais ce petit 50 f1.8 STM est loooooiiiiiin devant ses deux prédécesseurs, et même du 50 f1.4 !

 

Bref, je fais le résumé :

Les 50mm f1.8 vI et II sont morts et enterrés, leur motorisation est trop à la ramasse pour nos boitiers modernes.

Le 50 f1.4 est plus gros et lourd, plus lent, moins précis à la mise au point, et moins bon à toutes les ouvertures partagés avec le 50 STM.

Le 50 STM est plus petit et léger, plus rapide et précis, et dispose d'un piqué supérieur, tout en étant bien moins cher !!!

 

A moins que vous ne soyez adepte de l'ouverture à f1.4, la différence entre une photo prise à f1.4 ou à f1.8 est très faible en terme de rendu. Si vous hésitez entre les deux, n'hésitez plus, le 50mm STM a enterré tous ses prédécesseurs entrée et milieu de gamme. ;)

 

Ceci n'est bien-sûr que mon avis, et je finis tout ça par une dernière chose pour tempérer mes propos.

A moins de poser plusieurs boitiers sur trépied avec le même réglage au même moment, un avec un 5.0 f1.4, un autre avec un 50 f1.8 STM, un troisième avec un 50 f1.8 II, les différents objos dont j'ai parlé auront des rendus quasi indiscernables. Si vous vous accommodez des défauts du 50 f1.4 ou d'un 50 f1.8 I ou II, ils restent de bons objo, vous pouvez continuer à les utiliser, pas la peine de l'exploser par terre pour en acheter un nouveau. De plus, le 50 f1.4 a probablement un dernier argument en sa faveur, le diaph 8 lamelles contre 7 pour le STM. Je n'ai pas encore testé à fond ses perfs nocturnes, notamment sur les sources de lumières ponctuelles, mais il est évident que les étoiles à 8 branches du f1.4 auront plus de charme que le fouillis à 14 branches d'un diaph à 7 lamelles. M'enfin si la seule chose qu'on remarque sur une photo, c'est ce genre de détail, c'est que la photo n'a pas beaucoup de personnalité en soi, et c'est triste... ;) Par contre, si vous envisagez d'acquérir un 50mm Canon pour la première fois, le 50 f1.8 STM est un must have !

 

Voilà, à vous les studiooooos !!!

 

:D:D:D

 

 

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh, j'ai oublié, la map à 35cm du STM au lieu de 45 pour l'USM, c'est vraiment cool en proxi ! :D Voilà, c'est tout...

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce retour d'expérience très détaillé @FullCarton 

Ce que j'aime avec toi, c'est que c'est précis et qu'on sait tout. :) 

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puisque tu veux ton retour complet j ajouterai le la transmission du 1.8 STM est meilleurs que celle des deux autres a savoir que la quantité réelle de lumière a f1.8 et de T2 (soit 0.3 ev de plus que annoncé) la ou celle du f1.8 II est de T2.2 et celle qu f1.4 est de T1.7.

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de cette précision @Dr_Weird :) 

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/12/2018 à 07:53, Dr_Weird a dit :

Puisque tu veux ton retour complet j ajouterai le la transmission du 1.8 STM est meilleurs que celle des deux autres a savoir que la quantité réelle de lumière a f1.8 et de T2 (soit 0.3 ev de plus que annoncé) la ou celle du f1.8 II est de T2.2 et celle qu f1.4 est de T1.7.

Merci pour cette précision ! C’est une excellente chose, ça permet de mieux gérer sa profondeur de champs à luminosité égale ! ;) 

Modifié par FullCarton
Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bon retour d'expérience :)

Désirant me séparer de mon sigma 35mm art, je voulais reprendre un 50mm.

Au départ, je cherchais le Tamron 45mm mais ai finalement opté pour le 50mm STM.

Je l'ai reçu hier et les premiers tests effectués avec, sont en effet assez concluants.

J'ai eu par le passé le 50mm 1.8II et le 50mm 1.4 (2 fois).

Pour le 1.4, c'est un peu la loterie. On peut tomber sur un excellent modèle comme sur un médiocre. Beaucoup ont fait ce constat.

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 28/12/2018 à 08:52, BenTh a dit :

Très bon retour d'expérience :)

Désirant me séparer de mon sigma 35mm art, je voulais reprendre un 50mm.

Au départ, je cherchais le Tamron 45mm mais ai finalement opté pour le 50mm STM.

Je l'ai reçu hier et les premiers tests effectués avec, sont en effet assez concluants.

J'ai eu par le passé le 50mm 1.8II et le 50mm 1.4 (2 fois).

Pour le 1.4, c'est un peu la loterie. On peut tomber sur un excellent modèle comme sur un médiocre. Beaucoup ont fait ce constat.

Je n'ai eu qu'un seul 1.4 mais j'ai eu un objo assez correct optiquement une fois unpeu fermé, et un AF catastrophique, quoi qu'un peu amélioré chez Vilma !

