Jump to content

Réglage ISO en animalier


Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ai une petite question qui me perturbe, si j'ai bien compris, en animalier il faudra privilégier le mode TV (Canon) en privilégiant la rapidité pour pouvoir avoir des photos figés de l'animal le plus fixe possible. Jusque là ça va, on va donc choisir notre vitesse selon l'animal etc ça me semble OK.

Maintenant quid de l'ISO ? Car si je veux un ISO faible je vais essayer de faire un mélange de TV a 1/400s par ex (pur hasard) avec un ISO fixé a 100, mais tout est très très rapide en animalier, j'ai pas le temps de me dire : Oh la sur ce plan la je manque de lumière, je vais monter un peu les ISO a 400 ... l'animal aura déjà bougé ... Et sera surement exposé autrement, sous une autre lumière.

Du coup faut-il utiliser un ISO "moyen" en se basant uniquement sur la lumière ambiante, avec un ISO exploitable au plus faible, privilégier la vitesse et laisser l appareil gérer le reste ? ou laisser également l'appareil en ISO AUTO puisque tout risque de changer coté luminosité ? Ou le mode ISO AUTO est si désastreux ?

Par ex vaut il mieux "retoucher" son RAW post-prod parce qu'on avait un ISO mal calculé ? Ou laisser à l'appareil le soin de le gérer sachant que je débute encore ?

Comment font les photographes animalier pour choisir tantôt une photo en 250 ISO puis en 400 ISO aussi "rapidement" surtout quand c'est un sujet mobile et qu'on ne pourra jamais faire deux fois la même photo, si c'est raté c'est raté ?

Merci de votre retour

Link to post

Share on other sites

Il y a 3 heures, Keegzer a dit :

Ou le mode ISO AUTO est si désastreux ?

Sur les appareils bas de gamme et entrée de gamme OUI l'ISO auto s'avère souvent désastreux (l'appareil choisissant des valeurs ISO totalement délirantes en fermant fortement le diaphragme au lieu de faire l'inverse).

Sur les appareils plus haut de gamme tu peux indiquer une valeur limite aux ISO en auto, et l'algorithme est bien meilleur et choisit toujours les ISOs les plus faibles possibles.

 

Mais le problème général lorsque tu laisse l'appareil choisir l'une des valeurs d'exposition (vitesse, ouverture, ou sensibilité) c'est que l'appareil ne comprend pas forcément ce qu'il voit... Un animal au pelage sombre doit rester sombre... l'appareil risque de croire qu'il fait sombre parce que l'animal est sombre, et va surexposer la scène (en l'occurrence en ISO AUTO il va choisir une valeur ISO élevée pour éclaircir l'image).

De plus, en fonction du cadrage, tu pourrais avoir une photo plus sombre ou plus claire par rapport à la précédente de la série. Tout ça parce que sur cette image apparait une tâche de lumière en arrière plan entre les feuillages... résultat le boitier assombrit cette photo et peut-être qu'on ne verra plus le bestiaux tapi dans l'ombre au fond de son terrier.

L'ISO auto peut s'avérer très pratique mais il vaut mieux alors choisir les bons modes de mesure d'exposition, par exemple la mesure "Spot", pour éviter que l'appareil prenne trop en compte les variations de lumière autour du sujet.

 

Link to post

Share on other sites

Merci de ton retour @PaciBPhoto c'est (comme souvent je commence à le voir) très détaillé et je t'en remercie.

Je vois bien le problème que tu expose, mais il est aussi présent à l'inverse sur une mesure manuelle, ex : Je vois un animal, je pense que 400 ISO sera propre, je suis en priorité vitesse, j'ai assez de lumière, et puis l'animal bouge et se trouve sur (ou sous) exposé pendant quelque sec, je shoot, toute les secondes de sur ou sous-exposition seront tout de même shooté à 400 ISO sans changement entre les différents clichés ?

Link to post

Share on other sites

Petit retour d'expérience perso, basé sur de l'animalier en conditions lumineuse souvent faible et avec des débuts avec du matos entré de gamme "Canon 350 D" puis évolution vers du plus sérieux "canon 5D MK2" ...

Je shoote toujours en AV, je choisi mon ouverture en fonction du résultat esthétique que je souhaite (bokeh arrière plan , ou arrière plan plus intégré a la scène) puis je cale ensuite mes ISO en fonction des capacités de mon boitier (pas plus de 1600 iso avec le 5D MK2) pour garder une photo pas trop bruitée et "cropable" si besoin de réajuster le cadrage en post prod. Je laisse donc l'appareil choisir pour moi la vitesse, mais tout en gardant une limite en tête consistant a garder une vitesse égale a ma focale si je suis a main levée (exemple: 1/400s minimum pour une focale de 400mm). 

