Jump to content

Les interviews de photographe

Les différents articles forumdephotos

  • F2P
    Pour ce mois de juillet sur le forum photo, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Bernard, l'un de nos membres très actif dans de nombreuses rubriques. 
    Toujours convivial dans ses commentaires et participant dans de nombreuses rubriques, il nous a rejoint très vite après la réouverture du forum et en est devenu l'un des " piliers ". 
    Un grand merci à lui d'avoir joué le jeu de l'interview. 
    ....................
     
    Bonjour Bernard.  Je te remercie d'avoir accepté cette interview. Pourrais-tu te présenter à nous en quelques mots ?
     
    Bonjour Nikita , bonjour a tous.
     Je me présente : Je me prénomme Bernard, vous vous en doutiez... Je suis marié depuis 43 ans, j’en ai 70 pour l’instant.  Nous avons eu un garçon qui a eu un garçon à son tour  et qui a 7 mois à ce jour, et une fille qui a une fille  de 7 ans.  Je suis donc un papy comblé, avec un gendre et une belle fille adorables.
    Je n’ai pas poursuivi  mes études au-delà de 14 ans. J’ai eu mon CEP et niveau de la 5 ème, et ne voulant plus continuer le CEG, mes parents m’ont envoyé dans un centre d’orientation professionnelle afin de définir  quelle profession me serait la plus adaptée. Étant habile des mains, on m’a conseillé soit peintre, soit sculpteur sur bois, soit ébéniste. Des collèges pour la sculpture, il n’y en avait pas dans la région. J’ai choisi l’ébénisterie au CET de la Ravoire. Je suis rentré avec 10 jours de retard sur les autres et de suite, j'ai montré mes capacités  en ayant la meilleure note en atelier, note que j’ai toujours conservé les trimestres suivants. Également premier en dessin d’art, premier  en sciences ,  premier en math , deuxième en dessin industriel... Par contre, moyen en Français et presque nul en histoire et géographie. Je n’ai jamais voulu retourner interne à ce collège. Je préférais travailler chez un artisan ébéniste qui m’a très bien appris le métier et j'ai passé le CAP que j’ai réussis aisément. 
    Mon apprentissage s’est arrêté là. Je suis passé dans une grande entreprise de menuiserie où je suis resté cinq années. Ensuite, je suis entré dans une grande surface d’ameublement. Je faisais un peu de livraison de meubles, service après vente, devis et pose de cuisines intégrées pour les particuliers. Mais à cinquante ans, j’ai eu une hernie discale et n’ai pas pu continuer ce travail. J'ai trouvé un emploi d’agent de sécurité que j’ai conservé jusqu'à la retraite .
     
     Entrons dans le vif du sujet :  la photographie. Tu en fais depuis longtemps ? Comment est née cette passion ?
     
    Avant de faire de la photo j’aimais bien les voir.
    Mes parents et grands-parents en avaient, certaines datant de la guerre, et les autres étaient de la famille et amis. Vers mes quinze ans, j’ai eu mon premier appareil kodak. Je photographiais mais très peu. J’ai  réellement commencé à photographier ( j’ai acheté mon premier reflex olympus OM10 ), c’était après mon mariage en 1976,  pour photographier nos enfants, les vacances, les pays où nous allions. Je faisais à 90/100 de la diapositive. C’est un bon moyen pour apprendre à bien gérer la lumière, et le cadrage,  car c’était développé brut de pellicule. Ensuite j’ai acheté plusieurs bridges numériques à partir de l’an 2000. En 2011, je me suis offert celui que j’ai actuellement : le Nikon D7000 .
     
    Quels sont les domaines que tu affectionnes particulièrement ? 
     
    Les domaines que j’affectionne particulièrement, j’en ai  plusieurs.
    J’ai commencé par les églises, cathédrales, les châteaux,  car j’aimais la belle architecture et là ça me convenait bien. Le sport : le cyclisme, les rallyes de voiture, le foot, actuellement c’est les animaux, les oiseaux en tout genre, la macro et les fleurs .
     
    Et y a t-il des domaines qui ne t'intéressent pas ? Si oui, pourquoi ? 
     
    Les domaines qui sont moins intéressants pour moi que d’autres,  je ne les photographies pas ou très peu. 
    Je suis un peut gêné de photographier des scènes de rues où il y a des personnes. Je sais que certaines n’aiment pas être prises en photos. Bien que je n’ai jamais été interpellé, mais sait-on jamais...  Je ne cours pas non plus après le noir et blanc, mais je pense m’y mettre.
     
    Quel genre de photographe es-tu ? Peux-tu nous parler un peu de ta façon de travailler, que ce soit directement à la prise de vue et/ou en post traitement ?
     
    Je suis un photographe amateur mais qui aime bien photographier pour garder en souvenir le passé. J’aime revivre à travers les photos ces instants vécus avec la famille ou autre. Cela rappelle précisément la vie antérieure car avec le temps, on  oublie. Il parait aussi que c’est bon pour la mémoire !
    Ma façon de travailler, c’est d’abord à la prise de vue. Sur le forum photo, j’ai reçu d’excellents conseils concernant la mise au point, la vitesse, l’ouverture, pourtant que je connaissais bien puisque j’ai depuis de nombreuses années des livres et magazines traitant de la photo, mais ne le faisais pas toujours comme il aurait fallu le faire, puisque il n’y avait personne pour la critique .
    Je fais toujours du post traitement avec des logiciels tous simples car facile à manipuler et rapides comme InPixio , photofiltre , paint-net  et ceux livrés avec mon appareil  View NX-I  et Capture NX-D. Avant j’avais Celui de Microsoft Picture It PhotoPro, qui me plaisait énormément car polyvalent mais qui ne fonctionne  pas avec Windows10. J'ai fait des essais d’un mois avec Photoshop et  PaintShop pro,  mais ils ne m’ont pas convaincu.  Il me faut de la simplicité et de la rapidité . . .
     
     Lorsque tu critiques une image, quels sont tes critères de jugement ? Une bonne photographie, c'est quoi pour toi ?  
     
    Mes critères de jugements … C’est la photo dans sa globalité. 
    La composition, la netteté, l’exposition, la mise au point, la lumière. Une bonne photographie, c’est une photo qui a une lecture facile, qui n’a pas d’éléments perturbateurs comme un arrière plan chargé ou autre, et dont le sujet est intéressant également, qui lorsque je la découvre me crée une admiration, un ressenti, bien que  je ne sois pas trop exigeant.
     
     As- tu déjà participé à une exposition ? 
     
    Et non je n’ai jamais participé à une exposition. J’allais pourtant en voir mais je me suis jamais décidé. Voir les belles photos des participants me suffisait, ça me plaisait. 
    J’adore découvrir les photos des autres ,
     
     Quelle est ton opinion sur le monde de la photographie de nos jours ? 
     
    Mon opinion sur le monde de la photographie … Alors là je ne sais pas quoi en penser. Je ne suis pas suffisamment intégré dans cet univers que je connais modérément. Je reste donc dans mon coin à photographier et à regarder les photos de tous les photographes amateurs et pros.
     
    Revenons à toi. As-tu d'autres passions ? 
     
    Des passions j’en ai eu plusieurs, principalement lorsque j’étais jeune. J’ai pris ma licence cycliste lorsque j’étais cadet, j’ai fait plusieurs courses, mais ne pouvais pas m’entraîner suffisamment puisque j’étais interne au CET. Et ensuite, j’étais apprenti, et terminais à 18 h 30 le soir  et travaillais souvent le samedi complet. Mon employeur me donnait une petite pièce en remerciement. 
    À 18 ans, ça a été les petites voitures rapides, 1 NSU 1200 TT , 2 rallyes 1 , une Rallye 2 , et 1 opel kadet  GT,  je n' ai jamais pris de licence, mais je conduisais sportivement tout en respectant la sécurité des autres automobilistes.  J'ai eu deux graves accidents : fracture du fémur , fracture du poignet , contusions diverses , hospitalisé deux mois et six mois en arrêt,  c’était en 1969.  L’autre dans la voiture d’un copain, où j’ai perdu connaissance et me suis réveillé à l’hôpital.  Le médecin était en train de me coudre le bras ouvert, + une sévère luxation des vertèbres cervicales avec un gros hématome derrière la tête. Les deux accidents ont été causés par des conducteurs alcoolisés qui étaient complètement à gauche, dont l’un dans un virage, et l’autre au sommet d’une côte. Le premier arrosait son enterrement de vie de garçon et le second était un représentant agricole qui sortait de chez un viticulteur... Après, une fois marié je me suis remis à faire du vélo sur route l’été et du cyclo-cross l’hiver. À l’époque le VTT n’existait pas. 
    J’ai fait aussi un peu de musculation  et du ski.  Actuellement, je ne fais que du VTT malgré mon âge. J’adore vadrouiller dans les chemins de terre et surtout les descentes. Je me régale.
    Je fais du jardinage et souvent  du bricolage chez des personnes me connaissant . J’aime bien aussi les foires , les fêtes, les animations en tout genre .
     
    Tu es un membre assidu du forum photo depuis le 25 septembre 2018. Comment es-tu arrivé ici et qu'est ce qui t'y plait ( ou ne t'y plait pas ) ? 
     
    Avant d’être ici j’étais sur un autre site de photos mais qui a disparu, il  y a 5 années environ et il m’a manqué. Je pensais toujours qu’il allait être recréé,  mais non. Entre temps, j’allais voir les photos sur d’autres forums mais sans jamais m’inscrire jusqu’au jour où j’ai sélectionné celui-ci que j’ai trouvé très bien de part son fonctionnement, par la sympathie des adhérents et me suis décidé de m’y rendre. Et j’ai bien fait car on y reçoit de très bons conseils,et  de bonnes explications? lorsque j’ai besoin de renseignements. Tout le monde est agréable. Je n’ai absolument rien qui me déplait et ne voit pas du tout ce qu’il y aurait à améliorer puisque je trouve qu’il est bien .
     
     Je te remercie encore Bernard d'avoir accepté de répondre à mes questions et de ta participation très active sur le forum. Tu connais le principe : tu as tribune libre si tu souhaites ajouter quelque chose, si tu as quelque chose à dire aux membres, aux visiteurs. C'est à toi : 
     
    Je remercie tous les membres actifs de ce  forum, les visiteurs,  les observateurs qui conseillent et donnent leur avis , et tous ceux que j’oublie.
    Je n’ai rien à ajouter à part ma reconnaissance pour le travail fourni par l’équipe qui est admirable et que je souhaite longue vie au forum .
    .............



  • F2P
    Ce mois ci sur le forum photo, nous allons vous présenter la seule admin du forum, amoureuse des félidés de toutes tailles, à la chevelure écarlate et aux talons aiguilles, j'ai nommé Nikita.
    .................
     
    Bonjour Nikita, je te remercie de t'être prêtée au jeu de l'interview même si nous avons été obligé de t'attacher et de t'injecter une bonne dose de penthotal ...
    Bonjour Vincent. Merci pour le traitement, ça me rappelle des souvenirs.  
     
    Tu peux te présenter en quelques mots pour les membres qui ne te connaîtraient pas encore ?
    On me connait sous les noms d'Isabelle Clainn et de Nikita, deux pseudos car mon véritable patronyme est un secret réservé à l'administration fiscale lol.  C'est aussi pour moi une question de sécurite pour mes six enfants et pour d'autres raisons, plus personnelles.
    Je suis la compagne de Krystron ( son épine dans le pied aussi   ).
    Je suis une sorte d' être humain qui a beaucoup de mal à comprendre le monde dans lequel nous vivons et qui a tendance à le fuir même s'il m'attire, paradoxalement.
    J'ai fait des tas de boulots différents : ça va de la correction de textes et de thèses, à la restauration, la photographie, l'animation etc... Dans mon boulot actuel, je suis confrontée à la détresse, à la maladie, aux troubles mentaux, à la mort. J'essaye d'aider les gens à vivre, aussi bien que possible, quel que soit leur état physique ou mental. 
     
    Tu es administratrice sur le forum depuis sa création, qu'est-ce qui t'a donné envie de te lancer dans cette aventure ?
    Je ne supporte pas l'immobilisme. J'ai besoin de défis à relever. Je suis limite hyperactive car si je m'arrête un moment, je pense et penser m'est néfaste   . 
    Alors quand Krystron a décidé de relancer le forum et m'a demandé si je voulais en être, j'ai dit oui.
    Le défi était tellement audacieux : tout refaire, le remettre sur les rails et le faire grimper à la première page des moteurs de recherche en moins d'un mois, donner envie aux photographes amateurs ou pro de s'y inscrire... Un boulot monstre mais avec la certitude qu' on allait y arriver parce qu'on avait tous les deux le même but et qu'on ne s'économiserait pas pour y parvenir. 
    On a commencé à trois. On a été chercher des personnes qui pouvaient être intéressées pour relever avec nous ce défi.
    Actuellement, le forum est classé numéro un des forums photo dans les moteurs de recherche et ce n'est pas par hasard.
    Nous sommes aujourd'hui près de 2734 Inscrits sur le forum photo et ce nombre augmente chaque jour. Ils y en a qui viennent régulièrement, d'autres moins... À toutes ces personnes, j'adresse mes remerciements de faire partie de cette aventure ou d'y avoir participé à un moment ou à un autre de leur existence.
    En tant qu'administratrice, je regarde chaque photographie postée sur le forum, je lis chaque sujet posté dans les rubriques et j'essaye dans la mesure du possible d'y écrire un commentaire afin d'en remercier, en quelque sorte, son auteur de sa participation. 
     
    Comment t'es venue ta passion pour la photo ?
    C'est vieux ça. J'étais gamine. Il fallait se taire, alors j'écrivais beaucoup. Quand j'ai eu l'occasion d'avoir un appareil photo entre les mains, j'ai vu cela comme un autre moyen de m'exprimer.
    Je voulais déjà devenir photographe quand j'étais au collège mais quand tu as 9 ans en sixième, on ne te laisse pas décider de ton avenir parce qu'on a d'autres projets pour toi et les adultes sont sourds. La vie m'a fait prendre d'autres directions et j'ai laissé la photographie de côté pendant de très nombreuses années. Je me contentais de photos souvenirs pour remplir des albums qui étaient destinés à mes enfants, pour qu'ils aient en image chaque étape de leur vie. 
    Puis il y a eu un photographe, passionné par les chats, qui les photographiait tellement bien que cela m'a donné envie de tout reprendre, de faire enfin quelque chose pour moi. J'ai acheté mon reflex dès que cela a été possible et ça a bouleversé mon existence.
     
    Nous connaissons ta passion pour les chats, en as-tu d'autres ?
    Les chats ne sont pas une passion, c'est une nécessité pour moi. Ils étaient mes amis dès mon enfance même si je n'en avais pas là où je vivais. Je les retrouvais à chaque moment de liberté, dans les rues, dans les animaleries où je pouvais passer des heures à les admirer, à jouer avec eux. Quand je disparaissais, ceux qui voulaient me retrouver savaient qu'il me trouveraient là où il y avait des chats.  
    Les chats sont tellement vrais, tellement sincères. Ils ne sont pas dressés, éduqués, pour t'aimer, venir vers toi, te montrer leur affection. Tu n'achèteras pas leur amour avec de la nourriture. Quand un chat t'aime, c'est qu'il le ressent vraiment sinon il se tire ailleurs. Ils se foutent de ton apparence, de ce que tu possèdes ou pas, de ton statut social. Ils te prennent comme tu es. 
    Les chats sont mes amis. Je le dis souvent : il ne m'est pas concevable de vivre sans au moins un chat à mes côtés. 
    On se ressemble un peu eux et moi : nous sommes gentils, patients mais impitoyables si on nous attaque.
    Comme je les aime, je m'intéresse à eux, à leur nature, leur comportement etc... alors j'ai beaucoup lu pour bien les connaitre et je continue à le faire. Je ne sais pas si on peut appeler ça une passion. Pour moi, c'est juste une évidence, le chat, comme l'air que l'on respire. 
     
    Si on en revient au mot " passion ", je peux citer l'écriture, la langue française. J'écris depuis que je sais écrire. Je fais des mots croisés, fléchés à l'envers, parce qu'à l'endroit, c'est trop facile lol. Donne-moi un mot et je t'en ferais des pages et des pages. Je ne publie que ce que je veux bien que d'autres lisent donc la grande majorité de mes écrits restent cachés. C'est mieux pour le monde. Certains cris doivent rester cachés à l'intérieur de nos âmes.  
     
    Je peux aussi citer la lecture. Je lis tout le temps, tout ce qui me tombe sous la main, depuis que je sais lire, y compris en voiture quand je suis arrêté à un feu rouge.  Même si un livre ne me plait pas, je suis incapable de ne pas aller jusqu'au bout. Je pense que je dois cette passion à ma grand-mère qui m'a offert, lorsque j'avais 6 ans une quinzaine de livres de la  bibliothèque rose et l'intégralité des œuvres de la Comtesse de Ségur. Elle m'avait offert là le moyen de m'échapper.
    Quand je suis entrée au collège,  j'avais déjà lu la totalité des livres de la comédie humaine de Balzac et j'avais adoré. La passion était née et ça ne s'est jamais arrêté. 
    La musique également a une très grande place dans ma vie. C'est une grande source d'inspiration.
     
    Quel type de photographe es-tu, plutôt instinctif, ou plutôt du genre à tout prévoir à l'avance ?
    Tout dépend de ce que je fais en photo. 
    Une séance studio se prépare forcément. Idem si je vais chez une personne pour une série de portraits ou que je fais de l'événementiel. 
    Lorsque je suis en extérieur, c'est différent. J'aime partir sans forcément avoir un but. Je roule et au bout d'un moment je m'arrête et je me balade.Si je vois un truc qui me plait, je shoote. 
    Parfois, je sais à l'avance ce que je cherche mais pour autant je ne vais pas préparer mes réglages etc... avant d'être sur le site parce que je me connais, et que je peux très bien choisir de partir dans une toute autre direction en cours de route en abandonnant mon idée initiale.
     
    Quels sont tes domaines photographiques de prédilections et ceux qui ne t'intéressent pas si il y en a ?
    Les chats  .  
    Les chats, c'est un domaine. Parce qu'ils n'obéissent pas, parce qu'ils ne poseront pas si ils n'en ont pas envie, parce que tu ne peux jamais être sur que tu auras au moins une photo de réussie lors d'une séance avec eux. Tu peux rester des heures et des heures à patienter pour avoir un bon shoot, essayer toutes les techniques possibles, si le chat n'a pas envie de t'offrir son image, c'est mort. 
    Question suivante ! Je n'ai pas de domaine de prédilection puisque tout ou presque m"intéresse et que je supporte pas de faire toujours la même chose.  
    Le paysage, j'aime. Sans doute parce que cela signifie extérieur, liberté. Pour moi qui ne supporte pas d'être enfermée et qui a la bougeotte en permanence, c'est l'idéal. 
    Les animaux bien sur. Je me suis même mis aux piafs petit à petit même si je reste sur la défensive avec ces bestioles-là parce que je n'arrive pas à savoir ce qu'elles pensent. 
    La macrophotographie, c'est sympa et c'est un bon exercice de créativité. Parce qu'il faut quand même être pas mal créatif pour faire d'une photo d'un brin d'herbe ou d'une mouche, une belle image.  J'admire le travail de ceux qui y arrivent. Ils voient des choses que moi, je ne vois pas.  
    L'architecture, j'apprécie aussi mais à petites doses sauf quand ce sont des vieilles pierres.
    Le portrait " classique ", c'est sympa dans le sens où cela signifie faire de nouvelles rencontres et tenter de montrer ce qui se cache derrière le regard d'une personne. Les books, c'est un travail différent. 
    J'aime bien l'événementiel parce qu'il me permet de faire des photos de gens heureux.  
    Le charme, nu, boudoir, j'aime beaucoup quand c'est fait avec délicatesse, quand c'est suggéré plus que montré. 
    C'est également un très bon moyen de réconcilier les personnes avec leur physique. 
    On vit dans un monde où l'on voudrait tous nous caser dans le même moule alors que nous sommes tous différents. Il faut correspondre au standard des modes, être jeunes jusqu'à la mort, cacher les rides et les années, être mince,  être beaux... Mais c'est quoi être beau ? Qui décide de ce qui est beau et a donc le droit d'être mis en valeur par une photographie ? Pas moi. Pas vous. Pas eux. Pas question de laisser qui que ce soit choisir pour moi !
    C'est assez étrange quand même de constater qu'on va trouver le portrait d'une femme âgée au visage ridé, très beau, mais que si je la shoote entièrement à poil et que l'on voit que son corps a vieilli autant que son visage, on  trouvera moche, on me dira qu'à son âge, elle ne devrait pas poser nue ou en lingerie. On est en 2019 !, Il est peut-être temps d'évoluer hein... 
    Ok, ceci est un autre débat mais bon... N'attendez pas de moi que je rentre dans le moule et que je pratique le politiquement correct. 
    Le noir et blanc, j'adore quand c'est bien fait, ce qui n'est pas mon cas et ce qui me motive à travailler davantage pour y arriver. 
    256 nuances de gris... intéressant, déjà avec 50 je trouvais ça pas mal.   
     
    Dans les domaines que je pratique peu, je citerai la photographie de rue et de sport. 
    La photo de rue, j'aime quand ce sont les autres qui la pratiquent. J'essaye de temps en temps mais il faut se rendre à l'évidence : pour m'intéresser à quelqu'un, il faut que j'aie une interaction sociale ( un simple bonjour suffit ) avec la personne sinon je ne la vois pas ou elle me laisse indifférente ou je la fuis. Je détecte la présence d'un chat à 10 mètres mais l'être humain est transparent pour moi si je ne le connais pas ou si je ne me concentre pas pour le voir ( bizarre quand on fait un boulot comme le mien qui consiste à aider les personnes en détresse ou diminuées ). Aussi, j'admire le travail de ceux qui arrive à me faire ressentir une émotion grâce à leurs images dans ce domaine.
    La photo de sport, je la laisse aux autres aussi. Je trouve ça difficile et ne suis pas équipée en chaussures adéquate pour fréquenter les stades, les gymnases etc... 
     
    Quelle est ta source d'inspiration principale pour ton travail photographique ? As-tu un photographe dont le travail t'inspire particulièrement ?
    Ma source d'inspiration ? C'est variable mais en général, ce sont mes pensées et la musique.
    Il y a pas mal de photographes dont j'admire le travail et curieusement, ce ne sont pas des professionnels ( j'entends par là qu'ils ne vivent pas que de la photographie ).  Et je préfère les " amateurs ", les pro sont souvent persuadés d'avoir la science infuse, de n'avoir plus rien à apprendre, ils ont beaucoup de mal à accepter que l'une de leurs photos me laissent froide. Bien sur, il y a aussi des amateurs persuadés qu'ils n'ont plus rien à apprendre. J'aime bien les bousculer ceux-là aussi. Et comme il faut d'abord ouvrir les yeux sur soi-même avant de juger les autres, je te dirai que parmi toutes les photos que j'ai faites, depuis que j'en fait, il n'y en a que très très peu qui me plaisent et qui ont trouvé grâce à mes yeux.
    Les grands noms de la photographie ne m'inspirent pas spécialement parce que s'ils ont dans l'ensemble une bonne technique et/ ou sont des pionniers dans leurs domaines, leurs images ne provoquent pas toujours quelque chose chez moi. Cela ne se dit pas sans doute, mais c'est ainsi. 
    Ici, sur le forum, je regarde les photos des uns et des autres. Je ne citerai pas de noms. Je me contenterai juste de dire : bravo ! vous réussissez là où de grands noms ont échoué. Vous arrivez à me faire ressentir des émotions, à me donner envie de progresser pour faire un jour aussi bien que vous.
     
    Qu'est-ce qu'un bon photographe pour toi ? Comment définirais-tu une bonne photo ?
    Comme je l'ai dit plus haut : un bon photographe, c'est celui qui va réussir à provoquer une émotion, qu'elle soit positive ou négative et qui aura une bonne technique. On est tous d'accord là dessus.
     Mais.... Je peux reconnaître quelqu'un comme étant un bon photographe au niveau technique et comprendre que ses images provoquent de l'émotion chez les autres sans pour autant admirer son travail parce que je ne ressentirai rien. 
    Pour admirer le travail photographique de quelqu'un, il faut que je me dise : " j'aurais aimé faire cette photo. J'aimerais arriver à faire ça ".  Il faut que l'image me plonge dans une ambiance qui me permettra de rester dessus et ça, ce n'est pas gagné avec quelqu'un comme moi qui se perd souvent dans ses pensées. Le très bon photographe sera celui capable de provoquer une si forte émotion en moi que je ne parviendrai pas à la dissimuler ( bonne chance ! Je suis une championne  ). 
     
