Jump to content

Les interviews de photographe

Les différents articles forumdephotos
  • F2P
    Pour ce premier jour de printemps 2024, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres, Ardy. 
    Très apprécié par tous car toujours bienveillant et de bonne humeur, il nous régale également de ses photographies régulièrement et de ses commentaires toujours judicieux. 
    Un grand merci à lui pour sa participation active à la vie du forum. 
    ................
    Bonjour Ardy. je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer l'origine de ton pseudo ? 
     
    Bonjour, 
    Je me présente : je m'appelle Arnaud Kindudi. J'ai 42 ans, et je suis chef de projet informatique dans le domaine bancaire. 
    Je travaille dans le domaine de l'informatique depuis plus de 25 ans. 
    Je suis passionné d'astronomie et de photo. Et j'aime faire du sport (foot, tennis, course à pied,...). 
    Mon pseudo Ardy vient de mon 1er prénom : Ardilès. C'est en fait le diminutif d'Ardilès. Et mon 2ème prénom est Arnaud, qui est le plus utilisé dans le cadre administratif (scolaire à l'époque, travail,..). 
     
    Depuis quand fais-tu de la photo ? Comment est née cette passion ? 
     
    Je fais de la photo depuis 4 ans. Mon père aimait beaucoup la photo, et il m'a communiqué cette passion. Mais je m'y suis mis très tard, car ma 1ère passion (astronomie) et mon métier m'ont pris beaucoup de temps.
    Faire de la photo, est une véritable source d'apaisement, et me permet de me ressourcer. C'est juste magique ! 
     
    Tu as appris tout seul ? 
    Oui, j'ai épluché pas mal de livres, vidéos, tutos avant de me lancer. Et j'ai mis au fur et à mesure en application cette formation sur le terrain. Et le retour des personnes du forum, de mes amis et de ma famille m'aide à m'améliorer. 
     
    Est-ce que tu as des domaines de prédilection en photographie ou est-ce que tu touches à tout ? 
    Je touche à tout, mais mon domaine favori reste la proxi/macro. 
     
    Tu pars en vadrouille au hasard  avec ton boîtier ou tu sais par avance ce que tu as en tête ?
    Généralement je sais à l'avance ce que je compte photographier. Sachant à l'avance où je compte me rendre, je sais quel type de sujet je serais amené à photographier. Et pour éviter les mauvaises surprises, je prends avec moi les objectifs qui couvriront la plupart mes choix de photos.
     
    Niveau traitement, tu en es où ? Tu es un adepte de la retouche, du gommage etc... ? 
     
    Je travaille beaucoup en RAW, ce qui nécessite souvent du post traitement. 
    Je travaille essentiellement avec Lightroom (masques, corrections, recalage,...). 
     
    Quelles sont tes sources d' inspiration ?
     
    Je ne sais pas si c'est c'était l'objet de ta question, mais la nature m'inspire beaucoup. En proxi/macro, j'adore observer les mouvements des insectes. J'aime beaucoup les fleurs également. 
    Le ciel profond me fascine, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre à profit l'astrophotographie (mise à part la photo de Lune).  Et je reste admiratif quand je vois des photos du ciel profond sur le forum. 
    La photographie du ciel profond est mon prochain objectif (sans jeu de mot ). 
     
    Y a t-il un domaine photographique qui ne t' attire pas du tout ?
    Oui, les photos de charmes et nues. 
     
    Pour quelles raisons ? 
    C'est un domaine de l'intime qui m'a toujours un peu gêné. Mais il y a des raisons personnelles que je ne pourrais malheureusement pas expliquer.
     
    Quel genre de critique photo es-tu ? Qu'est-ce que tu regardes en premier sur une photo ? 
     
    J'essaie d'être dans la critique positive. Même s'il y a toujours des choses à travailler sur la photo, j'essaie de chercher ce qu'il y a de positif car tout n'est jamais à jeter. Cela est constructif également pour la personne qui cherche à progresser, et évite de la décourager. Le fameux point noir sur la feuille blanche sur lequel notre oeil s'attarde (à raison), mais je trouve positif de souligner que le reste de la feuille est blanche. Le penser c'est bien, l'exprimer et l'écrire c'est mieux (surtout pour celui ou celle qui poste la photo). 
    Ce que je regarde en 1er sur la photo, c'est la composition. Une photo bien composée (même s'il y a des imperfections) provoquera l'émotion ou le message que je cherche sur la photo. 
     
    Est-ce que tu penses qu'on peut être un bon photographe sans apprendre la photographie ? 
     
    Je pense qu'il faut à minima connaitre certains rudiments de la photographie (triangle d'exposition, notions de profondeur de champ, bokeh,), ainsi que les réglages et les objectifs qui permettent d'obtenir le résultat voulu (en macro, portrait, animalier,...). 
    Avant même de toucher à un appareil et de manipuler, je suis d'abord passé par la phase lecture pour savoir comment tout cela fonctionnait, et les erreurs à ne pas commettre,... 
    Et le fait ensuite de pouvoir montrer ses photos, et d'avoir des avis de bons photographes permet de corriger les choses.
    En photographie, on est en perpétuel apprentissage. 
     
    Quel est ton avis sur le monde de la photographie de nos jours avec l' avènement du numérique et des smartphones ?
     
    Je dirais que le monde de la photographie évolue, avec des avantages certains sur le passage de l'argentique au numérique (j'y inclus les smartphone dont certains font de très belles photos). 
    La photographie est un foyer qui accueille dans ses bras tout type de technique photographique. Cela reste au final de la photo.   
    Mais je pense que tout le monde y trouve son compte.
     
    Tu aurais aimé vivre de la photographie ?
     
    Oui j'aurais bien aimé. Mais mon autre métier me passionne tout autant. Et pour vivre de la photo, cela demande beaucoup de sacrifices et beaucoup de talents. 
    Et j'ai raté le wagon avec la vie familiale que j'ai pour ces sacrifices et pas assez de talent pour en vivre. 
    Je préfère rester dans le domaine que je maitrise parfaitement, l'informatique lol
     
    Quelle est ta philosophie de vie ?
     
    Ma philosophie de ma vie se résume en cette phrase : " Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, vous devez le faire pour eux ". 
    Ce qui pousse à la bienveillance, à l'amour envers autrui, tout comme on aimerait que les gens soient bienveillant avec nous. 
    Ce qui fait qu'on ne reste pas passif, mais dans l'action, toujours prêt à apporter à l'autre quand c'est dans nos possibilités. 
     
    Tu es inscrit sur le forum photo depuis longtemps. Est-ce que tu y trouves ce que tu cherches ? 
     
    Je suis inscrit depuis septembre 2021. Et je trouve tout ce que je suis venu chercher : des conseils pour progresser, de belles photos, de la convivialité. 
    Et j'apprécie tout ce qui est mis en place autour de ce forum : quizz, live, concours, sorties avec les membres,... 
    J'en profite pour remercier encore une fois le staff pour tout ce beau travail !
     
    Rien n'est parfait. Qu'est-ce qu'on pourrait améliorer sur le forumphotos selon toi ? 
     
    Le forum est déjà très bien comme ça. . 
    Peut-être dans le principe du challenge proposé à quelques membres pour poster une photo selon un thème, est-ce qu'un challenge pourrait être proposé à des membres au hasard pour faire un tour dans le mois dans certaines rubriques ? 
    Comme cette rubrique : Technique et matériel photo (souvent délaissé et c'est dommage ). 
     
    C'est une idée mais tu sais comme moi qu'il est assez difficile de faire sortir les gens de leur zone de confort.  Une mentalité reflet de la société actuelle selon toi ? 
     
    Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je le vis au travail également avec mes équipes en tant que chef de projet. 
    Oui c'est très représentatif de la société. On essaie de faire avancer les choses à notre niveau, et on fait notre part. Le reste, on a difficilement la main dessus et on ne peut pas imposer non plus.
     
    Revenons à la photo. Qu'est-ce qu'on peut te souhaiter de ce côté là ? 
    De toujours garder le plaisir/passion intact à faire de la photo  (comme un gamin qui découvre son nouveau jouet). 
     
    L'intelligence artificielle ne te fait pas peur ? Ne risque t-elle pas de tuer la photographie ? 
     
    Il y a des bons et des mauvais côtés.
    Mais certaines fonctionnalités de l'IA (utilisé dans Lightroom par exemple, pour la sélection de sujets, du ciel, de personnes,... et autres fonctionnalités) permettent de faciliter le travail. Cela c'est pour les bons côtés. 
    A voir l'évolution de cet IA, qui prend de plus en plus de place. Mais en effet, il sera difficile de différencier une photo faite, et retravailler par le photographe, de celle générée par de l'IA avec une correction qui nous donne une photo digne d'affiche hollywoodienne. 
    Je pense que cet IA est entrain de tuer petit à petit plein des domaines où le créatif est l'âme même du métier en lui-même  (graphisme, développement, dans le domaine de l'écriture,...). 
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Ardy. Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Transmettre un message à ceux qui te liront ? 
     
    Je voulais déjà te remercier sincèrement pour ce bel interview, qui permettra j'espère aux forumer de mieux me connaitre. 
    Je voudrais aussi remercier l'ensemble du forum (staff, membres) pour leurs conseils qui m'ont fait, qui me font et qui me feront progresser dans ce magnifique domaine qu'est la photographie.
     
    C'est moi qui te remercie d' avoir accepté cette interview et pour ta participation à ce forum Ardy. 
    ...............



  • F2P
    Pour ce premier jour de l'hiver 2023, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Behind_lens, un photographe très talentueux. 
    Spécialiste du portrait et du nu mais touchant également à d'autres domaines, sa maîtrise technique suscite l'admiration.
    Un grand merci à lui se s'être prêté au jeu de l'interview pour le forum photo.
    ...................
     
    Bonjour behind_lens. je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous t nous expliquer l'origine de ton pseudo ? 
    Avant tout, merci me donner la parole  car je ne suis tout de même qu’un p’tit nouveau ici.
    Le pseudo ? En fait, je ne savais pas trop que choisir et, pour un photographe, celui-ci m’a semblé opportun car ce qui importe finalement ici ce sont nos images.
    Je suis retraité. Je suis parisien de souche, j’y ai fait mes études et, après une parenthèse isarienne, j’y suis revenu après avoir beaucoup hésité avec la Toscane voire  la Bretagne.
     
    Tu fais de la photographie depuis combien de temps ? Comment est née cette passion ?
    Je ne me souviens pas exactement quand est née cette passion mais je sais que le déclencheur a été la guerre du Vietnam avec ces fantastiques reporters que furent Larry Burrows, Tim Page, Gilles Caron évidemment, -Griffiths, Don McCullin, Henri Huet,… dont la revue Photo, entre autres, publiait les images et les textes.
    J’ai commencé la photo sérieusement début des 70’s quand j’ai pu m’acheter mon premier réflex, c’était un Minolta SRT 101 et j’avais la chance d’avoir un labo fixe bien équipé en noir et blanc mais j’y traitais aussi un peu de couleur avec le procédé Cibachrome.
    Puis j’ai fait une école de photographie qui existe toujours mais les aléas ont fait que j’ai finalement choisi de me focaliser (sans jeu de mots) sur la seconde corde que j’avais à mon arc et je ne suis pas passé définitivement pro.
     
    Tu as déjà exposé tes photos ? 
    On me l'a proposé mais je devais financer les tirages et je n'ai pas donné suite. C'est un gros investissement notamment financier. Une écrivaine du monde du cinéma m'avait parlé d'exposer en Suisse avec un collectif mais on s'est perdus de vue. That's life ! 
     
    Qui dit école de photographie dit apprentissage et maîtrise de la technique photo. Existe t-il encore une marge de progression pour quelqu'un comme toi ?
    Évidemment et heureusement !!!
    Chaque shoot, chaque modèle, chaque lieu et matos, chaque projet... sont autant de défis à relever auxquels s'ajoute le post-traitement qui est incontournable pour ce que je fais ; toutes mes images sont traitées.
    J'ai fait il y a 15 jours un shooting en intérieur qui, pour plusieurs raisons, a été raté : je ne traiterai pas les photos et c'est frustrant, démoralisant. En outre, quand tu regardes ce qui se fait, tu prends la mesure de tes faiblesses et tu te calmes si jamais tu avais eu quelque velléité à te la jouer. 
     