Depuis l'achat récent d'un 150/600 Sigma, je me laisse un peu de marge sur la vitesse, la stabilisation étant assez efficace et me permettant de faire une entorse a cette règle. J'imagine qu'avec du matos pro comme un Canon EF 300mm F2.8 IS USM on doit pouvoir pousser encore un peu plus les limites en gardant un résultat propre.

Le mode manuel ... je ne m'y aventure pour ainsi dire jamais en animalier, pour une seule raison, les sorties animalières en voyages sont rares, courtes et je n'ai pas envie de rater une photo comme celle d'un Puma ou d'un Tapir dans son milieu naturel qui ne va se présenter à l'objectif que quelques secondes parce que j'étais en train de bidouiller les paramètres en mode manuel ... déja que parfois les problèmes de focales peuvent faire rater des clichés superbes ... 😄 

 

Fais des essais dans un parc, ou sur des sujets immobiles, dans plusieurs conditions et configurations de focales, pour t'habituer a manipuler ton matos, rapidement et instinctivement pour les réglages de dernières secondes. C'est une clefs gagnante en animalier ou les instants magiques sont très très souvent trop courts pour se permettre des approximations.

 

 

Link to post

Share on other sites

Merci de ton retour @laurent74

Ah oui tu est en Av ?? Du coup effectivement avec un bon ISO et un bel esthétique tu dois quand même être dégouté quand tu as une belle occasion et que l'appareil frise pendant 1/2 seconde et te sort un vieux truc tout flou ? 😆 Tu priorise donc jamais la vitesse en priorité ?

Tu as raison je pense l'utiliser dans plusieurs conditions, la par ex j'ai juste eu un oiseau dans mon jardin c'était d'un coup j'ai pas eu le temps de gérer 3/4 shoot pour tester mon ISO / focale / rapidité, ni même sortir un trépied, avec une couleur extérieur aussi pourri en plus 😄 ...

Bref ça m’intéresse énormément de voir les techniques de réglages des animaliers ^^ j'vais fouiller le web, perso j'ai pris une formation animalier Macro, mais le type à quand même bien le temps de préparer le tout avec que son insecte ne se barre, au pire un autre insecte arrivera xD la faune sauvage, les oiseaux on est sur un autre timing hyper fast ^^

Link to post

Share on other sites

Il y a 17 heures, Keegzer a dit :

Ah oui tu est en Av ?? Du coup effectivement avec un bon ISO et un bel esthétique tu dois quand même être dégouté quand tu as une belle occasion et que l'appareil frise pendant 1/2 seconde et te sort un vieux truc tout flou ? 😆 Tu priorise donc jamais la vitesse en priorité ?

J'ai pas souvenir d'utiliser le mode vitesse en animalier, sauf peut etre quelques rares fois pour des oiseaux en plein vol, ce que je fais quasiment jamais.

Mon but n'etant pas de capter a tout prix le sujet, mais de le capter pour un resultat souhaité, j'accepte les dechets et parfois de ne profiter du spectacle que des yeux, sans déclencher.

Les pro de l'animalier ont une approche differente pour deux raisons, premierement ils sont sur place longtemps ce qui leur permet de se mettre dans des conditions parfaites, par rapport a la lumiere, le moment, l'angle par rapport au sujet etc ...

Et ils mitraillent avec un 1Dx Mk2 ou 3 qui déboitent 20 images secondes épaulé d'un AF de malade 😄

"ma" technique n'est pas forcement la bonne, mais c'est devenu une habitude qui me convient, et les habitudes sont difficiles a changer 😋

Link to post

Share on other sites

Merci de ta précision, je ne cherche pas forcément des réponses de "PRO" donc ta vision des choses m’intéresse, mais je comprends bien que nous n'avons pas les mêmes moyen matériel qu'eux. (Enfin j'ai pas mis plus de 5k euros dans mon matériel photo pour l'instant pour débuter, je ne dis pas ce que je n'aurai pas ce genre de matériel dans quelques mois / années :D ... Mais le matériel sans savoir le maitriser ... Pour l'instant j'apprends beaucoup, je changerai le boitier une fois que j'en serai limité :D je fais pour l'instant joujou avec les objectifs et les accessoires).

Je reviens sur le sujet, je "débarque" un peu car je viens de voir une option super intéressante dans mon boitier Canon (j'imagine que c'est partout pareil) le réglage ISO MAX que le mode ISO auto sera autorisé à atteindre !

Ayant un boitier bas de gamme "Canon EOS 250d", je ne vais pas me permettre de dépasser 800 ISO je pense, au delà j'ai déjà remarqué que le bruit est très pénible.

Du coup, j'imagine que ça peut être un genre de mix entre le mode : "fais comme tu peux petit appareil photo mais ne dépasse surtout jamais 800 ISO :D " ... du coup on se trouve avec une plage 100-800 en automatique, et ensuite reste donc a choisir si on part sur un principe Tv ou Av xD ..

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...