Jump to content

Du Connemara au Mayo en kayak Jour #9


Recommended Posts

Hello

Aller en mer, dessous ou dessus, pour conjurer ce monde qui s'effrite...

Après deux années d'attente, nous retrouvons les terres (et la mer!) irlandaises qui nous ont tant manqué.

Récit de notre expé kayak, qui nous a mené du Connemara au nord du Comté du Mayo, en kayak

Ce sont des photos de voyage, souvent prises avec un équilibre instable. Puissent-elles vous en raconter un peu...

Jour #9: De Inishkea à Inishbiggle

P7170995.jpg.4677a49e7c79ce17fde72ebf994cabb1.jpg

Le lendemain, le soleil est là, nous espérons avoir la chance de passer Achill Head. Dès le début pourtant, un mauvais pressentiment s'installe:  la navigation n'est pas aussi facile que prévue. Une brise se lève face à nous et surtout un puissant courant - pas prévu - nous ralentit considérablement. L’îlot au premier plan n'est qu'à un mille d'Inishkea et pourtant nous mettons plus d'une heure pour y arriver...

 

Deux milles nous séparent ensuite de la côte d'Achill Head...le courant et le vent forcissent, les bourrasques (liées au passage du vent sur les falaises) nous "arrachent" la pagaie des mains. Le groupe explose et nous nous retrouvons rapidement à presque un mille d'écart. Patrick et moi suivons la route prévue jusqu'à la côte. Les VHF sont de sortie.

Pendant le dernier mille, ma vitesse fond est de 0.5 noeud, soit un demi-mille en une heure...

P7171019.jpg.7ae1b51d70d4b5b7ddcf2a7a500c12fb.jpg

P7171021.jpg.51173adf94411341620c7a5c580abb51.jpg

Patrick et moi arrivons avec une demi-heure d'avance sur Eric et Jean-Félix. Nous scrutons leur progression. Ils arrivent enfin. Jean Félix est "dans le rouge".

Il faut manger, mais ici pas de réchappe ni de point de débarquement sur une dizaine de mille. Il n'y a que des falaises. Nous sous abritons des bourrasques au pied de Saddle Head

Vue d'un ordi, la mer parait peu agitée. Dans la réalité, le clapot de vent, les bourrasques et le courant rendent la situation très inconfortable. Nous mangeons une bouchée entre deux coups de pagaie pour ne pas nous laisser embarquer.

Achill Head n'est pas loin, mais nous renonçons. Le courant est encore dur, l'étale de marée est dans deux heures. Le vent - maudit vent! - est contre nous et il forcit. Un vieux kayakiste est un kayakiste vivant... Nous retournons vers le Achill Sound (le détroit) et vers Inishbiggle...

P7171070.jpg.c8c137ca7be179e0661a96919aebbbf8.jpg

C'est une très longue navigation qui s'engage le long des impressionnantes côtes d'Achill Island. Aucun coin pour débarquer se dégourdir les jambes, cela fait déjà cinq heures que nous sommes sur l'eau, le vent d'arrière et le clapot nous poussent mais rendent la navigation technique et fatigante, avec des bateaux chargés.

P7171119.jpg.7ca441ec494d202e4936be343c971144.jpg

Nous entrons dans le détroit d'Achill. Les falaises ont disparu dans les nuages, au loin. Il nous faut encore une bonne heure pour retrouver Inishbiggle

P7171126.jpg.1edb60977e92922799e4a535fa69345e.jpg

C'est le soir, le vent est tombé. Nous sommes fourbus: 7 heures de navigation, 35 bornes dans le dur.

Nous avons un peu le blues aussi.

Achill Head, c'est encore raté. C'est la mer qui commande et ça ne se négocie pas.

Demain, une grande navigation vers la Clew Bay. Dans deux jours, notre périple s'arrêtera.

Link to comment
Share on other sites

 
 
 
 

Renoncer, c'est savoir rester entier et vivant...

Je suis super impressionnée quand je vois ce que vous avez fait.

La mer parait en effet "sage", mais vos embarcations sont tellement légères, j'imagine la difficulté. Plus la flotte, plus la position...

Chapeau !

Link to comment
Share on other sites

 
 

Un reportage intéressant et de belles photos. Merci pour le partage!

Link to comment
Share on other sites

 
 

Il faut savoir rester prudent !! 

Encore un super reportage ! merci pour ces récits  et les belles photos ! 

Link to comment
Share on other sites

 
 
 
il y a 5 minutes, pgmur a dit :

C'est la nature qui commande, merci en encore pour ce partage.

Je rejoins ce com ! 

Vous avez bien fait de renoncer, la mer est plus forte que tout. 

Un beau récit, merci pour ce partage. 

Link to comment
Share on other sites

 
 
 

Excellente suite!

Encore beau d'avoir pris des photos avec cette dure journée! 👍

On voit bien la côte et ses falaises. Difficile de croire après des heures de navigation, qu'on ne peut pas trouver un petit coin pour accoster avec de si petits bateaux! Ce doit être très frustrant! 

Merci du partage! 🍻

Link to comment
Share on other sites

 
 
Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
  • Create New...