Jump to content

Recommended Posts

Vendredi en fin de journée, nous sommes allés dans une réserve, une grande roselière, dans le but d’y trouver quelques oiseaux typiques de ce milieu. Le long du chemin, nous avons découvert des traces inhabituelles, une parcelle de terre entièrement retournée. Au bout de quelques minutes, un bruit caractéristique suivi d’une apparition étonnante ; une laie et ses marcassins. Une magnifique scène mais oh combien difficile à capter. L’autofocus qui patine, difficile de cadrer avec toute cette végétation et souvent impossible tout simplement de les distinguer ces petits rayés. De plus, il faut savoir garder la distance pour éviter la charge de la maman.  

Pour cadrer serré et voir les détails, j’ai utilisé une moyenne focale, monté la vitesse pour éviter le flou de bougé et ouvert le diaphragme pour réduire profondeur de champs.  Les réglages sont 1/1000 f/5.0 ISO 220 pour 180 mm.

Qu'en pensez-vous ? C'est admissible malgré tous ces éléments gênants ?

IMG_1337.jpg

IMG_1360.jpg

IMG_1306.jpg

Link to post

Share on other sites

Eu égard aux conditions de prises de vue ça me va très bien ! Avec ce genre de rencontre mieux faut éviter le conflit avec la mère.

Excellent partage avec des photos très lisibles.

Jean-Pierre

Link to post

Share on other sites

Une belle scène.  Vu la difficulté de la prise de vue, c'est déjà bien. On plus avec un 180mm tu n'étais pas loin. !!!

Link to post

Share on other sites

Superbe !

 

D'un point de vue artistique je choisi la 1, car le flou et la présence de la végétation et juste comme il faut, et le regard du sujet et top. La lumière et le cadrage font le reste du boulot pour qu'elle soit "rangée" dans le dossier "photo animalière top la classe" 😄

 

 

Les deux autres m'emballent moins à cause du manque de regard et de visibilité sur la tête et l'œil du sujet. Mais c'est seulement pour cette raison la, car sur le reste c'est nickel, et en plus il faut aller les faire au 180mm avec la mère qui surveille!

Très joueur sur les deux dernières, faut pas sous estimer la force de ces sangliers et les dégâts physiques qu'ils peuvent infliger a un bipède 😄 

Link to post

Share on other sites

merci pour le partage en images et dans l'explication. Ce sont des prises que l'on ne doit pas oublier ! Moi peureuse j'aurais décampé !!

Link to post

Share on other sites

Vu les conditions, tu t'en sors bien, les petits marcassins sont mignons et après tout, ils sont dans leur milieu naturel.

Link to post

Share on other sites

Avec les sangliers en liberté  il est quasi impossible d'avoir une photo avec de la proximité de la lumière et en espace découvert, de plus le jour ou ça arrive on voit souvent l'arrière train 

Sur ce coup là tes photos ont le mérite d'être bien nettes

Link to post

Share on other sites

Il y a 22 heures, Flany a dit :

Vu les conditions, tu t'en sors bien, les petits marcassins sont mignons et après tout, ils sont dans leur milieu naturel.

je rejoins cet avis. une bonne série!

par contre au 180 prendre une laie et ses petits à cette distance... c'est couillu!!😱

Link to post

Share on other sites

Merci à tous pour vos passages et commentaires.

@Bernard Merci pour cette version mais je dois admettre que je reste à la version originale avec l'environnement naturel même si il est un peu perturbateur.

A ceux qui s'inquiétaient pour la proximité, la laie étant relativement calme jusqu'au moment où elle a chargé. Après m'être reculé, j'ai compris pourquoi. Un des marcassins que je n'avais pas vu était pratiquement à mes pieds...

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...