    Il y a traitement  ( développement  ) et retouche photo. Es-tu un adepte de la la retouche ? 
    Je fais le maximum au dvt (comme c'était le cas au labo argentique) mais je retouche légèrement quand il le faut (si la modèle l'accepte) ou quand c'est expressément demandé (shooting beauté par exemple) ; la retouche qui vise à modifier la longueur des jambes, des bras, la forme des yeux... que sais-je encore : je sais faire et pourrais le faire mais non.  D'ailleurs ces retouches-là, conformément à la législation de 2017, doivent être clairement mentionnées sur la photo. Pour les books, absolument aucune retouche car la photo doit être "contractuelle" sinon le candidat est rejeté par les agences.  Pour les polas, un smartphone et un mur uni suffisent…
     
    La pratique de la photographie a beaucoup évoluée depuis le numérique, voici maintenant l'ia ( intelligence artificielle  ). Est-ce la mort de la photographie, des vrais photographes selon toi ?
    Là, franchement, je n'en sais rien. Sur Insta on voit des foultitudes de photos quasi-totalement artificielles et il y a apparemment un gros « marché » pour cela (!). L'IA n'en est qu'au début même si elle progresse à une vitesse qui laisse perplexe. Ce sera certainement une autre forme de création où émergeront des talents créateurs. Enfin, j'espère sinon bonjour l'uniformisation orwellienne ( cf. littérature où des romans entiers sont générés par une IA). Mais, ce qui est sûr, c'est que  la photo telle que nous la pratiquons sera sans aucun doute amenée à évoluer, comme avec chaque innovation. Ceci étant, le CD n'a pas tué le vinyle...  On peut tout envisager !
     
    As-tu des domaines de prédilection en photo ?
    Comme le montrent les photos que j'ai postées ici, essentiellement le portrait et le nu dit "artistique". Mais aussi les paysages urbains ou marins. Le noir et blanc qui est lignes, textures, densités. 
     
    Le nu artistique est un domaine photographique assez difficile et délicat à aborder. Peux-tu nous expliquer un peu comment tu travailles pour ce genre de photo ?
    Je ne fais de « nu » qu’avec des modèles le proposant dans leur « bio » pu dans les messages que je reçois ; pas question d’essayer de proposer des poses « nu » en cours de shooting à un modèle : tout est très clair dès le départ… J’ai rencontré des modèles qui m’ont demandé de poser nues mais pour avoir des photos qu’elles veulent garder pour elles : pas de pb, on fait le shoot et les photos ne seront jamais publiées par moi.
    Dans mon smartphone et dans ma petite tête, j’ai un catalogue de poses et qui nous sert de base ; pendant le shoot, on discute, on essaye… Il y a aussi pas mal d’improvisation. Tout est dans la lumière et c’est ce qui m’intéresse dans cette pratique. Il reste parfois très peu de photos après le tri. Le noir et blanc évidemment marche très bien car le noir et blanc repose sur les lignes/formes, les densités et les textures comme déjà dit plus avant. J’ai remarqué aussi que les danseuses sont souvent très douées pour le nu car à l’aise avec leur corps.
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forum ? Qu'est-ce que ça t'apporte ?
    En fait, sur un coup de tête. Par hasard. J'ai déjà tenté l'expérience d'un forum il y a maintenant longtemps et je n'avais pas été convaincu du tout, mais alors pas du tout. Je me suis dit "pourquoi ne pas réessayer ?"... 
    Voir comment d'autres perçoivent et fixent un moment, comment ils travaillent la lumière, le traitement…
     
    Qu'est-ce que tu regardes en premier lorsque tu critiques une photographie ? 
    On a bien dit "quand je critique une photo" ; je vais rester sur le portrait, seul domaine avec le noir et blanc où je pense, peut-être à tort, avoir quelque compétence. Je ne critique jamais une photo que je n'aime pas ou qui me semble n'avoir aucun intérêt à mes yeux ; je passe mon chemin ; question de respect envers l'auteur. 
    Ce que je regarde en premier : la lumière avant tout, sa direction, comment elle a été gérée, traitée.... La lumière, c'est quand même LA base de la photo.
    Et la composition : points d'ancrage du regard, cadrage,  tout en n'oubliant pas que si le photographe a cadré ainsi c'est qu'il avait sans doute une raison ou bien une contrainte. Je ne focalise jamais sur cette *** règle des tiers. 
     
    D'où te vient ton inspiration pour un portrait ou pour un nu artistique  ?
    Mes études ont comporté ce qu'on appelait des unités de valeur dont beaucoup  touchaient de très près à l'art (sculpture grecque antique, Moyen Âge, Renaissance, XIXe siècle), ou incluaient un pan histoire de l'art et tu croises des œuvres qui restent en mémoire ; s'ajoutent à cela des portraits de grands photographes qui m'ont marqué et que j'ai ou essaie d'avoir dans ma bibliothèque... Tout cela tourne en toile de fond sans que tu t'en rendes compte. Il ne s'agit pas de les copier (quoique c’est un exercice très instructif, presque une étape obligée) mais de partir de ces œuvres surtout pour ce qui est de la lumière et des poses. Je suis persuadé qu'un photographe qui cherche à être créatif doit avoir un bagage culturel non négligeable. 
    Je fais le plus possible des portraits serrés et je recherche donc des modèles expressifs (♂ ou ♀) donc des comédiens ou des personnes ayant fait du théâtre, quand je peux.  Et, bien évidemment laisser le modèle s'exprimer car ils ont souvent des inspirations / idées / envies que tu n'as pas eues. Ça m'est arrivé parfois de faire des sessions où c'est le modèle qui prend les commandes. 


    Y a t-il des photographes qui t'apportent cette inspiration et dont tu admires particulièrement le travail ?
    Toujours pour rester dans les domaines où je sévis et ne citer que ceux dont j'ai les livres chez moi et que je consulte régulièrement :
    • portrait : Peter Lindbergh, Paolo Roversi, Ronis, Yousuf Karsh, Sieff... 
    • nu : Weston, Demarchelier, Egli, Newton... 

    Fasciné par la densité des noirs chez Salgado.
    La couleur avec Ernst Haas ou Nath Sakura. 
     
    Qu'est ce que tu souhaites transmettre au travers de tes images ?
    Rien, le spectateur est libre. C’est pour cette raison que je n’aime pas donner un titre à mes photos (même si je suis parfois obligé ici). Un titre oriente la lecture.
    Si le modèle, le destinataire et moi sommes satisfaits, le but est atteint. Si émotion il y a, alors champagne !  
    Les photos prétendues  "conceptuelles" sensées véhiculer un message abscons voire dipéterosodomite et souvent dues à un manque de technique et à un ego un tantinet trop pesant pour de si frêles épaules m'agacent (euphémisme). Comme je suis agacé de voir une photo démontée par quelqu’un qui n’a jamais rien produit ou qui, visiblement, ne maîtrise pas les bases de la technique.
     
    Peut-on s'affranchir des règles de la photographie et faire malgré tout une très bonne photo ?
    Si tu parles de règles de composition, oui. Si la compo sert le fond, le sens. Les diktat m’emm*** en matière de création artistique.
    Si tu parles de maîtrise de la lumière, NON. Ou très exceptionnellement (photo de guerre, de reportage par exemple). 
     
    Aurais-tu aimé vivre de la photographie ou penses-tu que cela aurait altéré la passion  ?
    Excellente question. 
    Quand j'ai fait le choix, il y a disons 40 ans, j'ai senti que je regretterai. Et ce fut le cas. Mais c'était déjà bien difficile dans les 70's de vivre de la photo et un emploi aux Monuments historiques cumulant mes deux passions (arts et photo) m'étant passé sous le nez  pour cause de vertige trop important (travail sur les échafaudages), j'ai choisi une autre voie où j'ai bien réussi. Et n'est pas Lindbergh, Sieff ou Newton qui veut... 
    Je ne suis pas certain que vivre de la photo soit toujours compatible avec la passion. Enfin, je vais me dire ça.

    La passion s'étiole lorsque cela devient obligation non ?
    Ce boulot aux Monuments historiques qui m'est passé sous le nez, je pense que je ne m'en serais pas lassé de si tôt : travail dans les musées, dans les monuments, dans des grottes (il fallait savoir nager !)... et partout en France voire ailleurs. Puis travail au labo, dvt, tirage... De quoi bien satisfaire la passion en assurant  la pitance. 
    Par contre, faire les mariages... Mon Dieu, très peu pour moi même si je comprends que ce soit une spécialité ayant ses exigences et parfois bien lucrative. Faire des packshots doit être bien plus passionnant car ça mobilise la créativité même s'il y a un cahier des charges à respecter. 
    De toute façon, la question ne se pose plus. Mektoub !
     
    As-tu des projets photographiques pour l'avenir ?
    Ben, déjà, dans les semaines à venir des shootings ♀ en studio sur Paris. C'est difficile d'aligner les dispo : modèle, MUA s'il y en, studio, les miennes...
    Des portraits, ♂ ou ♀, en extérieur, urbain ou pas, de jour et de nuit, avec flashes dans le genre cinématique que j'ai déjà pratiqué mais qui reste à peaufiner. Là, il faut être deux voire trois pour "surveiller" le matos . 
    Bref, ça reste dans le portrait.
    Sinon, le Finistère nord en hélico ou en avion...  Mais c'est onéreux et, parfois, il faut des autorisations. 
    C'est déjà pas mal car, arrivé à un certain âge, l'avenir s’avérer une vision à court terme. 
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview behind_lens. Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Transmettre un message à ceux qui nous liront ?
    Ce fut un réel plaisir de répondre à cette interview de Nikita toujours centrée sur la pratique de la photo. 
    Et dire également aux membres de F2P que c'est agréable et rassurant de recevoir autant de commentaires, quels qu'ils soient, sur des portraits. 
    ................



  • F2P

    Interview de Bobby septembre 2023

    By F2P, in Interviews,

    Pour cet automne 2023, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Bobby, l'un de nos talentueux photographes.
    Talentueux n'est pas un faible mot pour désigner la qualité des prises de vue que nous présente Bobby. 
    Un grand merci à lui de sa participation active sur le forum photo et pour cette interview.
    ...................
    Bonjour Bobby. Je te remercie d'avoir accepté cette interview.  Peux-tu te présenter à nous ?
     
    Bonjour,
    Mon prénom est  Bernard, j'ai 66 ans et je vis en région Lyonnaise.  J'ai toujours eu un intérêt pour la photo, mais malheureusement, j'avais une  activité professionnelle très prenante. Ce qui ne me permettait pas de m'adonner à ce loisir. Depuis mon départ à la retraite, en 2018,  j'y ai consacré beaucoup de temps et c'est devenu une de mes passions favorite.
     
    Et cette passion pour la photographie, comment est-elle née ?
    Elle est née quand j'étais assez jeune, vers les 25-30 ans. Cela a commencé par du très banal, c'est à dire des "photos de famille"  et de voyages. A l'époque, j'utilisais un matériel basique et je travaillais en argentique et avec des diapos. Je suis resté longtemps à ce niveau là mais je me tenais informé des techniques photographiques et de l'évolution des matériels tout en dévorant des magazines type Géo et National Geographic qui me faisait rêver. Il n'y a que depuis une dizaine d'années que je me suis ouvert à d'autres univers photographiques (nature, reportage, architecture,...) tout en investissant dans du matériel plus évolué et depuis 5 ans j'ai trouvé du temps pour m'adonner à cette passion comme je l'attendais depuis longtemps.
     
    Est-ce que tu as des domaines photographiques de prédilection ?
    Oui, bien sûr, je suis surtout centré sur la nature donc principalement proxi-macro et paysage, à l'occasion je couvre certains aspects comme le reportage (principalement lié au sport) ou l'architecture. Je suis ouvert un peu à tous les domaines sauf certains qui ne m'attirent pas du tout  :  studio, photographies de personnes, animalier (j'en ai fait pendant une période et cela ne m'attire plus car je n'ai pas la patience pour et puis les sujets sont souvent le mêmes, il n'y a qu'à voir le nombre de martins et de cervidés qui défilent sur le forum), je ne suis pas non plus attiré par les domaines qui demandent une préparation et une mise en scène.  
     
    As-tu déjà exposé tes photos ou été publié ? 
    Ce n'est pas ce que je recherche et je ne fais pas d'exposition individuelles mais je fais régulièrement des expositions collectives avec mon club photo. Étant adhérent de la FPF, j'ai eu aussi quelques publications, dont une page de couverture, dans le Magazine France Photographie. 
     
    Quels sont les photographes qui t'inspirent ? 
    En fait, je ne recherche pas trop l'inspiration extérieure, j'aime bien suivre mon propre instinct, mes goûts et envies. Mon approche de la photo est plutôt basée sur  l'opportunité du moment. Pour autant je suis les travaux de Steve McCurry pour l'ensemble de son œuvre. Je suis sensible aux approches de Mads Peter Iversen et Mark Denney sur la partie photographie de paysages et de Patrick Goujon sur la proxi créative. 
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forumphoto ? Qu'est ce que cela t'apporte ? 
    Disons que je participais à un autre forum depuis quelques temps et que ce forum s'est mis à décliner, ne fonctionnait plus que la section animalier et un peu la section macro toutes les autres sections étaient quasi moribondes,l'animation par les équipes d'administration étant devenue absente.
    Dans ma recherche d'un autre forum je suis arrivé ici il y a 18 mois. J'apprécie particulièrement les différents thèmes photographiques qui sont abordés et la diversité des intervenants. Ce qui est aussi appréciable, c'est la bonne ambiance au niveau des échanges dans le respect de chacun de même que l'implication du staff pour animer le forum. Ce que je regrette un peu c'est le manque d'implication de certains qui me semblent dans la logique " admirez ma photo, j'attends vos commentaires élogieux, par contre ne comptez par sur moi pour commenter vos photos ".
     
