Jump to content

Ecrêtage des blancs et des noirs, une règle transgressée...


Skeudenner
Recommended Posts

Bonjour,

C'est une question récurrente, je suis désolé d'en reparler, mais dans la pratique du noir et blanc, l'écrêtage, ou non, des blancs et noirs prend tout son sens. J'ai toujours entendu dire qu'il est important de ne pas avoir d'écrêtage, celui correspondant à une perte totale d'informations. J'avais déjà remarqué que certains photographes ne tenaient aucun compte de ce principe, et présentaient des photos avec des noirs totalement bouchés et des blancs complètement cramés ; pourquoi pas ? Chacun est libre de faire ce qu'il veut avec ses photos... Là, où la question m'a vraiment interpellé, c'est après avoir vu la vidéo d'un formateur, que certains d'entre vous connaissent peut-être, c'est Serge Ramelli. Dans cette vidéo, où il propose de faire du noir et blanc à la manière d'Ansel Adams, on peut voir des zones bien bouchées et laissées ainsi, voir à partir de 6'15" sur cette vidéo :   https://www.youtube.com/watch?v=DPNuCT2OdV4

Vos avis m'intéressent beaucoup...

Link to comment
Share on other sites

 

Bon  Serge Ramelli et Ansel Adams comme dire ? Comme si on aurai demandé de chanter du Brassens à Claude François 😁 

 Serge Ramelli c'est de l’esbroufe, du claquant !

Alors oui Ansel Adams avait l’obsession de sortir des images noir et blanc où aucune zone n'était bouchée ou surexposée. D'ailleurs c'est pour ça qu'il a inventé le zone système, maintenant attention il faisait aussi des images avec des noirs intenses difficile à dire jusqu’à quel point  mais très noire...

Voir ici : https://www.seagravegallery.com/artists/27-ansel-adams/

Link to comment
Share on other sites

 
 
il y a 7 minutes, Skeudenner a dit :

Ce qui voudrait dire que des noirs "bouchés" et des blancs "cramés" peuvent correspondre à un style de photos ?

Non pas vraiment ça voudrais dire que les styles de photos son figées, ce qui n'est bien sûr pas le cas.

T'a parlé de règles concernant le bouchage des noirs, règles j'aime pas trop cette expression je parlerai plutôt de convention c'est moins martial 😀 mais ces conventions si elles sont pas respectées n’offensent que ceux qui y crois dur comme fer. Tout ça nous ramène à une esthétique et rien de plus volatile que l'esthétique d"une époque, donc pour en revenir pourquoi Ansel Adams à volontairement fait fi des conventions en tout cas sur le bouchage des noirs, alors que même il était le chantre du détails partout dans une image.

J'ai bien sûr pas la réponse, il faudra lire toute la littérature en anglais pour avoir la réponse, perso je pense qu'il senti un moment que cette photo : https://www.seagravegallery.com/artists/27-ansel-adams/works/502-ansel-adams-grass-and-pool-yosemite-valley-1935/ il l'a traitée très sombre avec des noirs profond.

Il a peut-être compris que cette image le graphisme importait le plus face aux détails du sol, un peu comme un autre photographe célèbre, d'on je me souviens plus du nom (je vais trouver)  à tirer des années une image de brins d'herbes sur de la neige, qu'il essayait d'avoir des détails sur cette neige, puis un jour il comprit qu'il devait la tirer très clair pour faire ressortir le graphisme des brins d'herbe.

Link to comment
Share on other sites

 
 
 

La photo de Harry Callahan me fait doucement rigoler...Encore un exemple de ceux qui pensent que la photo, c'est de l'art...

Et cette "oeuvre d'art" est exposée ?  la vache...

je fais vraiment pas partie de ce monde...Mais ça, vous le savez déjà...

 

Link to comment
Share on other sites

 
il y a 2 minutes, Le_photographe_du_placard a dit :

La photo de Harry Callahan me fait doucement rigoler...Encore un exemple de ceux qui pensent que la photo, c'est de l'art...