Oui, le STM est très bon à côté ! Petit bémol, j'ai constaté que une map sur le point central puis décalage pouvait ne pas donner une map parfaite, ce qui signifierait que le champ n'est pas parfaitement plan à pleine ouverture ! En même temps la reprise du point est tellement facile en manuel que ça n'est pas gênant je trouve. Mais bon, je préfère le signaler quand même ! ;)

 

Pour le tamron, j'en ai essayé un en boutique, (le 35) et j'ai été un peu déçu par la qualité de fabrication, ça fait un peu léger, je me demande si, vu les techno qu'il y a dedans (formule optique et stabilisation) une telle légerté pouvait être compatible avec la résistance de la machine... :/

 

Bref, c'est pas le sujet ici Tamron, j'ouvrirais éventuellement un nouveau sujet ! ;)

 

Edit : je voulais te poser des question sur le Sigma en MP mais je ne peux pas t'écrire...

 

Pourquoi veux-tu t'en séparer ? Je regarde pour ce genre d'objo depuis un moment donc ton avis m'intéresse ! ;)

Modifié par FullCarton
ajout d'éléments
Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, FullCarton a dit :

Petit bémol, j'ai constaté que une map sur le point central puis décalage pouvait ne pas donner une map parfaite, ce qui signifierait que le champ n'est pas parfaitement plan à pleine ouverture !

Si je peux me permettre, la planéité du champ n'est pas en cause, c'est la procédure qui consiste à faire le point puis à pivoter qui est fausse.

Je m'explique.

 

Étape 1, le photographe fait d'abord le point sur le sujet qu'il souhaite à gauche de sa photo (point vert) :

fp025.jpg.7267e99a528c57ed3610ffd3ff162d1f.jpg

Le sujet est dans le plan de netteté, plan qui est bien sûr perpendiculaire à l'axe de visée (ligne bleue).

 

Étape 2, le photographe pivote ensuite pour obtenir son cadrage définitif :

fp026.jpg.b6ca10f6a6d9e00a3eb5814470fb17a9.jpg

Aïe. En pivotant il déplace aussi le plan de netteté, et donc à l'arrivée le sujet de départ n'y est plus.

 

Avec un diaphragme fermé, vu la profondeur de champ ça passe encore, mais avec un diaphragme très ouvert comme c'est le cas ici c'est mort, et ce n'est pas l'objectif qui en cause. L'erreur, c'est la pratique de la mise au point via le collimateur central suivi d'un recadrage, pratique hélas largement recommandée.

C'est pour cela qu'il faut toujours faire le point dans le cadrage final, soit en manuel, soit par sélection du collimateur, soit en touchant l'écran tactile, soit par reconnaissance de la scène par l'appareil, ce ne sont pas les moyens qui manquent.

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est  élémentaire mais je n'y ai pas pensé, et maintenant que tu le dis, c'est vrai que je ne shootais que très rarement plus ouvert que f2.8 avec mon 50f1.4, et quand on a un nouveau matos, on a tendance à l'ausculter sous toutes les coutures... Merci pour cet éclaircissement !  ;)

 

Les histoires de reconnaissances de scène où je ne sais quoi, c'est pas la peine avec le 6D. Sur le 6DmkI, seul le coli central est vraiment efficace,  donc map  puis cadrage, je le fais tu le temps. Après,  le viseur est assez clair pour permettre une retouche du point sans difficulté !

 

Le bon vieux 1D3 à un AF bien plus efficace et couvrant une très grande partie du champ, donc là oui, c'est cadrage puis map !

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

très bien résumé

Modifié par carriole
Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 04/01/2019 à 16:27, FullCarton a dit :

Je n'ai eu qu'un seul 1.4 mais j'ai eu un objo assez correct optiquement une fois unpeu fermé, et un AF catastrophique, quoi qu'un peu amélioré chez Vilma !

Oui, le STM est très bon à côté ! Petit bémol, j'ai constaté que une map sur le point central puis décalage pouvait ne pas donner une map parfaite, ce qui signifierait que le champ n'est pas parfaitement plan à pleine ouverture ! En même temps la reprise du point est tellement facile en manuel que ça n'est pas gênant je trouve. Mais bon, je préfère le signaler quand même ! ;)

 

Pour le tamron, j'en ai essayé un en boutique, (le 35) et j'ai été un peu déçu par la qualité de fabrication, ça fait un peu léger, je me demande si, vu les techno qu'il y a dedans (formule optique et stabilisation) une telle légerté pouvait être compatible avec la résistance de la machine... :/

 

Bref, c'est pas le sujet ici Tamron, j'ouvrirais éventuellement un nouveau sujet ! ;)

 

Edit : je voulais te poser des question sur le Sigma en MP mais je ne peux pas t'écrire...

 

Pourquoi veux-tu t'en séparer ? Je regarde pour ce genre d'objo depuis un moment donc ton avis m'intéresse ! ;)

A PO, la zone de netteté n'est que de quelques millimètres donc le fait de décentrer peut décaler la MAP.

Je ne sais pas pourquoi tu n'arrives pas à m'envoyer de MP. Je souhaite me séparer du 35mm car il va faire doublon avec le 50mm et finalement, je me sens plus à l'aise avec cette focale.

Partager ce message

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rejoindre la conversation

Vous pouvez répondre à ce message et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, Connectez-vous pour répondre avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Vous avez écrit mots
Vous devez écrire au minimum mots. word.

×
×
  • Créer...