    C'est un reflet de la société non ?  Que penses-tu du monde actuel ?
    Personnellement je ne suis pas optimiste pour l'avenir. L'humain se confronte de plus en plus à la détérioration de son environnement, phénomènes qu'il a crée et qu'il entretient. En premier lieu, le réchauffement climatique se fait de plus en plus sentir et croit bien plus vite que les estimations qui ont été réalisées, le principal  frein à cette lutte est économique. La mondialisation repose sur le croissance permanente des profits, pas question de ralentir ce rythme, ce qui se passera demain, on s'en fout, ce qui compte c'est de profiter maintenant. Je plains les générations futures qui devront essayer de survivre dans un environnement de plus en plus inhospitalier.   
    Un autre sujet de préoccupation est sociétal, de plus en plus de gens se replient sur eux même, la solidarité se raréfie, c'est le règne du chacun pour soi, le tout amplifié par la montée de l'insécurité et les effets pervers introduits par les réseaux sociaux en particulier tout ce qui est lié au conspirationnisme et à la manipulation des foules. 
    Pour le monde de la photographie, je pense que c'est un monde qui était un peu structuré et qui est en train d'éclater.
    Avec les smartphones, internet et les réseaux sociaux tout le monde est photographe, ou du moins réalise et publie des photos. 
    Ce qui compte maintenant pour la majorité des gens, c'est la course au likes sur les réseaux sociaux  avec des images que l'on consomme et oublie rapidement car elles n'ont pas vraiment grand intérêt. Les professionnels et photographes " d'art " ont de plus en plus de mal à exister et à se faire connaitre et reconnaitre dans toute cette masse. Heureusement, il existe encore des structures, expositions et salons qui permettent de les mettre en valeur sans compter les clubs photos qui ont toujours leur raison d'être pour les " amateurs éclairés ".
     
    Restons dans la photographie. Qu'est-ce que tu regardes en premier sur une image ? La maitrise technique, le sujet, l'émotion qui en émane ? 
    En premier l'émotion que me procure une image. Je suis sensible à tout ce qui figure dans le cadre, la composition, le sujet et l'esthétisme général, même si techniquement l'image n'est pas complètement aboutie . La technique n'est pas une fin en soit  si elle n'apporte rien : exemple des photos d'oiseaux en vol sur un ciel uni ne suscitent pas un grand intérêt de ma part.
     
    Est-ce que chaque photographe est un artiste selon toi ? 
    Avec la démocratisation des moyens de prise de vue (smartphone) , tout un chacun prends des photos de " tout et n'importe quoi ". Est ce pour autant être un photographe ?, oui au sens large, mais est ce pour autant être un artiste ? Pour moi non,  car pour se revendiquer artiste il faut maîtriser un art, un savoir faire, une technique,  en faisant preuve de créativité, d'inventivité et d'originalité dans sa production.
     
    Comment expliquer le fait que l'on puisse être un bon photographe en portrait par exemple mais un médiocre en macro ? Est-ce le regard sur le sujet qui change ?
    Déjà pour un photographie, il y a des centres d'intérêt. La macro peut en être un, le portrait un autre, l'animalier un autre, l'architecture encore un autre ... etc.
    Un photographe qui a un centre d'intérêt va y consacrer du temps, va acquérir de l'expérience, va développer sa vision artistique, va maitriser les techniques photographiques et disposer du matériel dédiés à ce centre d'intérêt, et quand il aborde un autre centre d'intérêt de manière ponctuelle ou en initiation, il n'a pas ce savoir faire dédié à ce nouveau centre d'intérêt, il est en apprentissage.
     
    Revenons à l'homme. As-tu une philosophie de vie ? 
    Bon, j'aimerai mieux des questions plus en rapport avec la photographie, mais comme je n'élude rien, je répondrai en disant que ma philosophie de vie actuelle se résume par l'expression proverbiale  " Pour vivre heureux vivons cachés ".  
     
    Mais les photographes ne sont-ils pas en quelque sorte des " voyeurs " ?  
    Si on définit un voyeur sur le fait qu'il aime observer, regarder les gens et les choses, oui , les photographes sont tous des voyeurs. Si maintenant on définit le voyeur sur un axe plus péjoratif (le plus communément utilisé) comme quelqu'un qui se plaît à découvrir des choses intimes, cachées, qui est d'une curiosité malsaine, là j'ose espérer que ce type de photographe est l'exception. 
     
    Oui on appelle ça un paparazzi. Tu aurais aimé être photographe professionnel ? Vivre de ton art ?
    Certainement pas, hormis l'aspect économique où très peu de photographes professionnels peuvent vivre de leur activité, je vois le professionnalisme comme une restriction de liberté et un frein à la créativité. Les photographes qui travaillent sur commandes (agences de presse,  publicité, mode, mariages architecture, ...) ont des sujets imposés et des contraintes. Restent les photographes d'art, ceux qui sont connus et peuvent vivre de leur art sont une très grand minorité, de ce fait, il doivent répondre aux attentes de leurs publics, ce qui peut avoir tendance à les enfermer dans un style de photos, le style qui leur a donné leur notoriété.
     
    Les appareils photos numériques ont-ils tué l'art selon toi ?
    Absolument pas, le numérique a certainement beaucoup démocratisé la photographie, mais ce n'est pas la technique qui fait la photo, elle reste un moyen mais pas un objectif (sans jeu de mot ) la partie artistique est l'apanage du talent et de la créativité du photographe et non pas de l'appareil photo.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Bobby. Est-ce que tu souhaites transmettre un message aux membres qui nous liront ?
     
    Faites vous plaisir dans votre pratique de la photographie, continuez a venir partager vos photos sur ce forum ou ailleurs, faites un effort pour visionner et commenter les photos des autres participants.
    Pour ceux qui débutent, ne vous découragez pas, persévérez et venez recueillir des conseils sur le forum. Un bon moyen de mesurer sa progression et de se pencher ses photos réalisées il y a quelques années par rapport à ses dernières productions.
    Pour ceux qui sont plus expérimentés, n'hésitez pas à sortir de votre zone de confort et à aborder d'autres thèmes photographiques ou d'autre façon de photographier : " l'ennui naquit un jour de l'uniformité " (Antoine Houdar de La Motte).
     
    Je te remercie d'avoir répondu à mes questions Bobby. Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ?
     
    Je pourrai rajouter que les photographes qui conçoivent cet exercice comme un art auront de plus en plus de mal à se distinguer de la masse des gens qui prennent des photos, ces photos sont fabriquées quasi automatiquement par leur smartphone puis les différents filtres logiciels que l'on trouve sur Instagram par exemple, certains qui vont un peu plus loin utilisent  certains outils de post traitement quasi " presse bouton " comme Luminar Neo, le tout permet d'obtenir des images à l'effet Waouh, pour inonder les réseaux sociaux. L'arrivée de l'IA générative est aussi un sujet de préoccupation pour les photographes quand on sait que  certaines images générées par ces outils ont gagné des concours photos, mais c'est un autre débat.
    Merci à toi pour ta patience. 
    ...................

     


  • F2P
    Voilà l'été ! et pour en fêter dignement l'arrivée, je vous propose d'en apprendre davantage sur Fotophobe06.
    Un membre récent du forumphoto mais qui a su se faire une place rapidement de par sa participation active sur les posts des uns et des autres mais également en nous postant ses belles images.
    Un grand merci à lui d'avoir accepté cette interview de l'été 2023.
    ................
     Bonjour Fotophobe06. Je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous et expliquer l'origine de ton pseudo ? 
    Photophobe, non pas que j'ai la phobie de la photo mais parce que c'est le pseudo qui m'est venu à l'esprit au moment de mon inscription.
     
    Ok et ton prénom ? Tu ne veux pas nous en dire un peu plus sur toi ?
    Bien sûr, mon prénom c'est Ferdinand. J'ai 79 ans et demi et je suis retraité. J'ai travaillé comme électro mécanicien quelques années puis assimilé cadre dans une entreprise de fabrication de fours de boulangerie.
    J'aime la photo depuis que j'ai fait mon service militaire en 1963. Mais je me suis vraiment passionné pour la photo en 1977 lors de l'achat de mon premier reflex, un Canon.
    Mais je ne suis qu'un modeste photographe amateur sans aucune prétention et j'aime surtout partager mes photos avec d'autres photographes. C'est pourquoi je me suis inscrit sur le forum. J'étais déjà sur un autre forum qui a malheureusement disparu.
     
    Est-ce que tu as des domaines de prédilection en photo ou est-ce que tout t'intéresse ? 
    Oui j'ai des domaines de prédilection comme les paysages, la macro, les fleurs, l'architecture aussi mais par contre, je n'aime pas le noir et blanc et le format carré pour les photos. Ce qui ne m'empêche pas d'aimer voir les photos des membres qui font du portrait ou bien des photos de rue que j'aime un peu aussi.
     
    Parle nous de ton parcours photographique. Tu as suivi des cours ou tu as tout appris seul ? 
    J'ai appris tout seul en m'aidant avec une revue  " Chasseur d'Images " qui m'a appris beaucoup de choses que ce soit en technique comme pour le choix de matériels. Puis dès que j'ai eu internet, je me suis documenté sur des sites spécialisés.
     
    Tu fais beaucoup de post traitement ? 
    Oui je traite assez souvent mes photos car je ne suis jamais assez satisfait du résultat après avoir visionné mes fichiers originaux en RAW. Et puis j'aime beaucoup la retouche photo que je pratiquais souvent sur le site photo où j'étais auparavant car pratiquement tous les membres acceptaient la retouche de leurs photos y compris moi même.
     
    Crois-tu que la pratique de la photographie est plus facile de nos jours ? 
    Plus facile oui avec l'évolution du matériel photo car on a un aperçu de nos prises de vue sur l'écran de l'APN et nous pouvons faire plusieurs  clichés d'un même sujet avec des réglages différents et ensuite choisir les meilleurs après visualisation sur nos écrans de PC. Alors qu'avec l'argentique, il fallait attendre les résultats du labo.
    Mais sans oublier qu'il y a aussi la vision du photographe qui fera le meilleur choix de son point de prise de vue et du meilleur cadrage du sujet et du choix du sujet, et aussi savoir saisir au bon moment des occasions un peu spéciales.
     
    Du coup comment se démarquer des autres photographes selon toi ?
    Perso je ne cherche pas à me démarquer des autres photographes.
     
    Il y a un photographe dont tu apprécies tout particulièrement le travail ? 
    Non pas un mais plusieurs.
     
     Qu'est-ce que tu regardes en premier lorsque tu critiques une photo ? La technique, le sujet ? 
     Le sujet en premier, puis la technique.
     
    Quel est ton regard sur le monde actuel ? 
    Mon regard sur le monde actuel n'est pas réjouissant et je suis inquiet pour les générations futures ainsi que la planète terre. Je trouve que nous vivons dans un monde complètement dépourvu des valeurs humaines et où la trop grande liberté dont nous jouissons emmène certains individus à commettre des actes horribles dont la justice ne les punis pas comme il le faudrait. En parlant comme un égoïste, je me réjouis d'être né il il y bientôt 80 ans. Je ne parle pas de politique, je préfère et j'arrête là pour répondre à cette question pour ne pas en faire un roman.
     
    Parlons du forum alors. Tu en es satisfait ? Y a t-il des choses que tu souhaiterais y voir, des idées à nous soumettre ? 
    Oui j'en suis satisfait. C'est un bon forum. 
    La seule chose que j'aimerais que l'on change, c'est de ne pas poster en étant obligé de choisir un sujet dans la liste des sujets proposés, mais plutôt faire en sorte que chaque membre dispose de sa propre galerie dans laquelle il posterait toutes ses photos sans distinction de sujet et aussi à condition d'avoir l'accord des membres pour proposer des retouches pour montrer les améliorations possibles sur une photo qui en aurait besoin ou bien simplement pour montrer comment la photo serait différente en bien.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Fotophobe06. Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Transmettre un message à ceux qui nous liront ? 
    Rien à ajouter de plus, mais seulement dire à tous ceux et celles qui nous liront d'être indulgents car je suis d'une autre époque et pas toujours en accord avec notre époque actuelle.
     
