Jump to content

Choix d'un objectif


Recommended Posts

Bonjour, 

J'y connais pas grand chose en photo mais je veux m'améliorer... 

J'ai un boitier Sony Alpha a65-STL et 2 objectifs 

SONY DT 3,5-5,6/18-55 SAM (point rouge)

SIGMA 1:4-5,6 /70-300 APO MACRO (point blanc)

 

Mais quand je prend des photos avec le téléobjectif, elles sont laiteuses... Mais pas dans les endroits sombres (salle de concert)

Alors sur si je prend une photo avec le même sujet, au même moment, avec  les mêmes réglages, avec le SONY, la photo est plus contrasté.

J'ai lu qu'il y avait une différence entre point rouge et blanc, mais est ce sur le brouillard en ai une cause? 

Voila, donc je voudrais comprendre pourquoi avec le sigma, le photo sont laiteuses et si il y a un moyen d'arranger ça? Sinon, savoir quel objectif (à un prix raisonnable) je pourrais prendre en gardant la focale de 300mm. 

Merci de votre aide 😁

Link to post

Share on other sites

Première  photo : avec le Sigma 

2e photo : avec le Sony. 

On voit clairement que le rendu avec le sigma est brumeux, laiteux alors qu'avec le sony, l'image est plus contrasté 

2020-11-08-12-55-44.jpg

2020-11-08-12-57-47.jpg

Link to post

Share on other sites

J'avoue ne pas avoir compris cette histoire de point rouge et de point blanc.... enfin.... à moins que tu parles du point sur l'objectif qu'il faut aligner avec le repère du boitier lorsqu'on monte l'objectif sur le boitier...

Si c'est de ça qu'il s'agit, alors le point pourrait être bleu, vert, rose, ou jaune à pois rouge, ça n'aurait vraiment pas la moindre importance. Peux-tu nous en dire plus sur cette "lecture" qui parlait d'une différence suivant la couleur du point ?

 

Quant à l'aspect laiteux des photos faites avec le Sigma APO machin-chose, bienvenu dans l'univers des objectifs bas de gamme. Et oui, les réflexions internes sont aussi un éléments à prendre véritablement en compte lors de la conception d'un objectif et qui exige des traitements spécifiques sur les lentilles, des formes de lentilles étudiées pour disperser ces réflexions etc..

Tous ces traitements et calculs requiert du temps, de l'ingénierie, et donc augmentent énormément le coût de conception. Sur les objectifs bas de gamme, on cherche à réduire le cout pour réduire le prix de vente.

 

A l'origine, Sigma se positionnait sur le segment des objectifs bas et milieu de gamme, pour pouvoir séduire des clients rebutés par les prix des objectifs des "grands" constructeurs. Depuis environ 8 ans, Sigma a développé également deux familles très haut de gamme (la gamme "Sport" et la gamme "Art"). Ils n'ont pas pour autant renoncé à leur bas de gamme et continuent à en produire.

Et attention, ici on parle de Sigma mais le problème est le même pour tous. Si on veut du vraiment pas cher, il faut bien que le constructeur rogne sur la conception et l'étude de son produit.

Link to post

Share on other sites

J'ai oublié peut-être d'expliquer le concept de "réflexions internes" :

La lumière qui entre dans l'objectif et qui rencontre la surface d'une lentille est séparée en 2 parties : la majeure partie des photons traverse la lentille, une toute petite partie est au contraire réfléchie (comme par un miroir). C'est le même phénomène avec une vitre transparente... elle réfléchie une partie de la lumière et on peut apercevoir son propre reflet lorsqu'on regarde au travers de cette vitre.

Donc, les photons qui sont réfléchis partent un peu dan toutes les directions (suivant la forme des lentilles) et illuminent l'intérieur de l'objectif. Ils peuvent même repartir en arrière, être de nouveau réfléchis par une autre lentille etc etc etc...

En gros, sur ton image finale, l'image du chat ce sont les photons qui ont traversé toutes les lentilles, et la partie laiteuse ce sont tous les photons qui ont rebondi plusieurs fois de manière totalement imprévisible, ont illuminé l'intérieur de l'objectif, pour parvenir finalement jusqu'à ton capteur après plusieurs rebonds.

 

Dans une ambiance baignée de lumière, ce phénomène va apparaitre très facilement. Dans une scène nocturne en revanche, l'ambiance est sombre autour de toi et il y a donc peu de photons parasites provenant des alentours, donc beaucoup moins de phénomène de réfléxions internes. D'où la disparition du phénomène dans les photos de concerts.

