Jump to content

5 bagues allonges et 1 bonette sur mon 100mm macro


Recommended Posts

Bonjour,

J'ai testé un truc un peu fou j'ai pris 3 bagues Kenko et 2 bagues canon (EF 12 et Ef 25) et une bonette raynox au bout de mon 100mm Macro Canon:

153886021_539731133683520_1532561366513320161_n.thumb.jpg.bb1fdfb071002aa47e36266271c90b55.jpg

Alors désolé j'avais juste cet insecte à dispo pour tester un truc minuscule (ne pas faire attention au bruit j'avais la flemme de chercher un spot plus lumineux):

293A1121.thumb.jpg.d7910e7c21104311e107a62c6857a390.jpg

Et en fait je sais pas mais je suis le seul à être "déçu" du résultat de proximité ? Oui on vois les "poils" des cheveux du moustique, mais ? 5 bague et une bonette quoi ?!

Il faudrait peut être un 180mm macro ?

Link to post

Share on other sites

Ou monter l'appareil sur un microscope...

Link to post

Share on other sites

Il existe des objectifs pour l'ultra macro, j'ai lorgné dessus un moment mais je n'ai jamais testé. laowa en fait il me semble. 

un 180 mm je dirais plutôt que c'est bien pour les bêbetes timides qui n'aiment pas etre approchées mais pas pour ça.

Après je peux me tromper. 

Link to post

Share on other sites

Bonjour,

J'ai déplacé ton sujet vers la rubrique des objectifs photo qui est plus appropriée.

Bon forum  :) 

Link to post

Share on other sites

il y a 48 minutes, Keegzer a dit :

Et en fait je sais pas mais je suis le seul à être "déçu" du résultat de proximité ?

Peut-être que l'erreur est de croire que les tubes allonges et les bonnettes augmentent la focale !? Non bien sûr !

Les tubes allonge, comme les bonnettes, ne font que réduire la distance minimale de mise au point. Grâce aux bonnettes et/ou aux tubes allonge on peut s'approcher un peu plus du sujet que ce que permet l'objectif au départ.

L'augmentation du grossissement n'est qu'une conséquence de cette réduction de distance : on est plus proche, donc le sujet parait plus gros. La règle est simple : si je suis 2 fois plus près de mon sujet celui-ci est 2 fois plus gros sur mon image.

 

La distance minimale de MaP du 100mm macro série L Canon est d'environ 30cm. Cette distance minimale de MaP est TOUJOURS exprimée par rapport au plan capteur, et non par rapport à la lentille frontale. C'est donc à 30cm depuis le capteur que l'on obtient le grossissement de 1:1 annoncé dans les caractéristiques de l'objectif.
Comme l'objectif en lui-même doit faire environ 15cm de long, cela veut dire qu'avec l'objectif nu, le grossissement maximal est obtenu à environ 15cm de la lentille frontale.

Avec des tubes, ou des bonnettes, on peut donc réduire cette distance. Mais on n'ira jamais en-dessous de 15cm puisqu'à 15cm se trouve la lentille frontale. Donc à supposer que tu arrives à avoir une image nette grâce à des tubes, des bonnettes (ou quoi que soit d'autre de connu on d'inconnu à ce jour), d'un sujet collé à la lentille frontale, tu seras toujours à environ 15cm de ton plan capteur, JAMAIS moins.
Or, si le rapport 1:1 était obtenu à 30cm du sujet, à 15cm tu pourrais donc atteindre le rapport 2:1, JAMAIS plus !

De plus, si l'on en revient à une représentation théorique de ton objectif, on peut l'apparenter à une lentille parfaite situé à 15cm du capteur, à mi-chemin entre le sujet et le capteur. Les rayons lumineux provenant du sujet à 15cm de la lentille sont déviés par celle-ci pour converger sur le plan capteur à 15cm derrière la lentille. Sur ce modèle théorique, si on divise par 2 la distance sujet-lentille (donc 7,5cm) les rayons lumineux vont converger 2 fois plus loin derrière la lentille, donc à 30cm derrière la lentille. Il faut donc 15cm de tube-allonge pour retrouver une image nette. Et pour réduire encore par 2 la distance sujet-lentille, donc s'approcher encore de 3,7cm seulement, il faut encore doubler la distance lentille-capteur pour avoir une image nette, c'est-à-dire avoir 45cm de tube allonge en plus des 15cm d'origine de l'objectif théorique !