    Je te remercie à nouveau d'avoir accepté cette interview Fotophobe06. 
    ...............


     

  • F2P
    Pour ce premier jour du printemps 2023, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Densy qui a bien voulu m'accorder une interview. 
    Membre récent sur le forum, il a su rapidement se faire une place par sa participation active et ses commentaires toujours conviviaux. 
    ................
    Bonjour Densy. je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer d'où vient ton pseudo ?
     
    Bonsoir. Tout d'abord je me présente : Helis Denis mon prénom étant Denis et je pense qu'il y a certainement plusieurs Denis sur le forum d’où mon pseudo Densy que j'utilise sur plusieurs forum et autre.
    Passionné de photo depuis pas mal d'année ( plus de 10 ans ), j'ai suivi une formation l'année dernière de photographe pour le plaisir afin de suivre ma passion à plein temps ( retraité depuis le 1 janvier 2023 ). Je réalise des mini reportages sur ma région afin de faire visiter celle ci par le biais de Facebook et un site internet.
     
     Cette passion pour la photographie, elle est née comment ? 
    Cette passion est née au début des années 2000 lorsque j'ai pris connaissance du numérique et d' internet  ( pour faire mon métier plus tard création de mon entreprise en 2005 ). A  cette période, j'ai fait beaucoup de déplacements en France essentiellement et la découverte de ce beau pays aux paysages tellement variés que j'ai senti le besoin de faire de la photographie.
     
    Est-ce qu'il y a un domaine photographique que tu affectionnes plus particulièrement ?
    Mon domaine préféré :  les macros avec les insectes ou les fleurs. Pas gâté en ce moment... sinon tout ce qui se photographie.
     
    Le portrait ? Le nu également ? 
    Non pas de portrait. En fait, je n'aime pas trop prendre des photos d’humains.
     
    Quel genre de critique photo es-tu ? Qu'est-ce qui prime pour toi ? 
     
    Quel genre de critique suis je ? 
    Etant débutant en la matière, je vais éviter de critiquer, sauf défaut vraiment flagrant ou bien je préfère m'abstenir.
    Ce qui prime, ce sont des photos nettes et colorées, noir et blanc sans plus, quoique il y a aussi de belles prises.
     
    Dans quel but t'es-tu inscrit sur le forum ? 
     
    Je suis inscrit sur votre forum afin de comparer mes prises de vue ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire afin d'évoluer.
    Partager et visiter la France et le monde entier, tout cela dans la bonne humeur de votre forum.
    Je me suis inscrit sur d'autres forums dont je tairais les noms, de loin une préférence pour le votre.
     
    Tu acceptes facilement la critique même quand elle est négative sur l'une de tes photos ? 
    Bien sur, il faut accepter les critiques, d'ailleurs il y en a sur mes photos.
    C'est ce qui, pour moi, me fait avancer même si parfois je trouve que ma photo est belle et bien les critiques me font voir le contraire. 
    Il pourrait y avoir une rubrique critique où l'on envoie une photo justement pour corriger les erreurs éventuelles.
     
    C'est le principe du forum. Les photographes, tous des artistes selon toi ? 
     
    Les photographes, tous des artistes ? Oui que ce soit avec smartphone ou appareil photo ou longue vue pour la digiscopie.
    Oui selon moi, tout le monde peut avoir une âme d'artiste.
     
    Qu'est ce qui fait que certains sortent du lot dans ce cas ? 
    Pour la façon de prendre les photos, de chercher la lumière au mieux pour rendre une belle photo, la position  aussi.
     
     Qu'est ce que tu penses des logiciels de traitement des images ? Un bien pour la photo ou est ce que ça dénature trop l'image d'origine ? 
     
    J'utilise des logiciels de traitement d'images moi même je ne pense pas que cela dénature l'image d'origine.
    Dans plusieurs critiques sur mes photos, on me signale qu'il faut diminuer le HL, la plus part du temps déjà effectué.
    Sans logiciel, je ne sais pas faire et est-ce possible ?
     
    En fait je pensais plutôt au fait qu'on peut supprimer un élément sur une photo, remplacer un ciel etc... Quelle est ton opinion là-dessus ? 
     
    Oui on faire cela aussi. Je me suis amusé sur quelque photos en changeant le ciel avec une collection personnelle de couchers du soleil mais seulement à titre perso. J'ai l'impression de tricher.
    Supprimer des éléments gênants tels que taches, goutes d'eau ou autre, oui je le fais assez régulièrement.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Densy. Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Transmettre un message aux membres qui te liront ? 
    Je suis inscrit sur votre forum depuis quelques semaines. Accueil chaleureux et familial et je remercie tous les membres et le staf, en espérant que ce forum reste dans cet optique pendant longtemps très longtemps.
     
    Je te remercie de ta participation active sur le forum photo Densy ainsi que d'avoir répondu à mes questions.
    ..............



  • F2P
    Pour ce dernier mois de l'année 2022, je vous propose d'en apprendre davantage sur RaphA. 
    Photographe touche à tout et inscrit sur le forum depuis septembre 2021, ses commentaires sont toujours courtois et conviviaux. 
    Un grand merci à lui d'avoir accepté cette interview.
    ..........
    Bonjour RaphA. je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous ? 
     
    Bonjour Nikita et merci à toi de m'avoir proposé cette interview.
    Je m'appelle Raphael Arnaud, j’ai 37 ans et j’habite du coté de Saintes en Charente Maritime.
    Comme beaucoup de monde, je prends des photos depuis toujours. D’abord avec un compact puis avec différents smartphones, je shootais lorsque l’envie me prenait sans me soucier de technique ou d’esthétisme.
    Les choses ont changé en juillet 2021 car je me suis intéressé à la photographie en tant que moyen d’expression et pas juste comme pour fixer des souvenirs. J’ai consulté de nombreux tutoriels sur YouTube, autant sur la technique que la composition ou le développement. J’ai passé quelques heures à la médiathèque de ma ville pour prendre le temps de regarder des photos et pas juste les scroller en 5 secondes sur les réseaux sociaux. J’ai également essayé le club photo mais ça ne m’a pas plu ( trop de monde pour avoir de débats constructifs et trop axé sur la technique ). Je me suis donc inscrit à un atelier photo ( avec moins de participants et des échanges sur les image au sens large ).
    Je dirais donc que ma pratique photo aujourd’hui est à la fois fixer des souvenir et explorer un moyen d’expression.
     
    Quels sont tes domaines photographiques de prédilection ? 
     
    Pour l’instant aucun en particulier.
    Etant donné que je débute je touche un peu à tout : portait, paysage, photo de rue, macro et proxi, pose longue… Je réponds avant tout à une envie de photographier, que ce soit pour fixer des moments ou tenter d’exprimer quelque chose. Ça ne m’empêche pas de réfléchir à ce que je photographie et penser au rendu final, mais je ne me fixe aucune limite ( au pire la photo sera ratée ).
    Mais si je devais en choisir un ( et c’est aussi la rubrique dans laquelle je traine le plus sur mon forum préféré ), je dirais l’inclassable. J’aime beaucoup l’idée qu’une photo soit un mélange de plusieurs domaines photos voire ne rentre dans aucune case. L’inclassable apporte souvent l’inattendu. C'est une chose que j’aime beaucoup et pas seulement en photo.
     
    Qu'est ce que tu regardes en premier lorsque tu critiques une photo ? 
     
    Une question difficile vu la diversité des photos !
    Je dirais que la composition est l’élément que je regarde le plus lorsque je critique une photo. La profondeur de champ, la symétrie, le point de vue, les lignes, les répétitions, les cadres, les contrastes, les couleurs, les ombres… Des dizaines de paramètres qui font qu’une image me parle ou pas, me semble réussie ou pas.
    Le second est… mon envie de critiquer ! Je ne critique pas toutes les photos sur lesquelles je passe, certaines ne m’inspirent rien. Je ne le fais que quand j’ai envie de dire quelque chose de pertinent et parfois ça se contente d’un « Super photo, bravo » parce qu’il n’y a rien de plus à dire.
     
    Tu es inscrit sur le forum depuis plus d'un an. Pourquoi y être venu ? 
     
    Pour trouver LA réponse à LA grande question : faut-il sentir le cul ou toucher la queue… du melon pour savoir s’il est mûr ? Je n’ai pas encore trouvé de réponse ferme et définitive mais des indices par-là.
    Plus sérieusement - et probablement comme tous ses membres - je me suis inscrit pour avoir des avis sur mes photos. L’échange est un très bon moyen de progresser en photographie, peut-être même le seul moyen véritablement efficace. Les critiques ( positives ou négatives ) m’ont beaucoup aidé à avancer et je n’hésite pas à retoucher une image sur la base de conseils ou d’avis qui reviennent plusieurs fois.
    Je me suis aussi inscrit pour donner mon avis, aussi humble soit-il. Ma petite expérience dans le domaine grandit de jour en jour et j’espère qu’elle pourra servir à d’autre pour les faire évoluer également.
     
    Côté post traitement, tu en es où ? 
     
    En un peu plus d’un an, j’ai appris pas mal de choses mais il me reste du chemin à faire.
    Je suis plutôt à l’aise avec l’informatique, donc passer d’un logiciel à un autre ne me pose pas trop de problèmes. J’aime particulièrement les logiciels libres ( à la fois pour la gratuité et les communautés qui gravitent autour ), j’ai donc testé GIMP, Darktable et plus récemment ART. J’apprends via des tutos sur le web, bien souvent YouTube.
    Pour l’instant, je me suis concentré sur le développement et un peu la retouche mais le montage photo m’intéresse également.
     
    Tu as d'autres passions en dehors de la photographie ? 
     
    J'aime beaucoup le cinéma sous toute ses formes.
    La première, c'est bien sûr la salle de cinéma. Je vois une majorité de films dans un complexe multisalles car c'est proche de chez moi donc pratique. Mais je préfère l'intimité des petites salles, l'ambiance est différente et on tombe parfois sur des pépites au niveau décoration. Je profite souvent des vacances ou des voyages pour découvrir ces petites salles, quitte à voir un film en espagnol sous-titré anglais aux Canaries.
    J'aime aussi les plateforme de streaming, légales ou pas. Ça me permet de voir des films que j'ai manqué ou tenter de nouvelles expériences. Certains films ne passent d'ailleurs même plus par la case salle de cinéma ce qui ne me gêne pas à partir du moment où ils sont intéressants.
    Enfin, je me suis intéressé au cinéma de l'autre côté de la caméra. Début 2021, j'ai intégré deux associations : l'une pour découvrir le milieu du cinéma et l'autre pour participer à des tournages sur Bordeaux et sa région. C'était des expériences incroyables et j'ai découvert tout un monde dont je ne soupçonnais pas l'existence. J'ai un peu laissé ça de côté cette année par manque de temps mais je compte bien y revenir à un moment ou un autre.
     
    Tu n'as jamais essayé de faire de la vidéo ? 
     
    Je n'en ai fait une seule pour l'instant. 
    J'ai réalisé un court métrage en utilisant des vidéos de stock ( je n'avais qu'un smartphone à l'époque ) en ajoutant une voix off ( la mienne ) qui raconte une histoire. J'ai fait ça sans aucun moyen et uniquement avec mes connaissance donc on est loin d'un chef d'œuvre mais je suis content d'avoir été jusqu'au bout. Le film ne dure que 4 minutes mais il y a 3 mois de travail, de l'écriture au montage en passant par plusieurs tests pour arriver à un résultat concluant. Sans compter de nombreuses prises de son sans bafouiller et en mettant le bon ton.
     
    Revenons à la photographie. Y a t-il des photographes qui t'inspirent et dont tu admires particulièrement le travail ? 
     
    J'aime beaucoup Todd Hido et particulièrement sa série " House Hunting ". Ses photos ont un sujet très banal ( des maisons de nuit ) mais il arrive à créer une ambiance incroyable à la fois cinématographique et onirique. J'ai écouté quelques podcasts où il explique comment il prend des photos. Il roule beaucoup en voiture, souvent plusieurs fois aux mêmes endroits, parfois à côté de chez lui parfois à l'autre bout du monde. J'aime bien cette simplicité pour prendre des images et le fait qu'il puisse le faire aussi bien à 5 qu'à 5000 km de chez lui.
    Dans un style un peu différent j'aime aussi Benjamin Crewdson. A l'inverse de Hido ses photos sont très posées et millimétrées, aussi bien dans la préparation que la mise en scène. Il y a une ambiance incroyable qui raconte une histoire qui laisse toujours la place à notre interprétation. J'aime beaucoup comment il utilise la lumière et la couleur : il arrive à mettre du coloré et lumineux avec du sombre et désaturé dans une même image en gardant une harmonie dans sa photo.
     
    L'année 2022 se termine. Que peut-on te souhaiter pour l'année prochaine ? 
     