    Quel serait pour toi le plus grand défi photographique ?
    Faire une exposition dans le domaine de la photographie de rue !  
    Cela voudrait dire que je me suis réconciliée avec l'espèce humaine,que j'en reconnais mon appartenance et que j'ai enlevé l'armure. 
     
    Tu es avec Kryston (ou Stéphane, comme tu préfères) à l'origine du forum, que représente celui-ci pour toi et que t'apporte-t-il ?
    Moi je ne l'appelle pas Krystron, ni Stéphane mais ça, c'est privé  .
    Le forum est une maison sans porte dans laquelle peuvent entrer et s'installer tous ceux qui souhaitent partager leur passion pour la photo mais pas seulement. 
    Cette maison, Stef en a dessiné les plans et en a fait les fondations. Je l'ai aidé à la construire. Chacun des membres l'agrandit par sa présence et par sa participation. 
    C'est un lieu où l'on se retrouve entre personnes ayant une même passion mais aussi entre amis, plus ou moins virtuels ou réels. Un endroit où l'on peut être à la fois sérieux et se marrer. 
    Je ne vois pas le forum comme un énième forum photo sur lequel on vient poster ses images, y attendre des critiques et basta. Je souhaite qu'il soit un véritable lieu d'échanges, que ce soit à propos d'une photo ou de toute autre chose. Je le dis souvent : si vous voulez des " j'aime " sur votre image, allez la poster sur Facebook ou instagram et collectionnez vos abonnés. Cela flattera votre égo et vous serez persuadés d'être un bon photographe tout en stagnant.
    Mais ici, vous aurez des critiques, bonnes ou mauvaises et elles seront sincères. Avec le temps, non seulement vous avancerez dans votre travail photographique mais en plus, vous aurez sans doute la chance d'y bâtir de vraies relations amicales qui seront passées du virtuel au réel. 
    Le forum m'apporte d'abord un lien avec des personnes qui comme moi aiment la photo, la pratique. Il me permet d'avancer dans ce domaine grâce aux critiques des uns et des autres mais aussi lorsque je donne mon avis sur des images. En relevant ce qui ne me convient pas sur une photo, j'apprends à ne pas faire la même chose sur les miennes ( du moins j'essaye  ). 
    Vu ma difficulté à aller vers les gens ( en dehors de mon travail ), il est aussi un bon moyen pour moi d'avoir des interactions sociales, de m'y faire des amis. 
     
    Que peut-on te souhaiter pour l'avenir ?
    - Des vacances sans moi ! Je me fatigue tellement en ma compagnie. 
    - Avoir plus de temps pour souffler, pour faire de la photo, pour faire des sorties qui nous permettrons peut-être de nous rencontrer. 
    - Gagner au loto si un jour, j'y joue. On a beau dire, le fric, ça aide. 
    - Un chat de + parce qu'on a jamais assez de chats.
    - Une pizza au chorizo.
    - Une porche 911 en guise de voiture de fonction. 
    - Du soleil et une température extérieure d'au moins 30 degrés.
    - Des bonbons parce que là, il n'y en a plus dans le placard. 
     
    Merci Isabelle de t'être prêtée à cet " interrogatoire " avec la sincérité qui te caractérise et que j'apprécie tant. As-tu quelque chose à ajouter ? Quelque chose pour les membres et pour les visiteurs ?
    Oui. Ne vous prenez pas autant au sérieux, nous ne sommes tous que de passage, alors vivez ! Faites vous plaisir , profitez de chaque moment de bonheur. Refusez le conformisme, les cases dans lesquelles on voudrait nous enfermer et qui ne sont qu'un moyen de nous contrôler . Restez unique, soyez vous, et n'attendez pas des autres qu'ils soient identiques à ce que vous êtes. 
    Mais n'oubliez pas la réciprocité, que pour recevoir, il faut également donner. Cela vaut aussi pour le forum quand vous postez une photo et en attendez des avis.
     
    Aux éventuels visiteurs : Entrez ! Il y a une place pour vous ici quel que soit votre niveau photographique. 
    Et à nos membres : Merci d'être venus nous rejoindre et de faire grandir ce forum grâce à vos participations. Vous y êtes chez vous, alors profitez-en !
    1 : Un chat, évidemment. Smoothie, né chez nous et que nous avons gardé car nous n'avons pas pu nous résoudre à le laisser partir dans une autre famille. 

     
    2 : Jouer avec le feu. Une photo faite lors de la fête médiévale de Montrond Les Bains d'août 2017. Je l'ai choisie parce qu'elle représente ce que j'aime : la nuit, le feu et les instants magiques.


  • F2P
    En mai, fais ce qu'il te plait et cet adage va parfaitement à Caro, qui est notre invitée du mois pour cette interview. 
    Caro, l'amoureuse des grands espaces, spécialiste de la flore et dont les critiques sur le forum sont justes, sincères et sans détours mais toujours conviviales. 
    C'est l'interview d'une belle âme que le forum photo vous propose ce mois-ci. 
     
    ...............
     
    Bonjour Caro. Je suis ravie que tu aies accepté de participer à cette interview et je t'en remercie. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer ton étrange pseudo ?  
     
     La fameuse interview... Décidément la photo mène à tout !
    Caroline, 50 ans bientôt et plus toutes mes dents...
    Nounou de mon état après avoir bossé pas mal à l'usine et en équipe, je profite d'une vie plus tranquille.
    Ce qui me laisse du temps pour la photo et autres.
    Mon pseudo... Trop dur à expliquer, je passe !
     
     
     Parlons de ton parcours photographique. Pourquoi, quand et comment en es-tu arrivée à pratiquer la photo ?
     
    La photo, je suis tombée dedans quand j'étais petite. J'ai toujours vu ma mère avec son reflex. Rando, fleurs... Le vautrage dans l'herbe est génétique 
    J'ai eu des appareils assez tôt, des trucs sûrement très bâtards ( genre Kodak disq ) jusqu'au " vrai " reflex Pentax pour mes 20 ans. Je n'ai jamais développé, par contre.
    Puis est venue l'heure du numérique, j'ai récupéré l'ancien Coolpix 950 ( merci maman ! ), pour passer chez Canon un peu plus tard jusqu'au reflex numérique depuis 2011, toujours chez Canon.
    J'ai fait pas mal de dessin, suis plutôt manuelle... Alors la photo a une place naturelle dans ma vie. Et autant que les souvenirs soient beaux...
     
     
    Tu postes beaucoup dans les domaines de la macrophotographie et le paysage. On en déduit donc que ce sont tes domaines de prédilection mais y en a t-il d'autres qui t'attirent ? 
     
     Je randonne pas mal et aime ramener un peu de montagne jusque chez moi.
    Le monde de l'infiniment petit me passionne aussi ( j'ai adoré me servir d'un microscope électronique dans le cadre de mon ancien boulot ).
    C'est aussi la facilité qui me guide. J'aimerai bien faire de l'architecture ou de la photo de rue, mais je n'habite pas en ville. Et je préfère passer mon temps libre en montagne plutôt qu'en ville... Je n'ai pas non plus l'audace de shooter les gens comme ça... Tant pis...
    J'aimerais faire plus de noir et blanc, mais ne maîtrise pas trop et ne suis pas non plus équipée en logiciel ( pas envie d'y passer des heures, donc je fais des compromis avec moi-même ).
     
     
    Et les domaines qui ne t'attirent pas du tout, Il y en a ? Tu peux nous expliquer pourquoi ? 
     
     L'animalier, ce n'est pas que je n'aime pas, mais il faut trop de patience pour moi ( et aussi du matos ).
    Le nu ne m'attire pas, je ne saurai pas quoi faire. Je me contente d'admirer quand c'est bien fait.
     
     
    Qu'est ce qui fait pour toi une bonne photo ? Qu'est ce qui est primordial quand tu critiques une image ? 
     
    Comme pour beaucoup, une " bonne " photo ( c'est relatif ) sera une photo qui va m'interpeller, me faire sentir une émotion ( ok, l'émotion devant une photo de criquet...). Appelons ça le ressenti... C'est quelque chose de subjectif...
    J'aime observer l'image, voire me perdre dans une ambiance particulière, m'imaginer plein de trucs. Je suis capable de me faire tout un film devant une bestiole ou un objet détourné...
    La technique n'est pas une priorité pour moi, même si ça aide évidemment beaucoup ( sûrement parce que je n'en maîtrise qu'une petite partie ). Je sais bien qu'il y a des règles élémentaires, mais s'en affranchir ne fait parfois pas de mal ( j'ai beaucoup pratiqué le format " carolinien "  )
     
     
    As-tu déjà songé à faire de cette passion ton métier ? As-tu déjà participé à des expositions ? 
     
    Je n'y ai jamais songé une seconde, ça reste une passion.
    Et je n'ai jamais participé à une expo ( puis on m'a jamais demandé non plus  ).
    Quand des copains me disent : c'est trop beau, tu devrais exposer, je leur réponds d'aller voir ce qui se fait ailleurs, ça remet les choses à leur niveau...
     
     
    Quel est ton regard sur la photographie aujourd'hui à l'heure du numérique et où tout le monde fait des photos ( plus ou moins réussies certes   ) ? 
     
    Mon regard est plutôt circonspect…
    Je cherche d’abord le naturel, souvent en le cherchant longtemps…
    Le post-traitement supplantant souvent la bonne prise elle-même, je cherche pas mal à décortiquer une belle photo que je vois. C’est bête, mais j’ai d’abord un doute, puis ensuite j’essaie de bien observer pour découvrir la " vraie " prise.
    Certaines photos sont très belles , je ne le nie pas, mais sont plus près pour moi d’un tableau très retouché que de la réalité. Or c’est ce que je recherche. Je conçois la notion de sublimation, mais j’aime le naturel, j’aime voir ce que mes yeux peuvent voir, pas ce que mon cerveau aimerait voir…
    Pour moi le maximum doit être fait lors de la prise de vue, pas lors du post-traitement, je trouve ça trop facile…
    En cela je rejoins Dr Weird. Plus le temps passe et moins je prends de clichés. Je suis beaucoup plus critique envers moi-même. Ce qui fait dire à ma fille que je vire facilement plein de photos...
    Je n’aime pas non plus les modes. Aujourd’hui, beaucoup donnent des effets vintage ( jusqu’à la prochaine mode ), c’est lassant…
    Si les gens pouvaient avoir leur style au lieu de copier… Même si je suis consciente que copier peut permettre à certains de trouver leur style, justement…
     
     
    Quelles sont tes autres passions ? 
     
    J’habite un lieu privilégié pour ça : le ski !
    J’ai commencé en 1976 et donne des cours à des enfants depuis l’âge de 17 ans, dans  le même club.
    C’est une joie permanente de transmettre, en étant consciente que je transmets aux dernières générations pouvant en profiter ( les changements climatiques ne sont pas qu’une légende ).
    Je fais aussi autant de randonnées en montagne que je peux. J’aime me retrouver, même seule ( et souvent ), dans l’immensité des lieux. Écouter le silence ( le vrai, tellement rare ) et admirer le reflet du paysage dans un lac vaut toutes les méditations du monde !
    En gros, j’aime les plaisirs simples : lire, écouter de la musique et passer du temps avec ceux que j’aime. La vie est courte, le mieux est de profiter du temps présent.
     
     Dame Caro a t-elle une philosophie de vie ? Un leitmotiv pour avancer ? 
     
    Cf fin de la question précédente…
    L’expérience m’a appris que la vie c’est maintenant.
    Passer du temps avec mes proches, famille et amis, est le principal.
    Carpe diem, comme dirait Horace…
     
     Qu'est ce que tu recherches sur le forum ? Il te plait comme il est ? tu as des suggestions quant à son contenu ou autres ? 
     
    Je recherche avant tout la convivialité, précepte mis en avant sur beaucoup de forum et factuel ici. Ne pas cirer les pompes à tout prix tout en restant civilisé. Accepter les points de vue différents, les critiques négatives,  sans en prendre ombrage.
    J’encourage les autres à dire quand ça ne plait pas, pourvu que la critique soit constructive.
    Je n’ai pas de suggestion, je sais à quel point il est déjà difficile de faire vivre un forum. Ce sont souvent les mêmes qui le font vivre, avec un petit renouvellement qui permet de tourner. Puissent les participants en avoir conscience…
    Krystron a su nous concocter un joli " joujou " qui perdure malgré les aléas, je lui en suis gré, sincèrement, mais il le sait. Ainsi qu’à toi de l’animer aussi bien. De belles rencontres, dont vous, de bons souvenirs.
    On se suit depuis 2013 et j’espère encore pour longtemps ( même si t’es partie loin Isa  )
     
    Je te remercie à nouveau Caro de ta participation à cette interview. As-tu quelque chose à ajouter ? Quelque chose pour les membres et pour les visiteurs ? 
     
    Passionnés de tout poil, faites vivre le forum en participant !
    On y fait de belles connaissances !
    Et tant pis si ça fait vieux con  
    ...............

     


  • F2P
    Ce mois-ci, Je vous invite à une consultation collective chez le docteur... Mais chez un docteur très spécial puisqu'il s'agit de Dr Weird.
    Ses ordonnances sont toujours judicieuses. Que l'on ait un souci technique, un problème de lumière, besoin d'une prescription de boitier, le docteur est toujours là pour nous aider.
    Il nous propose parfois une photographie, en guise de remède contre la monotonie, la normalité, l'infertilité.
    Bienvenue à tous dans l'étrange carnaval du Dr Weird pour cette interview du mois d'avril sur le forum photo.
    ...........
    Bonjour Docteur. Merci d'avoir bien voulu nous recevoir en consultation. Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi et nous expliquer ton pseudo ?
    Bonjour, puis je avoir votre carte vitale .  
    Je suis originaire de Picardie, j’ai grandi dans le midi, et j ai bien grandi car même si je suis plus petit que Krystron je suis plus grand que Perceval. Je vis actuellement en région parisienne.
    La plupart des gens m’appellent Nath qui est un diminutif, j’ai fait 2 ou 3 fois allusion à mon véritable prénom sur le forum, toujours de façon indirecte (je vous laisse chercher). J’ai 38 ans et je suis chef de projet technique dans le domaine de la téléphonie, sur de la tête de réseau qui gère le provisionning technique, la facturation et la valorisation des usages dans le domaine du B2B (business to business). En gros, je suis informaticien avec une spécialisation sur les données et le réseau dans un cadre ultra-sécurisé ( j'ai plus de mots de passe différents par an qu' il n y a a de jour dans l' année).
     
    La genèse de mon alter égo, mes travaux de portrait prenant le chemin de ce qu'ils sont devenus, je voulais les présenter dans une certaine cohérence générale. L’image du Freak show à l’américaine s’est tout de suite imposée dans mon esprit. Le terme freak show étant déjà beaucoup utilisé et la consonance du terme carnival me plaisant particulièrement à l’oreille, j'ai trouvé que cela donnait du corps au concept de charlatan/saltimbanque et convenait bien à l’idée que je m'en faisais.
    Donc un « The carnival of Doctor Strange » commençait à mûrir dans ma tête, mais Dr Strange est un personnage de fiction, c’est donc de cette démarche que j’ai fini par déboucher sur The Strange carnival of Dr. Weird, avec deux références au bizarre, ça me plaisait d’autant plus.
     
    La photographie, tu y es venu quand et comment ?
    J’y suis venu par deux fois. La première fois en argentique, en piquant le zenit E de mon père, suite à une blessure qui m’a forcé à arrêter le sport (que je pratiquais de façon relativement intensive). Je me suis plus ou moins jeté dans toutes les activités artistiques qui me faisaient de l’œil. J’ai donc pratiqué la photographie avec quelques connaissances de prise de vue et de composition mais cela n’a duré qu'une petite année environ, mes activités musicales ayant fini par mettre la photographie de côté.
     
    En arrivant sur Paris, j’ai mis un frein à mes activités musicales (,le boulot, le transport, ne me laissant pas vraiment de temps libre,). En 2008 suite à une période un peu trouble accompagnée d’une remise en question durant laquelle on m’a offert un D60 et je me suis remis au street, au cityscape et landscape. Je me suis un peu essayé au portrait et au body painting fin 2011, c'est à partir de là que tout s'est un peu emballé.
     
    Tu fais partie de ces photographes qui n'ont pas besoin de signer leur travail puisqu'on devine que c'est toi au premier coup d'œil, notamment dans le domaine du portrait. Qu'est ce qui t'inspire ? Tu peux nous expliquer le cheminement qui t'amène à la réalisation d'une photo ?
    Je vais trouver le fondement de mes idées un peu partout, dans la mythologie, la littérature, le cinéma, le dessin, la peinture, dans les sous culture fantasy, steampunk etc... ou encore un simple objet ( le plus bizarre a m’avoir inspiré est une boite de chocolats, et ce par deux fois ). C' est en général une image mentale rarement bien définie ou une petite scène, il arrive souvent que je mélange plusieurs idées mais je leur laisse le temps de mûrir ( il s'est déjà passé plus  de deux ans entre une idée et sa mise en place pour trouver des solutions à mes contraintes ou de trouver le modèle qui marcherait avec l' histoire ). Une fois que je pense avoir réfléchi à tout, je m'attaque à la création des mes props ( que ça soit costumes, prothèses, accessoires ), tout en cherchant un modèle ( comme j' ai déjà une image en tête, faut que la personne corresponde, j’ai toujours plusieurs idées en réserve ).
    Je commence toujours un shooting avec au moins une ou plusieurs photos que je veux réaliser, la grande majorité de mes modèles viennent sans savoir ce qu ils vont faire. En gardant une partie de mystère, je m'assure de leur motivation et de leur confiance, et ça permet de faire disparaître une partie du stress du modèle. Lors de la séance, je m'attache à faire un choix en fonction du physique mais également de la personnalité du modèle. J’obtiens une forte adhésion au projet quand je leur révèle une fois en séance. Mais je pense qu' il faut garder à l'esprit que ça peut ne pas marcher et qu’on doive tout changer. Je garde donc l'esprit ouvert au proposition du modèle, des assistants et des accompagnants ( je propose toujours à mes modèles de venir avec une personne de leur choix ). quand j' ai mon ou mes images, on improvise ( parfois ça ne marche pas ).
     
    Tu es un artiste mais tu as également une excellente technique. Où as-tu appris tout ça ?
    La photographie restant une question de lumière, je m'appuie sur mes études en physique, le reste je l'ai appris de lecture, de vidéo et d'échanges avec d’autres photographes, et plus principalement en langue anglo-saxonne. Je le dis souvent mais le nombre de ressource à disposition sur internet est énorme. Il faut juste se méfier. On trouve du bon et du mauvais. J' ai appris le make-up, le body painting, le travail de la fumée de la même façon.
    Si je dévore ce type de contenu, c'est dû à mon éducation et à ma curiosité, on m'a toujours poussé à vouloir en savoir plus, à s'améliorer et à dépasser ses limites, ainsi qu’à mes interminables heures de transport.
     
    Sur l'application de mes connaissances, j' essaye d être sur une pratique réfléchie plutôt qu' une pratique intensive. Plus mes connaissances augmentent, moins je fais de photo, mon boitier atteint tout juste les 17000 déclenchements en 8 ans et même si j' ai d' autres boitiers, je reste dans le même esprit d utilisation.
     
    Tu fais partie de ces photographes de talent qui n'hésitent pas à conseiller, à partager leurs connaissances, c'est rare. Est-ce parce que ceux qui voudraient imiter ton œuvre auraient l'air ridicules ou est-ce juste par grande générosité ?
    Je donne principalement des conseils techniques, des manières de contourner les contraintes de prise de vue, ou des conseils qui sont plus de l'ordre académique (colorimétrie, composition etc…).  Je partage mes schémas d'éclairages dans un but éducatif mais avec un peu de connaissance, l'image nous apprend tout ce qu'il y a a savoir.
    Ceux qui gardent jalousement leurs techniques sont plus généralement des gens qui manque de confiance ou qui se sentent en compétition avec les autres, je suis moi même en compétition mais uniquement face à moi-même, et nombreux sont les photographes reconnus qui partagent toutes leurs techniques ( souvent sur des workshop ou tuto payant mais le partage existe ), des experts de l'éclairage comme Chris Knight ou Felix Kunze, au spécialiste du compositing comme Renée Robin en passant par du Joe McNally, Peter Hurley, lindsay Adler, Carli Davidson et sur toutes les pratiques, sur tous les aspect des flux de production ( j' ai cité quelques noms au hasard mais si je devais rendre justice à tous ses gens qui ont crée des ressources sur internet, je dépasserais sans aucun doute la centaine ).

    Si j'inspire, je ne peux qu'en être flatté. Je m'inspire moi-même parfois des travaux des autres dans divers domaines et je n oublie jamais de le mentionner.
    En effectuant moi-même une partie de mes accessoires et mes make-up ( bien que perfectibles ), je m’assure de garder une certaine identité unique, la maîtrise de mes compétences photographiques me permet de masquer les imperfections de mes props et make-up, le contrôle de la chaîne complète de ma production me permet de mettre le tout en valeur ( je réalise par exemple mes make-up en fonction de mon éclairage et des angles de prise de vue prévus ).
    Mes thématiques et mes idées n'étant jamais partagés avec plus de trois personnes en qui j'ai totalement confiance, et je vérifie d'ailleurs avant sur internet ce que je peux trouver en fonction de mes mots clé, si je trouve quelque chose d'un peu trop proche de l' idée, j' essaye de l'aborder autrement.
    À partir d’une de mes images, on peut en déduire mon éclairage, mon make-up, copier mes props, en déduire la focale etc… mais reproduire à l'identique une photographie même avec les bonnes compétences est une tâche ardue.
    Si je tentais de reproduire à l'identique sans amener ma touche et ma propre interprétation, j'y verrai un aveu de manque de créativité et d' un problème d’ego. Je m'inquiète donc pas vraiment d' être copié, et je ne l'ai jamais constaté. Par contre le vol est plus courant.
     
    Comment sortir du lot dans le monde de la photographie de nos jours selon toi ?
    Dans une société mondialisée où l'information est mise en commun et tout se retrouve standardisé par réseaux sociaux, souvent ceux qui sortent du lot au niveau reconnaissance, sont ceux qui font comme “ untel ”, qui trouvent une véritable idée originale et ceux qui sont dans une niche et se perfectionnent jusqu'à de hauts niveaux techniques ( un peu à la Jake Hicks avec les gélatines, nombreux sont ceux qui en utilisent beaucoup mais il a amené sa connaissance à un niveau de maîtrise que je ne retrouve chez personne ).
    Effectivement à mes débuts du portrait, j'ai voulu me démarquer avec le body painting, mais je me suis forgé une identité graphique malgré moi qui découle principalement de mes goûts personnels. Je suis donc plus dans une optique " je fais ce qui me plait ".
     
    Qu'est ce qu'une bonne photo pour toi ? Qu'est ce qui va provoquer une émotion chez toi ?
    Y a les photos réussies techniquement, qui guident l'observateur par la composition la couleur et imposent la thématique et vont vous faire réfléchir sans forcément provoquer une émotion.
    Certains se penchent sur une photographie dite émotionnelle et c' est un peu là où je pense que mon “ autisme social ” intervient.
    Par exemple le baiser de Doisneau ne m’évoque rien, mais les cyclistes et l'escalier de HCB m'évoquent le temps qui passe, la courbe de la route régulière l' inévitabilité de l'écoulement du temps et cet escalier biscornu m’évoque l'être intérieur qui part dans toutes les directions et me force à l'introspection.
    C' est un peu pour le même type de raison que je suis insensible au charme de la Joconde alors que le radeau de la méduse me fascine alors que celui ci est un interprétation non réaliste de faits s'étant déroulés.
    Au final, je ne saurais dire ce qui peut provoquer une émotion chez moi. C' est un tout qui ne se définit pas en suivant des normes mais en fonction d' un ressenti global qui découle de sa personnalité et de son expérience.
     
    Le Dr Weird exorcise t-il ses démons intérieurs à travers son étrange carnaval ?
    Je pense l'avoir déjà exprimé en ce sens avec certains membres du forum, mon travail sur la photographie de portrait est aussi une thérapie pour moi. Certains de mes clichés sont autobiographiques, d’autres sont plus une critique de notre société et une partie sortent de mes rêves ou de mes divagations mentales conscientes ( de mon imaginaire en gros ).
    C' est toujours très personnel, même lorsque je me confronte à une thématique imposée, il y a toujours un bout de moi dans mes photos, une partie de mon humour, de ma façon de voir le monde.
    Sur le forum, tu postes surtout dans la rubrique portrait ? Est-ce que tu touches à d'autres domaines ? Où sont tes chats ?  