 

Tu peux faire 2 chose pour essayer d'améliorer un peu le problème :

1) Si tu as mis un filtre neutre devant ton objectif comme beaucoup le font dès l'achat en pensant protéger la lentille frontale, vire-le. Toute surface supplémentaire est source de réflexions supplémentaires.

2) Si tu as un pare-soleil fourni avec l'objectif, monte le et garde le tout le temps. Il va limiter le nombre de photons parvenant à l'objectif des alentours de la scène et cela devrait se ressentir sur le contraste.

 

Il y a une 3ème solution mais elle ne te plaira peut-être pas :

3) Achète un objectif plus sérieux, reconnu pour ses qualités optiques.

Link to post

Share on other sites

Il y a 23 heures, PaciBPhoto a dit :

J'ai oublié peut-être d'expliquer le concept de "réflexions internes" :

La lumière qui entre dans l'objectif et qui rencontre la surface d'une lentille est séparée en 2 parties : la majeure partie des photons traverse la lentille, une toute petite partie est au contraire réfléchie (comme par un miroir). C'est le même phénomène avec une vitre transparente... elle réfléchie une partie de la lumière et on peut apercevoir son propre reflet lorsqu'on regarde au travers de cette vitre.

Donc, les photons qui sont réfléchis partent un peu dan toutes les directions (suivant la forme des lentilles) et illuminent l'intérieur de l'objectif. Ils peuvent même repartir en arrière, être de nouveau réfléchis par une autre lentille etc etc etc...

En gros, sur ton image finale, l'image du chat ce sont les photons qui ont traversé toutes les lentilles, et la partie laiteuse ce sont tous les photons qui ont rebondi plusieurs fois de manière totalement imprévisible, ont illuminé l'intérieur de l'objectif, pour parvenir finalement jusqu'à ton capteur après plusieurs rebonds.

 

Dans une ambiance baignée de lumière, ce phénomène va apparaitre très facilement. Dans une scène nocturne en revanche, l'ambiance est sombre autour de toi et il y a donc peu de photons parasites provenant des alentours, donc beaucoup moins de phénomène de réfléxions internes. D'où la disparition du phénomène dans les photos de concerts.

 

Tu peux faire 2 chose pour essayer d'améliorer un peu le problème :

1) Si tu as mis un filtre neutre devant ton objectif comme beaucoup le font dès l'achat en pensant protéger la lentille frontale, vire-le. Toute surface supplémentaire est source de réflexions supplémentaires.

2) Si tu as un pare-soleil fourni avec l'objectif, monte le et garde le tout le temps. Il va limiter le nombre de photons parvenant à l'objectif des alentours de la scène et cela devrait se ressentir sur le contraste.

 

Il y a une 3ème solution mais elle ne te plaira peut-être pas :

3) Achète un objectif plus sérieux, reconnu pour ses qualités optiques.

Merci pour toutes ces infos, c'était très intéressant  😁 

 

J'ai un filtre neutre que je vais retirer dans un premier temps. 

Mais je pense aussi à changer d'objectif, des marques à conseiller ? 

 

Par rapport aux point rouge et blanc, c'est bien le point contact avec le boitier.  J'ai lu que rouge était pour tout les capteurs mais que les point blanc était pour les capteurs APS-C. 

Mais après vérification, les 2 miens sont rouge  😅 

Link to post

Share on other sites

Il y a 1 heure, Chama a dit :

J'ai lu que rouge était pour tout les capteurs mais que les point blanc était pour les capteurs APS-C

Ca c'est la symbologie utilisée par Canon pour ses objectifs. Ce n'est pas respecté par Sigma où tous les points sont blancs.

Chaque constructeur utilise ses propres codes de couleurs et symboles.

 

Il y a 1 heure, Chama a dit :

des marques à conseiller ? 

Hélas ça ne fonctionne pas par marque. Chaque fabriquant est capable du pire comme du meilleur.

En revanche je peux vanter les mérites des gammes Art et Sport de chez Sigma, et SEULEMENT ces gammes là car Sigma fait aussi du mauvais en dehors des 2 gammes citées.

Personnellement j'ai un a priori négatif sur Tamron quant à la qualité de fabrication de leurs objectifs... Je n'en ai pas possédé mais je vois autour de moi pas mal de déboires sur la durée de vie des Tamron. C'est peut-être un préjugé, donc il vaut mieux demander d'autres avis.

 

Link to post

Share on other sites

Le 09/11/2020 à 15:30, PaciBPhoto a dit :

Hélas ça ne fonctionne pas par marque. Chaque fabriquant est capable du pire comme du meilleur.

tellement vrai ça !

le resultat est assez impressionnant qd meme ! mise cote a cote c est dingue.

 

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...