    De continuer à prendre des photos et de continuer à chercher du sens.
    Comme je l'ai écrit au début, je photographie à la fois pour fixer des souvenirs et explorer un moyen d'expression. Fixer des souvenirs c'est " facile " et c'est ce que je pratique le plus. Je sors mon appareil, je réfléchis à ce que j'ai envie de photographier et je déclenche. Certaines photos sont plus réussies que d'autres mais l'objectif de fixer un souvenir est rempli. Pour ce qui est d'explorer un moyen d'expression c'est plus compliqué : quel sujet ? comment faire ? a quel moment ? avec quoi ? pour qui ? Toutes ces questions ne sont pas tranchées ( et ne le seront probablement jamais ) et changent d'un jour à l'autre. Je vais donc prendre le temps de me les poser pour - de temps en temps - y trouver une réponse.
    Je vais aussi essayer de ne pas non plus trop me prendre la tête.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview RaphA. As-tu un message à transmettre aux autres membres et aux visiteurs ? 
     
    Même réponse que la question précédente : faites des photos et continuez à chercher du sens.  
    Merci beaucoup Nikita.
     
    C'est moi qui te remercie RaphA d'avoir bien voulu participer à cette interview.
    ..........



  • F2P
    Pour ce mois de novembre 2022, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres : JimmyG. 
    Inscrit sur le forum photo depuis le mois d'octobre 2021, il nous partage sa vision des choses au travers ses images. 
    Un grand merci à lui pour cette interview. 
    ....................
    Bonjour JimmyG. Je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous en quelques phrases ? 
     
    Bonjour Nikita, c'est avec joie que j'accepte d'y répondre.
    Je suis Jimmy Galli et j'ai 27 ans. Je suis passionné par la photographie depuis environ 10 ans. Je passe mon temps entre Beauvais dans les Hauts-de-France et Saint-Malo en Bretagne. C'est d'ailleurs en Bretagne où je m'épanouis le plus en photo. Je me considère avant tout comme un photographe de paysage. Et plus le temps passe, plus je recherche des lumières spécifiques pour mettre en scène ces paysages. Soit des lumières chaudes et douces lors des couchers de soleil, soit des lumières plus sombres pour créer des ambiances "dark". Je fais de moins en moins de photos avec des lumières plus "basiques" (ou alors il faut que le sujet en vaille vraiment la peine). En tous cas, c'est comme ça aujourd'hui que je pratique la photo en tant que passion.
    Cela dit lorsque je ne suis pas à Saint-Malo, j'expérimente d'autres photos (peu importe les styles) dans le secteur de Beauvais. L'inspiration est plus difficile à trouver (la Bretagne est plus belle) mais je me force à faire des photos car il n'est pas rare que je parvienne à faire des clichés qui puissent me plaire (je suis devenu très exigeant avec moi-même).
    En parallèle de cette passion pour la photographie amateur "artistique" (je me considère comme un créatif plutôt qu'un reporter), je suis aussi photographe professionnel (second emploi car mon métier principal est ingénieur informatique et géomatique). Je propose notamment des reportages de mariage. J'aime cette discipline dès lors que je m'entends bien avec le couple et que le mariage en question aura un minimum de prestige. Je suis assez "select" et je fais donc peu de mariages dans une année (en comparaison avec d'autres). Car l'idée est de m'amuser et faire de belles photos pour moi avant tout. Et cela se voit sur les photos que je livre, cela participe à mettre de la magie dans les yeux des mariés lorsqu'ils vont regarder. Et l'argent que je gagne me permet de me faire plaisir en photo de paysage lorsque j'ai besoin de matériel. N'ayant pas besoin de cet argent pour "manger", je me permets de choisir mes mariages. Et je ne veux surtout pas en vivre. En tous cas, ce n'est pas par ce type de prestations que j'aimerais pouvoir vivre de la photo. Vivre de la photo reste mon but cela dit !
    Le photographe professionnel que je suis est aussi formateur photo pour les particuliers. Je forme régulièrement des personnes de tout âge. J'aime transmettre, je suis pédagogue et patient avec les gens. En plus, les personnes que je rencontre sont très sympas et j'aime ce contact au quotidien. Aussi, j'anime bénévolement un Club-Photo à côté de Beauvais car j'aime le contact humain et rencontrer d'autres photographes. Et peu importe leur niveau, si je peux les aider voire m'en inspirer; c'est une véritable richesse. Il m'arrive aussi de réaliser gratuitement des petits reportages pour ma commune lors de diverses manifestations et fêtes. Je le fais en tant que citoyen engagé pour ma commune et avec plaisir.
    Sinon, je suis marié et j'ai 2 enfants (1 fille de 3 ans et 1 garçon de 6 ans). Ma première passion reste donc ma famille, il est donc souvent difficile de faire de la place pour la photo. Mais j'y parviens et ma femme me soutient beaucoup.
     
    Cette passion pour la photographie, comment est-elle née ? 
     
    La réponse à cette question n'est pas évidente. Déjà et comme (sûrement) beaucoup d'enfants, j'aimais prendre des photos étant petit. Mais ce n'était pas de la photographie, c'était le côté gadget qui m'attirait sans doute.
    En grandissant et jusqu'à mes 25 ans environ, j'ai eu plusieurs passions (artistiques aussi) mais aucune pour la photo. Par contre, j'avais un petit camescope numérique et j'aimais faire des petits films (vacances, reportages persos, etc.). Et de fil en aiguille, je me suis intéressé à la technique pour améliorer la qualité de mes images, etc. (je n'étais pas dans l'intention photographique ou vidéographique mais plutôt dans la technique, un peu geek).
    En effet, j'ai découvert naïvement qu'entre un APN et une caméra vidéo, les paramètres de prise de vue sont similaires à gérer. J'ai donc appris un tas de choses me permettant de comprendre comment améliorer la qualité de l'image (capteur, objectif, post-traitement, etc.). J'ai vite compris qu'il fallait avoir un matériel suffisamment performant (mais pas que, des connaissances et une expérience solides aussi) pour produire un rendu qualitatif. J'ai donc investi dans mon véritable premier APN, un bridge. J'avais besoin d'un appareil correct pour la vidéo et la photo sans trop investir. Car je ne savais pas encore si j'allais devenir passionné de photo/vidéo. Je voulais juste mettre toutes les chances de mon côté pour faire de jolies images sans être frustré par un matériel trop ancien (car pour le coup, mon petit camescope était vraiment obsolète).
    Cet investissement vient du fait que je suis parti 3 semaines en roadtrip dans l'Ouest Américain, et je voulais absolument revenir avec de belles images vidéos et photos (ce voyage se fait peut-être qu'une fois dans une vie). Pendant ces 3 semaines, j'ai donc filmé tout ce que j'ai pu visiter. Mais aussi, j'ai fait énormément de photos (peut-être + que de vidéos). La force du bridge c'est qu'il est ultra polyvalent et performant surtout en extérieur. Il a rempli sa mission durant 3 semaines et je ne regrette pas cet achat. J'ai poussé toutes ses limites techniques pour sortir le meilleur. Et je pense que je suis tombé amoureux de la photographie durant ce voyage aux USA.
    Pendant 3 ans environ, j'ai donc utilisé ce bridge jusqu'à en connaître toutes les limites. C'est sûrement durant cette période que j'ai le plus appris. J'ai su que j'étais un vrai passionné de photographie et vers quoi je voulais me "spécialiser". J'ai donc investi dans un reflex et des objectifs afin de me concentrer uniquement sur la photo pour continuer à progresser. En revanche, je n'ai plus fais de vidéo, car trop technico-technique avec un lourd travail de préparation et de post-production pour des résultats de qualité. Et puis comme j'ai déjà pu le dire, je suis + un artiste qu'un reporter. La vidéo n'est donc pas ce qui me correspond car selon moi c'est une discipline où l'artistique a moins sa place contrairement à la photographie.
    Pour conclure, je dirais que ce sont ma passion pour les voyages et les beaux paysages qui ont fait naître en moi cette passion pour la photographie. Ce voyage aux USA a sans doute été l'élément déclencheur. Pour conclure sur cette question, je dirais que ce qui me passionne n'est peut-être pas la photographie en soi, mais ce qu'elle me fait vivre lorsque je suis sur le terrain. La photographie est limite un prétexte pour m'évader ! 
     
    On a compris que tu aimais particulièrement photographier des paysages mais y a t-il d'autres domaines photographiques qui t'intéressent ? 
     
    Les autres domaines photographiques qui m'intéressent (à photographier) vont beaucoup tourner autour du paysage. Puisque cela s'articule autour de la nature (proxy, macro, animaux...). J'aime aussi montrer des détails d'un lieu, d'un environnement particulier. Ces photos souvent incluses dans une série où le paysage reste tout de même dominant. D'ailleurs si je regarde ma bibliothèque Lr, la plupart de mes photos sont faites sur des focales inférieures à 20mm (plein format) donc du paysage. Et quand bien m'aime je regarde ce que j'ai pu faire avec des téléobjectifs, c'est majoritairement du paysage aussi.
    La photo urbaine/rurale est aussi un moyen d'expression que j'affectionne (d'ailleurs j'appelle ça du paysage urbain ou rural). J'aime essayer de montrer une ville ou un village autrement. Mais je n'y passe pas assez de temps pour produire des clichés convaincants à mon goût. Ca fait partie des choses où il faut que je me force à photographier. Je fais le même constat avec la photo dite "de rue" mettant en scène des situations de la vie réelle où l'humain me surprend beaucoup. 
    Par contre, je n'aime pas assez la photographie de studio ou la photo de portrait (même lifestyle) pour obtenir des compétences dans ce domaine. En mariage, cela ne me dérange pas car je photographie "la vraie vie" et mon sujet ce n'est pas le portrait mais le mariage. Je raconte une histoire à ma manière et cela n'a pas la même saveur ni le même but qu'une séance portrait pure et dure. Par contre, j'apprécie regarder de beaux portraits d'autres photographes. En général, je suis très admiratif de tous les styles dès lors que c'est maîtrisé. 
     
    Quel genre de critique photo es-tu ? 
     
    Sauf dans un contexte où je suis là pour former ou animer un groupe de personnes (en dehors d'internet), je critique uniquement les photos dont je trouve le "fond" intéressant. Car avec l'expérience, ce qui compte le plus c'est l'intention, le message ou encore le ressenti que veut faire passer le photographe dans son image. Si je n'arrive pas à percevoir cela, je risque de ne pas rendre service aux photographes en critiquant notamment sur les réseaux sociaux ou les forums.
    Car contrairement à l'oral, il est difficile à l'écrit de paraître bienveillant (même avec une tonne d'emojis) envers le photographe critiqué quand je perçois trop de points négatifs (pour ne pas dire aucun point positif parfois). Je préfère donc passer mon chemin. Car dans la majorité des cas, le photographe prendra tout de même mal la critique ou s'inventera des excuses pour justifier les erreurs et donc je n'arriverai pas l'aider à progresser. En somme, on perdra du temps tous les deux.
    Sinon, je reste un critique très ouvert et franc. Par contre, je vais rarement critiquer les styles de photos que je ne maîtrise pas moi-même. Ou alors cela sera une critique entièrement positif pour dire au combien je trouve la photo réussie. Car il est important aussi de dire quand ça va. J'essaye d'ailleurs de commencer chaque critique par du positif et de finir aussi par du positif. 
     
    Tu t'es formé à la photographie tout seul ? 
     
    Oui tout seul. C'est à dire que je n'ai pas fait d'école ni pris de cours particuliers avec un professeur. Je ne suis pas diplômé, je suis passionné. Ce qui vaut sûrement bien plus, tu crois pas ?
    Sinon, j'ai utilisé des ressources principalement gratuites sur Internet pour apprendre les bases de la prise de la vue et du post-traitement. L'objectif fut d'avoir les connaissances techniques nécessaires pour ne pas être brider. J'ai évidemment approfondi la technique sur les styles que j'affectionne : filtration, blending, bracketing, focus stacking. Le véritable enjeu pour moi c'est d'être sur le terrain et d'exploiter mon matériel au maximum sans me poser trop de questions. Je suis là pour réfléchir composition, cadrage, sujet, lumière... Je ne suis pas là pour trop réfléchir quel mode, quelle ouverture, etc. La technique passe par mon inconscient.
    Ce qui n'empêche pas que je continue à me former. Certes de façon moins scolaire que lorsque j'étais débutant. Dès que le temps me le permet, je lis des livres et je regarde des workshops sur des sujets précis. C'est rarement technique sauf dans les cas où j'ai besoin de faire quelque chose de spécifique sous Photoshop et que je cherche la bonne méthode (ce logiciel est tellement riche et complexe à fois, et je n'ai pas envie de tout retenir tout le temps). Par exemple, en ce moment je lis un livre de Michael Freeman : "La composition". Je le conseille à tous les photographes débutants ou experts qui ont envie de comprendre pourquoi et comment une bonne composition fonctionne sans forcément penser règle de tiers, symétrie, cadre dans le cadre, etc. (bref toutes ces notions qu'on suit tous quand on débute et qu'on peine à abandonner).
    Pour conclure sur cette question, je dirais qu'il faut toujours se former et remettre en question nos compétences, notre savoir-faire. Je me suis donc formé et je continuerai à le faire régulièrement. Cela évite de tourner en rond tout en s'ouvrant à d'autres expériences. Cela participe à l'évolution du photographe selon moi.
     