    Landscape, cityscape, street, architecture, minimalisme, urbex, portrait animalier, mariage, grossesse, nourrisson, astro, packshot d'objet, concert... En réalité, à part la macro, le sportif, le ciel profond et l' animalier “ sauvage ”, je touche un peu à tout et le portrait ne représente finalement qu'une partie de mes photos, mais la démarche est complètement différente et je partage ces travaux de façons différentes, ça reste dans un sphère de personnes plus intimes en règle général, même si j' ai déjà diffusé largement certaines de mes images sur l' urbex, landscape, astro, architecture.
    Mes chats sont dans un dossier de 175Go sur mon disque dur et archivé sur disque externe  . 
     
    Tu souhaites nous parler d'un sujet en particulier ? Que ce soit en rapport avec la photographie ou non ? Tu as tribune libre.
    Un aspect important de mon travail est de conserver mes engagements personnels dans ma pratique photographique.
    Je n’achète pas de matériel rebrander, de copie ou provenant du marché gris.
    J’utilise, hors de rare cas de récupération, uniquement de la fausse fourrure et du faux cuir.
    Je n’utilise que du make-up au moins Cruelty-free ( aucun ingrédient, ni produit fini testé sur les animaux ) et en partie comestible ( pas qu on en mangerait mais l'ingestion est sans risque principalement pour les produits qui pourraient être proche ou en contact avec la bouche et les lèvres ).
    Tout ce que je fais subir a mes modèles, je l' ai d abord testé sur moi ( c' est une des raisons aussi pour laquelle je fais pas mal d'auto-portrait ).
    Je choisis mon matériel avec grand soin, ainsi j ai un faible taux de remplacement.
    J'utilise des piles rechargeables de qualité et qui perdent peu de puissance lorsqu'elles ne sont pas utilisées, afin de réduire au maximum les déchets et de réduire la perte d'énergie lors de la non utilisation, afin de réduire globalement mon empreinte carbone.
    La plupart de mes props sont fait à partir de matériels recycler.
     
    Je te remercie Dr Weird d'avoir accepté cette interview mais également pour ta participation sur le forum, notamment lorsque l'on a besoin d'un conseil technique, matériel etc...
    Tu as quelque chose à ajouter ? Une ordonnance à rédiger pour les membres et aux visiteurs qui te liront ?
    Comme je dis souvent : “ Le savoir c est comme les maladies vénériennes c’est fait pour se transmettre ”, donc de rien.
    Je dirai également qu’augmenter ses connaissances techniques et académiques de la photographie ( composition, colorimétrie etc…) est le meilleur moyen de s'en affranchir, car au delà de devenir une seconde nature qui permet de contourner les difficultés, on apprend aussi comment ne pas les respecter de façon efficace. Ne pas trop se fixer sur le matériel, bien qu’indispensable, il ne reste qu’un outil permettant de contourner les contraintes.
    Mais surtout ne vous forcez pas, n'oubliez pas de profiter de l'instant, du moment, du lieu, des gens qui vous entourent et garder le côté fun de la pratique, même quand tout va de travers.
     

     

     


  • F2P
    Ce mois-ci, je vous invite à en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres, Lem32, qui participe régulièrement au forum et dans de nombreuses rubriques. Un grand merci à cet homme courageux, de s'être prêté au jeu de l'interview. 
    .............
     Bonjour lem32. Tout d'abord, je tiens à te remercier d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer d'où vient ton pseudo ?
     
    Taiseux ou bavard, c'est pas toujours facile de se présenter ! 
    Mais pourquoi le faire si c'est pour se taire ! 
    J'ai eu une vie assez mouvementée. Pendant que je faisais des études de peinture et dessin, je suis passé deux fois devant les juges pour : appel à la révolution, rébellion, insurrection, désertion, meurtre des généraux et ... dégradation de monuments publics. Mais j'ai eu la tête plus dur qu'eux.  Mon seul regret est de ne pas avoir pu sauver une affiche que j'avais dessiné et tiré dans une imprimerie clandestine anarchiste ! 
    J'ai changé souvent de métier, du pinceau au marteau piqueur et fomenté trois grèves. La troisième contre une des plus grandes chaîne thermale. Gagné les trois, renvoyé les trois fois ! 
    Je me suis calmé. Un enfant, un second mariage, une formation professionnelle pour adultes ( menuisier ), un travail loin, pas beaucoup d'argent, problème de couple, un coup de blues et à une heure du matin, j'ai pris toutes mes toiles, dessins, pinceaux et j'ai tout brûlé. À six heures, je quittais le foyer. Quatre ans plus tard, je me mettais à mon compte. Cinq après, mon atelier brûlait... 
    Je redémarrais sur du crédit à court terme sept ans, passé ce terme difficilement, j'ai crée une association puis une compagnie théâtrale, écrit des pièces et des nouvelles. J'ai été élu conseiller municipal et vice président  d'une charte de pays, chiffre d'affaire à deux chiffres tous les ans sur une clientèle nationale, embauche, investissement important pour suivre la cadence et un connard de premier ministre qui décide que les subventions à la culture ne seront plus versées par la jeunesse et les sports mais par la culture sans transférer de fond. Comme la plupart de mes clients dépendaient de ces subventions qu'ils n'ont plus reçu, j'ai été obligé de mettre la clef sous la porte ! Puis comme la maladie qui m'avait frappé occasionnellement est devenue chronique, je n'ai pu ni retravaillé, ni reprendre l'écriture à cause des médocs. J'ai donc à nouveau fait un feu de joie et brûlé tout mes écrits !! 
    Et depuis je suis entre le légume et le zombi !!!
    Mon pseudo, je ne me suis pas cassé la tête surtout que je l'ai crée lors d'un de mes pires  épisode d'AVF.  Donc : lem 32. Premières lettres de mon nom et puis il y avait la consonance et 32 pour le département. 
     
     Depuis quand fais-tu de la photo ? Comment est née cette passion ?
     
    J'ai  commencé à 24 ans avec ELJY Lumière de 1949. Il y aurait toute une histoire à raconter sur le pourquoi de cet appareil qui remonterait à la mort de mon grand père en 1940 photographe et communiste ! 
    Puis ne trouvant plus de péloche, j'ai mis ça de coté ( à part quelques merdouilles pour photos souvenir ) pour reprendre en 2014, au départ ne pouvant plus grand chose d'autre et je me suis pris au jeux !
     
    Quel genre de photographe es-tu ? As-tu des domaines de prédilections ? 
     
    Je marche plutôt à l'instinct. C'est pour cette raison que je règle toujours mes appareils sur le mode priorité à l'ouverture. Je ne veux pas louper une belle lumière fugace, mais ça m'arrive aussi de prendre  du temps pour trouver le meilleur angle de vue,heureusement   
    J'aime tous les domaines mais tous les domaines ne m'aiment pas. J'ai des lacunes techniques. En dessin je faisais souvent du nu. Au fond de ma cambrousse, si tu fais cette proposition, surtout gratuite ( j'ai pas les moyens ), tu passes pour un pervers pépère !!
     
    Tu peux nous parler un peu de la façon dont tu travailles sur une prise de vue ?
     
    J'ai toujours été très observateur avec une mémoire photographique. Cela m'aide beaucoup. Mes années de peintures avec mon chevalet, bien que lointaines, ont laissé des traces pour la composition. Il me manque  un viseur pour plus de précision. 
    Sinon dans mes virées photo, je sors toujours avec trois appareils : le pana dans la main, le ricoh et le canon en poche. Le ricoh pour les plans larges avec de la profondeur et surtout si les nuages sont là, le canon si j'ai besoin d'un petit zoom, pour les panoramiques avec montages, pour la ville, le pana monté avec le 45-175 pour le zoom paysage, proxy, scènes de rue, urbain.
     
    Qu'est ce qu'une bonne photo pour toi ? Peux-tu nous expliquer comment tu critiques une image ? 
     
    C'est une photo qui me parle , coup de cœur ou coup de poing ! 
    La première chose que je vois, c'est la perspective, le cadrage, la lumière mais tout les défauts peuvent devenir des qualités si la photo est " bavarde ".
     
    Quelles sont tes autres passions ou loisirs ?
     
    Malheureusement je n'en ai plus. Ma maladie et la dose de médoc ont tout emporté sur leur passage, comme un tsunami. 
     
    As-tu un avis sur le monde de la photographie aujourd'hui ? Qu'est ce qui fait qu'un photographe sort du lot d'après toi ? 
     
    J'ai pas vraiment d'avis. Je n'ai pas eu l'occasion de voir des expos. Je sors peu et quand je le fais, je saoule suffisamment  ma femme avec mes photos  pour ne pas lui infliger une expo !! 
    Comme  pour tout ce qui sort du lot, c'est l'originalité le regard et la qualité.
     
    Participer à des expositions, ça te plairait ? 
     
    Oui ,mais quand je regarde mes photos, je ne suis sur du tout qu'elle vaillent le coup ! J'ai fais tirer en 60x40 cm deux photos dont le caracara austral. On voulait me l'acheter. Je l'ai donné !! 
    On se refait pas... Quand j'avais mon entreprise, j'étais le plus mal payé !
     
    Tu as une devise ? Un principe de vie ? 
     
    Je ne suis pas très tourné vers ce genre de chose mais ma signature est "ni dieux ni maîtres " et ça me correspond bien. Mon principe de vie serait de se méfier de tous les moralistes et je ne vous dis pas ce que je ferais à Trump, Poutine, et tous les autres ou plutôt si : on dit souvent que l'on ne souhaiterait pas ça à son pire ennemi. Moi qui souffre de la maladie reconnue comme la plus douloureuse au monde, je leur souhaiterai qu'il l'attrape ....et toc 
     
    Tu t'es inscrit sur le forum photo le 8 février 2018, pourquoi ? Y as-tu trouvé ce que tu recherchais ? 
     
    J'étais sur un autre forum avec jaf et tchotcho. Sympa, une bande de potes, puis des modérateurs ont été nommés : bons photographes, mais mauvais dans ce job. Cela a plombé le forum qui n'a pas remonté la pente, et je ne sais plus lequel des deux sus nommés m'a aiguillé ici. Et je ne le regrette pas.
     
    Je renouvelle mes remerciements quant à ta participation à cette interview lem32. Veux-tu ajouter quelque chose ? Transmettre un message à ceux qui te liront ? 
     
    Je suis bien content de vous avoir trouvé et je regrette de ne pas pouvoir donner mon avis sur vos photos aussi souvent que je le voudrais...  Ah que chao !
     
    ..............

    photo du caracara que j'ai fait agrandir et donné au lieu de le vendre ! 

    énorme croop , sur la photo original la personne est assise sur une chaise , prise largement de plein pied

    photo montage sur mes problèmes de santé que j'ai  envoyé sur le forum qui y ait dédié et qui à tiré des larmes à certain tellement ils s'y retrouvaient !

  • F2P
    Ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre davantage sur Kamelus. Un membre très actif sur le forum photo et dans de nombreuses rubriques. Il nous présente régulièrement ses belles images et ses critiques sont toujours pertinentes et cordiales. 
    Un grand merci à lui donc, pour sa participation sur le forum et pour avoir accepté cette interview. 
    ...............
     
     Bonjour Kamelus. Je te remercie d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions .  
    Avant tout je tiens à remercier tous les membres de ce forum qui m’ont accueilli avec beaucoup de bienveillance et qui m’ont offert cet accueil fort chaleureux.
     
    Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi et nous expliquer ton pseudo ?
    En somme , je suis presque normalement constitué avec un organe en plus au dessus de ma tête qu’on appelle le chapeau, bref rien de passionnant.  Côté professionnel, je suis responsable projet pour un grand groupe dans le domaine de la domotique.  J’ai baigné durant tout mon parcours dans l’informatique ( je sais ça ne se soigne pas ).  Je slalome entre les réunions où l’on s’ennuie à mourir et les trains que je choppe comme des lianes de tarzan, bref... mais j’adore mon métier.  Je vis en région parisienne et je suis papa d’un adorable et magnifique garçon de 11 ans et bien entendu divorcé afin de respecter la norme !!! .
    L’histoire du pseudo est simple : cela remonte à la création de ma première boite mail.  Il fallait un pseudo, j’ai donc pris mon prénom « KAMEL » + »US » et ça a donné KAMELUS et depuis tout le monde m’appelle kamelus. Un pseudo que je traîne partout comme une signature.  
     
     À quand remonte ta passion pour la photographie ? Peux-tu nous parler un peu de ton parcours ?
    Mon parcours se décline en 2 phases : 
    L’ère automatique : depuis plus de 15 ans, j’ai toujours eu un appareil numérique (un compact pour être plus précis ) entre les mains et bien entendu je shootais en mode automatique ( excusez du peu et d’ailleurs, je me disais  toujours qu’il y’avait trop de boutons qui ne servaient à rien ), tout ce qui bougeait sans chercher à comprendre ce qu’était la photo. Je faisais quelques bons clichés comme le sourire de la grand-mère ou la grogne du grand père.  En somme des photos de vacances et de famille.
     L’ère manuelle : j’ai acquis mon premier réflex  en 2012 lors d’un voyage à Dubaï et là j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus à la photographie et au monde du reflex. Je commençais à m’appliquer de plus en plus et à m’informer. J'adorais voler des instants de vie dans la rue ( mais ça c’était à Dubaï ), et de fil en aiguille, je commençais à aimer ça de plus en plus, finalement pour devenir addict.
     
    As-tu un domaine de prédilection ou est-ce que tu photographies en fonction des opportunités qui se présentent à toi ?
    Pour ma part la photographie est une histoire d’instant présent. Je n’ai pas de prédilection quoi que... ,  en fait je shoote suivant l’inspiration et l’émotion que je ressens au moment même. Bien sur, il m’arrive aussi de planifier une séance de shooting quelque part mais ce que j’aime le plus c’est le shoot inattendu. Parfois je pars avec mon sac à dos déambuler dans les rues de Paris sans aucun but mais en ouvrant l’œil. Et parfois je fais des kilomètres sans avoir shooté une seule fois et parfois le contraire. C’est une histoire d’inspiration.
    Mais ce que j’aime particulièrement, c’est le portrait car c’est la vitrine par excellence de l’émotion mais aussi photographier un objet banal et le métamorphoser en œuvre plutôt artistique ( du moins c’est ce que je pense ) les deux photos que je joins expliqueront ce que je veux dire par là.
     
    Quels sont les domaines photographiques qui ne t'attirent pas du tout, s'il y en a, et pourquoi ?
    Il n’y en a pas, c’est aussi simple que ça
     Comment critiques-tu une photo ? Qu'est ce que tu regardes en premier ? Une photo réussie, c'est quoi pour toi ?
    Pour ma part cela dépend du type de photo que l’on fait mais en général, le premier élément est l’émotion que provoque en nous une photo lorsqu’on la regarde ( exception faite pour les photos d’architectures ). Vient ensuite la qualité de la photo, la composition et le sujet traité. Mais je ne vais pas plus loin que ça au vu de mon peu d’expérience mais dans l’ensemble une photo c’est comme une musique je suis plus dans l’émotionnel que dans l’esthétique technique.     
     
     Peux-tu nous parler un peu de ton travail photo ? Es-tu un adepte du post traitement ?
    Je ne peux pas appeler cela un travail photo au sens strict du terme, cela fais environ 6 mois que je me suis mis vraiment à essayer de travailler sérieusement car ayant été confronté aux critiques très constructives et parfois encourageantes sur Instagram, je me suis fixé comme objectif de monter ma propre galerie d’image et à la clé une exposition d’où le site que j’ai crée pour ça et depuis je m’auto-forme.
    Je suis loin du niveau des photographes professionnels mais j’avance à mon rythme et sans prise de tête car je n’oublie pas que c’est une passion que je vis et non un métier que je pratique ( quoi que... ). 
    Je n’étais pas un adepte du post traitement et pour dire le post traitement que je faisais avant se résumait à ouvrir la photo avec le visualiseur de windows et notamment accentuer l’exposition ou le contraire ou recadrer c’est tout. Mais depuis quelques mois, j’ai découvert Affinity ( un presque équivalent photoshop ) et là j’ai vu que l’on pouvait vraiment faire des choses sympas et notamment plus qu’enjoliver mais créer carrément des œuvres. Alors du coup maintenant systématiquement, mes photos passent sous Affinity pour voir ce que je peux en faire.
    Ce que j’adore le plus, au risque de me répéter, c’est de prendre en photo quelque chose de banal et d’en faire un nouvel objet, le plus artistique possible. Comme une sorte de seconde naissance, une sorte de réincarnation photographique. 
     
     As-tu une opinion quant au monde de la photo aujourd'hui ?
    Je ne pense pas avoir assez de recul pour me faire une opinion assez précise, mais toujours est-il, je trouve que dans ce monde, l’esthétisme normé a pris le dessus sur le naturel au sens où la photo est devenue plus une affaire de technique qu’une histoire d’inspiration. Mais c’est juste mon ressenti qui peut ne pas être objectif.  
    Mais pour ma part j’essaie d’allier la technique ( qui est importante j’en suis bien conscient ) à l’inspiration et non pas m’emprisonner dans une sorte de norme établie.  
     
      Tu aurais aimé en faire ton métier ? As-tu déjà participé à des expositions ?
    Plus j’avance dans la photo et plus j’aime et plus je me dis que j’aurais aimé en faire mon métier mais qui sait...
    Je n’ai jamais participé à des expositions et j’en crève d’envie. C’est pour cela que je travaille sur un projet d’exposition dont le thème serait de montrer ma ville sous un autre jour ( si vous vous rappelez le coucher de soleil sur le pont d’épinay ), juste pour l’exemple. Donc l’idée est de faire plein de photos de ma ville pour la sublimer et la faire sortir des clichés ( j’y travaille ) et pourquoi pas par la suite un livre Photo.
     
     Quelles sont des autres passions en dehors de la photographie ?
    Ma première passion est mon fils. Il est ma lumière et pour un photographe, quoi de plus important que la lumière.
    Je suis assez gourmand pour consacrer pas mal de temps à la cuisine, pour me concocter de bons petits plats pour moi et mes ami(e)s.
    Je suis musicien ( Guitare et percussion ) et parfois chanteur quand les voisins considèrent qu’il y’a eu trop de sécheresse, je joue avec mon groupe à l’occasion. 
    Je suis écrivain à mes heures perdues mais pour le moment j’ai comme projet d’écrire mon premier roman ( enfin j’ai déjà commencé j’espère le finir cette année si je ne fais pas le fainéant ).
    j’ai juste une maladie incurable : je suis assez Geek.  Normal ayant baigné dans l’informatique depuis pas mal de temps.  Mais bon... Cuisine + Musique + Photo + Ecriture + Informatique, ça fait pas mal de passions pour une petite tête. Mais bon elle est toujours en place.  
     Au cas ou vous voudriez jeter un coup d’œil sur mes délires musicaux c’est par ici :
    https://movies.kbshootart.com
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 18 décembre 2018, qu'est ce qui t'a amené sur ce forum plutôt que sur un autre ?
    Est-ce qu'il répond à tes attentes et/ou as-tu des suggestions quant à son contenu ?
    Je suis très heureux d’avoir posé mes valises chez vous l’air y est agréable. Même un porte poisse ne te porte pas la poisse   .
    En fait, je me disais qu’il fallait que j’apprenne de l’expérience des autres et vice versa et je voulais aussi confronter mon travail à d’autres avis afin de me situer et voir ce que je devais améliorer et dans quelle direction partir. Et je peux dire que j’ai été servi et je remercie tout le monde pour ça. 
    Quant au suggestions, j’en ai une seule pour le moment :  je me dis que lorsqu’on poste une photo on devrait mettre dans le post les Exifs. Cela permet aux autres d’avoir des indications plus précises. Ce qui permettrait aux uns et aux autres de parfaire leur connaissances et de reproduire le même type de photo.
     
     Je te remercie à nouveau Kamelus de bien avoir voulu répondre à ces quelques questions.
    Veux-tu ajouter quelque chose pour les autres membres et/ou pour les visiteurs ?
    Le plaisir fut pour moi en plus j’adore les interviews. J’espère pouvoir contribuer de quelque manière que ce soit à cette communauté fort sympathique.
    Deux photos représentent ma prédilection pour la création artistique à partir de choses quotidiennes que l’on peut prendre en photo :

     


  • F2P
    Pour étrenner cette nouvelle année, je vous propose l'interview de l'une de nos membres. 
    Elle nous a rejoint en septembre 2018 mais par sa participation très active, son humour et sa bonne humeur permanente, elle a su très vite se faire une place sur le forum photo. 
    Je vous invite donc à en apprendre un peu plus sur STF et vous adresse à nouveau nos meilleurs vœux pour cette année 2019. 
    ..........
     
     Bonjour Stf, je suis ravie que tu aies accepté de répondre à ces quelques questions. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots et nous expliquer ton pseudo ? 
     
    Bonjour Nikita et merci pour ton invitation. Donc tu veux que je me dévoile aux yeux de tous ?  
    Bon, d'accord... Stéphanie, 25 ans, sosie d'Adrianna Karembeu, mannequin et multi-milliardaire, mariée à Georges Clooney et vivant sur une île paradisiaque.   AHAHAH
    Plus sérieusement, je m'appelle Stéphanie, j'ai 37 ans et pas toutes mes dents :d . Mariée depuis 8 ans, 2 gnomes de 9 et 11 ans, 1 truc à poil ( je vous laisse deviner lol ), 2 hamsters. 
    Et 3 tatouages.   J'étais, jusqu'à il n'y a pas si longtemps, chef d'entreprise franchisé avec mon mari dans l'alimentaire. 
    Je vis sur Nantes depuis 11 ans et pas emballée. 
    Pour mon pseudo, pas trop dur hein ?  
     
    Avant de parler photo, on va parler un peu de toi. As-tu une devise, un principe de vie  ? Quelle genre de personne es-tu ? 
     
    Encore ?? Mais tu es bien curieuse dis moi ! 
    Je suis décrite comme une personne très entière et ambivalente en même temps. Non non, je ne suis pas schizo  
    Je suis à la fois forte et sensible. Je n'ai pas de juste milieu et je me donne à fond dans ce que je fais. 
    Je suis empathique, spontanée et pleine de vie, mais je peux aussi être très sérieuse limite taciturne. 
    J'aime rire et toutes les bonnes choses de la vie ! ( photo )
    Oui je suis bourrée de principes, j'ai eu une éducation à l'ancienne et j'ai un très grand respect pour notre planète. J'ai plus de mal avec l'être humain que j'ai souvent du mal à comprendre. 
    J'ai un coté trop gentil qui m'exaspère, un autre franc qui exaspère.  
    Je n'ai pas de devise, mais je pense que la vie est bien faite, qu'on a rien sans rien et qu'on paie ce que l'on fait ! 
    D'une manière ou d'une autre... 
     
     Quand et comment est née ta passion pour la photographie ?
     
    J'ai toujours aimé faire des photos. Mais sans penser forcément à acheter un bon appareil. Mon téléphone portable me suffisait et fait de bons clichés. 
    J'ai arrêté de travailler, beaucoup plus de temps pour envisager mieux et je me suis lancée. Cela fait moins d'un an. 
     
     À part la photo, tu as d'autres passions/ loisirs etc... ? 
     
    Oh que oui ! Je suis une fada de l'eau et de tout ce qui y touche de près comme de loin.  
    J'adore le bateau, la voile, le canyoning, le surf que je pratique tous les étés dans ma région préférée. Pour moi, l'eau, c'est la base de la vie ! 
    J'aime la danse aussi, que j'ai beaucoup pratiqué étant plus jeune, mais que j'ai dû abandonner aussi. Je voulais rentrer en école de danse mais la vie en a fait autrement. Cela sera mon plus grand regret. 
    J'ai toujours fait un peu de sport, je m'entretiens quoi ! 
     
    Comment te définirais-tu en tant que photographe ? Es-tu une instinctive ou es-tu du genre à tout préparer à l'avance ? 
     
    Aie..., et bien les deux !  
    Je peux partir spontanément comme ça, avec le minimum ... Comme je peux réfléchir à ce que je veux faire et préparer à l'avance. 
    Cela ne t'aide pas hein ?  
     
     Quels sont les domaines photographiques que tu préfères ? Et ceux qui ne t'attirent pas du tout ? 
     
    Au début, je n'étais pas du tout attirée par la macro. Et puis, je suis arrivée sur ce forum et j'ai vu des photos si belles et si bien prises. Je ne pensais pas qu'on pouvait avoir une telle netteté, de tels détails, et ça m'a donné envie de gratter un peu. 
    Maintenant, j'adore. 
    J'aime aussi les beaux paysages, les couleurs douces, le noir et blanc et le nu pour les courbes et les lumières. 
    J'ai du mal avec les photos animalières et les portraits. 
     
    As-tu une culture photographique ? Y a t-il des photographes plus ou moins connus dont tu admires le travail ?
     
    Absolument pas ! Désolée Nikita, suis pas assez calée pour ça. Je suis encore au stade apprentissage. 
     
    Que regardes-tu en premier lorsque tu critiques une image ? La technique ? 
     