Et comme la réalité est toujours pire que la théorie, augmenter la distance objectif-capteur en cumulant des tubes allonges annihile tous les efforts que le fabricant aura fourni pour réduire les aberrations sphériques et chromatique de son objectif. L'image finit pas être totalement dégradée, sans aucun piqué, avec des franges colorées.... bref... y a pas de miracle.

 

En général, l'ajout de tube-allonge marche mieux avec des objectifs à focale courte, car la distance lentille-capteur de leur modèle théorique et plus courte. Il est donc plus facile de doubler cette distance avec un ou deux tubes. On limite aussi la perte de piqué et l'apparition d'aberrations chromatiques.

 

Link to post

Share on other sites

Passé les 80cm d'empilage de tubes d'allonge on peut s'en servir pour remplacer le pied manquant d'une table  ... mais sinon pour la photo le prof a fait le cours 😄

 

Il y a 2 heures, PtiPoison a dit :

Il existe des objectifs pour l'ultra macro, j'ai lorgné dessus un moment mais je n'ai jamais testé. laowa en fait il me semble. 

un 180 mm je dirais plutôt que c'est bien pour les bêbetes timides qui n'aiment pas etre approchées mais pas pour ça.

Après je peux me tromper. 

Ptipoison a raison, un 180mm macro c'est vraiment pour de la bestiole très peureuse, et pour ta volonté de "grossissement" j'ai pas en tête des objectifs macro standard qui dépasse le x2. 

Laowa propose une belle gamme d'objectif macro, 1 modèle ultra macro de x2.5 a 5x en 25mm, mais toutes leur autres focales (le 65mm / le 50mm / 100mm) offre un grossissement x2 sans bagues d'allonges.

Je n'ai jamais essayé les versions "classiques" de leur objectifs macro, mais si elles sont de la même qualité que le 25mm f2.8 x2.5/x5 Ultramacro, alors ca vaut vraiment le coup de se renseigner.

 

Petit retour d'expérience perso avec ce matos :

J'ai eu le 25mm x2.5/x5 f2.8 Laowa, qui est l'unique concurrent au Canon 65mm MP-E, il est de bonne qualité, super fabrication (métal) et optiquement il n'y a pas vraiment de différence flagrante avec le Canon 65mm MP-E sur ce que j'ai pu tester du moins sur la même plage d'utilisation.

Les 2 principales différences que j'ai pu relevée et qui me paraissent des critères a prendre en compte pour un choix d'achat:

1- le Laowa est manuel, une bague permet de faire varier l'ouverture, donc quand on règle sur f8 on voit directement dans le viseur qu'il y a très peu de lumière qui rentre, faire la mise au point sur le sujet devient alors un jeu assez subtil et une fatigue rapide de l'oeil en train de viser. Si l'on monte un flash annulaire qui a une option "eclairage" alors on se facilite grandement la tache avec l'apport de lumière, par contre sur des sujets vivants ... ca peut les faire bouger...

Sur le Canon 65mm MP-E on est sur du classique "moderne" au niveau de la gestion de l'ouverture, donc quand on règle a f2.8 ou f8 rien ne change dans le viseur, ca facilite la phase mise au point ... pour autant que l'on peut considérer qu'une mise au point avec une profondeur de champs de 0.05mm soit quelque chose de facile 😄 (valeur de profondeur de champs a x5)

Je rappelle juste que sur les deux objectifs, il n'y a pas d'AF ni de bague de mise au point, il faut avancer ou reculer par rapport au sujet pour faire la MAP a l'endroit voulu. Et sur les photos faites avec le Laowa, on a pas la valeur d'ouverture d'enregistrée dans les exifs (car il est tout manuel) donc en post prod on a rien sous la main si on a pas pris de notes.

