Jump to content

Débuter avec un Fuji X-T4 ou un Fuji X-S10 ?


Recommended Posts

Bonjour à tous !

Habitué des photos prises à la volée sur iPhone, j'aimerais (enfin) me lancer de manière un peu plus poussée dans la photographie...

Mon usage serait plutôt pour de la photographie de rue/voyage/famille et paysage, un peu de vidéo (très occasionnel, et pas pro ni vlog), et de la photographie d'architecture (je viens de finir mes études d'archi, il y aurait donc une part de rendu "pro" de ce côté là (avec de gros guillemets vu mon niveau actuel) dans mes besoins de photos, à terme). J'ai un budget de 1500€. J'avoue avoir été assez séduit par les appareils Fujifilm en terme de design (et, en bon amateur de pommes, c'est un aspect qui me tient à coeur pour ce type d'investissement...), et j'ai retenu deux options principales, sur lesquelles j'aurai aimé avoir des avis un peu éclairés :

- Le Fujifilm X-T4 + XF 16-80/4 R WR OIS. De ce que j'ai compris, il a l'avantage de la tropicalisation (j'espère voyager un peu dans des pays type Norvège, Islande, dans pas trop longtemps, c'est potentiellement un petit plus), et, au-delà des paramètres plus personnalisables que le X-S10, il garde le design très Fuji qui est quand même sympa... On me le propose en occasion (mais très bon état, moins de 1000 déclenchements) entre 1000 et 1500€, et je trouve compliqué de résister à ce genre d'affaire. Mais je me demande si la complexité du boîtier pour un débutant, même en voulant apprendre et progresser, ne risque pas d'être rédhibitoire au début ? C'est la peur essentielle que j'ai.

- Le Fujifilm X-S10 + XF 16-80/4 R WR OIS. De son côté, il n'est pas tropicalisé, mais semble plus facile à appréhender avec un mode Auto pas mal foutu d'après les commentaires et une ergonomie plus grand public. Je ne voudrais pas non plus me laisser conduire trop facilement par le boîtier en choisissant la facilité du mode Auto et en risquant de m'habituer à me reposer dessus... Si ça semble être un bon compromis, à prix égal est-ce que je ne passe pas à côté d'un appareil plus solide et qui m'accompagnerait plus longtemps comme le X-T4 ? Ou au contraire est-ce qu'il vaut mieux ne pas brûler les étapes pour un coup de coeur à l'achat mais que je n'arriverai pas à exploiter à sa juste valeur avant des mois et des mois, au risque de se décourager ? Pour le X-S10, le prix est à peu près le même finalement, cette fois en neuf (1500€) et d'occasion pour un peu moins. Ce n'est donc pas tant un problème.

 

Je serai heureux d'avoir vos avis sur mon hésitation...

Merci !

Edited by EloiR

Link to post

Share on other sites

Il y a 2 heures, EloiR a dit :

j'aimerais (enfin) me lancer de manière un peu plus poussée dans la photographie...

 

Il y a 2 heures, EloiR a dit :

mais semble plus facile à appréhender avec un mode Auto pas mal foutu

 

Ces 2 remarques me semblent aller à l'opposé l'une de l'autre... Utiliser le mode Auto c'est comme apprendre à conduire en étant assis en place arrière avec un chauffeur qui nous conduit.

Si tu veux prendre des photos, utilise le mode Auto. Si tu veux FAIRE de la photo, le mode Auto ne sert ABSOLUMENT à rien !

Il y a des modes semi-automatiques sur ton boitier, prévus pour que tu sois immédiatement en mesure de prendre des photos "correctes" tout en laissant une part de décision au boitier. C'est un peu comme si tu apprenais à conduire dans une voiture avec boite automatique : tu te concentres sur l'apprentissage du contrôle de trajectoire, du freinage, du contrôle de vitesse, et un machin se charge de passer les vitesses.
Plus tard, une fois à l'aise avec tout ce que tu as manipulé jusqu'ici tu peux te concentrer sur le passage des vitesses... (ce qui, à mon avis, n'est pas une bonne manière d'apprendre)
Bref, sur ton appareil, avec le mode semi-auto "priorité ouverture" tu pourras déjà réussir tes photos tout en prenant quand même quelques décisions.
En mode Auto, tu n'apprends RIEN ! RIEN de RIEN ! C'est le boitier qui décide tout et il est en général peu bavard et refuse de t'expliquer les décisions qu'il a prises.

 

Il y a 3 heures, EloiR a dit :

je me demande si la complexité du boîtier pour un débutant, même en voulant apprendre et progresser, ne risque pas d'être rédhibitoire au début ?

En général les boitiers les plus "pros" sont justement les moins dotés de gadgets et de modes. Il n'y a pas de mode auto sur un 5D mk IV on un 1D X par exemple. A mon avis la complexité est plutôt sur les entrée et moyen de gamme, truffés de gadgets et de modes.
Donc à mon avis ce qui existe sur le XT-4 doit aussi exister sur le X-S10 et ce dernier doit contenir plein d'autres modes aussi inutiles les uns que les autres. 

En photographie il n'y a que 3 paramètres : vitesse, ouverture, et sensibilité. C'est pas compliqué. Mais si tu ne te sens pas de gérer ces 3 paramètres à la fois, ce qui est bien normal quand on débute, tu peux utiliser un mode semi-automatique : "priorité ouverture" ou "priorité vitesse". Là encore, c'est pas compliqué, il n'y en a que 2 (tout le reste c'est du gadget).
Dans ces modes semi-auto, tu décides d'un paramètre, par exemple en "priorité ouverture" c'est toi qui décide de l'ouverture et en "priorité vitesse" tu décides de la vitesse, et le boitier s'occuper de calculer le reste. Il faut juste comprendre l'influence de l'ouverture et de la vitesse sur le rendu de l'image pour décider du meilleur mode.

 

Voilà. C'était pour te rassurer quant à ta capacité de réussir des photos avec un boitier plus haut de gamme.
Ceci étant, je suis plutôt d'avis que le meilleur moyen d'apprendre c'est de mettre totalement les mains dans le cambouis en mode manuel. Quant on utilise les modes semi-auto on a plutôt tendance à y stagner, et lorsqu'il s'agit de prendre des photos dans des conditions de lumière difficiles, où le boitier ne comprend pas ce que l'ont veut, les modes semi-auto deviennent une contrainte.

J'ai plutôt tendance à penser que les modes semi-auto sont un confort proposé à celui qui sait déjà faire de la photographie, pour réduire sa charge de travail. Je fais le parallèle avec le pilote automatique d'un avion : il n'est pas là pour permettre à des apprentis pilotes de mieux piloter... il est là pour simplifier le travail à des pilotes confirmés. Le pilote automatique prend des décisions basées sur des algorithmes, des schémas de situation déjà préenregistrés. Un pilote confirmé est censé savoir comment raisonne le pilote automatique, et est censé savoir dans quelle situation il sera mis en défaut. Dans ces situations le pilote humain doit être en mesure de reprendre la main et est censé savoir mieux piloter que le pilote automatique.
La meilleure façons d'apprendre c'est donc de se lancer en mode manuel, de rester sur les paramètres simples et qui sont la base de la photo depuis toujours, de comprendre ce que sont les modes semi-auto et comment ils raisonnent pour pouvoir les utiliser quand les conditions le permettent.

 

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...