    Je ne regarde pas, je ressens.  Je laisse d'abord ma première " intuition " parler, et ensuite je regarde en détail. Je me suis déjà vue changer de pages et revenir après sur une photo pour avoir un autre ressenti ou pas. 
    Cela va donc souvent être la compo au premier abord et les couleurs. 
     
    André Kertész a dit : " Ce n’est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe ". Tu en penses quoi ? 
     
    Connais pas ce monsieur. 
    Je te dirais que l'un ne va pas sans l'autre. Le photographe choisit un sujet qu'il embellit de son point de vue. Nos points de vues étant différents sur un sujet commun.
    Mais peut être dis-je n'importe quoi.  
     
     Tu es membre du forum depuis le 18 septembre 2018. Qu'est ce qui t'a donné envie de t'inscrire ici ? En es-tu satisfaite ? As-tu des suggestions quant à son contenu ?
     
    Et bien je voulais apprendre, avec des personnes calées et prêtes à perdre un peu de leur temps   et je vous ai trouvé sur Google.
    Je ne voulais pas d'un gros forum où les images se perdent dans le nombre et où on a peu de commentaires, alors j'ai toqué à votre porte.  
    Je suis satisfaite du forum et de ses membres.  
     
     Je te remercie encore d'avoir bien voulu te prêter au jeu de l'interview Stf.   
    Tribune libre : Tu veux ajouter quelque chose pour les membres et/ou les visiteurs ?  
     
    Mais de rien Nikita, ta soif de savoir est-elle remplie ??   
     
    Oui j'ai oublié de dire que j'adorais taquiner !! Et qu'un peu d'humour ne tue pas !   
    Merci à tous ( et plus particulièrement à Photoc et Tchotcho ) de prendre le temps de nous expliquer et de nous faire avancer, à nous les novices. 

     

     
    Ce que j'aime  


  • F2P
    Pour ce mois de décembre 2018, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos modérateurs.
    J'ajouterai qu'il a été notre premier modérateur lors de la réouverture du forum photo en juillet 2017.
    C'est également un photographe talentueux dont les portraits sont toujours pleins de poésie et de délicatesse. 
    Je vous invite donc à parcourir cette interview de Benth, que je remercie pour son implication dans la vie du forum. 
    ......
     
    Bonjour Benth. Tout d'abord, je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux tu te présenter à nous en quelques mots ?
    Benoît, bientôt 39 ans, marié, un enfant et un chat ( depuis peu ).
    Je réside à côté de Troyes où je suis chargé de statistiques dans un organisme de service public.
    Ça me laisse donc beaucoup de temps pour les loisirs et la photo.  
     
    Tu es inscrit sur le forum photo depuis le 17 juillet 2017 et tu es l'un de nos modérateurs. Qu'est ce qui t'a donné envie de t'impliquer dans la vie du forum en acceptant ce rôle ? 
    J’étais modérateur sur un autre forum photo qui était en train de mourir.
    Quelqu’un m’a parlé de forumdephotos. Je m’y suis inscrit et ai trouvé l’ambiance sympa.
    Le fait de repartir de zéro et de s’investir dans son lancement m’a également attiré.
    Quand Kryston m’a proposé de devenir modérateur, j’ai naturellement accepté.

     Parlons un peu de photographie. Tu en fais depuis longtemps ? Comment est née cette passion ?
     J’ai commencé la photo en 2009. À un retour de vacances, je me suis aperçu que toutes mes photos étaient ratées.
    Pensant que le reflex que je venais d’acheter allait me garantir de ramener de superbes clichés, j'ai été forcément très déçu :(
    Désirant comprendre de mes erreurs, j’ai donc commencé à lire la notice de l’appareil ( si, je vous jure ), me documenter sur Internet et en particulier sur les forums.
    De fil en aiguille, ma passion est née.
     
     Tu nous régales de tes portraits mais il t'arrive également de poster dans d'autres rubriques. Y a t-il certains domaines qui ne t'attirent pas du tout et si oui peux-tu nous expliquer pourquoi ?
    J’ai commencé par le paysage, puis la macro, l’architecture et maintenant c'est vrai que je fais pas mal de portrait.
    C'est avant tout car il est plus facile, à mon sens, de se renouveler dans cette discipline.
    Cela me permet également de me perfectionner en retouche.
    La macro/proxy, j'en ai fait beaucoup à une époque mais au bout d’un moment, on retrouve toujours les mêmes sujets sur les mêmes spots avec la même lumière.
    La quête de spécimens nouveaux ( en faune et flore ) demandent beaucoup de recherche et de patience.
    J'étais un peu lassé de partir parfois des heures pour revenir sans photo.
    J'adore la photo de paysage mais en habitant dans l'Aube, difficile de se faire plaisir régulièrement.  Idem en architecture.
    Pour résumer, tout m’intéresse dans la photo.
    Je ne me fixe aucune limite. Ma femme, en revanche, m'en a fixé une : le nu.  
     
    Tes images, surtout les portraits, sont toujours très soignés. Peux-tu nous parler un peu de ta façon de travailler, que ce soit directement à la prise de vue mais aussi en post traitement ?
    J’ai toujours la même méthodologie.
    Je conviens d’un lieu avec le modèle et lui donne une ambiance générale.
    Parfois, je lui envoie quelques exemples de photos.
    Je n’aime pas fixer un thème précis. Les grosses mises en scène, qui laissent peu de place à l’improvisation, ne m’attirent pas du tout.
    Lors de la séance, je cherche des endroits où la lumière et l’environnement sont sympas.
    Je montre au modèle les poses que je veux mais je lui laisse aussi une grande part de liberté.
     
    Petite parenthèse technique : j'ai un 35mm, un 85mm ( en cours de vente ) et un 135mm mais je shoote pratiquement exclusivement avec ce dernier.
    J'adore son rendu et le fait qu'on puisse jouer avec les flous d'avant et d'arrière plan.
    J'ai essayé lors d'une séance de m'imposer l'utilisation du 35 mais je n'ai pas aimé. Fin de la parenthèse.
     
    Au bout d’une dizaine de prises de vue, je montre le résultat ( en général, ça met en confiance ) et explique dans les grandes lignes comment sera l’image finale.
    Ensuite, on change de lieu, parfois de tenue et on recommence. Une séance dure environ une heure.
    Je privilégie la lumière naturelle mais il m’arrive de travailler au flash ( bol beauté )
    Au niveau du traitement, j'applique les techniques classiques et modernes de retouche la peau ( split frequency, dodge & burn, etc...) et travaille beaucoup sur la colorimétrie et les courbes.
      
     Tes modèles ont toujours l'air très naturelles et à l'aise sur les clichés. Quelle est la recette pour les mettre tout de suite dans de bonnes conditions pour un shooting ? 
    Tout le mérite leur revient.
    Je ne fais qu'être très sélectif dans mes collaborations et ne contacte que des modèles expérimentés et dont j’apprécie le book et le style.
    Il faut que je sente qu’on apprécie mon travail également. Si la première expérience a été concluante, j’aime renouveler les séances.
     
     En dehors de la photographie, as-tu d'autres passions ? 
    Oui, la course à pied ou le running comme on dit maintenant. ^^
    J’ai commencé par un programme pour courir 30 minutes sans interruption.
    En mai dernier, j’ai couru mon premier semi-marathon.
    Comme quoi, avec un peu de motivation, on peut faire des trucs incroyables.
     
     Lorsque tu critiques une image, quels sont tes critères de jugement ?
    J’essaie d’être exigeant sans être cassant.
    Je regarde en premier la technique ( mise au point, cadrage, expo, etc...).
    Ensuite, je m’attarde sur le reste ( composition, sujet, traitement, colorimétrie ).
    Ça prend du temps de bien analyser une image et il m’arrive d’en manquer par moment.
     
     Crois-tu qu'il soit possible de nos jours de vivre de cet art ?
    Si on est bon et très motivé, je pense que c'est possible même si c’est de plus en plus difficile.
    Il me semble primordial d’avoir un bon réseau avant de se lancer.
    Dans la photo sociale, la concurrence est rude et les clients n’ont malheureusement par notre œil.
    Ils choisissent un photographe en fonction du tarif de la prestation et pas forcément en fonction de son talent.
    On m'a déjà proposé 100€ pour couvrir un mariage de A à Z....
     
      As-tu des suggestions quant au forum photo ? Y a t-il des choses que tu aimerais y trouver en plus de ce qu'il y a actuellement ? 
    Je trouve que le forum est très complet par son contenu et ergonomique dans sa forme.
     
     Je te remercie encore Benth de bien avoir voulu répondre à ces quelques questions afin que nos membres te connaissent davantage mais également pour ton investissement dans la vie interne du forum. As-tu quelque chose à ajouter, un message à faire passer aux autres membres ou aux visiteurs ? 
     Merci pour l’interview.
    Longue vie au forum et vive la photo !



  • F2P
    Ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur celui qui nous régale dans les domaines du paysage, de l'animalier mais qui se frotte également aux autres sujets de temps en temps avec talent. Il s'est fait désiré mais nous avons enfin réussi à le convaincre de nous parler un peu de lui. 
     Voici l'interview de  l'un de nos membres les plus actif : Jaf84. 
     
    ..........
     
    Bonjour Jaf84.  Je te remercie de bien vouloir répondre à ces questions qui permettront aux membres du forum photo de te connaître davantage. 
     
    Mais de rien , d’autre avant moi se sont mis à nu . Donc je me déshabille sans trop de problème .
     
    Peux-tu te présenter  en quelques mots  et nous expliquer d’où vient ton pseudo ? 
     
    Donc , moi c’est Stéphane , comme vous aurez pu deviner. Je suis un jeune breton de 48 ans, en exil dans le Vaucluse . Un long périple vous me direz , mais que ne ferait on pas par amour . Mon pseudo, je l’avais adopté sur un autre forum, et par manque d’imagination, j’ai utilisé le nom d’un logiciel qui me prenait la tête :  jaf ( just another  flasher). Un logiciel pour flasher les Rom d’un téléphone portable, et le département 84 . ( Il ne s’est pas cassé la tête le gars  )
     
     Quand as-tu commencé la photographie ? Peux-tu nous expliquer ton parcours ? 
     
    Ben , en tant que breton , je pourrais dire que je suis tombé dedans tout petit . Pas si petit que cela en fait . 
    C’est vers l’âge de huit ans , que mon oncle m'a fait entrer dans sa chambre, elle était noire, une seule lueur glauque et rouge éclairait la pièce . Une machine bizarre éclairait une feuille blanche à la manière d’une diapositive. Cette feuille blanche fut jetée dans un bain et là : révélation ( c’est le cas de le dire ), j’ai su que la photographie me plairait . Malgré ce fait ma pratique ne se fait pas de suite . Je ne compte pas les jetables et polaroid. Mon premier reflex argentique, il y a 25 ans pour la naissance de ma fille, cependant cela ne fait que 10 ans que je pratique de plus en plus assidûment .
     
     Quels sont tes domaines de prédilection en photographie et ceux qui ne t’attirent pas du tout ?
     
    Je n’ai pas de domaine de prédilection. J’aime toucher  à tout . Mais de temps à autre, j’aimerais bien en avoir un . 
    Quand tu as un domaine, tu ne sors que le matos spécifique pour une sortie prévue, n’en n’ayant pas tu es obligé de tout prendre et à chaque sortie .
    Même si je touche plus souvent au paysage et que je ne me frotte pas au nu .
     
      Peux-tu nous parler un peu de ta façon de travailler lorsque tu fais une photo ? 
     
    Tu veux connaitre tout mes secrets ??? 
    En général, c’est l’instinct qui prend le dessus.  Même si souvent je me force à tourner, à changer de point de vue, à multiplier les photos, pour ne garder que le meilleur ( c’est les plus rares ) .
     
      Lorsque tu critiques une photo, tu regardes en tout premier lieu la technique ou passe t-elle après l’émotion ? 
     
    Je préfère souvent l’émotion. Après tout c’est le principal. 
    Le ressenti, l’émotion, priment souvent sur la technique, qui me manque de toute façon. 
     
    Qu’est ce qu’un bon photographe pour toi, à l’heure où tout le monde fait des photos ? 
     
    C’est vrai qu’on en voit des photos … 
    Mais être un bon photographe est plus rare . 
    Pour moi ce sera le gars qui aura réussi à me mettre la larme à l’œil et en plus avec de la technique .
     
     As-tu déjà participé à des expositions ? Aimerais-tu vivre de ton travail photographique ? 
     
    Non jamais, et ne suis pas tenté pour l’instant . Quand je saurais faire des photos peut-être. 
    Pour en vivre, c’est de plus en plus dur justement avec toute ces possibilités d’immortaliser l’instant, alors non .
     
     Outre la photographie, as-tu d’autres passions ? 
    Tout ce qui peut s’allier avec la photo . 
    Les balades en motos, la randonnée, les vieilles pierres, rester des heures à regarder la mer ou les étoiles ( même si je n’en connais aucune ) .
     
     Tu es inscrit sur le forum depuis le 26 décembre 2017, en es-tu satisfait ? As-tu des suggestions quant à son contenu ? 
     
    Pour le moment,  je trouve le forum clair simple et ergonomique. Ne changeons rien .
     
     Je suis ravie que tu aies accepté de passer sur le grill et je t’en remercie encore Jaf84. As-tu quelque chose à ajouter, à dire aux membres du forum ou aux visiteurs ? 
     
    Moi moins, maintenant j’ai des brûlures sur les fesses, et ça sent le roussi.
     À dire aux autre membres ? Simplement merci de nous accueillir avec gentillesse et bonhomie, l’intégration parmi vous fut un plaisir . 
    ......
    Ma région d'accueil : 

    Ma région natale : 

     

  • F2P
    Ce mois-ci sur le forum photo, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres : Bernard59. 
    Bernard est aussi l'un des rares membres a avoir osé relever le défi de l'été en sortant de ces domaines de confort pour se confronter à la difficulté de certaines prises de vue. 
    Il est aussi actif en nous présentant ses images et en apportant son avis sur celles des autres. 
    Un grand merci donc à lui pour sa participation à la vie du forum et pour sa constante convivialité. 
    ..........
     
     Bonjour Bernard59. Je te remercie d'avoir accepté cette interview afin que nos membres te connaissent davantage.
     Peux-tu te présenter à nous en quelques lignes ?
    Ça y est. Je regrette déjà d’avoir dit oui à l’invitation : il faut parler de soi. En restant un peu plus sérieux je suis quelqu’un de réservé, voire timide. 
    Je vais avoir 57 ans et je suis déjà grand père, une fois.
     
     Est-ce que tu pratiques la photographie depuis longtemps ? Comment cette passion est-elle née ?
    Mon premier appareil photo ( je passe sur le polaroïd première génération ) m’a été offert par ma grand-mère. Je l’ai peut-être encore dans un carton. Un 24x36 Rollei avec un objectif qui se dépliait sur le devant, une cellule intégrée. Entièrement manuel, il fallait régler ouverture, vitesse et mise au point. Elle considérait, à juste titre, que c’était un bon apprentissage. Pour les photos de sport ou de scènes de rues, c’était un peu compliqué ! Mais cela permettait de comprendre les bases de la technique. Je m’étais même essayé ensuite à quelques rudiments de développement et tirage en noir et blanc. 
    Bien des années après, je suis passé au réflex, toujours argentique. Puis il y a eu une période de vide qui a correspondu sans doute par hasard à l’arrivée du numérique. Le passage au numérique s’est fait avec un compact reçu en cadeau. J’avais personnellement du mal à franchir le pas du numérique. Je ne comprenais pas et ne comprends toujours pas, comment un truc avec des bazars de pixels pouvait donner un résultat d’une finesse, d’un grain aussi fin qu’une émulsion composée de grains chimiques. Le résultat était surprenant. Ma réticence était vaincue et j’ai repris la pratique. Ensuite la conjonction de la baisse des prix sur les reflex et de l’assouplissement de ma trésorerie personnelle, m’ont permis d’investir et laisser de côté le compact dont le zoom défaillait. La pratique de la photo s’est alors intensifiée. 
    Quand on a un nouveau jouet, on en profite !
     
     Quels sont tes domaines préférés et ceux qui t'attirent moins, voire pas du tout ? 
    Mon domaine préféré est dans doute l’architecture. Sans parler de photographie, j’aime déjà visiter des monuments. 
    Ensuite, capter des lignes, des perspectives, des lumières, des courbes, des ambiances me plait beaucoup. J’ai l’impression que plus je pratique dans cette catégorie et plus je me rends compte que c’est un domaine exigeant, où il faut être précis, où un tout petit changement d’angle de vue peut modifier complètement le résultat et susciter ou non une émotion, captiver le regard.
    Le paysage ensuite bien évidemment. J’ai quand même le droit de graver de temps en temps sur la carte mémoire quelques souvenirs de voyages, au risque légitime de faire une carte postale, si elle est bien réalisée. Mais surtout c’est regarder la nature, vouloir profiter de sa beauté. Saisir un instant, capter une lumière ou un ciel tourmenté.
    J’aime bien aussi faire quelques portraits, mais en mode furtif, volés au téléobjectif.
    Le noir et blanc me semble difficile mais m’attire de plus en plus.
    Macro : je n’ai pas l’équipement mais il n’est pas impossible que je m’y intéresse un jour. C’est sans doute un grand terrain d’amusement et de découvertes à explorer !
    Le sport : il faudrait déjà que j’aime le sport !
    Photos de rue : c’est un sujet que j’ai beaucoup de mal à aborder. Je trouve qu’il y a sur le forum des choses formidables, mais je n’ose pas en faire la moitié. J’ai l’impression que prendre des personnes en photo dans la rue nécessiterait que j’aille leur parler, discuter avec eux. Et là, ma timidité joue contre moi.
    Nu et charme : tout un art, mais il me faudrait un modèle et là aussi communiquer avec lui.
     
     Comment qualifierais-tu ton travail photographique ? Tu es un instinctif, un organisé ? Tu bosses beaucoup en post traitement ?
    J’ai parlé de nouveau jouet à propos du changement d’appareil. J’ai déjà un véritable plaisir à utiliser l’appareil. La technique, celle d’un appareil photo ou d’un autre instrument, me fascine. La beauté des verres de l’objectif, les réglages du boitier, l’œil que l’on colle au viseur, la photo que l’on imagine, que l’on espère … 
    Ce plaisir de l’appareil en main et les réminiscences de mon premier appareil font que je ne travaille jamais en mode automatique, sauf exceptions rarissimes. Je passe sans doute plus de temps à faire une photo, mais c’est celle que je veux. C’est moi le maître de l’appareil. Mais pourquoi alors je n’obtiens pas toujours le résultat attendu …Serait-il rebelle à ma volonté ?
    Instinctif ou organisé ? Les deux mon capitaine ! Cela dépend des circonstances. Parfois je pars avec le matériel sans savoir ce que je vais trouver et donc ce que je vais pouvoir sortir comme photo.
    Parfois au contraire, je pars en ayant une idée de ce que je veux faire, du lieu que je vais explorer. Ensuite le résultat final ne correspond pas toujours à ce que j’attendais. 
    Et puis rien n’empêche de partir avec une idée en tête, organisé, et de revenir avec autre chose sur sa carte mémoire, instinctif.
     
    Ma position sur le post-traitement a beaucoup évolué. 
    Au début je ne voulais pas traiter les images captées par l’appareil. J’avais un sentiment de triche par rapport à la prise de vue. Quand je donnais mes pellicules chez le photographe, je devais attendre pour récupérer les tirages papiers : pas de modifications possibles. Le couperet tombait, cruel et inflexible. Ensuite j’ai compris une chose : si ma photo était mauvaise à la prise de vue, je ne pouvais pas la rendre bonne en post traitement. Il ne s’agissait donc que de la développer, de prendre la place du laboratoire au temps de l’argentique, ou de modifier à posteriori et jusqu’à un certain point quelques réglages de l’appareil photo. Ce n’était pas une falsification de la prise de vue, mais une amélioration, une technique complémentaire. 
    Je ne traite pas l’intégralité de mes photos, loin de là ! Mais sur celle qui me semblent dignes d’un quelconque intérêt : oui.
     
     Qu'est-ce qu'une photo réussie pour toi ? 
    Alors là pour le coup ma réponse est très instinctive. 
    Une photo réussie pour moi est une photo qui suscite une émotion, qui captive mon regard, qui emprisonne mon œil lequel a alors du mal à s’en extraire. 
    Je donnerais la même réponse pour d’autres formes d’art : peinture, sculpture, musique … 
    Ensuite on peut essayer de s’interroger pourquoi l’émotion est présente, pourquoi j’ai plaisir à m’attarder sur telle ou telle photo. C’est sans doute plus facilement analysable pour moi dans les arts visuels que dans la musique.
    En matière de photographie, mes yeux de petit amateur dilettante ont du mal à se soustraire entièrement de la technique. Si c’est grillé cramé, si c’est tout composé n’importe comment, si c’est tout flou sans que ce soit un effet recherché et cohérent…, oserais-je dire que c’est raté, ce serait déjà porter un jugement de valeur et je ne suis pas sûr d’en avoir la capacité, mais je peux dire que ça ne suscite pas d’émotion en moi.
     
    As-tu une culture photographique ? Y a t-il des photographes dont le travail te plait particulièrement ?
    Non, très peu pour ne pas dire inexistante. Une exposition, un site internet, un livre qui traîne dans telle bibliothèque ou librairie, je regarde, j’observe, je tente de me nourrir. Mais ma culture s’arrête là.
     
     Que penses-tu du monde de la photo aujourd'hui ? 
    Je risque de répondre à coté de ta question, de faire un peu de hors sujet.
    Nous sommes dans une époque où tout le monde produit des images. Téléphone, tablette, compact, bridge, reflex. Les moyens sont multiples et à la portée du plus grand nombre, ne serait-ce que par le téléphone. Je fais partie de ceux-là.
    Quelques personnes moins nombreuses font des photographies. Un truc qui sort de la simple traduction par pixels interposés de ce que la rétine a perçue rapidement parfois même sans s’arrêter. J’ai l’impression d’essayer de faire partie de ceux-là.
    Ensuite il y a la belle photo, la photo réussie. Le nombre de candidats à ce résultat se réduit encore. Si j’étais sûr d’en sortir une de temps en temps je serais content.
    Ensuite il faut passer au niveau professionnel. Et la question va se poser : c’est quoi un photographe professionnel ? Je pense que comme dans toute discipline, qu’elle soit artistique ou non, cela s’apprend. Ensuite il y a le talent, le don artistique qui peut être subjectif ; on ne peut pas plaire à tout le monde.
    Suite à une petite discussion avec un photographe professionnel, j’ai eu l’impression que le milieu est très concurrentiel, qu’il y a un peut de tout. Mais qu’il faut espérer que les bons sortent toujours leur épingle du jeu.
     
    As-tu déjà participé à une exposition ? Dans le cas contraire, cela te plairait ? 
    Première question : non.
    Deuxième question : oui. Ce qui me plairait encore plus c’est de pouvoir produire des photos dignes d’être exposées !
     
     Photographiquement , que peut-on te souhaiter pour l'avenir ? 
    Continuer à progresser. Et le chemin qui reste à parcourir est vaste et captivant !
    Ensuite c’est aussi une question de temps libre, qui parfois manque cruellement.
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 24 octobre 2017, tu as relevé le défi de l'été haut la main. Que t'apporte le forum et y vois-tu des choses à améliorer ? 
    Haut la main, haut la main … facile à dire ! Cela n’a pas été sans difficultés mais j’ai trouvé que l’idée de son sujet était plein d’intérêt. Un joli défi. Comme tu l’as dit dans le forum : « Cela va nous faire sortir de nos domaines de confort. ». S’obliger à travailler des domaines qui ne sont pas ceux de prédilection était un challenge, un moteur. C’est cela que peut m’apporter le forum. Et même dans mes sujets favoris, regarder les photos des autres, recevoir les critiques sur les miennes sont des bons outils pour progresser, le tout dans la convivialité.
    Une idée ? Mais je ne sais pas dans qu’elle mesure elle est réalisable et digne d’adhésion de la part des membres : une rubrique « Sortie photo » ou les membres d’une même région ou d’ailleurs pourraient organiser une rencontre sur le terrain.
     
    Je te remercie à nouveau d'avoir bien voulu répondre à ces quelques questions Bernard. As-tu quelque chose à ajouter, à dire aux membres et/ou aux visiteurs pas encore inscrits ? 
    Oui. Inscrivez-vous. N’ayez pas peur. Venez participer en regardant et en postant commentaires et photos ! Soyez acteurs de ce sympathique forum, faites-le vivre : c’est comme cela qu’il pourra vous apporter beaucoup. 
    ..........
    J’ai choisi deux photos sans prétentions, plus pour ce qu’elles représentent pour moi que pour leurs qualités intrinsèques.
    L’église de Lichères : photo un peu dans la rubrique architecture. Je l’ai choisie pour la simplicité du lieu. Une petite église, avec la pureté de ses lignes romanes, perdue au milieu des champs, baignée par une nature calme.