    Quel regard portes-tu sur le monde actuel de la photographie ? 
     
    Le monde actuel de la photographie est en difficulté selon moi. Le public est de moins en moins attaché au support "photo". Cela a commencé avec l'arrivée du numérique où les tirages 10x15 ont débuté leur disparition. Aujourd'hui, ces tirages grand public n'existent pratiquement plus ou presque. Cet attachement continue à diminuer à cause des réseaux sociaux où le support vidéo est de plus en plus utilisé. Il est même dominant.
    Il devient donc difficile pour les photographes d'avoir une large audience. Ce constat que je fais est à la fois un mal mais aussi un bien (je vois le verre à moitié plein). Mal pour les raisons que je viens d'évoquer. La vidéo est néfaste dans le sens où les contenus populaires sont clairement orientés détente, loisirs... Bref, on habitue les gens à consommer sans faire appel à leur réflexion et leur esprit d'analyse. Autrement dit, on les habitue à consommer du contenu tout cuit qu'ils oublieront aussi vite qu'ils l'ont découvert (TikTok, etc.). D'ailleurs même les photographes s'y mettent avec des vidéos de traitement/retouche en accéléré. Cela fascine les gens de voir ce qu'ils n'arriveront jamais à faire. Ce qui veut dire aussi qu'ils cherchent l'effet "Wahou !" en permanence.
    J'en viens donc au pourquoi cette tendance à la vidéo et à son contenu bas de gamme est aussi un bien pour nous photographe. En effet, il faut arriver à mettre de l'effet "Wahou !" dans ses photos (plus difficile sur une image fixe). Pour moi, c'est montrer uniquement ses très bonnes photos et dans un style qui identifie bien le photographe. Je le teste au quotidien sur ma page FB (3000 followers à ce jour : c'est peu et beaucoup à la fois) et je constate un meilleur engagement de ma communauté dès lors que je leur propose de très belles images autour de mon univers photographique. Cela prouve qu'il existe toujours un public qui apprécie la photographie. Par contre, je pense que ce public est beaucoup plus ciblé qu'avant. Ce qui rend le travail du photographe plus difficile mais probablement plus qualitatif. À mon sens, la situation actuelle tire la photographie artistique vers le haut pour les photographes qui l'ont compris. 
    Cela va sans dire qu'il devient aujourd'hui plus difficile de se détacher des autres photographes pour faire des photographies intéressantes. Car il y a vraiment d'excellents photographes qui arrivent à capter l'attention (preuve que la photographie n'est pas morte et ne le sera jamais).
    Mais je dirais qu'avant tout, il faut faire des photos qui plaisent à soi. Et travailler encore et encore pour amener ses photos au plus haut niveau et s'en faire une spécialité. C'est en tous cas ma vision de la photographie artistique.
    Concernant la photographie commerciale (mariage, etc.), on est dans la même situation. Et les prospects/clients perdent la notion de valeur. Le travail d'un photographe est souvent sous-estimé en terme de budget (moins de 1000 € pour un mariage complet par exemple...). Il faut se démener beaucoup plus qu'avant pour trouver des clients qui rémunèrent à la juste valeur du photographe. La floppée d'autoentrepreneurs et amateurs (non déclarés) qui ont envahit le marché n'aide pas beaucoup à tirer ce métier vers le haut. 
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forum photo ? Qu'est-ce que ça t'apporte ? 
     
    Je cherchais une véritable communauté active d'amateurs photos afin d'échanger sur la photographie, loin des réseaux sociaux assez toxiques.
    Deux objectifs : aider les autres photographes et recevoir des critiques d'œils avisés sur mes propres photos.
    Et puis c'est surtout la photo de l'administratrice du forum qui m'a surtout donner envie de m'inscrire.
     
    Parlons un peu de toi. Tu as une philosophie de vie ? Quel sorte d'être humain es-tu ? 
    Je suis quelqu'un de rationnel et de réaliste. Je pense que le travail est la clé pour réussir une vie et mieux vivre ensemble. Avoir des rêves et tout faire pour les réaliser doit rester une motivation au quotidien. 
     
    Nous sommes arrivés à la fin de cette interview JimmyG. Veux-tu ajouter quelque chose, transmettre un message à ceux qui te liront ? 
     
    Longue vie à la photographie !
    Merci Nikita.
     
    C'est moi qui te remercie d'avoir répondu à toutes ces questions JimmyG.
    .........

     

     

  • F2P
    Pour ce mois d'Octobre 2022, je vous propose de plonger dans l'univers de la pop-culture et d'en apprendre un peu plus sur WalterZ. 
    Il nous régale souvent de ses portraits toujours soignés et originaux. 
    Un grand merci à lui d'avoir bien voulu participer à cette interview.
    ..........
    Bonjour WalterZ. Tout d'abord, je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer d'où vient ton pseudo ? 
    Bonjour à tous et toutes.
    Je suis Walter Zeick, photographe amateur mais pas seulement.
    Professionnellement, je suis responsable financier et systèmes d'information dans une entreprise industrielle. En bref, je m'occupe d'argent et d'informatique ( OS, serveur, logiciels, matériels, réseau...) et un peu de communication.
    Je suis un technophile. TV, Hi-Fi, vidéo, ordinateurs, consoles de jeux, j'en connais un rayon du magnétophone à bande ( j'ai celui de mon père de 1976 ) aux TV OLED.  Je suis un collectionneur d'ordinateurs et de jeux vidéos depuis 1996 mais j'ai aussi quelques cassettes audio & vidéo, vidéodisques ( Laserdisc, VideoCD, DVD, Bluray ), vinyles, CD-ROM, CD-interactifs... et de quoi lire tous ces supports. Je suis également bricoleur, j'aime remettre à neuf les objets qui me passionnent. Je n'ai guère de connaissances en électronique mais comme pour la mécanique automobile ou le bricolage de la maison, y'a un moment où j'ai dû mettre la main dedans.
    Je suis curieux, j'aime apprendre et considère chaque nouveau domaine comme un défi à l'esprit. J'atteins malgré tout les limites imposées par le temps, le travail et la vie de famille.

    Mon pseudo est juste le raccourci de mon nom.
     
    Tu fais de la photographie depuis quand ? 
    J'avais fait une initiation en cours de physique en 1ère. Nous avions fait du développement et j'avais été fasciné par la petite aiguille qui indiquait l'exposition ainsi que par le viseur à stigmomètre.
    Deux ou trois plus tard ( 1992 ? ), mon père me proposait d'acheter le reflex d'un collègue : un Canon AE-1 Program avec son FD 50mm f1.4
    J'étais fasciné par la photographie d'architecture et plutôt bien placé puisque j'habitais près de St-Quentin-en-Yvelines.
    J'ai donc exclusivement fait ce type de photos mais j'ai fini par arrêter, déçu par la qualité variables développements des labos et surtout par le prix.
    Pour envoyer des photos à mes correspondants japonais via le net, j'ai repris un appareil numérique vers 2001-2002 sous la forme d'un espèce de briquet. Capteur 1.3MPix, viseur comme un instamatic et mémoire interne de 40 photos. J'ai même réussi à faire du panoramique avec.
    Conscient de ses limites mais n'ayant toujours ni budget, ni retour de la passion, j'ai pris un pocket Canon A520 ( avec mode manuel ) pour mes photos usuelles.
    C'est seulement en 2012 que j'ai songé me remettre à la photo sérieusement avec l'achat d'un bridge Lumix FZ150 avec un zoom sympa et le format RAW.
    Souhaitant faire des portraits en salon/convention de pop-culture, je me suis aperçu des limites du petit capteur.
    Avec ce FZ150, en intérieur j'obtenais d'excellents résultats en filmant les prestations sur scène plutôt qu'en les photographiant.

    Je me suis donc plus sérieusement intéressé à la technique des appareils ( taille de capteur, sensibilité, ISO, ouverture ) etc. afin de trouver le meilleur compromis. Avec l'aide de membres du forum Lumix, je suis donc passé au système µ4/3 et à la focale fixe avec un boîtier Lumix GF5 et un objectf 20mm f1.7 ( équiv.40mm ).
    C'était en 2015, et dès lors, j'ai pu faire les portraits que je voulais.

    J'ai fait évoluer mon matériel la même année avec un GX1 équipé d'un Olympus 45 f1.8, puis comme passer pendant un shooting du GX1 au GF5 commençait à me gêner du fait de l'ergonomie fort différente des deux boitiers, j'ai investi dans un autre... GX1
     
    J'achète toujours mes appareils & objectifs d'occasion.
    Pour expérimenter d'autres choses et améliorer mon bokeh sans me ruiner, j'ai pris un boîter APS-C Samsung NX300 et j'ai pu monter dessus mon Canon FD 50mm f1.4
    Ce fut le début de mon exploration des optiques anciennes. Rapidement j'ai complété mon set avec un Canon FD 135mm f2.5 ( pour 27€ ) puis un Hélios 44-2 58mm f2.0 pour son bokeh tournant. Pentacon 2.8/135, Canon FD 100mm f2.8, 28mm f2.8, Chinon 55m f1.7, Yashica 35mm f2
    En 2020, j'ai remplacé un GX1 par un Olympus E-P5 qui monte un peu mieux en ISO et qui as une stabilisation 5 axes. Il tire le maximum de l'excellent 45mm Olympus.
     
    Ton domaine de prédilection, c'est le portrait ? 
    Oui, tout à fait.
    Plus jeune, c'était l'architecture. Mais mes centres d'intérêts ont évolué.
    La photographie m'a servie à retrouver l'échange avec des passionnés de costumes, de culture japonaise comme ado, j'échangeais les disquettes de jeux, avec des passionnés d'ordinateurs, mais aussi de jeux de rôles, de jeux de plateaux, d'animés japonais, de BD ou de SF...

    La photographie m'intéresse autant que l'échange avec le modèle. C'est important pour moi de savoir ce que les gens cherchent en posant.
    J'ai fait beaucoup de photos en convention/salon. Ca permet de se faire des contacts, voire des amis. Et un peu en concert aussi.
    Maintenant, j'essaie d'améliorer ma production en choisissant des lieux en rapport avec les costumes, les cosplays pour des séances photos dédiées.
    Je fais également du portrait plus mode ( fashion ) mais avec le COVID, la hausse du prix des déplacements et ma région vaste mais peu peuplée, je n'ai plus de modèles. Cà devrait reprendre à l'automne si la météo des dimanches est favorable.
     
    Tu es un autodidacte ? Tu as appris seul ? 
    Je suis effectivement autodidacte.
    C'est le cas également dans beaucoup de domaines, y compris l'informatique qui est une part de mon métier. Petit, je lisais les encyclopédies, les livres qui expliquant le fonctionnement des moteurs, des ordinateurs...etc... Pour les ordinateurs, j'y ai passé beaucoup, beaucoup de temps.
    Pour la photographie, j'ai lu quelques livres quand j'ai eu mon reflex argentique. Je n'avais pas le manuel, mais j'avais trouvé le N° de Chasseurs d'images de 1981 contenant le test du Canon AE-1 Program à sa sortie en France.

    Je connaissais déjà bien les logiciels de dessin Bitmap sur les ordinateurs Atari ST, Amiga puis PC ( Paint Shop Pro ). Puisque fourni avec mon bridge Lumix FZ150, j'avais testé le logiciel de développement Silkypix, mais l'ayant pas trouvé ergonomique, j'avais abandonné le traitement des RAW.

    A partir de 2015, avec le Lumix GF5 (et suivants) et en lisant forums et blogs, je me suis retrouvé à essayer DxO Optics Pro Elite. Et grâce à son interface intuitive, j'ai pu traiter correctement mes RAW. J'ai acheté le logiciel et l'ai mis régulièrement à jour jusqu'à DxO Photolab 5 Elite (2021).
    J'utilise ensuite Lightroom qui était offert avec mon Samsung NX300 et que j'ai mis à jour en version 6.14 (la dernière sans abonnement) pour ses presets.
    En terme de workflow, je traite le dématriçage, les corrections optiques, la netteté et le bruit avec DxO et la couleur, lumière et les retouches locales avec Lightroom.
    Quand j'ai besoin de travailler avec des calques pour aller plus loin, j'utilise Serif Affinity, très proche de Photoshop, en moins cher et à licence perpétuelle.