 

2-le Laowa propose un grossissement de x2,5 a 5x , le Canon propose un grossissement de x1 a x5, c'est la raison qui m'a pousser a revendre le Laowa et trouver un Canon d'occasion ( faut avoir en tête que la Laowa neuf c'est 500€ la ou le Canon c'est 1200€ neuf, et en occasion rarement en dessous de 700€) . Car l'utilisation au delà de x3 sur des sujets vivants ca devient compliqué (en tout cas pour moi) car en shootant a main levée et avec une profondeur de champs en dessous d'1mm, déclencher avec ce genre de matos en main (boitier+objectif+flashs) faut faire bloc de tout les muscles et même couper sa respiration pour bouger le moins possible. N'ayant pas prévu de faire une formation de tireur d'élite pour le GIGN ... je reste le plus souvent sur du rapport x1 à x3 sur le vivant et a main levée. Le laowa étant trop réduit en utilisation pour cette plage, je l'ai revendu (parti sur LBC en 3 jours) ...

Il est possible de les utiliser avec pieds et rail micrométrique, mais sur du vivant et dans un parc ou campagne ca devient une combine a ne faire qu'une photo par semaine vu les conditions a réunir pour chopper une bestiole qui accepter de rester le temps nécessaire a tout régler sur place et sans vent ...

La plupart des photos incroyable en hypermacro que l'on voit, se fait sur insectes morts avec mise en scène avec focus stacking etc .... La, on entre dans un autre monde, c'est de mon point de vue de l'art quand on voit toute la préparation nécessaire, le temps, la patience, la technique qu'il faut maitriser pour obtenir des pareilles photos.

 

 

 

 

Link to post

Share on other sites

Merci à tous pour vos retours, c'est très complet, bien sûr qu'il faut savoir que j'avais "empilé" tout ça pour la blague de base ... 😄😆

Mais c'est vrai que j'étais curieux de voir le résultat, et c'est là ou je me suis dit : "ah c'est tout" ... Mais tout est dit, effectivement j'avais compris que les tube permettais de réduire la distance minimale pour faire la Map, mais je pense qu'à la fin je n'ai pas pensé assez loin dans ma réflexion, je ne sais pas je me suis dit en collant le machin à la lentille ça sera sympa, mais effectivement tout à vraiment été dit !

Je vois parfois de telles photos avec un tel grossissement extraordinaire !

Merci à vous tous !!

Link to post

Share on other sites

il y a 44 minutes, Keegzer a dit :

Je vois parfois de telles photos avec un tel grossissement extraordinaire !

Ton idée n'était pas idiote. Certains font ce genre de montage pour obtenir de très forts grossissements, mais pas avec un 100mm, plutôt une focale moyenne ou courte, et souvent monté à l'envers avec une bague d'inversion (le cul de l'objectif vers le sujet).

En effet, les objectifs normaux (non macro) sont conçus pour un sujet moyennement éloigné de l'objectif (plusieurs dizaines de centimètres) et un capteur assez proche de l'objectif (quelques centimètres). En inversant l'objectif, le sujet se trouve à la place du capteur et le capteur à la place du sujet avec quelques bagues allonge ou un soufflet. L'objectif ayant été conçu pour ces distances là les aberrations chromatiques et sphériques sont optimisées pour ces distances là. L'image sera nettement meilleure.

Il faudrait que je retrouve le site mais la formule optique du fameux Canon MP-E 65 correspond à un objectif "classique" retourné monté sur un tube.

Link to post

Share on other sites

Il y a 3 heures, PaciBPhoto a dit :

Il faudrait que je retrouve le site mais la formule optique du fameux Canon MP-E 65 correspond à un objectif "classique" retourné monté sur un tube.

Ah oui si tu as ca sous la main ca peut etre interressant. Je me suis toujours dit que c'était ni plus ni moins qu'un montage "soufflet" en version "dur" 😄 

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...