    Bord de mer : juste un peu d’eau, quelques carrelets. Mais c’est sur mon lieu de vacances, de détente dans une petite station pas trop touristique. C’est de cette plage que partent catamarans et planches à voiles, poussés sans autre bruit que celui du vent


  • F2P
    Ce mois-ci sur le le forum photo, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Carole, l'une de nos membres. 
    Elle nous fait souvent voyager grâce à ses photographies de rue mais également grâce à ses images de la nature qui l'entourent. 
    Un grand merci donc à Carole qui a bien voulu prendre le temps de répondre à ces quelques questions. 
    .......
     
    Bonjour Carole. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?
    J' ai 53 ans. Je suis née à Nancy et j' ai des origines espagnoles du côté paternel.
    Je suis éducatrice spécialisée de formation, titre bien pompeux pour moi qui ne me considère spécialiste de rien et en perpétuel apprentissage.
    Je n'ai pas d'enfants par choix.
    Je voyage en bateau depuis une quinzaine d'années avec mon " rosbif " de compagnon. Ben, ils nous appellent bien les " froggies ". 
    Les retours s'avérant à chaque fois plus difficiles ( mais il faut bien assurer le quotidien et renflouer la caisse de bord ) et l'envie de repartir de plus en plus pressante, j' ai décidé, il y a 6 ans, de tout plaquer.
    J' ai donc lâché mon boulot ( je n'en pouvais plus du diktat de l'institution avec laquelle j'étais souvent en désaccord ), vendu mon appartement ( pour financer ma participation à ce projet ) et embrassé les êtres qui me sont chers avant de larguer les amarres pour une durée indéterminée.
     
    D' où t' es venue la passion de la photographie ? Tu la pratiques depuis longtemps ?
    Bien qu'ayant un appareil photo depuis l'adolescence, je ne m'y suis jamais réellement intéressée, considérant cette activité plutôt comme un agréable passe- temps ponctuel.
    Mon intérêt s'est révélé il y a environ 2 ans.
    À ce jour, je sors rarement sans lui tout en me laissant le choix de l' utiliser ou pas.
     
    As-tu d'autres passions en dehors de la photo ?
    Les voyages bien entendu... 
    Et puis il y a la nature, j' aime m' y balader, m' y plonger et la contempler afin de découvrir ses multiples facettes.
    Souvent elle m' apaise mais je la sais aussi imprévisible, violente et indifférente. Je salue sa faculté de me remettre à ma place.
    L' être humain en abuse, il cherche à la dominer et n' y parvenant pas, à la détruire. Mais peu lui importe puisqu'elle aura toujours le dernier mot.
    Ensuite vient la lecture que j'adore. Sur le bateau, l' espace étant restreint, j' ai dû adapter pour ne pas qu'il coule. Je télécharge donc des livres que je transfère sur une liseuse électronique.
    Si tu as des bons plans @Perceval, je suis preneuse.
    Et enfin, la peinture à laquelle je m' adonnais avant mon départ et que j' aimerais reprendre à mon retour.
     
    Quels sont tes domaines préférés et ceux qui ne t'attirent pas du tout ?
    La rue ( j'en explique les raisons plus bas ), l' animalier, le paysage, le style graphique et le noir et blanc me plaisent plus particulièrement.
    Néanmoins, je reste ouverte à d'autres domaines... La pose longue m'intrigue.
    Seul le nu ne m'attire pas.
     
    Quel genre de photographe es-tu ? Une instinctive ou au contraire, quelqu'un qui prépare tout à l' avance ?
    Plutôt une instinctive. Je ne prépare pas grand chose à l'avance si ce n'est la définition du genre et encore, il m' arrive en fonction des conditions de passer du coq à l’âne dans la même journée.
    Quand ça m' est possible, je reviens à certains endroits pour refaire où améliorer mes prises de vue.
     
    Qu'est ce qu'une photographie réussie pour toi ? Tu privilégies l'émotion ou la technique lorsque tu critiques une image ?
    Une photo qui suscite une réaction, qui m' informe, me fait réfléchir, me dérange, où bien qui m' émeut, me fait rire, me charme et me fait rêver.
    Je privilégie l'émotion.
    La technique me faisant défaut, je ne me sens pas légitime pour émettre une critique de ce point de vue. Mais j' apprends, petit à petit.
    J' aime l' alternance entre théorie et pratique avec bien entendu, une préférence pour cette dernière, j’ exerce mon œil.
    C'est une activité dense, son apprentissage demande une structure et du temps. Elle m’ incite à une observation plus pointue de mon entourage et m' oblige à canaliser mon impatience.
     
    Y a t-il des photographes qui t'inspirent, dont tu admires particulièrement le travail ?
    J' ai très peu de culture photographique. Je connais quelques noms : Cartier-Bresson, Doisneau, Arthus-Bertrand...
    Mais il y en tout de même un auquel je me suis plus particulièrement intéressée qui est Raymond Depardon dont j' apprécie aussi les reportages.
    J' aime la photographie humaniste qui révèle l' être humain dans son environnement et sa vie quotidienne. Celle qui sert également à témoigner et à dénoncer les injustices, la souffrance, l' absurdité et à comprendre la vie des hommes de par le monde.
    J' ai du respect pour les photographes de guerre, je trouve courageuse leur confrontation à la pire des horreurs.
     
    As-tu déjà participé à des expositions ? Aimerais-tu le faire au cas où ?
    Jamais. Ça ne me déplairait pas mais pour le moment, je ne me sens pas suffisamment compétente. Plus tard, peut-être.
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 1 janvier 2018, quelle est ton opinion à propos du forum? Tu en es satisfaite ?Y a t-il des choses que tu souhaiterais y trouver en plus ?
    Cette inscription fut une bonne résolution de début d'année. J' apprécie ce forum que j'ai découvert grâce à @Canonier que je salue au passage.
    Son ergonomie, ses différentes rubriques et ses tutoriels de qualité me satisfont et m' aident à avancer.
    Son ambiance y est conviviale et ses membres bienveillants. C' est primordial.
    De plus, il y a quelques vedettes qui outre leurs compétences photographiques me font bien rire. 
     
    Que peut-on te souhaiter pour l'avenir ?
    De conserver la santé et le moral, ce que je vous souhaite également.
     Que  l' équipage et le bateau tiennent bon la barre et le vent lors des futures navigations qui progressivement nous ramèneront en France, point de départ que nous espérons atteindre l'été prochain.
     
    Je te remercie d'avoir joué le jeu de l'interview Carole. Veux tu ajouter quelque chose? Transmettre un message aux autres membres ou aux visiteurs ?
    C'est moi qui te remercie.
    Je tiens aussi à remercier le staff et tous les copains photographes pour la qualité et la variété de leurs réalisations ainsi que pour leurs commentaires assidus et constructifs. 
    Je m' excuse quant à la rareté de mes retours concernant les animaux photographiés en captivité mais je n' y arrive pas, ça me noue les tripes.
    Voili, voilà.
    Bon vent à tous ! Et vive la photographie !  
    ........
    Deux photos faites au Guatemala.
    Une scène de rue : Conversation 

    Une libellule : L'ombre d'elle-même :


  • F2P
    C'est l'interview de l'un des modérateurs du forum photo que vous allez pouvoir lire ce mois-ci. 
    Un modérateur qui est également très actif comme photographe dans de nombreuses rubriques, que ce soit en nous présentant ses photos ou en commentant celles des autres membres. 
    Je vous propose d'en apprendre un peu plus sur monsieur Citrange, alias Porte-Poisse.  
    ..........
     
    Bonjour Porte-Poisse. Je te remercie d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions.
    Tout d'abord, peux-tu te présenter à nous et nous expliquer également d'où vient ton pseudo pour ceux qui ne le savent pas ? 
    Bonjour et merci à toi de me l'avoir proposé.
    Je m'appelle Vincent, j'ai 45 ans, j'ai deux superbes enfants ( normal ce sont les miens ). Je réside actuellement dans la Drôme ( 26 ) et comme chacun le sait, je suis expert en identification de la faune et de la flore et un gaffeur fini ...  
    Mon pseudo me vient de mes débuts dans le monde de l'évocation médiévale. J'ai débuté dans une troupe d'archers et ce qui est bien lors des reconstitutions de batailles, c'est que les archers ne meurent pas... enfin jusqu'à mon arrivée ...
    Le capitaine de la troupe, archer également, et une figure de ce milieu depuis déjà de longues années m'avait placé à ses côtés pour cette première pour m'accompagner. Mal lui en a pris ! Car le bougre s'est fait occire durant l'assaut !!! Du coup à l'issu, il m'a surnommé Porte-Poisse et c'est resté. 
    C'est devenu mon nom médiéval et mon pseudo pour ma vie sur le web.
     
    Depuis combien de temps fais-tu de la photo ? D'où t'est venue cette passion ?
    J'ai débuté la photo en avril 2014 par accident. Le parrain de mon fils m'a donné son ancien reflex : un Canon EOS 40D. Au vu des premières photos, je me suis demandé quel était l'intérêt d'utiliser ce type d'appareil si le résultat était aussi médiocre. Je me suis donc remis en question en me disant que j'avais dû passer à côté de quelque chose. Je me suis mis à potasser le manuel et à me documenter sur le net et j'ai ouvert les portes d'un nouveau monde en découvrant la puissance du reflex et les possibilités offertes par le format raw. Plus j'avançais dans mes recherches et plus j'avais envie d'en apprendre et d'expérimenter. Une passion était née ...
     
     Quels sont tes domaines de prédilections en photographie ? Y en a t-il qui ne t'attirent pas ? 
    Mon niveau en photo est trop faible pour prétendre avoir des domaines de prédilections. Toutefois, il y a deux domaines qui me plaisent particulièrement, ce sont le noir et blanc et la macro. À l'opposé, je ne suis pas attiré par la photo de rue et de charme pour la même raison dans les deux cas et qui est l’interaction avec l'autre qui me met énormément mal à l'aise.
     
     Quand tu critiques une photo, que regardes-tu en tout premier ? La technique, le sujet, l'émotion qui s'en dégage  ? 
    Lorsque je commente une photo, je pars du global pour aller vers le détail. C'est donc l'émotion qui se dégage de l'image qui est mon point de départ.
     
    Comment qualifierais-tu ton travail photographique ? Quel genre de photographe es-tu ? 
    Je suis un " photographe " instinctif. Par conséquent,  je ne prépare jamais mes prises de vues à l'avance. C'est l'émotion induite par une lumière, une couleur, un détail, ... qui va faire que je vais déclencher ou pas.
    J'ai conscience aujourd'hui que malgré tout pour progresser, il faut que je prenne plus de temps, si ce n'est en amont, tout du moins lors de la prise vue.
     
     Une photographie réussie pour toi, c'est quoi ?
    Question difficile car je ne suis pas qualifié pour y répondre.
    À mon niveau, je dirai qu'une photo est réussie à partir du moment où elle déclenche quelque chose, que ce soit une émotion ( positive ou négative ) , un intérêt, une réflexion, ...
     
    As-tu d'autres passions en dehors de la photo ? 
    Les passions ne manquent pas mais le temps oui  et je suis obligé de me limiter.
    Mes principales passions sont l'évocation historique ( médiévale et renaissance ) , l'aéromodélisme et la moto. Même si pour cette dernière ça fait bien ( trop ) longtemps que je m'y suis adonné.
    Sinon, j'aime la randonnée, la pêche au coup et le tir à l'arc.
     
    Robert Frank  a souvent dit que pour être un bon photographe, il fallait être un peu voyeur, un peu voleur et un peu misanthrope. Qu'en penses-tu ? 
    Misanthrope, je le suis à 200%. 
    C'est aussi la raison pour laquelle ( hors fêtes historiques ) je ne photographie que peu, voir pas mes semblables. Je ne suis donc ni voleur, ni voyeur, car ces aptitudes ne sont utiles que pour photographier l'être humain. La nature et les animaux sont généreux et se donnent librement à qui prend le temps de les contempler.
     
    Tu as déjà participé à des expositions ou à tout autre événement se rapportant à la photo ? 
    Oui, j'ai eu fait quelques expositions quand j'étais en club. J'ai actuellement un projet d'exposition en solo mais je manque de temps pour le mener à son terme.
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 20 septembre 2017 et l'un de ses modérateurs. Que penses-tu du forum,  en es-tu satisfait ? As-tu des choses à suggérer quant à son contenu ? 
    Le forum m'apporte entière satisfaction. Il est agréable à utiliser et bien pensé ( merci @Krystron ) et les échanges y sont conviviaux, riches et variés. À ce sujet, je remercie l'ensemble des membres car c'est avant tout la qualité des membres qui fait la qualité du forum.
     
    Je te remercie d'avoir bien voulu répondre à ces questions afin que nos membres  te connaissent davantage Vincent. As-tu quelque chose à ajouter pour ta défense, à dire aux membres du forum ou aux éventuels visiteurs ?   
    Oui, vive les citranges et les moustillules !   

     

     

  • F2P
    Ce mois-ci, je vous invite à en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres très actif sur le forum photo. 
    Il s'agit de Tchotcho qui nous régale de ses macrophotographies mais qui touche également à moult domaines, notamment le portrait. 
    Toujours de bon conseil et toujours prêt à partager ses connaissances pour aider les membres, Tchotcho allie gentillesse et altruisme. 
    .............................
     Bonjour Tchotcho et merci d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions. Tout d'abord, peux-tu te présenter à nous et nous expliquer également d'où vient ton pseudo ?
    Bonjour. J' ai 62 ans, mon prénom est Francis. Je vis en région parisienne depuis toujours, juste un petit détour de quelques années dans le département de la Nièvre où j' ai rencontré mon épouse et que j' ai ramenée en région parisienne et cela fait 38 ans que cela dure.
    Pour mon pseudo, c' est un raccourci que m'a donné une collège de travail il y a bien longtemps car mon nom est très compliqué à dire et cela est resté voila tout simplement. 
     
     Tu pratiques la photographie depuis combien de temps ? Comment est née cette passion ?
    J' ai toujours fait de la photo comme ça, comme tout le monde à l' époque de l' argentique, mais sans plus.
    Et puis il y a 10 ans à peu près, j'étais en vacances et j'ai réalisé des photos dans un aquarium avec un compact tout simple.  Résultat : beaucoup de mes photos étaient floues. J' ai failli balancer le compact et puis je me suis demandé pourquoi elles étaient floues. C' est là que cela a commencé à m' intéresser. Mais j ai eu un problème de dos, j' ai été licencié et interdit par  la médecine du travail à porter plus de 8 kg . Qu' est ce que je vais faire ? Alors, étant en longue maladie, j' ai décidé de créer mon auto entreprise de photographe. Pendant 1 an, j' ai lu et étudié la photo sous toutes les coutures. Internet, tuto, livres etc..... Puis j' ai acheté mon premier reflex, des objectif lumineux et j' ai commencé la photo en tant que auto-entrepreneur. Puis un deuxième boitier et je me suis spécialisé en photographe de mariage.  
    Voila comment tout a commencé. 
     
     Tu as des domaines de prédilection et d'autres qui ne t'attirent pas du tout ? 
    Non.  J' aime la photo dans tous les domaines mais c' est surtout le mariage bien sur, et le portrait.  J' adore travailler en strobistme flash déporté où je peux modeler la lumière et bien sur la macro où là, il y a plein de choses a faire. 
     
     Tu es toujours de bon conseil pour nos membres, que regardes-tu en tout premier lieu sur une photo ? La technique ou le sujet ? 
    La technique, la prise de vue, les réglages, quand je peux les voir, j' adore aider les débutants. 
    Une personne que j' ai beaucoup aidé sur ce forum photo, c' est @smailtn et que de progrès il a fait ! on a échangé beaucoup de mails car il est en Tunisie.  Mais quel bonheur de l' avoir aidé comme d' autres m'ont aidé aussi sur un autre forum et que j ai plaisir a retrouver ici.
     Après je regarde le sujet et surtout le contexte dans lequel il se trouve;  surtout pour les portraits.
     
     Peux-tu nous parler un peu de ton travail photographique ? Es-tu un photographe qui pense à sa photo à l'avance ou au contraire, un shooteur instinctif ?
    Non, je shoote toujours en pensant à ce que je vais faire.  Je vais tourner autour de mon sujet et me poser la question que l' on devrait se poser à chaque fois : pourquoi je photographie cela et surtout qu' est ce que je veux montrer.
     Cela je l ai appris en mariage.  On peut pas shooter à tout va, certes, il y a beaucoup de photos ce week-end par exemple, j' étais en reportage mariage.  Bilan : 1500 photos à traiter ! Il faut penser à la composition pour rendre du bon et beau, et bien en paysage, en macro ou autres, c' est pareil.
     
     Qu'est ce qu'une photographie réussie pour toi ?
    C' est une photo bien composée, une belle Lumière où il y a un sujet qui attire. Je dirais une photo qui parle, qui raconte une histoire. 
     
    L'avènement du numérique a permis de rendre accessible la photographie à tout le monde, qu'en penses-tu ? 
    C' est bien oui et non car il y en a à tout va. 
    Beaucoup pensent parce qu' ils ont un appareil photo que ça y est, ils sont photographes.  Bah non,  désolé. Un i-phone ne sera jamais un reflex.
     
     As-tu d'autres passions en dehors de la photo ? 
    Oui la cuisine. C' est mon plus gros hobby.  Je peux passer mon temps du matin au soir dedans et il y a eu, il y a quelques années, la musique que j' ai stoppé car je ne voyais plus mon épouse. Donc j' ai revendu mon studio et les instruments. 
    Il y a aussi la pêche à la carpe que j' ai stoppé suite au problème de dos évoqué plus haut.
     
    Tu as déjà participé à des expositions ? 
    Non. 
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 2 février 2018, pourquoi t'y être inscrit et en es-tu satisfait ? Y a t-il des choses que tu aimerais y voir en plus de celles qui y sont déjà ? 
    Je m' y suis inscrit grâce à @Jaf84 .
    Nous étions sur un autre site qui me tenait à cœur et qui a fermé.  Ici, je retrouve un peu le même contexte et c' est bien comme ça, les rubriques me conviennent.
     
    Je te remercie d'avoir bien voulu répondre à ces questions qui permettront à nos membres de te connaitre davantage Tchotcho. As-tu quelque chose à ajouter, à dire aux membres du forum ? 
    Oui.  Faites de belles photos. Appliquez-vous dans vos prises de vue.  Pensez à votre composition avant de shooter et si vous voulez des petits conseils si je peux vous aider cela sera avec plaisir. Mais rassurez-vous je fais aussi des conneries !!!!!!!!!
    Amitiés à tous et toutes.
     
    Cette première photo est une photo macro de cette limace. J' ai tourné  et tourné pour pouvoir la faire. Ma première macro réussie ! 

    Et la deuxième, c' est un cliché de mon premier reportage photo mariage. 

     

  • F2P
    Ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos modérateurs sur le forum photo. 
    Un adepte de la pose longue, du minimalisme qui nous transporte souvent à travers ses photos dans un autre univers. Mais c' est aussi un touche à tout qui participe activement dans toutes les rubriques du forum. 
    Découvrons-en davantage sur Perceval. 
    ...........
    Bonjour Perceval.
    Avant tout, je te remercie de bien vouloir répondre à ces questions qui permettront aux membres du forum photo de te connaître davantage. 
    Peux-tu te présenter  en quelques mots ? 
    Bonjour à tous. Je m'appelle Nicolas, j'ai 41 ans. J'habite depuis 15 ans dans le Calvados et suis originaire du département de la Manche. Je suis géographe / historien de formation. J'occupe mes temps libres entre la pêche, les randonnées, les voyages sac à dos et bien sûr la photographie.
     
    D'où vient ton pseudo ? Tu as trouvé le Graal ?  
    Perceval est un personnage loufoque de Kaamelott.  Une série humoristique inspirée de la Légende Arthurienne.  Perceval est un naïf aux nombreuses sorties inattendues. Je suis fan.  
    Le Graal ? " Vous pouvez être sûr que si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, le graal, c'est un bocal à anchois. "
     
    Quand as-tu commencé la photographie ? Quel est ton parcours ? 
    J'ai toujours eu un appareil depuis mes 18 ans, mais considère que je n'ai qu'à peine commencé la photographie.
    Je m'y suis intéressé plus sérieusement il y a moins de 2 ans. J'avais dans l'idée de ramener des photos correctes d'un road trip à Madagascar début 2016, et me suis offert un petit compact expert, le Canon G7X. Au retour, je me suis rendu compte que cet appareil, aussi bon qu'il soit, ne peut tout faire tout seul. J'ai enfin ouvert le mode d'emploi, et suis devenu aussitôt un passionné. Il m'a parut évident de commencer par les bases, je me suis donc penché sur les règles de composition, les couleurs, travailler la technique… et je suis passé au reflex, cet été de 2016.
    Maintenant je m'intéresse aux travaux d'autres photographes pour faire évoluer ma pratique. Je tente de me faire une culture, d'explorer d'autres pistes pour voir les sujets sous d'autres formes. Je vois les choses d'une certaine manière par habitude, j'aimerai réapprendre à les imaginer autrement.
     
    As-tu d'autres passions ? 
    Oui, mais j'avoue que la photo a pris une part dominante parmi celles-ci.
    La pêche, que je pratique aux leurres. Je relâche quasi tout, j'aime descendre les falaises canne sur le dos. Lorsque je voyage - ma seconde passion - je pars une canne dans le sac. Je peux partir deux mois sans voir un hôtel ni une douche chaude. Allant voir les pêcheurs locaux et prendre place dans leur pirogue s'ils veulent bien. Deux tee-shirt, une canne à pêche, un hamac et quelques cachets pour purifier l'eau me suffisent.    Depuis que j'ai découvert la photographie, je ne pêche quasi plus. L'appareil a remplacé la canne.
    Je lis énormément aussi. Je dévore 60 à 100 livres par an.
     
    Quels sont tes domaines de prédilection en photographie et ceux qui ne t'attirent pas du tout ?
    Je m'intéresse à tous les domaines, même si je ne les pratique pas. Je pense que je ne serai jamais un passionné de macro ni de paysage par exemple, mais j'aime les pratiquer tout de même, même si ce n'est que pour expérimenter.
    Les domaines dans lesquels je m'éclate le plus pour le moment sont la pose longue, le minimalisme… La pose longue est pour moi une manière de  créer un univers abstrait et minimaliste qui va avec mon caractère.
     
    Quel genre de photographe es-tu ? Un instinctif ou es-tu du genre à tout penser à l'avance ? 
    Je pense à tout en amont. Et c'est d'ailleurs parfois un gros défaut dans ma pratique. J'aime les poses longues, que toutes les conditions soient réunies pour faire ce que je veux réaliser. Je tiens un carnet avec des sujets à prendre, allant même jusqu'à indiquer les sens du vent que je souhaite pour y revenir.
    Je ne suis pas assez instinctif mais je me soigne. Il m'arrive de rater une photo car dérangé par un imprévu lors de la prise, alors que cet imprévu aurait justement fait de ma photo quelque chose de réussi. Je pars souvent avec trop d'idées préconçues, je ressens souvent l'élément qui vient interférer avec ma prise comme un parasite, alors que c'est justement celui-ci qui aurait rendu l'image intéressante.
     
    Lorsque tu critiques une photo, tu regardes en tout premier lieu la technique ou passe t-elle après l'émotion ? 
    Elle passe par l'émotion car je pense qu'on ne peut critiquer une photo sans faire preuve d'empathie. Se mettre à la place de la personne pour tenter de deviner quel était son objectif. Je pense qu'une bonne critique doit amener de la réflexion, ne doit pas être directive.
    Mais bon…la critique ne reste qu'un partage d'opinions, d'avis personnels. Je trouve de plus en plus que je ne suis pas légitime pour en donner, mon niveau de compréhension des images étant limité. Il y a une grande part de subjectivité, et ma culture est souvent trop faible pour que mon opinion soit réellement pertinente. Je me permets tout de même de donner mon avis, surtout en ce qui concerne les compos et associations.
     
    Y a t-il des photographes qui t'inspirent et/ou dont tu admires particulièrement le travail ? 
    Je n'ai quasi aucune culture photographique. Il y a peu, j'écrivais sur le forum que je connais très peu de noms de photographes. Je suis dans la phase d'apprentissage de cette culture. Je m'intéresse aux démarches d'autres photographes, à leur vision, à la construction de leurs images, au pourquoi leurs œuvres réussissent à faire passer des émotions. A l'histoire de la photographie également.
    Les photos que j'aime reposent sur différentes choses : l'humour, des associations, le choc, des ruptures, le mystère, un esthétisme pur, des expressions, l'improbable…  Je ne doute pas que m'y intéresser influencera ma propre pratique sur le long terme.
     
