Jump to content

Interview de GuyBaechler Avril 2021


Pour ce mois d'Avril 2021, je vous incite à découvrir l'interview d'un grand amoureux de la nature et qui nous régale de ses photographies.

Il s'agit de GuyBaechler que je remercie grandement de sa participation à la vie du forum photo pour les images qu'il nous propose et pour ses commentaires sur les prises de vue des autres membres.

 

Bonjour Guy. Je te remercie d'avoir bien voulu participé à cette interview. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ? 

Avec Plaisir, mais c’est moi qui te remercie de cette attention. Je suis né en 1963, année de l’assassinat de Kennedy mais également de la sortie du film Le Guépard.

Je suis en couple et j’ai la chance d’avoir à mes côtés une compagne qui partage mon intérêt pour la faune et la nature en général.

J’habite un petit village du Val-de-Ruz au Sud-Ouest de la Suisse. Un magnifique endroit qui me permet d’être en moins de 30 minutes soit à la montagne, soit au bord du lac. La nature est à portée d’objectif et cela me convient. Et je travaille dans une banque de la région.

 

Tu fais de la photo depuis longtemps ? Comment cette passion est-elle née ? 

 

Depuis longtemps ? Oui et non. J’ai découvert la photo à 16 ans. Des amis de mes parents sont venus un soir pour un souper et madame avait pris un album. À la vue des photos de paysages et de faune de cette passionnée, j’ai attrapé le virus. J’ai pompé dans mes petites économies pour acquérir un Rikoh KR5 et un 50mm de base. Jeune adulte, j’ai changé pour un Canon AE-1. La passion devenant plus pressante et la demande des copains pour des photos de motos, ma deuxième passion, et des copines pour des portraits, j’ai développé mes connaissances et mon matériel, surtout des objectifs.

Plus tard, avec une famille ( marié et 3 filles ), j’ai mis mon hobby en veilleuse et fait surtout des photos de famille, de vacances et un peu de studio car je m’étais équipé en sous-sol avec des flash, parapluies, etc...

Puis la tuile, pour moi, l’arrivée du numérique. Tout mon matos était obsolète et il était difficile de trouver un labo pour le développement. Financièrement, la période n’était pas propice aux dépenses alors je me suis rabattu sur un compact Canon que j’ai utilisé durant une dizaine d’années mais sans grande conviction.

Il y a quelques années, des problèmes de santé dont une septicémie m’ont fait passer très prêt de la limite à ne pas dépasser pour en parler. Après cela, on voit la vie différemment. J’ai acheté un drone pour me remettre à la photo mais différemment. Pas trop convaincu, je suis passé un jour, presque par hasard, dans un magasin photo de ma région pour voir… J’y suis retourné la semaine suivante. La carte de crédit a beaucoup souffert : un boitier, trois objectifs et du petit matériel. Depuis, la passion est revenue plus forte que jamais. De plus, ma chérie m’accompagne et nous faisons un duo. Elle observe et m’indique ce que je ne vois pas puis on discute des clichés à la maison. Comme nous pratiquons la randonnée, on a très rapidement allié la photo à nos ballades.

 

Photographie animalière et de paysage donc. Y a t-il d'autres domaines qui t'intéressent et que tu pratiques ? 

Oui, bien sûr. J’ai toujours pris des photos de circonstances, ce que la vie m’offre et que j’aime. Bien évidemment, en ces temps de limitation des libertés, les voyages sont proscrits et bien des activités de loisirs sont suspendues. Alors, ils nous restent la ballade en nature et les clichés qui en découlent. En temps normal, je fais également de la macro, de l’urbain et de la photo de rue ou de sport voire de concert.

 

Puisque tu en parles, comment vis-tu cette période actuelle ? 

Plutôt bien je l’admets. Je me considère comme un privilégié par rapport à d’autres. Certains ont perdu leur travail, d’autres sont dans les difficultés financières, d’autres encore sont limités dans leur libertés et vivent dans des conditions difficiles. Pour moi, aucun de mes proches n’est touché, mon travail est stable, la Suisse n’a pas pris de contraignantes mesures de confinement, ni de couvre-feu. Je peux donc, dans mon coin de pays en campagne, continuer de profiter de la nature et de mon hobby. Avec la belle saison, il me suffira de faire 100 mètres à pied depuis chez moi pour me retrouver en plein champs. Bien sûr, les possibilités sont réduites avec la fermeture des restaurants, des cinémas et de bien d’autres choses mais j’ai toujours eu pour philosophie de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

 

Bonne philosophie. Revenons à la photo. Qu'est ce qu'une bonne photo pour toi ? 

Voilà une question bien difficile.