    Si travailler les couleurs, la lumière, l'ambiance me paraît nécessaire voire indispensable, la retouche me motive moins. C'est très consommateur en temps et je n'en ai pas assez. Et pourtant, dans l'univers du cosplay, c'est ce qui plaît souvent le plus. Je photographierai sur fond vert pour intégrer les cosplayers dans des univers 3D, j'aurai beaucoup de succès.
    Mais ce n'est pas mon choix.
    J'aime beaucoup la partie rencontre, prise de vue et surtout la manière dont mes photos peuvent apporter aux modèles, un regard différent sur l'image qu'ils ont d'eux-mêmes.
    On m'a dit un jour : "je ne m'aime pas en photo mais sur les tiennes, çà va". Et c'est pour ma motivation, le meilleur compliment que j'ai pu avoir.
     
    Tu as déjà exposé ton travail ? 
     
    Non.
    J'ai participé à une toute petite exposition collective de photos cosplay dans un salon geek. J'ai eu un cliché pleine page en 4eme de couverture d'un fanzine américain de cosplay : Cosplayzine. Enfin, j'ai écris un article pour le site internet d'un autre magazine de cosplay américain illustré de mes photos : Cosplay Culture. 
    Jusqu'à présent je n'ai jamais cherché à exposer. Je pense que je n'ai pas vraiment la matière pour. J'ai souvent à redire sur mes photos. 
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forum photo ?  
    J'ai besoin que l'on critique mes photos pour progresser.
    Sur les réseaux sociaux, c'est impossible d'obtenir des critiques intéressantes ( de toute façon la critique y est interdite ). Je fréquente de nombreux forums en relation avec mes passions et en matière de photographie, je n'étais que sur le forum Lumix.
    J'ai donc souhaité avoir de nouveaux regards et avis sur mes travaux. Le forum est accueillant et visiblement fréquentés par des gens très différents donc j'ai pensé que je pourrais avoir des avis intéressants et surtout extérieurs au monde du cosplay et de la pop culture.
    De mon côté, j'essaie également de donner mon avis mais souvent je me cantonne à la rubrique portrait, le domaine que je connais le mieux.
    Concernant mon besoin d'être critiqué, j'ajouterai que ma démarche est différente selon le cas.
    Soit j'expérimente et la critique peut orienter mes choix techniques ou artistiques, soit je présente quelque chose de construit et assumé pour faire passer un ressenti, une émotion, une ambiance et çà me permet de jauger si la réaction correspond à mon intention.
     
    Tu penses qu'il est possible d'être vraiment sincère quand on critique une photo ? 
    C'est un problème sur les réseaux sociaux où la plèbe préfère lyncher tout auteur de critique. Même l'orthographe n'est plus blâmable ( si c'était de la dyslexique...etc...). Plutôt que de demander aux gens de faire un effort pour s'élever, c'est aux autres de s'abaisser. C'est bien dommage.

    Sur les forums c'est un peu différent car leur avantage est que le comité est plus restreint, plus spécialisé et qu'il y a une modération.
    De plus, les messages sont classés et conservés, ce qui permet de les retrouver.

    Mais force est de constater qu'il n'est pas simple d'être vraiment sincère. Savoir prendre sur soi pour se mettre un peu à la place que celui qui est critiqué, c'est le jeu.
    Mais il reste que l'idée dominante aujourd'hui est que c'est le critique ( le sachant ) qui doit se restreindre plutôt qu'au critiqué ( l'apprenant ) de contrôler son amour propre et de ne pas prendre mal les remarques. Le fait que les personnes qui critiquent ne soient pas anonymes pourrait normalement permettre de relativiser les opinions (  untel est grognon, tel autre n'aime pas le vignettage...etc...). Mais ce n'est pas ce à quoi l'air du temps ( et l'école ) veut nous habituer. Le lissage à outrance, c'est pas que dans photoshop.

    Etant quelqu'un d'un naturel assez franc et direct, je préfère parfois ( ou souvent ) ne rien dire. Je trouve qu'il y a parmi les photos du forum, des clichés de l'ordre de la sphère privée, du souvenir de vacances ou de famille.
    Alors c'est une façon de s'entraîner; mais comment dire à quelqu'un que l'on ne connaît pas, que la photo de son petit dernier n'a aucun intérêt ?

    J'avoue qu'un avis négatif fait toujours un peu mal à mon égo mais il faut relativiser et avoir la modestie de s'interroger. Je le fais pour mon compte et je choisis ou pas d'en tenir compte.
     
    Aujourd'hui, tout le monde fait des photos. Crois-tu que cela appauvrit la Photographie ? 
    Au global non. Ce n'est pas parce que je vois de plus en plus de photos mal fichues et sans âme que par ailleurs je n'en vois pas d'autres sublimes, incroyables.
    Le développement des outils à la fois matériels et logiciels permet à de plus en plus de gens d'avoir des possibilités d'accéder à la photographie à peu de frais et c'est une bonne chose.

    Cà ne m'empêche pas de remarquer certains aspects négatifs à la massification de la production d'images :
    1- Les logiciels automatiques inclus dans les smartphones avec les filtres, le bokeh artificiel etc..., laissent croire qu'une " bonne photo " repose essentiellement sur des artifices techniques.
    2- Les selfies et toutes les productions d'auto-portraits " à la maison " donnent également l'illusion que le photographe n'est qu'un presse-bouton dispensable.

    Dans mon domaine de prédilection, le portrait costumé, beaucoup de cosplayeurs/ses se passent de photographe et produisent en masse des autoportraits qui inondent les réseaux.
    Globalement, j'y vois pour leur grande majorité un énorme gâchis, en ce sens, que souvent si le maquillage et le costume sont très réussis, la pauvreté des cadrages, des poses, des angles ne valorisent pas le modèle comme il se doit et certains détails ne sont toujours pas soignés.
    Je sens souvent un manque dans ces photos : la synergie créée par le couple modèle/photographe que je considère comme une collaboration propre à faire progresser les 2 parties grâce à l'échange et surtout le regard ( l'intention ) qui ne correspond pas à l'interprétation que peut avoir le spectateur.
     
    Comment vivre de la photographie de nos jours ? 
    Je ne suis pas professionnel et je ne pense pas pouvoir en vivre un jour.
    J'ai un ami qui est passé professionnel et qui a un vrai projet pour utiliser la photographie comme un vecteur de développement personnel.
    Je pense que cela fait partie de ce qu'un public peut attendre de la photographie.
    Il faut certainement distinguer la photographie commerciale, vendable, de la photographie artistique sachant qu'une photographie pourrait appartenir aux 2 catégories comme à aucune.
    J'avoue que cet aspect là ne m'intéresse pas actuellement.
     
    Que peut-on te souhaiter pour l'avenir WalterZ ? 
    D'autres belles rencontres avec des modèles motivées.
    Comme dans beaucoup de domaines, beaucoup sont passives et attendent que tout arrive " tout cuit ": le lieu ( près de chez elles ), les idées, les poses...etc...
    J'aime collaborer avec des gens actifs qui se déplacent, échangent et proposent pour que 1Je suis du même avis = 3 et même plus.
    J'ai tout de même appris qu'il faut ne pas hésiter à pousser les gens en imposant des dates et des thèmes si on veut aboutir.
    Même comme activité de loisirs, un travail artistique reste un travail et tout travail demande des efforts pour un résultat valable et valorisant.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview WalterZ. Est ce que tu souhaites transmettre un message à ceux qui nous liront ? 
    J'ai déjà beaucoup parlé, j'espère que certains auront lu jusqu'au bout quand même.
     
    Je te remercie d'avoir répondu à toutes mes questions WalterZ. A bientôt sur le forum. 
    .............

     


  • F2P
    C'est la rentrée ! Et pour ce mois de septembre 2022, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur Mnouchka qui est membre du forum photo depuis octobre 2019.
    Créative et n'ayant jamais peur d'explorer plusieurs domaines photographiques, elle est en plus toujours aimable et conviviale dans ses commentaires. 
    Un grand merci à elle pour sa participation active à la vie du forum. 
    .............
    Bonjour Mnouchka. Je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer l'origine de ton pseudo ? 
    Alors, l'origine de mon pseudo, c'est M pour Marie, mon prénom et nouchka, c'était mon chat, avec laquelle j'étais très fusionnelle...
    J'ai 48 ans, suis une " jeune retraitée " de l'éducation nationale, j'étais instit', mais atteinte d'une maladie des muscles... Ce que j'aime dans la vie : la photo! Surtout la lumière ! Le vin ( rouge et bourgogne ); la nature ( m'y balader un peu à pied ou vélo électrique ! ); le chocolat sous toutes ses formes; jouer un peu de piano, et lire ( tout ce qui me tombe sous la main ! )
    Bon, j'espère que tout ça n'est pas trop ennuyant !
     
    Depuis quand fais-tu de la photographie ? 
    Ouh la la la... Nan, depuis une huitaine d'années seulement, au départ un peu en dilettante et en argentique NB car je voulais apprendre à tirer, ça me fascinait ce truc de lumière rouge et de bains où l'on voit apparaître progressivement l'image.
    Un truc un peu magique quoi... J'ai appris au photo club d'Aix les Bains puis après toute seule dans ma salle de bains ! Mais il me manquait un truc de partage, et aussi sans doute un peu de couleur... Donc je suis passée au numérique et je vous ai trouvés ! Ceci dit, j'aime toujours beaucoup le NB... 
     
    Et qu'est ce qui t'a donné envie de faire de la photo ? 
    Eh bien... J'aime beaucoup observer, regarder, j'aime surtout les lumières et les textures... Je m'intéresse à la " poésie de la vie "....
    Avant, j'écrivais et puis j'ai trouvé mes mots " impuissants à rendre " cette poésie et je me suis dit pourquoi pas des images ? Comme je suis un peu nulle en dessin... J'aime bien être attentive en me promenant et partir à la " chasse au tréso r". Avec mon appareil photo à la main " j'ai peur de rien " ! J'aime assez aussi les explications techniques du matos et les critiques constructives des autres photographes, j'aime bien comprendre et j'aime aussi ne pas tout comprendre !
     
    Est ce qu'il y a un domaine photographique que tu préfères ? 
    Je ne sais pas si la question concerne ce que moi je prends en photo ou ce que j'aime regarder des autres.
    Dans cette dernière optique, j'aime les photos d'archi et de rue surtout, car je voudrais bien  essayer, cependant, il est vrai que je préfère me promener dans la nature qu'en ville, trop de bruit et du coup... Et pour les photos de rue, je n'ai pas encore trop trop osé, ça va venir, peut-être ; parce que j'aime bien m'installer à la terrasse d'un café et observer ce qui se passe...
    Je suis fan de la rubrique inclassable du forum, déjà parce que le libellé me fait rire et aussi toujours pour cette poésie de la vie que je m'évertue à traquer !
    Et j'ajouterai, car je viens de passer par la rubrique proxi, j'adore le fait que des photographes prennent le temps d'observer et de prendre des clichés de petites bêtes, dans des postures rigolotes et parfois très " humaines ". Ces photos me touchent et " me réconcilient avec le genre humain ! "
     
    Tu fais donc passer l'émotion avant la technique lorsque tu critiques une photo ? 
    Oui oui oui et oui ! Pour moi, la technique doit être " au service de l'émotion ".
    Après j'aime aussi comprendre par exemple pourquoi j'ai été émue, genre un cadrage judicieux, une lumière ou un post-traitement particuliers... Des fois, il n'y a pas forcément d'explication, enfin je crois. Par-contre, il me semble que connaître les fondamentaux peut aider à faire passer ce que l'on veut montrer ou dire. Et aussi, je pense qu'en apprenant et en " maîtrisant ", on peut après jouer avec et détourner les codes... Pour plus d'émotion !
     