    Quelle est la recette pour être un bon photographe selon toi ? 
    Tout d'abord, ce n'est pas une question de qualité du matériel, comme j'ai pu l'entendre et lire souvent.
    Je pense qu'être un bon photographe, c'est simplement connaître son appareil. Maîtriser ses réglages, un minimum de " savoir composer ". Ce n'est pas difficile. Il me semble que j'en suis à peu près là.
    Je crois que pour être meilleur il faut être sensible à ce qui nous entoure, il faut être passionné, réceptif, explorer, expérimenter. Je pense aussi de plus en plus qu'il ne faut pas s'enfermer dans certaines habitudes confortables ou le simple partage sur les réseaux sociaux et forums. Le photographe doit aller plus loin, être curieux, briser les règles, se poser des questions, lire, s'inscrire dans une démarche. Je crois que pour arriver à progresser, il faut beaucoup de temps et apprendre à être patient.
     
    Tu es inscrit sur le forum depuis le 27 octobre 2017 et tu es l'un des modérateurs. Qu'est-ce qui t'a donné envie de nous rejoindre sur ce forum photo et qu'est-ce qui t'a motivé pour accepter ce rôle ? 
    J'ai eu envie de me poser ici tout d'abord pour l'ergonomie du forum, puis pour les commentaires toujours donnés. Une photo ne passe jamais dans l'oubli sans que quelques personnes la lise et laissent quelques mots. C'est important je crois.
    Il règne aussi une ambiance bienveillante qui m'a fait rester et donner l'envie de m'y impliquer un peu plus.  J'ai accepté ce rôle pour cela, et parce que je sais que les administrateurs font de réels efforts pour que le forum évolue. J'ai hésité à prendre ce rôle au début, car je me sentais peu légitime pour le remplir.
     
    Je suis ravie que tu aies accepté de répondre à ces quelques questions et je t'en remercie encore Perceval. As-tu quelque chose à ajouter, à dire aux membres du forum ou aux visiteurs ? 
    Merci à toi Isabelle et ainsi qu'à tout les membres du forum. Nous avons la chance d'avoir une belle passion, qui évoluera tout le long de notre vie.
    Pour les visiteurs ou débutants, je pense que ce forum est un bon support à la progression, n'hésitez pas à y entrer et y participer, l'émulation entre passionnés est un bon outil à la progression.
    La bise à tous !
    Voilà deux photos illustrant la voie que j'ai suivi pour le moment. Essentiellement un travail de compo et d'associations de couleurs.

     


  • F2P
    Ce mois-ci, je vous invite à en apprendre un peu plus sur l'unes de nos membres qui nous régale par ces photographies pleines de délicatesse, de la nature qui nous entoure. 
    Merci à @gazand , de sa participation active sur le forum photo et de sa gentillesse permanente. 
    ............
     
    Bonjour Gazand, je suis ravie que tu aies accepté de nous permettre, par cette interview, de faire plus ample connaissance avec toi. 
    Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ? 
     
    Je m'appelle Nathalie. Je suis née en Bretagne il y a 50 ans et je suis maman de 3 grands enfants.
    Je ne travaille qu'à temps partiel pour le moment, ce qui me laisse du temps pour pratiquer la photographie.
     
     D'où vient ton pseudonyme ? 
     
     Mon pseudo vient de la contraction du surnom que mon mari me donne ( gazelle ) et de son prénom ( André ).
     
     Depuis quand pratiques-tu la photographie ? Peux-tu nous expliquer un peu ton parcours ? 
     
    J'ai commencé la photo en août 2016. Partout où l'on se promenait, je sortais mon téléphone et n'arrêtais pas de shooter tout et n'importe quoi. Mon mari m'a conseillé d'acheter un bon appareil et ma passion est née. 
    J'ai très vite agrandi ma " collection " et plus particulièrement un objectif macro qui est mon principal " outil ".
     
    Tu as l'air d'être une amoureuse de la nature mais y a t-il d'autres domaines photographiques qui t'attirent ? 
     
    Hormis la macro, qui vous l'aurez compris est mon domaine de prédilection, j'aime les paysages, les fleurs et les insectes.
     J'aimerai bien essayer le portrait, mais je manque de matos et surtout de modèles . 
    Et puis avant tout de savoir faire, mais c'est un domaine qui me tenterais bien.
     
    Qu'est ce qu'une photo réussie pour toi ? 
     
    Pour moi, une photo réussie, est avant tout une photo qui nous plait personnellement. 
    Je n'ai pas la prétention d'être une " bonne " photographe, mais quand, une fois téléchargée sur mon ordi, je me dis " wouaw " celle-ci, elle est belle " pour moi, c'est déjà une photo réussie.
     
    Quel genre de photographe es-tu ? Tu prépares tout à l'avance ou tu shootes à l'instinct ? 
     
    Je shoot avant tout à l'instinct, ensuite, quand je visionne vite fait la photo sur l'écran de mon appareil photo, j'essaie de peaufiner la composition ou la netteté, car souvent c'est : " peut mieux faire................"
    J'ai une paire de ciseaux dans mon sac photo, mais souvent je l'oublie et j'obtiens  des choses indésirables que je dois ensuite essayer d'enlever en post traitement.
     
    En parlant de post traitement, tu y travailles beaucoup ? 
     
    Justement pour faire suite à la question précédente, je travaille systématiquement mes photos en post traitement sur photoshop. 
    J'y passe peu de temps, n'ayant pas grandes connaissances dans ce logiciel. 
    Je fais uniquement les traitements de base : luminosité, contraste, netteté...........
     
    La photographie est ta seule passion ? 
     
    En dehors de la photo, j'aime les balades en moto avec mon mari ( je ne suis que passagère ), les sorties au resto et la cuisine. 
    Et bien que j'ai épousé un cuisinier, c'est moi qui prépare les repas à la maison, monsieur dit qu'il travaillerait au noir 
     J'aime aussi l'équitation mais ne la pratique plus depuis que je me suis blessée ( rupture des ligaments croisés ). J'ai peur de remonter sur un cheval..............Je sais c'est con mais je n'ai plus 20 ans.
     
    Y a t-il des photographes qui t'inspirent et dont tu admires particulièrement le travail ? 
     
    J'aime beaucoup ce que font Patrick Goujon et Clément Warmser, principalement leur travail en macro ( je suis incorrigible.............  )
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 9 janvier 2018, qu'est ce qui t'a donné envie de t'y inscrire ? En es-tu satisfaite ? 
     
     Je me suis inscrite sur ce forum par envie d'apprendre d'avantage, de me perfectionner en voyant les photos des autres et surtout en essayant de retenir et d'appliquer les conseils des autres forumeurs.
    Je trouve que ce forum photo est vivant. Il n'y a pas un jour sans qu'on ait une réponse à nos questions ou à nos photos. Je ne vois aucun point négatif. 
    J'apprend beaucoup grâce à vous tous en écoutant vos conseils. 
     
    Je te remercie Gazand d'avoir accepté de répondre à ces questions. As-tu quelque chose à ajouter ? Un message aux autres membres ou aux visiteurs ? 
    Pour conclure cet interview, je remercie Nikita et les autres membres du staff de m'avoir permis de m'exprimer en espérant ne pas avoir été trop " lourde ". J'ai répondu aux questions en toute honnêteté et je remercie tous les membres pour leur franchise et leur gentillesse depuis mon inscription. 
    Je finirai par dire aux invités qui hésiteraient encore à s’inscrire, de venir nous rejoindre ici. 
    Ce forum est très sympathique, vivant et on obtient toujours une réponse aux questions que l'on se pose ou aux photos  que l'on poste, ça permet de vite progresser.
     
    En ce qui concerne ces deux photos : 
    J'ai choisi la première parce que c'est mon mari que j'ai immortalisé en ombre chinoise devant un coucher de soleil et que je fais rarement des photos de paysage.

    La deuxième pour son graphisme et ses couleurs et où je trouve que j'ai bien géré la lumière là où il fallait.


  • F2P
    Ce mois-ci, nous allons en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres qui nous fait régulièrement voyager grâce à ses belles photos de paysage et qui participe activement à la vie du forum  photo en commentant les images des autres membres. 
    Faisons plus ample connaissance avec Jakez. 
    ......
     Bonjour Jakez. Tout d'abord, merci de bien vouloir répondre à ces questions qui permettront aux membres du forum photo de te connaître davantage. 
    Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ? 
    Bonjour à tous. 
    Depuis toujours, tout le monde m'appelle Jakez mais en réalité, mon vrai prénom est Jacques ( Jakez est l'appellation bretonne de Jacques ). 
    J'ai 67 ans. je suis marié. j'ai 3 enfants et 7 petits-enfants.
    Je réside à l'extrême Ouest de la Bretagne, plus exactement à Plouhinec dans le Finistère. Cette commune est située en bord de mer, dans le Cap-sizun, près d'Audierne et à quelques encablures seulement de la Pointe du Raz et de la pointe du Van.
    La mer a été mon univers pendant de nombreuses années. En effet, j'ai commencé ma vie de marin, à l'âge de 14 ans, comme saisonnier, à la pêche au large avec mon père. 
    À 18 ans je me suis engagé dans la Marine Nationale. J'ai toujours été embarqué et j'ai bourlingué sur un peu toutes les mers.
    Après 31 ans d'activité et très peu de vie de famille, j'ai posé mon "sac à terre".
    J'ai été, pendant deux mandats, élu dans ma commune. 
    J'ai également exercé une activité dans l'immobilier.
    Aujourd'hui à la " retraite ", je ne trouve toujours pas le temps de faire tout ce que je souhaiterais réaliser.
     Depuis quand pratiques-tu la photographie ? Peux-tu nous expliquer ton parcours ?
    Je m'intéresse vraiment à la photographie depuis environ 4 ans.
    Mon premier appareil photo, un Kodak Instamatic 33, m'avait été offert par mon parrain pour mes 12 ans. Au cours de mon activité dans la Marine Nationale je n'ai pratiquement pas fait de photos. Je le regrette beaucoup aujourd'hui car des occasions merveilleuses se sont souvent présentées... 
    Je pense que ma vraie découverte de la photo et surtout mon intérêt pour elle, me sont venus lorsque je travaillais dans l'immobilier. Etant régulièrement amené à photographier les biens mis à la vente, je trouvais toujours plaisir à chercher le meilleur cadrage, la meilleure lumière, les meilleures couleurs... afin de rendre, à travers la photo, le bien plus attractif.
    As-tu un domaine de prédilection ou plusieurs ? 
    Vu la situation géographique de mon domicile ( le Cap-Sizun étant une presqu'île ), je photographie essentiellement les paysages marins, les bateaux, les ports de pêche... 
    J'aime également photographier les fleurs, les plantes et la nature en général. 
    Et à l'inverse, y a t-il un domaine qui t'est inconnu ? 
    Je n'ai jamais pratiqué la macro. J'aimerais bien m'y mettre mais il faudrait, pour cela, que je m'équipe.
    Effectuer des photos de rue me plairait bien mais je pense que je ne suis pas suffisamment préparé. La façon de m'y prendre, d'aborder les gens et d'affronter leurs éventuelles réactions me freinent un peu.   
    La photographie de portrait est également un domaine que je ne maîtrise pas très bien.
     Peux-tu nous parler de ton travail photographique ? Tu shootes à l'instinct ou tu réfléchis à l'avance ? 
    Généralement j'essaie de programmer mes sorties photos en fonction des thèmes choisis. Mais il m'arrive tout de même de photographier à l'instinct lors de balades en famille, en vacances ou alors au cours des sorties sans but précis.
    Je manque encore de beaucoup d'expérience et lors de mes séances photos, j'applique donc à la " lettre " les bases de la photographie : prendre soin du cadrage, de l'exposition ( j'attache une grande importance à la lumière, très changeante chez nous en Bretagne ). J’essaie aussi de trouver la meilleure composition possible. Le cas échéant, je change d'endroit ou alors j'attends un peu que les éléments soient au top. C'est dans ces conditions que j'aime photographier les rivages marins, la mer en général mais aussi les couchers ou les levers de soleil. Bien souvent je rentre " bredouille ", aucune photo correcte ou alors, par exemple, un soleil prometteur pour un beau coucher qui au dernier moment fait " flop ".
    J'effectue un post-traitement qui généralement est assez léger. J'utilise pour cela le logiciel de retouche Lightroom.
    Une bonne photographie, c'est quoi en ce qui te concerne ? Quels sont tes critères de jugement ?
    Pour moi une bonne photographie doit accrocher au premier coup d’œil. Ensuite je m'attarde sur le cadrage, la composition, la lumière, la netteté...
    L’esthétique générale de la photo est aussi très importante.
    Bien souvent, suivant les cas, j'essaie de comprendre le message que veut faire passer le photographe.
    Une bonne image tient parfois à une solide réalisation même si le sujet présente peu d'intérêt. 
    Tu as déjà participé à des expositions ? 
    Je n'ai jamais participé à des expositions et je pense qu'il faudrait que je m'améliore beaucoup avant d'y penser.
    Quel regard portes-tu sur la photographie à notre époque ? 
    De nos jours, le numérique et les différents logiciels de retouche nous permettent une plus grande liberté dans le nombre de prises de vue et de travailler plus facilement celles que nous avons sélectionnées. Ce qui ouvre la pratique de la photographie à un plus grand nombre de passionnés.
    En 2014, j'ai fait l’acquisition d’un appareil photo reflex Nikon D 3100. À l’époque, je ne pensais pas à quel point l'utilisation de cet appareil allait me passionner. 
    La photographie nous permet de changer de regard et de redécouvrir notre environnement différemment. Le moindre détail, qui pour d'autres personnes pourrait paraitre banal voire insignifiant, prend de l'importance. 
    La photographie, c'est aussi une façon de s'exprimer. Par la manière dont on prend les photos ( cadrage, lumière, composition... ), puis par les retouches en post-traitement, c'est un peu de nos émotions qui se dégagent à travers nos images.
    La photographie est un infime instant de notre vie immortalisée en images.
    As-tu d'autres passions, qu'elles soient artistiques ou pas ? 
    J'ai d'autres passions :
    Le cyclotourisme : je suis licencié dans un club où règne une excellente ambiance. En règle générale nous faisons, lorsque la météo le permet, deux sorties de 60 à 70 km par semaine .
    La marche : Maïté ( mon épouse ) et moi effectuons également deux fois par semaine des marches rapides d'une dizaine de km environ.
    Le jardinage et le potager en particulier où j'aime cultiver mes légumes.
    Le bricolage.
    Les voyages : au soleil de préférence.
    Ce que nous adorons peut-être le plus, c'est la garde de nos petits-enfants. Malheureusement deux de nos enfants vivent loin de la Bretagne (Grenoble 38 et l'Isle sur la Sorgue 84). Généralement les vacances scolaires sont pour nous l'occasion d'aller les voir.
    Tu es membre du forum depuis le 31 décembre 2017. En es-tu satisfait ? Y a t-il certaines choses que tu aimerais y trouver en plus de ce qui existe déjà ? 
    Oui je suis très satisfait, car avec vous j'ai enfin trouvé ce que je recherchais depuis quelque temps. Ici le partage des images s'effectue en toute convivialité, les photos postées sont nombreuses et d'excellente qualité, les critiques sont toujours très pertinentes et enrichissantes. Les échanges entre membres reflètent une excellente ambiance. 
    Je te remercie encore Jakez de bien avoir voulu te prêter au jeu de l'interview. As-tu des choses à ajouter, à dire aux autres membres ? 
    Merci de m'avoir permis de me présenter.
    Je souhaite à tous les membres de profiter pleinement de leur passion photographique et, par le partage, de continuer à nous faire découvrir leurs réalisations.
    .......
    J'aime particulièrement ces deux photos :
    - la première avec les deux personnes de dos face à la mer nous laissent imaginatifs : que pensent-ils, que regardent-ils, voient-ils quelque chose au-delà de l'horizon...
    - la deuxième : le mouvement, la puissance et la beauté de l'océan.



  • F2P
    Ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres qui est également l'un des modérateurs du forum photo.
    Il s'agit de notre ami, le convivial et toujours très participatif dans de nombreuses rubriques :  Photoc.  
    .............
     Bonjour photoc. Merci d'avoir accepté de participer à cette interview. On veut tout savoir ! 
    Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?  
     Bonjour Isabelle et bonjour à toutes et tous. Puisque c'est à mon tour de passer au confessionnal photographique allons-y .
    Je suis un jeune retraité de 58 printemps, marié à une femme qui accepte de me servir parfois d'assistante et père de trois jeunes filles qui elles, acceptent de me servir de modèles  . Originaire de la région parisienne, j'ai décidé comme beaucoup  de retraités de faire mes valises et de partir profiter de la douceur et de la beauté du sud, plus précisément dans  les environs de Carcassonne . 
     
    Ta passion pour la photo remonte à quand ? Qu'est ce qui t'y a amené ? 
    Déjà tout petit,  je collectionnais les cartes postales  de paysages et de châteaux envoyées par la famille ou les amis de mon entourage. Je les gardais comme un trésor dans des boites à chaussures, planquées sous le lit . Je possédais également quelques timbres . Vers l'âge de  8 ans, j'ai reçu mon premier appareil, un Kodak Brownie Starluxe avec sa grosse ampoule de flash bleue, de mémoire, mais les pellicules et les tirages étant chers, je ne m'en servais pas beaucoup . Adulte, je me suis acheté un Fuji  STX 2 puis un Nikon F 801 ( une bête de course à l'époque ). Je faisais aussi partie à cette époque, d'un club photo qui organisait sorties, expos et où nous traitions nos images en noir et blanc. Je faisais beaucoup de diapos. Ah les longues soirées d'hiver à imposer après  le repas et  à  toute la famille à demie endormie, ces interminables souffrances de passer en revue les premiers pas du nouveau né et les vacances aux quatre coins de l'hexagone … ! Mais bons souvenirs tout de même .
    A l'arrivée du numérique, je me suis offert plusieurs bridges mais  très occupé par le travail, la petite maisonnée,  et n'ayant ni d'ordinateur ni  connexion internet, j'ai surtout continué à photographier avec mon argentique . En fait il n'y a que depuis quatre ans que j'y consacre plus de temps et d'argent .
    J'ai d'abord acheté un Canon 500 D d'occasion  puis ensuite un 7 D d'occasion aussi plus performant pour la macro et l'animalier. C'est à cette époque que j'ai commencé à parcourir les forums et à beaucoup regarder  le travail des autres pour comparer les styles, mieux apprendre les techniques. À ce propos, je suis surpris des questions que certains posent sur les forums. Il y a tellement de tutos, de vidéos bien foutues, pour se débrouiller et acquérir les bases seul …. !
    Pour en revenir à mon matériel,  pour Noël 2016, madame m'a offert un 6 D que je me suis empressé de compléter  par un 17/40 f 4 et quelques focales fixes. Malheureusement l'année dernière, j'ai eu des problèmes de dos et je ne peux plus transporter tout ce beau matériel, donc à l'automne dernier, j'ai  réfléchi à une solution alternative poids /qualité et j'ai de nouveau racheté un nouveau boîtier. Un 77 D, à terme il remplacera le 500D et  le 7 D.  Je conserverais le 6 D pour la macro au jardin et le portrait dans un studio que j'installe à la maison .
     
    Y a t-il un domaine que tu affectionnes particulièrement ou est-ce que tu photographies en fonction des opportunités qui se présentent ? 
    Mon domaine de prédilection est le paysage au grand angle le plus souvent entre 17 et 20 mm  et maintenant que j'ai du temps libre pour voyager un peu, c'est plus facile pour trouver de nouveaux sujets . Vient ensuite l'architecture,  les vieilles pierres, les villages anciens , les vieux magasins et les châteaux, de préférence médiévaux.  Tout ça avec des post traitement réalistes, n'étant pas trop  fan de HDR .
    J'aime aussi beaucoup la macro / proxi. Dans ce domaine, je privilégie l'esthétisme du bokeh,  la composition et la lumière au détriment de la représentation intégralement nette du sujet . Je « bricole » un peu dans le portrait mais je manque vraiment de pratique et de modèles, avis aux amateurs ...
     
     Il y a un domaine que tu ne pratiques pas ou peu mais dans lequel tu aimerais te lancer ? 
    Le portrait justement, je n'ai pas encore de démarche proprement dite mais j'ai déjà quelques idées de thèmes à voir donc dans les prochains mois si je trouve des âmes charitables disponibles !
     
    Quel regard portes-tu sur la photographie aujourd'hui ? Beaucoup regrettent le temps de l'argentique qui faisait que la photo n'était pas accessible à tout à chacun. Qu'en penses-tu ? 
    L'argentique était une bonne école car tu avais des impératifs techniques et financiers impensables aujourd'hui : une pellicule de quelques poses ,couleur ou nb.  Tu choisissais d'avance ta sensibilité et tu étais, à moins d'être richissime, obligé de bien réfléchir au  choix de  ton sujet , à ton cadrage et tes paramètres avant le déclenchement fatidique  . Maintenant, avec le numérique, beaucoup de  néophytes déclenchent à l'envie sur des boîtiers de plus en plus bourrés de gadgets électroniques qu'ils ne maîtrisent que rarement entièrement, se retrouvent ensuite sur leur PC avec des milliers d'images inutiles et comptent souvent sur les logiciels de traitement et de retouche pour faire un travail qu'ils auraient dû penser en amont . En revanche la facilité du numérique permet de tenter des expériences impossibles ou trop onéreuses du temps de l' argentique et de ce fait permet de s'ouvrir à des domaines nouveaux ou d'avoir une progression plus rapide. À condition de savoir  tirer  ses propres  leçons, en sachant également  prendre du recul sur des progrès si rapidement  acquis . 
     
    Comment critiques-tu une photo ? Qu'est ce que tu regardes en premier ? Ne me réponds pas " la photo "  même si je m'y attends.   
    Là on aborde un vaste débat. 
    Déjà doit-on se poser la question : ai-je ou pas le droit et les  capacités   d'émettre une critique ou un commentaire sur une image donc sur le travail d'une autre personne ? Je pars du principe que toute personne ayant une certaine sensibilité pour lire et interpréter une image doit le faire et là, je ne parle  pas de technique ( tout le monde n'est pas à l'aise dans ce domaine )  mais  de simplement dire quelques mots sur sa façon de  ressentir ce qu'il voit . Même un débutant à le droit de donner son avis face à une situation, donc en ce qui nous concerne,  une photo, du moment où cela est fait avec tact et sans chercher à nuire, c'est pourquoi de temps à autre un commentaire un peu dur reçu comme tel par l'auteur, passera mieux avec un petit smiley ou un  mot gentil. Car chacun a sa sensibilité et que généralement chaque photographe quelque soit son niveau est légitimement fier des photos qu'il poste puisqu'il y a mis une partie de lui même .
    Ensuite, cela permet d'affiner sa perception à ressentir telle ou telle intention dans le travail d'autrui  et de mieux appréhender  les défauts ou qualités de ses propres images.  Un « j'aime » est bien moins constructif  pour le commentateur et celui qui lira qu'une  petite remarque concernant tel  point de détail sur une image qui demande à être reprise ( Cela arrive même aux plus grands ) .
    Pour en finir avec  ce sujet épineux, mes commentaires sont toujours écrits dans le respect de l'autre et  faits dans le but d'apporter quelque chose à celui qui les reçoit. 
    Et comme je suis loin de détenir la science infuse, j'accepte  en retour les remarques et suggestions qui me sont proposées . 
     
    Tu aurais aimé en faire ton métier ? 
     Après l'armée et mes diplômes en poche, je me suis retrouvé au chômage. J'avoue pendant un cours instant y avoir pensé, dans la pub par exemple ou la déco d'intérieur mais je n'ai pas été plus loin que l'idée, en plus les cours étaient payants et à l'époque je n'avais pas un radis  . 
     
    Et participer à une exposition, cela te plairait ? 
     J'ai déjà exposé quelques fois et au niveau local,  mais je trouve mes photos jamais assez bonnes pour ce genre de manifestations. Comme de nombreux  photographes, je suis un vieux loup  solitaire donc je prends plus de plaisir sur l'instant à faire la photo puis la traiter que de rester assis sur une chaise inconfortable et passer la journée à entendre parfois des débilités sans nom proférées sans connaissances particulières sur mes pauvres clichés, car dans les expos il n'y a pas que des connaisseurs loin de là . Et comme je ne souhaite  rechercher quelques retombées médiatiques ou économiques que ce soit,  je fréquente peu ou prou ce genre d'endroits sinon  pour y apprécier le travail des autres . 
     As-tu d'autres passions, d'autres activités en dehors de la photographie ? 
    Je suis un touche à tout.  En vrac, j'aime l'ébénisterie, la philatélie, le bricolage, la musique classique sans la  pratiquer, le tennis, le vélo, la marche, d'ailleurs  mes images sont en grande partie réalisées lors de balades touristiques ou de rando en montagne et je lis beaucoup  surtout sur ce qui se rapporte au  moyen-âge .
     