Au-delà d’un minimum technique tel que la netteté, le piqué, une exposition correcte et un cadrage équilibré, je ne suis pas focalisé sur la perfection mais bien plus par l’émotion qu’une image peut créer en moi. Bien des images qui techniquement ne sont pas parfaites engendrent cette envie viscérale de regarder, de ressentir et même d’y revenir plusieurs fois. Et la panacée, c’est lorsqu’on s’en souvient des mois après avec toujours cette même émotion.

 

Tu as une culture photographique ? Tu fréquentes les expositions ? 

Oups, je ne suis pas vraiment un cultivé de la photo. Néanmoins et encore une fois, certaines images m’ont réellement interpellé et je me suis ensuite intéressé au photographe.

La première fois, ce fut des clichés pris le 6 juin 1944 sur une plage de Normandie par un certain Robert Capa. Au-delà des polémiques engendrées par ce reportage, j’ai vraiment été touché par la force de ces images car il s’agit de mon deuxième hobby, l’histoire et en particuliers cette période.

Deuxième exemple, le lynx de Vincent Munier et également l’ensemble de ces clichés que j’ai découvert alors. La pureté de ces images et leur force par la simplicité sont, pour moi, la recette de l’émotion qu’elles engendrent. À part cela, je fréquente, mais peu, les expositions. La dernière en date est l'exposition « Wildlife Photographer of the Year qui est passée à Neuchâtel. Absolument magnifique pour certaines œuvres.

 

Et exposer toi-même, cela te plairait ? 

Oui mais un peu comme un rêve, et lointain. Sincèrement, je n’oserais pas me lancer aujourd’hui.

Je ne pense vraiment pas avoir le niveau de ce que je vois en expo. Ou alors, peut-être, quelques clichés noyés parmi bien d’autres dans une exposition commune et donc en toute discrétion. Juste pour voir.

Pour l'instant, je me contente de faire ou tenter de faire des images qui me plaisent. Je les partage sur le net pour avoir des avis dans le but de m'améliorer et je me contente de ces partages.

 

Qu'est ce que tu penses du monde de la photo aujourd'hui ? 

 

Oups, la question difficile sur un vaste sujet qui parfois peut être polémique.

Dans le positif d’abord, je relève une démocratisation qui profite à chacun. On peut faire des images avec un simple téléphone. Le matériel permet également par la technologie d’aborder de nombreuses disciplines jusque-là à portée d’une élite. L’apprentissage est également simplifié par l’usage d’internet avec une foultitude d’informations et de vidéos explicatives. Le partage peut être instantané et toucher un large public. L’échange par l’entremise des forums et autres sites de partage est aussi une grande source satisfaction et une magnifique école permettant de se développer. Quant au post-traitement, c’est un monde inépuisable de création que j’ai découvert.  

En résumé, le monde d’avant avec un film de 36 poses à ISO fixe, un AF manuel à deux doigts, une vitesse de rafale qui dépend du pouce armant le levier du boitier, un développement qui prend 2 semaines et coûte un bras, tout cela est fini et c’est tant mieux.

Il y a néanmoins des aspects plus discutables. Certains inondent le web d’images sans préciser qu’elles ne sont pas d’eux. D’autres ( des marques connues ) prétendent que l’on peut prendre une montgolfière à 3 kilomètres de distance avec un téléphone et obtenir une image de pro. D’autres encore démontrent des actes irresponsables pour se mettre en scène et risquent leur vie. Sans parler de ceux qui mettent en danger la faune ou la flore pour obtenir un cliché exceptionnel ( par exemple : oiseaux au nid ) ou qui ont la chance de dénicher une espère rare mais fragile et publient les coordonnées GPS de leur exploit, condamnant le pauvre animal à la vindicte des chasseurs d’images ou de trophées.

En conclusion, un monde infini dans sa créativité et sa richesse mais qui nécessite, comme bien d’autres, une certaine sagesse et un respect proportionnel aux possibilités du monde de la photo.

 

Quel avenir pour la photographie, selon toi, quand on voit que le gouvernement français actuel a relégué la délégation à la photographie au rang de simple " bureau " ( une sous-catégorie dans les arcanes ministériels ) ?

Ma chère Nikita, voilà une question encore plus difficile pour un Suisse. Je ne connais pas la situation en France mais dans mon coin de pays nous avons une excellente école de photo et beaucoup d’autres dans les différentes parties linguistiques ( en Suisse, il y a 4 langues nationales ).

Cette formation est reconnue au niveau national et certifiée à un niveau universitaire. Si ce domaine artistique n’est pas politisé, il est néanmoins reconnu par nos instances dirigeantes et soutenu en conséquence. De plus, chaque amateur qui ne veut pas en faire une profession peut bénéficier de nombreuses formations même si elles ne sont pas reconnues en tant que telles car cette profession est protégée par la législation helvétique. D'autre part, nous pouvons bénéficier de musées fort intéressants et à la réputation internationale. Alors, je crois pouvoir dire que la photo a un avenir en Suisse.