Et cette "oeuvre d'art" est exposée ?  la vache...

je fais vraiment pas partie de ce monde...Mais ça, vous le savez déjà...

 

T'es quand même vachement tranchant dans tes affirmations 😁

L'art se résume à quoi finalement ? La peinture ancienne, la sculpture ?  Un peu court non ?

Link to comment
Share on other sites

 

Oui...Je suis assez "catégorique"...L'art passe par l'utilisation des mains pour moi...

La peinture, la sculpture...C'est de l'art....oui...

Appuyer sur un bouton en regardant à travers un objectif, ce n'est pas de l'art. Tout le monde peut faire une photo, avec un minimum de compo et de soins... Pourtant, ça fait 35 ans que je fais de la photo. je me considère toujours pas comme un "artiste".

N'importe qui peut-il peindre un portrait ? Sculpter un visage ?

Après, dans ces domaines là, y'a aussi des branquignols qui prétendent "faire de l'art"...Mais le sujet eet vaste...j'ai donné mon point de vue et m'arrête là...Ca peut durer longtemps sinon...:D

Edited by Le_photographe_du_placard
Link to comment
Share on other sites

 
Club photo

Non mais je dois avouer que pour cette image, je suis du même avis. :D Après chacun a sa conception de l'art, bien sur.

Mais pour moi par exemple, ton travail est bien plus beau MartinD 

Link to comment
Share on other sites

 
 
 
 
il y a 26 minutes, Skeudenner a dit :

Je ne pensais pas que l'écrêtage allait partir en dérapage...

“En art point de frontière.” (Victor Hugo)

Pourquoi ? Donner son avis c'est forcément partir en dérapage ?

Perso, je traite mes photos "en visu"...Après coup, l'histogramme n'est pas forcément beau à voir...Mais il ne m'obsède pas...Ni ses extrêmes...

Link to comment
Share on other sites

 
il y a 8 minutes, Skeudenner a dit :

Pour rester dans le sujet, n'est il pas intéressant de "calibrer" le point noir et le point blanc, dans Photoshop ? Je ne pense pas que cela soit possible dans LR.

Je sais pas ce que tu appelles "calibrer", mais sous LR, quand tu cliques sur le curseur "BLANCS" et "NOIRS" en tenant la touche "majuscule" enfoncée, il régle le niveau des blancs et des noirs à la juste limite de l'écrêtage. On peut donc dire qu'il trouve le point blanc et le point noir en automatique. je ne sais pas si ça répond à ta question...

Link to comment
Share on other sites

 
 
Il y a 20 heures, Skeudenner a dit :

J'ai toujours entendu dire qu'il est important de ne pas avoir d'écrêtage, celui correspondant à une perte totale d'informations.

Ce qu'il faut comprendre, je crois, c'est simplement qu'il faut éviter des écrêtages accidentels qui font disparaître des détails de façon gênante, rien d'autre.

On peut faire d'excellentes photographies en ombres chinoises avec uniquement des surfaces uniformément noires et blanches sans aucun problème, on peut faire des photos low key ou high key avec des histogrammes complètement au taquet sans aucun problème non plus.

Bref, c'est moins une histoire d'histogramme que de disparitions de texture désagréables parce qu'on a mal mesuré l'exposition.

Link to comment
Share on other sites

 
il y a 6 minutes, Ernst a dit :

Ce qu'il faut comprendre, je crois, c'est simplement qu'il faut éviter des écrêtages accidentels qui font disparaître des détails de façon gênante, rien d'autre.

On peut faire d'excellentes photographies en ombres chinoises avec uniquement des surfaces uniformément noires et blanches sans aucun problème, on peut faire des photos low key ou high key avec des histogrammes complètement au taquet sans aucun problème non plus.

Bref, c'est moins une histoire d'histogramme que de disparitions de texture désagréables parce qu'on a mal mesuré l'exposition.

Je suis d'accord, il est préférable d'éviter les aplats, sauf si c'est le but recherché, mais là c'est plus une affaire de goût...

Link to comment
Share on other sites

 
Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
  • Create New...