    Tu es membre du forum photo depuis le 2 décembre 2017. Tu t'y plais ? Qu'est ce qu'il t'apporte ?
     Je trouve le forum bien foutu, dynamique par le nombre de ses participations journalières suivies immédiatement de commentaires de la part des collègues et aussi grâce à un petit noyau de personnes joyeuses dont vous  faites partie ma chère Isabelle,  bon enfant  dans son atmosphère quotidienne . Je rajouterais que l'équipe d'administrateurs est présente pour veiller à son bon fonctionnement et ce qu'elle que soit l'heure du jour ou de la nuit, Krystron se reconnaîtra sûrement et je l'en remercie personnellement .
     
    Tu es maintenant  l'un des modérateurs du forum. Qu'est ce qui t'a donné envie d'accepter ce rôle ?
    A la base je n'ai rien demandé. On est venu me proposer cette responsabilité, une dame convaincante avec de nombreux félidés si je me rappelle bien .
    Jeune recrue fraîchement débarquée, j'ai d'abord hésité et puis devant le gros chèque attribué pour l'emploi j'ai de suite revu ma copie et accepté . C'est pour rire bien sûr, on ne m'achète pas si facilement ! 
    J'espère apporter satisfaction dans ma nouvelle promotion et j'essaierai à l'avenir d'y être fidèle et efficace . 
     
    Je te remercie Photoc, tout d'abord d'avoir bien voulu répondre à mes questions, mais aussi pour ta participation très active au sein du forum et cela dans toutes les rubriques. Y a t-il quelque chose que tu voudrais ajouter, dire aux membres ? 
    Un petit conseil à ceux qui lisent ces lignes et qui ne sont pas inscrits : n'hésitez pas à franchir le pas,  venez nous rejoindre sur le forum. Plus est on est de fous, plus on rit dit-on et à ceux qui n'osent pas commenter faites-le !  Lâchez-vous car vous en tirerez toujours quelque chose .
    Voilà j'espère ne pas avoir été trop long et indigeste dans mon phrasé car je suis peu habitué à ce genre de confession .
    Et longue vie au forum !

    Paysage .Voici le genre de situation que j'affectionne : un joli cadre magnifié par un belle lumière.

    Proxy : comme dit dans l'interview je m'attache plus à l'ambiance générale,  à la lumière souvent des contre -jour où le sujet n'est pas entièrement net et ne prend pas particulièrement une place importante .

  • F2P
    Ce mois-ci, je vous propose de faire plus ample connaissance avec l'une de nos membres très active.
    Elle alterne le paysage, le portrait mais aussi la photographie de rue et d'autres encore. Des domaines variés qu'elle visite avec douceur tout en participant à de nombreuses autres rubriques du forum. Toujours de bonne humeur, alliant humour et gentillesse, un grand merci à Nanne d'avoir bien voulu répondre à mes questions. 
                                                                                ..........
    Bonjour Nanne. Tout d'abord, merci d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?
    Bonjour Nikita, et merci de m'avoir fait cet honneur  . 
    Je suis Anne, je vis en Normandie, mais je rêve d'Ailleurs...  Je suis prof des écoles ( maîtresse en cp/ce1 ) et maman de trop trois enfants ( 2 ados et une toute petite histoire de ne surtout pas m'ennuyer ).
      Depuis combien de temps fais-tu de la photographie ? 
    J'ai toujours fait plus ou moins de la photo, enfin j'ai toujours eu un appareil.
    Mon premier était sans doute un truc sans nom pour ma communion ( sans avoir les moyens de m'acheter des pellicules  ). Puis je suis passée par la mode des pellicules APS  qui développaient en 3 formats.
    J'ai eu mon premier reflex il y a une dizaine d'années ( Canon 400D ), sans jamais l'exploiter comme il fallait. Cela fait un peu plus d'un an ( avec mon Hybride )que je m'y mets pour de vrai.  
    As-tu déjà exposé ton travail photographique ? Aimerais-tu le faire au cas où ? 
    Je n'ai jamais exposé mon travail et justement je suis amenée à le faire dans peu de temps, pour une expo collective. Depuis que je connais le forum, je me suis inscrite à un club dans une petite ville, plutôt actif dans les expos. C'est un défi ... 
     As-tu d'autres loisirs, d'autres passions ?
    Je fais pas mal de sport. J'alterne musculation et cardio en cours collectifs. Je lis tous les jours aussi. Et depuis une bonne dizaine d'années, je fais du Scrapbooking. Pour résumer, je crée mes albums photos, je fais donc partie des rares qui développent encore leurs photos sur papier.  
    Te cantonnes-tu à un seul domaine ou es-tu une " touche à tout " en photo ?
    N'étant qu'au niveau de débutante, je tente un peu tout pour apprendre la technique. Mais il y a des domaines que j'affectionne, et d'autres qui me tentent moins. J'aime la photo de rue, mais je dois prendre de l'assurance pour aller vers les autres. Le paysage reste une valeur sure pour s'entraîner à la compo. 
     Y a t-il des photographes dont le travail t'inspire ou t'émeut plus particulièrement ? 
    Je n'ai pas une grande culture concernant les photographes célèbres. J'admire beaucoup le travail de photographes " amateurs " passionnés, que je suis via Flickr par exemple. Tout récemment, j'ai aussi été émue par l'histoire et les clichés d'une photographe :  Vivan Maier. Pendant des dizaines d'années, elle a fait des milliers de photos sans jamais les montrer et c'est après sa mort qu'elles ont été mises à jour.  Des photos de rue très touchantes et d'excellente qualité. La photo comme j'aime, celle faite par le cœur.
    Parlons du cœur justement, lorsque tu critiques une photo, qu'est-ce qui prime pour toi ? La technique, le sujet ou l'émotion ?
    Sans hésiter, le sujet et l'émotion qui s'en dégage prime sur la technique. Mais ceci est sans doute dû au fait que je n'ai pas les connaissances suffisantes d'un point de vue technique. Je rentre dans la photo par le thème, puis selon ce qu'elle me fait ressentir, je peux voir les défauts ou non de technique, à mon niveau.  
    Y a t-il un domaine qui te tente mais que tu n'as pas encore abordé ? 
    Je m'intéresse à la technique du portrait en studio, mais je ne suis pas encore passée à l'acte... Encore une fois... Il faut donner de sa personne pour cet exercice...
    Crois-tu que le post traitement des images facilite le travail des photographes actuels ? 
    Question à double réponses ( de normande? ) Le post traitement est une aide précieuse certes, mais c'est aussi le point de départ de l'engrenage du " Toujours plus " et en ce sens il dessert le photographe... On peut être déçu devant une photo qu'on n'arrive pas à " rattraper ", ignorant son potentiel premier qui est l'émotion... 
    Tu es membre du forum depuis le 26 octobre 2017. Est-ce qu'il répond à tes attentes ?  Y a t-il certaines choses que tu souhaiterais y voir en plus ? 
    Oh oui ce forum correspond à mes attentes !
    Il est un vrai lieu de partage. Je ne suis pas à mon premier forum, mais le fait de voir arriver ici des membres que j'ai croisés ailleurs, me conforte dans l'idée que c'est le meilleur !  Un forum est un lieu d'ouverture et de critiques . Je ne supporte pas les forums où il ne se dit rien d'autre que " c'est joli ". Ici, il y a de la bonne humeur et des jeux en plus... Alors ça me va ! 
     Je te remercie Nanne, d'avoir bien voulu répondre à mes questions afin que nos membres te découvrent un peu plus. Y a t-il quelque chose que tu voudrais ajouter, dire aux autres membres ? 
    Merci à toi et aux organisateurs de ce forum !
    Que dire aux autres membres ? Merci aussi !!! Je peux vous assurer que depuis que je suis ici, je vis et je pense photo. 

    Cette scène m'a touchée dans le choc des générations qu'elle renvoie. Ces rires insouciants aux côtés de ceux qui ont perdu la vie ... Pour leur permettre ces sourires...

    Les paysages que je photographie sont surtout ceux du littoral normand. Cette jetée est sans doute l'objet que j'ai le plus pris sous tous les angles... Mais pour une fois, la prise me plaît, son traitement aussi. C'est le point de départ de ma ville vers ailleurs ( et l'Angleterre  )... 

  • F2P
    Il est l'un des administrateurs du forum photo mais il est également un photographe talentueux qui nous permet de découvrir la faune et la flore autrement à travers son regard artistique.
    Ce mois-ci,je vous propose d'en apprendre un peu plus sur PierreK. 
    ...........
     
    Bonjour PierreK, je suis ravie que tu aies accepté de répondre à mes questions. Tu es l'un de nos administrateurs du forum mais peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?
    Je vais avoir 62 ans et je termine une carrière dans l'Éducation Nationale française. J'habite dans un petit coin du nord de l'Alsace, le Pays de Hanau, auquel je suis vraiment très attaché, pour sa nature et sa culture très particulière.
     
    La photographie, tu y es venu quand et comment ?
    Je n'avais pas tout à fait dix ans quand un oncle m'a offert un Kodak Brownie Starlett. Photos de famille, premiers essais de paysages. Pour ma communion, cadeau groupé, mon premier vrai appareil : un Minolta SRT 101. Et j'ai eu la chance de trouver un club photo dans mon village : découverte du labo, développement et tirage N&B. 
    Après ça, service militaire dans un service photo de l'armée de l'air : reportages officiels et toujours plus de labo N&B. J'y ai appris le goût du travail techniquement nickel et des prises de vue en moyen format.
     
     Est-ce ta seule passion ou en as-tu d'autres ?
    La photo s'insère pour moi dans un ensemble plus vaste, centré sur le multimédia. J'ai souvent tendance à tenir l'appareil photo pour un capteur informatique parmi d'autres. Peut-être aurez-vous remarqué que je parle souvent d'image au lieu de photo. J'ai pris goût à tout ce qui tourne autour des métiers de l'édition.
    A part ça, lecteur boulimique, amateur de slow food et sectateur de Linux et des Creative Commons. Amoureux fou de l'Alsace, et en particulier du Parc Régional des Vosges du Nord.
     
    Tu fais pas mal de macro, peut-on dire que c'est ton domaine de prédilection ?
    On peut le dire : la proxi/macro doit bien représenter les 2/3 de mes photos. Sinon plus. Je me sens d'ailleurs une parenté plus grande avec la macro anglo-saxonne ou allemande qu'avec la démarche majoritaire en France, proxi toute en ambiance et recherche esthétique. Et assez peu documentaire.
    Ajoutons à ça quelques incursions dans le paysage. Avec un goût prononcé pour les mises en œuvres vraiment numériques de la photo : focus stacking, panoramiques, hdr, gigapixels...
     
    Comment travailles-tu en macro ? Tu pars en vadrouille avec une idée précise en tête ou tu y vas à l'instinct ?
    Comme j'ai de plus en plus tendance à utiliser un matériel assez lourd (pied, focale longue, réflecteurs) et que je connais bien mon " terrain de chasse ", je vais plutôt chercher, suivant la saison, un sujet précis dans un endroit repéré depuis fort longtemps. Ce sera l'émergence des libellules, la floraison de l'orchis bouc, la reproduction des hannetons... J'emporte de moins en moins souvent un appareil photo en balade. Principalement pour ne pas excéder madame, qui en avait plus que marre d'attendre sur le chemin que j'aie shooté ma grenouille ou mon amanite... Au bout de 40 ans, ça fait pas mal d'attente.
     
    Dorothea Lange a dit que l'appareil photo était un outil qui enseignait aux gens à voir sans appareil photo. Qu'en penses-tu ?
    Les photos de Dorothea Lange sont issues d'un contexte de témoignage social, d'engagement politique qui sont très éloignés de ma pratique. Montrer au bien-pensant (et bien-mangeant !) la misère des agriculteurs pendant la grande dépression ou la détresse des internés pendant la seconde guerre mondiale. Réduire le réel, par le cadrage, et, probablement l'usage du noir et blanc, à la scène devant laquelle on aimerait détourner le regard.
    Dénoncer l'injustice sociale en prenant des photos est quelque chose que je ne sais absolument pas faire. Je coince.
    Ces images, quelle que soit leur qualité, quelle que soit leur nécessité, me mettent mal à l'aise.
     
    Crois-tu que les photographes étaient plus exigeants dans leur travail à l'époque de l'argentique qu'ils ne le sont de nos jours avec le numérique ?
    Le rapport au temps a beaucoup changé : la photo est devenue systématiquement instantanée. Autrefois, seuls les vrais pros faisaient un Polaroid en studio pour vérifier leur boulot avant la prise de vue. L'amateur attendait quelques jours avant de voir ses tirages ou ses diapos revenir du labo. Et de savoir si les images étaient bonnes. Aujourd'hui, sitôt pris, sitôt diffusé.
    Le coût de la photo a considérablement baissé. Tout le monde a un appareil photo plus ou moins décent dans son smartphone. Et mitraille à tout va.
    Alors qu'on économisait ses prises de vue : une pellicule de 36 poses, ça ne durait pas bien longtemps et ça n'était pas donné. 
    La rafale : réservée aux vrais pros, munis d'un appareil motorisable. Le coût des consommables, pour un photographe argentique, c'est un poste important.
    La netteté est devenue une vraie obsession : tout le monde se met à regarder les images à 100% pour traquer le détail flou.
    La retouche, qui était un métier à part entière, est devenue d'une simplicité enfantine. Plus question de laisser traîner une pétouille, un œil rouge, un fil téléphonique mal venu.
    Je suis frappé de voir aujourd'hui le nombre impressionnant de revues consacrées à la photo en kiosque. Avec un nombre non moins impressionnant d'articles techniques. Les amateurs de photo veulent apprendre et progresser, c'est évident. Même si le Net, où chacun peut diffuser ses œuvres, affiche des monceaux de bouses qui seraient autrefois restées dans le cercle familial. Dis, un selfie, c'est de la photo ?
    Dans la photo de nature, par exemple, les progrès sont impressionnants. Si tu as l'occasion de comparer les images primées dans les concours de photo animalière il y a vingt ans et aujourd'hui, tu verras tout de suite le chemin parcouru. Passage d'un portrait d'animal statique à des captures de comportements, mouvement, critères de composition aussi exigeants que pour une photo de mode... Dans des domaines différents, comme le paysage, ce n'est pas aussi évident.
    Par contre, comme tout le monde ou presque fait des photos, le métier de photographe est lui sur une bien mauvaise pente...
     
    As-tu déjà songé à devenir professionnel ?
    J'ai effectivement joué avec cette idée au retour de l'armée. J'ai donc pris à ce moment-là une carte de photographe-filmeur en préfecture. Et financé en partie mes études et mon matériel en multipliant les petits boulots photo. Une pub par ci, un reportage de mariage par là... J'avais aussi une petite rémunération comme animateur de la section " photo " d'un centre culturel. Contribué à pas mal de stage de formation pour des diplômes professionnels de l'éducation populaire.
    Au final, je me suis rendu compte que je n'étais pas assez bon pour percer vraiment. Et que mon activité " pro " consistait nettement plus à essayer de vendre mes photos qu'à faire des photos. Etudes terminées, j'ai donc pris un emploi de professeur.
    Ce qui ne m'a pas empêché d'avoir une activité photographique importante au cours de mes différents métiers dans l'Education Nationale.
    Il y a eu des " romans photo péplum " sous forme de montages diapos fondu-enchaîné en classe de montagne. Avec des inversibles N&B développés sur place dans une chambre noire de fortune.
    Des initiations à la photo numérique données dans le cadre de la formation continue des enseignants. Beaucoup de photos de reportage " corporate ". Du travail sur l'illustration de livres...
     
    Qu'est ce qu'une " bonne photo " pour toi ?
    Les Allemands ont un mot quasi intraduisible en français : " zweck­ge­mäß ". Littéralement, conforme à son but. 
    Une bonne photo de mode n'est pas une bonne photo documentaire. Je me suis fais autrefois refuser des images de salon de coiffure avec la remarque " trop artistique ". De même, @Janius sait bien qu'une photo entomologique doit bien montrer les différents détails spécifiques à une espèce. 
    Une bonne photo sera donc une photo qui " colle " sa destination.
    Une macro que j'apprécie aura un sujet bien reconnaissable, avec un grossissement plutôt important, une composition léchée, une exposition impeccable, des couleurs fidèles. Elle me montrera des détails que je ne vois pas à l'œil nu et si possible des comportements intéressants.
     
    Tu es administrateur sur F2P. Qu'est ce qui t'a donné envie d'accepter cette fonction et pourquoi ?
    Il y a d'abord le fait que Stéphane et Isabelle sont venus me solliciter. 
    J'avais déjà été modérateur de l'un ou l'autre forum de photo dans le passé, avec un bon souvenir de ces expériences. L'absence d'un photo club vraiment près de chez moi me motive également. Et comme je serais à la retraite fin janvier, le fait que j'aurais un peu de temps devant moi pour ça.
     
    Merci beaucoup PierreK pour ton investissement et d'avoir bien voulu répondre à ces questions. Y a t-il quelques chose que tu voudrais ajouter ou dire aux membres ?
    Pas besoin d'un matériel coûteux pour des images de qualité : il te permettra seulement d'élargir le nombre de situations dans lesquelles tu pourras réussir tes images. Et rendra ta pratique plus confortable.
    Plutôt que de lire des critiques de matériel, prends donc le temps de te construire une culture photographique. Tiens, si tu commençais par aller voir quelques images d'Ansel Adams. Ou de Dorothea Lange.

    Typique de mon activité photo « corporate » : présentation par Luc Chatel de la réforme des lycées à Strasbourg

    La première macro de libellule dont j’ai été vraiment content. Etang de Haselfurth, près de Bitche

  • F2P
    Il est l'homme qui aime l'humain.
    Celui dont les photos ne laissent jamais indifférent. 
    Le photographe qui dénonce, qui informe, qui peut aussi déranger parce qu'il provoque l'émotion. 
    Ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre plus sur Canonier, l'un des grands photographes de notre forum.
    ..........
     Bonjour Canonier, je suis ravie que tu aies accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ? 

    Bonjour à tous, 
    Je m’appelle Rudy De Grave, j’ai 49ans et je suis natif du Pas de Calais ( Hesdin exactement dans le 62 ).
    Depuis 10 ans, j’habite au Viet Nam pour raison professionnelle. Je travaille dans le secteur de l’agroalimentaire. Je suis responsable de bureau d’étude.
    Je suis marié à une Vietnamienne. J'ai deux filles en France et mon épouse en a deux également. Nous sommes une famille recomposée où l’échange de culture est devenu un facteur de cohésion.
    Il m’arrive donc de me retrouver avec 5 femmes à la maison……je vous laisse imaginer… !!!  
     
     Quand et comment as-tu commencé la photographie ? 

    Concernant la photo, c’est un vieux virus qui date de l’adolescence. J’avais eu pour ma communion un « Zenith12 » équipé d’un 50mm f2 Hélios, bien qu’à l’époque j’étais très intéressé, je n’ai jamais approfondi la photo et ces règles, mais je me souviens de toujours avoir été à l’affût de ce qui me paraissait insolite à photographier.
    Pour des raisons de coût, ma mère m’achetait des pellicules noir et blanc.
    Ce n’est que depuis 4 ans que le virus m’a rattrapé. Pour m’occuper le temps j’ai repris la photo plus sérieusement. J'ai oublié le Zénith à péloche, gardé l’Hélios... Et je me suis tourné vers le numérique. J'ai choisi Canon. 
    Un 650d pour commencer et son 18-135, un 70d… Suis passé en FF depuis 2ans... Ainsi qu’une bonne dizaine de cailloux et des atomes crochus pour les focales fixes à grande ouverture, et du matériel studio… ( À côté de la rue, j’aime aussi la photo de mode, mais je pratique pas assez a mon goût ).
    Je développe toutes mes photos sous Lightroom pour son cote intuitif.
    Je ne connais pas Photoshop, le post traitement ne me passionne pas du tout.
    J’ai une très nette préférence pour le noir et blanc, pour la force qu’il apporte en terme de lecture d’image. L’œil du lecteur se concentre sur le message de la photo plutôt que ces couleurs douces et harmonieuses…. Je trouve que le noir et blanc donne le caractère brut au message que présente l’image ainsi qu’une proximité lecteur/sujet.  C’est cette sensibilité que je ne retrouve pas sur un développement couleur. 
    Un peu de Macro, mais uniquement les jours de stress, c’est un bon antidote, une immersion dans un monde dont la petitesse me semble pleine de zénitude.
     
     Y a t-il certains photographes dont tu admires le travail et qui t'ont influencé ?
    - Robert Doisneau, Willy Ronis, Cartier Bresson
    Leur regard humaniste et leur façon de lire la rue me fascine encore aujourd’hui.
    - Vivian Maier, 
    Son regard sur les rues de l’Amérique pendant l’essor économique des années 50, est presque un bilan social du pays.
    - Jacques Henri Lartigues, 
    Pour ces angles de prise de vue absolument incroyables et innovateurs.
    - Sebastio Saldago, 
    Très controversé mais qu’importe. J’adore son regard sur le monde du travail, notamment sa série sur les « mines de Serra Pelada » au Brésil, où il nous offre l’esclavage dans sa réalité. J’aime beaucoup son travail en immersion qui se ressent dans cette série de photos où la présence du photographe n’influe en rien sur la véracité de l’image.
    - Patrick Chauvel, 
    Pour sa régularité dans le travail, ces prises de risque, sa soif d’information, de montrer, et son immense empathie.
     
    Ton domaine de prédilection, c'est la photo de rue. On admire tous ton travail et tes images ont toujours un fort impact. Peux-tu nous expliquer un peu ta façon d'appréhender ce domaine ?

    La scène de rue, et les portraits de rue ont de suite été mon centre d’intérêt prioritaire, notamment l’expression des gens dans leur quotidien de vie. 
    Tous les Dimanches matin, et parfois le Samedi après-midi, j’arpente les rues de Saïgon……Du centre rutilant aux quartiers populaires les plus pauvres, je cherche à capter des regards, des expressions de visage, des scènes de rue. J’aime les gens dans leurs « jus », des mannequins bien maquillés aux pauvres gens sans hygiène, je ne fais pas différence. J’y vois toujours une raison de faire une photo, que ce soit pour la beauté plastique du sujet, que pour partager la rudesse de la vie. 
    Ce dernier point est celui que j’aime le plus mettre en valeur.
    Personnellement, j’aime la photo de rue pour l’étendue de ce que l’on peut y voir… Sous la condition de savoir l’observer, l’appréhender. 
    J’aime présenter une photo qui suscite chez le lecteur une interrogation sur lui-même…. Et qui laisse cogiter sur la précarité de certaines personnes en 2017. Histoire de montrer que derrière nos petits tracas du quotidien, il y a des vies plus sombres que les nôtres, si sombres que leurs acteurs en ont oublié de se plaindre.
    En ce qui concerne ma façon d’appréhender, je vais décomposer la question en deux types de scène, avec pour chaque scène deux axes de recherche ( Impact/Force - Réglages/Technique ).

    1 : Sujet en mouvement  ( un passant, un porteur, un livreur….etc….)
    L’impact et la force, se trouve a mon sens dans l’observation de la scène.... Que je regarde de très loin. J’essaye toujours d’anticiper la mobilité du sujet, sa direction, pour aller me positionner à l’endroit que je pense ( plutôt que j’imagine ) être le meilleur. C’est le sujet qui vient à moi.
    À cet instant, j’ai déjà construit ma photo.... Mais je ne sais pas encore quand elle sera. J’ai pour l’instant juste repéré un sujet qui porte un message fort, dans son attitude, les tensions sur son visage, sa démarche etc…
    Réglages et technique, je travaille à 100% en mode M, je règle à chaque photo.
    Vous le savez, je favorise les grandes ouvertures d’où mon choix de focale fixe. Je recherche l’isolement du sujet pour diriger le lecteur sur l’essentiel de la photo.
    J’aime me positionner plus bas que le sujet ou tout au moins à la même hauteur que le regard. Je m’attache à ce que le rendu sur la photo ne mette pas le lecteur en position dominante. C’est un point que je défends en permanence et que je garde constamment à l’esprit. Je ne shoote pas en rafale, j’essaye de saisir l’instant.
    Si le sujet m’a repéré, la spontanéité n’y sera pas, j’aurai raté ma photo.