 

On va venir s'installer en Suisse alors. Parlons un peu de toi. Tu as d'autres passions en dehors de la photo ? 

 

Mais venez, on vous accueille avec plaisir. Cependant, en France vous avez un gros avantage : la diversité et l’étendue des zones vierges que je vous envie. Chez nous, un peu trop de monde partout car le pays est dense.

Bon, pour mes autres passions ou hobbies, je commence par la plus ancienne, celle que je pratique également depuis l’adolescence. La moto. Actuellement en pause mais qui me tenaille encore les tripes à chaque printemps. Ma « petite » Honda ST 1300 Paneuropean hiverne au garage.

En complément de la photo, nous pratiquons la randonnée à condition d’avoir un but de visite et l’occasion de faire quelques clichés.

Pour le côté plus cérébral, je suis grand amateur d’histoire avec trois sujets en particulier : la 2ème guerre mondiale, l’épopée napoléonienne et les anciennes civilisations telles que les Égyptiens ou les Incas.

Pour terminer, ma compagne et moi adorons visiter des villes. Chaque année, on prend 3-4 jours à une ou deux reprises pour nous inspirer d’une localité européenne. Bon là, depuis un an, les projets sont en attente et vous savez pourquoi.

 

Que peut-on te souhaiter pour l'avenir Guy ? 

 

Probablement, la santé encore longtemps, la retraite très bientôt et que la nature ( faune et flore ) soit préservée bien mieux que maintenant afin de me permettre de prendre encore de nombreux clichés et de conserver ce patrimoine pour nos enfants, les enfants de nos enfants et…

Je n’en demande pas plus.

 

Nous arrivons à la fin de cette interview Guy. Y a t-il un sujet qui te tient particulièrement à cœur et dont tu souhaiterais nous parler ? 

 

Volontiers mais, en fait, il y en a deux.

Premièrement, je suis intimement persuadé que nous avons tous un rôle à jouer dans ce monde en fonction de nos compétences. Pour nous, les amateurs de photos, c’est probablement de permettre à tous de voir ce monde sous un angle nouveau. Nombre de gens passent tous les jours à un endroit sans le voir et sont surpris lorsqu’un chasseur d’image présente une image avec sa vision, son regard et sa sensibilité. Ouvrir les yeux est peut-être notre apport au mieux sur cette terre. Que nos images provoquent des émotions positives en cette période de solitude pour certains, permettent à d’autres de mieux comprendre la faune et la flore pour la respecter ou ouvrent l’esprit des plus obtus sur la beauté et la diversité de notre société humaine est probablement la plus belle des choses que nous puissions faire.

Ensuite, et dans le même ordre d’idée, je tenais à remercier les passionnés qui font vivre ce forum. Je pense savoir l’investissement et le dévouement que cela sous-entend. Tant les administrateurs que les modérateurs et peut-être d’autres que je ne soupçonne même pas font de ce site un support pour que nous puissions partager notre passion et sans lequel nous serions chacun dans notre petit monde.

Alors sincèrement un grand MERCI. Une pensée reconnaissante pour tous ceux qui partagent des photos, ceux qui apportent des commentaires dans le but d'évoluer et à ceux enfin qui font bénéficier les autres de leurs savoirs.

 

C'est nous qui te remercions de ta participation, que ce soit avec tes photographies, tes commentaires sur les images des autres membres et pour avoir accepté de répondre à mes questions Guy.

.............

IMG_5063.jpg.fc3a00637618564ffcfd2fd91ba58dd8.jpg

 

IMG_8115.jpg.006f2af62b71e04e0287675f6d4db6d4.jpg


User Feedback

Recommended Comments

Toujours intéressant de découvrir un peu plus des personnes fréquentant le forum.

Surtout quand on sent l'humanisme et l'amoureux de la nature derrière.

Vivement qu'on puisse à nouveau voyager, la Suisse est à notre programme...

Link to comment
Share on other sites
Il y a 2 heures, GuyBaechler a dit :

Si tu viens un jour, fais-moi signe si besoin d'aide...

Merci ! 

J'ai un mari qui connaît pas mal, il avait de la famille du côté de Zurich et pas mal skié dans l'Engadin.

Link to comment
Share on other sites
Le 25/04/2021 à 17:35, Jobnemo a dit :

Hello,

Ravi d'en apprendre plus sur toi, ainsi que sur ta chouette philosophie de vie! La panthère (si c'en est une) est MAGNIFIQUE!

Merci pour ton commentaire. C'est effectivement une panthère des neiges.

Link to comment
Share on other sites


Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...