    2 : Sujet statique ( une vendeuse de rue, un mendiant, un lecteur sur un banc etc… )
    L’impact et force. J’ai les mêmes critères d’observation que pour un sujet mobile… Sauf que je n’ai plus à me placer à un endroit pour que le sujet me croise. C’est moi qui m’approche du sujet en me faisant tout petit ( pas facile avec mes 90Kg….LOL ). J’essaye d’être au plus près du sujet, je ne recadre que très rarement pour redresser la photo.
    Je travaille essentiellement au 35mm/85mm/135mm, et croyez moi en focale fixe, il faut s’approcher encore et encore. Je ne cache jamais mon APN, et je ne montre aucune attention particulière au sujet avant de me préparer pour le shoot.
    Lorsque je suis en position, contre un mur, un poteau, un panneau au milieu d’autre gens.... C’est l’avantage de l’Asie, les rues fourmillent de monde, à ce moment là, je finalise mes réglages. 
    Shooter à grande ouverture, impose un choix de collimateurs très précis… C’est le point technique le plus délicat.
    Pour éviter de tourner la molette de sélection du collimateur, je fais mon choix à l’avance sur un ligne de tiers, du coup c’est le collimateur qui va à la rencontre de l’œil du sujet. 
    Concernant les ISO, je règle à l’avance pour qu’ils me permettent de garder une bonne vitesse.
    Pour l’ouverture, vous savez déjà, c’est quasiment tous le temps Priorité ouverture.
    Il me reste au moment du clic, à gérer l’exposition.... Molette sous l’index droit à côté du déclencheur.
    Comme pour le cas précèdent, j’attends que le sujet croise l’objectif. Il m’arrive de rester en place de longues minutes en attendant le bon moment, c’est parfois compliqué, mais pas d’autre choix pour obtenir ce que je souhaite réaliser. 
    Si mon approche est ratée et que je suis repéré, je pars. Je reviendrais plus tard.... Un autre jour. 
     
    En France, shooter des personnes, surtout des enfants, en pleine rue, est toujours risqué... Crois-tu que la mentalité occidentale ait un rapport différent vis à vis de la photographie de rue ?
     
    C’est une bonne question. En Mars dernier, lors d’un retour en France, j’ai réalisé quelques photos dans la capitale. Je me suis contenté de photos sur des sujets en mouvement avec la même méthode que celle exposée plus haut. Les sujets ne m’ont pas remarqué, sauf une SDF qui m’a demandée si j’aimerais être pris en photo.... Je lui ai dit que oui.
    À force de parler, bien qu’elle n’était pas très contente, j’ai réussi à lui montrer quelques photos faite en Asie. Son regard était diffèrent de celui de sa première question. Je suis parti, elle m’a dit merci.
    Ce n’est qu’un exemple, je sens bien la différence avec mon quotidien. On touche à un point de culture lié à l’ego de chacun, et une obsession à vivre dans un confort de domination .
    J’ai déjà abordé ce point dans les commentaires. En Asie, les gens qui composent mes photos, ont d’autres préoccupations au quotidien que leur ego. La précarité élimine les sujets superficiels de la vie. Une photo pèse peu. 
    Concernant les “ enfants ”, je n’ai quasiment aucune expérience en Europe. Si je devais “ affronter ” une explication, je pense que j’offrirais la photo en échange de mon bon sentiment.... Mais c’est peut-être plus facile à écrire qu’à mettre en place.
     
     Y a t-il des domaines photographiques que tu n'as jamais exploré ou qui ne t'attirent pas du tout ?
     
    Oui, je n’ai pour l’instant pas abordé le nu. C’est un domaine qui me plaît beaucoup, je pense y venir prochainement.
    J’aime le nu dans un style qui offre au lecteur le désir d’en voir plus sans pour autant directement le montrer. Laisser parler l’imaginaire du lecteur, est un domaine très adapté au nu. Lui présenter une pose qui l’emmène dans ces pensées privées est un travail qui me semble intéressant.
    À ce stade de ma réflexion sur la photo de nu, je ne me suis pas questionné sur le genre masculin ou féminin, mais je pense que l’un et l’autre n’auraient pas d’influence sur le concept que je décris juste avant.
     
    As-tu déjà pensé à en faire ton métier ?
     
    Sans me cacher, j’aurais aimé être photographe de presse.
    À l’image d’un “ Chavel ” pour ne citer que lui. Partir sur des sujets comme le génocide qui a lieu en ce moment en Birmanie, me motive et me passionne. Mais j’ai pris le train trop tard.
    Ensuite il faut être réaliste, gagner sa vie dans le domaine de la photo n’est pas si simple. La liste des prétendants pour n’importe quel sujet photographique est longue. 
    Si j’avais 20 ans demain, je serais de moi-même en Birmanie pour montrer des images de ce qu'il s'y passe.
     
    Cartier Bresson disait que la photographie, c'était de mettre sur la même ligne de mire, la tête, l'oeil et le coeur. Qu'en penses-tu ?
     
    Pour interprétation que je fais de cette citation, j’adhère complètement. Pour faire une bonne photo à mon sens qu’il faut savoir mettre en place la photo dans sa tête pour une lecture cohérente et nommer le sujet, se servir de l’œil pour faire ressortir de la scène ou du sujet le message dicté par la tête. Et pour le cœur, je dirais qu’il ne peut pas y avoir de message fort dans une photo si le sujet n’est pas apprécié et respecté du photographe pour ce qu’il est. Il faut aimer les gens pour faire de la photo de rue.
     
    Quel serait pour toi le plus grand défi photographique ?
     
    Ce n’est pas vraiment dans l’exercice de la prise de vue que se trouve le “ grand défi ” pour moi, mais plutôt dans le traitement de l’image. Ou encore l’assemblage des panneaux qui regroupent un nombre de photos énormes pour réaliser les fameux “ milky-way ” par exemple.
    Photoshop est un vrai défi pou moi.
     
    Tu connais bien F2P. Qu'est ce que le forum t'apporte ? Qu'est ce que tu en penses ? Y a t-il des choses que tu aimerais y voir y figurer qui n'y sont pas actuellement ?
     
    Je suis passe le 11 Septembre, et j’y suis resté.
    L’ergonomie du forum a été le premier déclic, ensuite est venu la présence, c’est un gros plus. Avec pour chaque photo postée au moins un commentaire. Et être lu, c’est déjà énorme pour les amateurs que nous sommes.
    Les points à ajouter... Il y aurait bien quelques “ trucs ”, mais rien qui ne soit urgent. Un défi à la semaine peut-être, c’est un excellent outil de progression. Je développerai ailleurs.
     
    Je te remercie Canonier d'avoir bien voulu répondre à mes questions. As-tu quelque chose à ajouter ?

    C’est moi qui vous remercie, pour votre accueil ici et pour cette interview qui me donne l’occasion de m’exprimer sur mon univers photo.
    J’ajouterais juste un message à tous les membres : qu’ils n’hésitent pas à poster bien sur, mais surtout à commenter. C’est autour d’une photo et des commentaires qu’arrivent les déclics de la progression que nous recherchons tous.
     
     
    Concernant les photos:
    Photo 1:
    Portrait d’une vielle Dame, qui malgré son âge très avancée, n’a sûrement personne pour prendre soin d’elle.
    La scène, prise en approche lente au milieu d’autres passants…. J’ai attendu qu’elle tourne la tête pour capter ce regard qui semble implorer de l’aide... « Respect ».

    Photo 2 et 3 :
    Scène de rue à objectif « coup de gueule ».
    En plan serré d’un homme qui payera toute sa vie le coût de la bêtise humaine.
    De 1962 à 1971, il est estimé par les spécialistes que 80 millions de litres de défoliant ont été déversés sur 3.3 millions d’hectares de forêts et de terres au Vietnam. 
    Plus de 300 villages ont été contaminés. 60% des défoliants utilisés étaient l’Agent Orange, représentant l’équivalent de quatre cents kilos de dioxine pure.
    Derrière ces tests à grande échelle sur des populations qui n’avaient bien sur, rien demandées, où l’homme a servi de « cobaye », se cache le grand géant Américain, Monsanto.
    Aujourd’hui il roule sur l’or avec 13.5 milliard USD de chiffre d’affaire annuel, avec comme culture et expérience des bases issues de ce génocide sournois.
    Ironie du sort, le siège social est basé dans une ville des US qui se nomme « crève-cœur »…. Dont acte...
    Aujourd’hui l’ actualité le rattrape, le Glyphosate est en ligne de mire, ce Monsieur errant sur les trottoirs de Saigon, portera toute sa vie la signature du Géant.
    Ces deux photos ont étés réalisées sur des sorties différentes, la compo en plan serré en intégrant une jambe forte et puissante est volontaire pour la comparaison des tailles.



  • F2P
    Elle nous fait souvent voyager à travers ces belles photographies de paysage mais son univers est vaste et elle nous propose également de la photographie animalière, de la macro etc...
    Ce mois-ci, j'ai le plaisir d'interviewer Line, l'une de nos membres assidue dans beaucoup de rubriques du forum photo. 
     
    Bonjour Line, je suis ravie que tu acceptes de répondre à quelques questions. Peux-tu te présenter à nous en quelques mots ? 
    - Surnom Line. Ma région d'adoption, l'Auvergne. Je suis devenue vendeuse en boucherie suite à une reconversion professionnelle il y a 5 ans où j'ai retrouvé les bancs de l'école pour passer le CAP de boucher.
    Comment est née ta passion pour la photographie ? 
    - Je me rappelle très bien ce Kodak de poche qu'on m'avait offert à mes 11 ans. J'ai adoré à l'époque prendre des photos avec :D. Mais après ça, il y a eu un gouffre photographique dans ma vie avec toujours cette idée de m'offrir un bon appareil photo.  
    Y a t-il certains photographes qui t'ont influencée et desquels tu t'inspires ? 
    - Non, j'ai pas de photographe précis en tête. J'admire le travail des pros ou pas en me posant des tas de questions : " mais comment ils arrivent à faire ça ?? " 
     Cela me permet d'avoir envie d'aller plus loin.
    Que penses-tu de la photographie aujourd'hui ? Penses-tu que sa pratique qui s'est démocratisée avec l'avènement du numérique et a rendu cet art accessible à tous, a de nos jours le même impact qu'à l'époque de l'argentique ? 
    - J'ai pas beaucoup d'expérience sur l'argentique mais j'imagine très bien que c'est moins donné à tout le monde de faire du bon travail avec ce dernier qu'avec le numérique qui lui est je dirais.... " facile " pour le photographe lambda qui n'a pas d'exigence particulière. Il y a des avantages certains, mais il faut savoir rester les pieds sur terre. Le numérique a au moins permis au grand public d'immortaliser des moments en ce faisant plaisir. 
     J'ai répondu à côté de la plaque non ? 
    Quel genre de photographe es-tu ? Tu shootes à l'instinct ou tu prépares tes prises de vue à l'avance ? 
    - Je me laisse porter par l'endroit, l'ambiance, mon humeur, mes émotions ,les couleurs etc ...  Je suis bien trop novice pour préparer quoi que soit.
    Est ce que tu travailles beaucoup en post traitement sur tes images ? 
    - Je touche aux réglages de base, recadrage, contraste, clarté etc...  J'ai beaucoup de choses à apprendre  et je suis toujours intriguée par  " mais comment on fait? ", certains traitements que je trouve superbe. 
    Quels sont tes domaines de prédilections ?  Y en a t-il qui ne t'attirent pas du tout ?
    - Ce que je préfère ce sont les photos de paysages, la proxy et la macro, les plus difficiles pour moi, mais je ne désespère pas. Le portrait ne m'attire pas du tout.
     As-tu d'autres passions en dehors de la photographie ? 
    - Oui, ma  fidèle compagne poilue Mdrrr.  Plus sérieusement, la nature, les animaux et la randonnée, des choses qui me permettent de déconnecter de la réalité et la photo en fait partie.
    As-tu déjà pensé à en faire ton métier ? 
    - Alors ça à dû passer vitesse grand V dans mon esprit un jour. 
    Mais non je vais déjà commencer par le début : " apprendre ".
    Raymond Depardon a dit : " il faut aimer la solitude pour être photographe ".  As-tu un avis là dessus ?
    - C'est pas faux.  La solitude quand elle est voulue bien sûr, permet de se remettre en question, de se recentrer sur soi et laisse la place à l'instinct et à l'imaginaire. Des qualités qui me semblent en parfaite harmonie avec la photographie.
    Tu es inscrite sur le forum photo depuis le 15 septembre. Qu'en penses-tu ? Y a t-il des choses que tu voudrais y trouver et qui n'y sont pas actuellement ? Que t'apporte t-il ? 
    - Je suis heureuse d'être sur ce forum qui m'apporte des critiques négatives ou positives, chose que j'attendais parce que déçue de certains groupes ... 
    J'ai très envie de tester les poses longues dans un avenir assez proche et je sais que je pourrais poser des questions de débutantes quand le moment sera venu. 
    Je te remercie de ta participation à cette interview ainsi que pour ta participation active sur le forum Line. As-tu quelque chose à ajouter ? 
    - Merci à toi. Je peux souhaiter à tous de continuer à faire de belles photos et surtout à y prendre plaisir.  


     
     Coucher de soleil sur le pont Régemortes un de mes endroits préférés et Pavot de Californie , deux styles que j'affectionne 
     
     

  • F2P
    C'est un de nos membres qui nous fait souvent voyager grâce aux superbes photographies de paysage qu'il  partage sur le forum photo de son beau pays. 
    Je vous propose ce mois-ci d'en découvrir un peu plus sur Smailtn qui est également l'animateur de la rubrique " inclassable ". 
                          ..........
     Smailtn, peux-tu te présenter à nous en quelques mots  ?
    - Ismail de Tunisie, je suis un cadre supérieur en Marketing et communication. J'occupe un post de directeur marketing & communication dans une société spécialisée dans l'organisation des foires et salons professionnels. J'aime la nature et surtout les montages et les plages.
    Quand as-tu commencé à faire de la photo et qu'est-ce que cela t'apporte dans la vie ? 
    - J'ai commencé à faire des photos lorsque je n'ai pas trouvé un bon photographe pour prendre des photos de nos manifestations, surtout les angles de shoot et le plan où l'exposant et les produits à exposer doivent être présents ensemble dans une seule photo. J'ai débuté avec un smartphone, mais j'ai remarqué que je n'arrivais pas bien à maîtriser le cadre et l'angle ( l'ouverture du focal ).
     Un ami ingénieur vidéo m'a conseillé d'acheter un appareil réflex. J'ai pris son conseil en considération surtout, à part le travail, je suis entré dans un groupe qui fait les randonnées et ça nécessite un bon appareil pour photographier la merveilleuse nature du Nord-Ouest Tunisien et du Sud aussi.
    Y a t-il un domaine en photographie qui t'attire plus qu'un autre ?
    - j'ai commencé à l'échelle macro, nature et montagne. Je vais essayer le micro plantes, les insectes et les portraits.  
    Et un domaine en photo que tu n'as pas envie d'essayer du tout ?
    - j'essaye d'éviter le nudisme, selon ma religion et croyance.
    Tu es de ceux qui savent d'avance ce qu'ils vont photographier ou tu fais plutôt des photos à l'instinct, sans y avoir réfléchi auparavant  ? 
    - oui avant de photographier je programme la sortie et le sujet à photographier. Mais j'apporte toujours avec moi mon tamron 70-300 macro, peut être par hasard, je l'utilise pour les macros.
    As-tu déjà songé à en faire ton métier ?
    - Non pas un métier, mais un art que je suis en train de découvrir et d'avancer.
    Comment perçois-tu les images des autres personnes ? Regardes-tu d'abord le niveau technique ou l'émotion est-elle l'essentiel pour toi ?
    - Les images des autres, les émotions sont les premières à prendre en considération, ensuite arrive la technique.
    Y a t-il un photographe qui t'inspire, dont tu admires le travail ? 
    - Oui, il y a un photographe que j'ai découvert par hasard. J'essaye de le suivre et même je lui demande conseil. 
    C'est " Hamouda Belakhal " et voici son facebook : https://www.facebook.com/hamouda.belakhal .
    Qu'est ce qu'un " bon " photographe " pour toi ? 
    - Un bon photographe est celui qui réunit l'émotion avec la technique. Sans émotion, la photo ne vaut rien même si elle est techniquement parfaite.
    Que t'apporte le forum photo ? Y a t-il des choses que tu aimerais y voir et qui n'y sont pas ? 
    - Pour le forum photo, j'apprend de vous et de connaître des artistes, des techniciens du monde et être avec eux.

     

     

    Ces photos sont prises dans ma ville natale. La première, c'est le lever. La deuxième, c'est le décollage et la troisième, c'est la fin de la nuit et l'aube qui va arriver. 
     
                                                                     ...........
    Un grand merci à @Smailtn d'avoir bien voulu répondre à ces questions et de nous permettre ainsi de mieux le connaitre. 

  • F2P
    L'interview du mois de septembre 2017 est consacrée à Krystron, le fondateur de Forumdephotos.com .  
    - Bonjour Stef
    Tu peux te présenter en quelques mots pour les membres qui ne te connaissent pas ? 
    -Il y a encore des gens qui ne me connaissent pas ? LOL.
    Je suis Stéphane, 40 ans, et presque toutes mes dents  . Je suis originaire de Bourges et je vis dans le Loiret depuis une dizaine d’année maintenant.
    - Tu es le fondateur de ce forum. Qu'est ce qui t'a décidé un jour à fonder un forum de photo ?
    - Encore un forum ? c’est pas possible….  Plus sérieusement, des forums photo il y’en a à la pelle, de tout et partout… J’ai beaucoup navigué sur pas mal de forums différents et très souvent, dans une très grande majorité des cas, il y a toujours eu quelque chose qui ne me convenait pas.  Oui je sais je suis difficile  ou plutôt perfectionniste.
     Il y’a des forums où pour poster des photos, il faut les héberger sur des serveurs étrangers car ils n’ont pas d’hébergement interne, ce qui se résume à dire que si les photos s’affichent bien sur le forum en question pour autant je ne donne pas cher de leur sécurité dans le temps. Et si le forum pour x raison venait à fermer ses portes, vous croyez que vos photographies seraient effacées par la même occasion ? Bien sûr non puisque hébergées ailleurs.  Pour moi ce phénomène ne devrait pas avoir lieu sur des forums photo. Donc c’est le premier point : assurer une sécurité maximale quant aux photos de chaque membre qui choisirait de les héberger en interne sur F2P.
    Une autre raison, c'est que sur d’autres forums, où la sécurité des données n’est pas à mettre en cause, on est plus dans un système « d’entreprise » très mécaniquement robotisée dans lequel l’aspect humain ne vient qu’au second voire au troisième plan.
    Je me souviens, il y a quelques années de ça, j’étais très actif sur un forum dont je tairais le nom. Le webmaster pour une raison que tout le monde ignore plus ou moins, a verrouillé l’ensemble du forum pendant plus de deux semaines. Plus personne ne pouvait poster ni commenter, mais tout le monde pouvait cliquer sur le système publicitaire, ça donne quelques lignes d’orientation….
    Pour finir, c’est un peu tout cet ensemble, qui un jour m’a poussé à mettre le nez dans la mise en place d’un forum, oui encore un… Mais en essayant au mieux de corriger les points cité au-dessus, tout en offrant des parties annexes sur le forum, des galeries avec la création d’albums personnalisés, la création de blog….
    Et le laboratoire PICTO qui fait bénéficier à chaque membre de F2P d’une remise de 10% permanente sur chaque commande.
    Je terminerais juste en disant que tout le monde peut faire des  erreurs, tout le monde peut changer, mais tout le monde doit tirer des conséquences de ses erreurs afin de ne pas les reproduire.
     - La photo, ça a commencé quand et de quelle façon pour toi ? 
    - J’ai toujours été dans le monde de l’image et l'audiovisuel. C’est même mon métier aujourd’hui mais la photo est arrivée très tardivement, en 2006, si ma vieille mémoire ne me fait pas défaut lol. Un repas de famille, à l’époque un cousin avait un canon 450D. Il me l’a fait essayer et je suis tombé dedans sans m’en relever.  
    - Ton domaine, c'est le noir et blanc, tu peux expliquer pourquoi ? 
    - Ah... la photo noir et blanc, bien plus qu’un domaine, c’est une philosophie, enfin c’est question de dire, je ne suis pas philosophe. 
    Beaucoup pense que pour faire une photo noir et blanc, il suffit de faire une désaturation des couleurs, ou encore de mettre son appareil photo en noir et blanc ( même si sur ce point j’avoue que ce réglage donne de meilleurs résultats qu’il y a quelques années ). Ils se trompent ! Faire du noir et blanc est bien plus complexe que ce qu’il n’y parait…. Je pense même que si en photo il faut savoir regarder autour de soit, c’est encore plus vrai en noir et blanc.
    D’ une manière plus générale, je préfère de loin la subtilité du noir et blanc, avec un côté nostalgique.
    Sans pour autant oublier la couleur, mais dans une bien moindre mesure, je n’imagine pas mes photos de coucher ou lever de soleil en noir et blanc.   
    - Est ce qu'il y a un ou des domaines photographiques qui te sont étrangers et qui ne t'attirent pas du tout ? 
    - Je suis touche à tout ! Mais il est vrai qu’il y a des domaines qui sont très passagers et aléatoires pour moi, comme la macro. Autant j’admire ceux qui en font énormément face aux photos splendides qu’ils nous montrent, autant je vais en faire une demi journée et je vais me lasser.  C’est ainsi, j’aime les regarder mais je n’ai pas plus d’attrait que ça à en faire moi-même.
    - Certains photographes shootent " à l'instinct ", d'autres préparent tout à l'avance et savent exactement ce qu'ils veulent faire comme cliché avant de shooter. Tu nous expliques comment toi, tu travailles, que ce soit en extérieur ou en studio ? 
    - Les deux mon capitaine ! Je fais beaucoup de photo de rue et dans ce domaine, c’est à l’instinct avec une part de chance et de hasard sur les scènes qu’on peut croiser au détour des rues. A l’inverse, quand je vais faire du paysage par exemple, je sais ce que je veux et je prépare tout, quand, comment, avec qui ( MDR ), à quel endroit…
    - Un bon photographe, amateur ou professionnel, c'est quoi pour toi ? 
    - J’ai beaucoup de mal à faire la distinction entre amateur et pro, si ce n’est que par un statut…. Combien de pro devraient prendre exemple sur des amateurs ? 
    Je pense qu’un bon photographe est quelqu’un qui sait observer. Savoir regarder est pour moi primordial, ensuite vient quand même également l’aspect technique, mais pas en premier.
    - Nous sommes ici sur un forum photo de critique et de conseil, qu'est ce qui prime d'abord pour toi lorsque tu regardes une image ?  La technique ou l'émotion qu'elle provoque en toi ? Qu'est est le plus important en ce qui te concerne, entre ces deux choses ? 
    - Un forum tel que F2P est là pour aider également à faire progresser ! Et sur le forum, j’ai une fâcheuse tendance à ne montrer que ce qui ne va pas sur une photo… C’est bien ou pas…. Quand je vais voir une exposition, c’est l’émotion que la photo me procure qui prime car je ne suis pas sur un lieu pour aider dans la progression. Ce qui doit primer est l’émotion bien entendu.
    - Y a t-il un photographe qui t'a inspiré ou dont tu admires particulièrement le travail ? 
    - Pas réellement. Chaque grand photographe connu dispose de photos qui me plaisent et qui ne me plaisent pas. On ne peut pas tout aimer de tout le monde.
    Chaque personne naturellement va se diriger plus ou moins vers ses domaines de prédilections, qu’il fasse en fonction de ses envies et de ses plaisirs.
    - De nos jours avec le numérique, tout le monde fait des photos et peut les diffuser. Se démarquer est difficile. Aurais-tu un ou des conseils à donner à quelqu'un qui souhaiterait en faire son métier ? 
    - On me pose souvent cette question. 
    La dernière fois, c' était lors de mon exposition cet été en Sologne. C’est une question à laquelle il est très compliquée de répondre. La seule réponse dont je suis persuadé, c’est que faire du monsieur tout le monde ne suffit plus à se démarquer et à en vivre ( sauf si on est bien pistonné ). Il faut trouver une originalité, quelque chose qui fait sa « marque », qu’on trouve très peu ailleurs.
    Et cet esprit de créativité originale est encore plus compliqué à mettre en place que de répondre à cette question.
    - Qu'est ce que l'on peut te souhaiter pour l'avenir ? 
    - Je ne sais pas si l'on peut me souhaiter quelque chose, il y a tant d’appréhension.
    Par contre moi, je souhaite que les orientations du forum soient conservées et perdurent dans le temps de manière fiable, viable et en toute convivialité.


    J'ai sélectionné ces deux images qui représentent très bien mes orientations photographiques.
    - Merci Stef pour cet entretien qui permettra à ceux qui ne te connaissent pas d'en savoir un peu plus sur Krystron et à ceux qui te connaissaient déjà de te re-découvrir.  
    -Merci aux membres pour leur participation active .

×
×
  • Create New...