    Tu crois que l'on peut être réellement sincère quand on critique une photo, même si elle est totalement ratée ? 
    Je pense que oui... Ceci dit, je ne suis pas souvent tombée sur une photo totalement ratée, il y a souvent une petit quelque chose ou alors c'est juste que je n'aime pas ou je suis choquée par exemple... Simplement, l'important pour moi, déjà c'est de dire les choses gentiment et surtout pour amener l'autre à progresser, pas pour le " descendre " gratuitement, je ne vois pas l'intérêt, une critique constructive quoi ( là c'est l'instit' qui parle ! )
     
    Tu te plais sur le forum ? Est ce qu'il y a des choses qui n'y figurent pas et que tu aimerais y trouver ? 
    Oui ! Car dans la plupart des cas, j'y trouve de l'entraide, des conseils et donc une critique constructive comme déjà citée plus haut, je m'efforce à mon tour de rendre la pareille, avec le petit savoir que je me suis bricolé... Et peut-être surtout avec mon émotion... Et aussi bien sûr rien que regarder des photos juste pour le plaisir... Et rêver !
    Je ne connais pas ce forum dans sa totalité car je suis souvent sur les mêmes rubriques paysage, proxy, archi, inclassable. Et à ce propos, il manque selon moi une rubrique paysage urbain ou urbanité paysagère au choix !
    J'y ai aussi pêché des conseils pour l'achat du matos et pour des " trucs " concernant les retouches ou le NB.
    J'aime bien l'idée du concours, cela oblige à cogiter un peu. Cependant, même si je pense qu'effectivement, il vaut mieux que les votes soient anonymes, j'aime bien dire pourquoi j'ai voté pour une photo et je n'ai jamais de retour... Même anonyme. Et je ne sais pas si c'est moi qui ne sais pas comment faire mais avec la version précédente, j'arrivais à voir combien de votes j'avais eu (et je me disais ouais en progression, 2 votes, genre!), peu importe qui et là je ne sais jamais, il n'y a que les trois premiers qui sont cités, c'est dommage pour les autres ( les loosers quoi lol ).
     
    Alors il te faut fouiller davantage le forum car les résultats dans leur totalité sont présents à chaque concours.  ( tu vas dans " jeux ", puis tu cliques sur " concours précédents ". Là, tu choisis quel concours tu veux voir et tu cliques dessus et tu auras accès aux résultats complets )
    Puisqu'on parle des concours, est-ce qu'il y aurait un thème qui te tiendrait à cœur et pourquoi ? 
    Oh quelle tête en l'air je fais ! Cela marche ! Cool...
    Oui il ya des thèmes qui me plairaient, que j'avais mentionnés il me semble lors du " référendum "... Bon , PLUIE, c'est déjà fait alors FROID ! Pour des raisons évidentes... MUSIQUE c'est déjà fait aussi alors POéSIE ! Bon c'est vaste... J'aime bien aussi DéTAILS, QUOTIDIEN, vastes aussi mais pour prêter attention aux petites choses qui peuvent embellir ( ou pas ! ) la vie, ou faire sourire par exemple;
    après j'ai pensé à CORPS ou plus particulièrement PEAU parce que je ne sais pas faire ! Sinon, des thèmes plus abstraits comme DIAGONALE ou MOTIFS qui laissent plus de place à l'imagination, SILHOUETTES pour la même raison. J'aimerais bien aussi avec des contraintes, genre ORANGE et AU GRAND ANGLE ou PLANTE et une autre contrainte technique... Parce que là encore, ça fait un peu cogiter...
     
    Parlons un peu de toi. Quelle est ta philosophie de vie, si tu en as une ? 
    Je ne sais pas si c'est une philosophie de vie, mais je tente avant tout de me réjouir des petits riens... Après j'essaie d'être indulgente, envers moi-même, les autres et le monde ! Je pense que la gentillesse est une qualité à cultiver... Sans pour autant tomber dans la niaiserie !
    Enfin, j'essaie de faire de mon mieux, ce qui n'est pas toujours évident à estimer ! Voilà voilà... Ne pas me prendre trop au sérieux aussi !!!
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Mnouchka. Que peut-on te souhaiter pour l'avenir ?
    Euh... D'avoir toujours soif... d'apprendre que ce soit dans le domaine de la technique photo ou autres, d'être capable de regarder vraiment et de " créer à partir du réel ", de faire passer de l'émotion à travers mes photos notamment ??? Et d'en ressentir, surtout, grâce aux photos des autres ! Merci d'avance.
     
    Est ce que tu souhaites ajouter quelque chose pour les membres et les visiteurs qui liront cette interview ? 
    Tout a été dit, nan ? En tous cas à mon sujet !
    Je souhaite à tous ceux qui sont sur ce forum et aux visiteurs occasionnels de belles émotions photographiques... Et j'aimerais que ce forum continue de fonctionner avec cette " bienveillance critique " qui fait progresser, merci à ceux souvent plus aguerris qui prennent le temps d'expliquer... Entre autres.
     
    Je te remercie d'avoir accepté de répondre à toutes mes questions Mnouchka et ta participation au forum photo. 
    ................

     


  • F2P
    Pour ce mois d'Août 2022, je vous propose d'en apprendre davantage sur une belle âme. Une de ces héroïnes du quotidien qui s'est inscrite récemment sur le forum photo mais qui a su y prendre sa place par sa participation très active. 
    Toujours conviviale, aimable et dotée d'une bonne dose d'humour, voici l'interview de Lois Thesun. 
    Un grand merci à elle d'avoir bien voulu répondre à mes questions.
    .............
    Bonjour LoisTheSun. je te remercie de m'avoir accordée cette interview. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer ton pseudo ? 
     
    Bonjour, merci a toi de me l'avoir proposé. Je m'appelle Loïs, j'ai 38 ans, je vis seule avec mes 2 enfants. Dans la vie je suis conseillère en insertion, depuis 12 ans maintenant, je travaille notamment en prison. Actuellement je suis en train de créer mon entreprise en tant que coach en développement personnel et hypnothérapeute.
    Et pour mon pseudo, c'est un petit reminder personnel, pour me souvenir de ne plus jamais laisser personne me prendre ma lumière et me faire croire que je suis moins que je ne suis. On est tous des soleils et c'est pas mal de se le dire des fois.
     
    C'est une bonne philosophie. tu fais de la photographie depuis combien de temps ? 
     
    Alors, déjà je ne suis même pas sûre de pouvoir dire que je fais de la photographie. Je m'amuse avec un appareil photo, ça oui. Pour autant, dans mon idée, faire de la photo c'est un autre niveau de compétences que le mien.
    Mais pour répondre quand même à ta question, je peux te dire que la photo ça me vient de mes deux grands-pères. J'en avais un qui était photographe amateur, il avait un (ou plusieurs, je ne sais plus) réflex argentique avec une multitude d'objectifs, et gamine ça me fascinait tout ce matériel. Il ne sortait jamais sans son appareil. C'était quelqu'un qui voyageait beaucoup, et faisait ensuite des conférences sur ses voyages en montrant ses diapos. On sentait à quel point ça le passionnait. Il me montrait régulièrement la différence entre ses différents objectifs au niveau de la prise de vue. En revanche, c'était interdit de toucher ! 
    Et mon autre grand-père lui, a été celui qui m'a offert mes 2 premiers appareils photo. Le premier, je devais avoir à peine 7 ou 8 ans. Il avait remplacé le sien et m'avait donné son ancien. C'était un petit instamatic Kodak sur lequel tu devais clipser un flash. J'adorais cet appareil, je photographiais tout ce qui me tombait sous la main, principalement mon chat, et les fleurs de mon jardin. J'avais aussi organisé avec ma sœur un défilé de mode de nos Barbies, où je me prenais pour un photographe pro. 
    Mes parents faisaient développer les pellicules et ensuite je découpais et collais les photos dans un cahier avec des petites histoires autour.
    Par la suite, je devais avoir 11 ou 12 ans, il m'a offert mon premier appareil photo neuf. C'était un petit compact argentique Minolta. Celui-ci m'a fait toute mon adolescence. Principalement pour les photos de famille, de vacances et avec les copines ! A l'époque où en voyage scolaire, tous les autres se trimballaient avec des appareils photo jetables, moi je me la pétais avec mon Minolta.
    Je me souviens que j'avais beaucoup de frustrations sur les photos de paysages. Avec mes parents, on partait en vacances dans les Alpes, le Jura, en Auvergne, et je n'arrivais pas à retranscrire sur photo la beauté des paysages, si différents de ma Normandie.
    C'est d'ailleurs encore le cas aujourd'hui, je trouve que la photo de paysage est un exercice particulièrement compliqué.
    Ensuite, en tant que jeune adulte, j'ai voulu acheter mon premier appareil photo numérique et c'est mon copain de l'époque ( le père de mes enfants ) qui m'avait conseillé d'aller vers un bridge plutôt qu'un compact ( on n'avait pas le budget pour un réflex ). Il a eu raison car c'est comme ça que j'en suis venue à la photo " pour la photo ", et pas simplement pour immortaliser un souvenir de vacances.
    Je m'amusais particulièrement à prendre des objets du quotidien en proxy, avec des angles qui les rendaient méconnaissables. Je trouvais fascinant de faire de " l'abstrait " avec quelque chose de bien concret.
    Puis les smartphones sont arrivés, avec leur capacité à faire des photos de bonne qualité, et le côté pratique de l'avoir toujours sur soi, donc j'ai délaissé le bridge que j'ai revendu. Avec le smartphone je faisais exclusivement des photos de nature, des fleurs en proxy surtout, car ça me servait à illustrer mon site internet sur l'écologie et le minimalisme.
    Je me suis décidée il y a peu à investir dans un hybride. Je l'ai acheté dans un premier temps pour la vidéo, pour ma chaine Youtube, et pour faire de belles photos pour illustrer le site internet de mon activité indépendante que je suis en train de créer. Depuis que je crée du contenu sur internet, je n'ai jamais voulu utiliser les photos libre de droit, et encore moins piquer celles des autres, j'aime bien que tout ce qui apparait sur ma chaine ou mon site soit ma propriété.
     
    Tu as des domaines de prédilection ou tu touches à tout ? 
     
    Non je ne touche pas à tout. Déjà par incompétence, et aussi par rapport à mon style de vie au quotidien.
    Par exemple, la photo de rue, c'est quelque chose que je ne fais pas, car je ne suis jamais en ville, je déteste les villes. Moins il y a de monde autour de moi, mieux je me porte. Et aussi par timidité, je n'oserai jamais prendre en photo des gens dans la rue. Pour autant, c'est un style de photo que je trouve intéressant et qui pour moi gagne en valeur avec le temps. Je trouve par exemple fascinant de regarder des photos de rue d'il y a 50 ans, ou plus, car c'est un magnifique témoin du temps qui passe.
    Je ne fais pas non plus de photo d'architecture urbaine, toujours pour la même raison, et aussi parce qu'à part les vieux bâtiments, je trouve qu'une ville c'est majoritairement moche.
    Je ne ferai jamais non plus de photo en studio, car pour moi un bon portrait est pris sur le vif. Faire poser quelqu'un ce n'est pas mon truc. Il y a pour moi quelque chose d'anti-naturel qui ne me convient pas.
    Ce qui me plait le plus, c'est de capturer le beau là où il est, et de devoir m'adapter à lui, et non lui à moi. Donc les fleurs, les champs, les paysages, les arbres (,j'aime énormément les forêts, c'est là que je me sens chez moi,), les insectes... L'animalier pur, je n'aurai jamais la patience mais j'ai énormément d'admiration pour ceux qui le font, qui se lèvent aux aurores pour aller patienter dans une tente d'affut que l'animal qu'ils veulent shooter daigne se présenter... C'est trop d'investissement pour moi, ça, et mon quotidien ne me le permet pas de toute façon.
    J'aime bien aussi le portrait, mais comme je le disais, sur le vif, jamais posé, et principalement dans mon cercle familial et amical.
    J'aime les vieilles pierres aussi, et de manière générale les objets qui ont une âme, donc anciens, avec un vécu riche, et pour lesquels, juste en les regardant, on peut imaginer tout un tas d'histoires qu'ils ont vécues.
    Mais ce que je préfère par dessus tout, c'est la proxy et la macro ( même si je ne suis pas encore assez équipée pour ça ). J'aime me dire que la photo permet de mettre en valeur ce à quoi on ne fait même plus attention au quotidien, les petites fleurs qui poussent toutes seules dans les jardins, et qui sont presque considérées comme des mauvaises herbes, m'intéressent plus qu'une magnifique rose ou une superbe orchidée. Voir de près, et sous un angle impossible à voir avec nos yeux humains un objet du quotidien lui redonne ses lettres de noblesse et nous amène à prendre conscience de la valeur de ce qui nous entoure, c'est aussi une forme de minimalisme pour moi. 
    Le minimalisme c'est quelque chose qui me tient beaucoup à cœur, être capable de se contenter de peu, c'est être libre, et être capable de voir le beau dans des choses insignifiantes revient à enchanter son quotidien en prenant conscience de toute la richesse et l'abondance qui nous entoure.
    Par les temps qui courent, où on appauvrit les gens petit à petit tout en leur mettant sous le nez des tas de tentations malsaines qu'ils ne pourront jamais s'offrir, revenir aux petites choses simples est une bouée de sauvetage, une façon de se sentir libre au-delà de l'oppression qu'on cherche à nous imposer. En tant que mère isolée, mal payée, je suis bien placée pour le savoir !
     
    La photographie est un moyen de t'exprimer ? 
     
    Oui, un parmi d'autres. J'ai besoin de créer, ça a toujours été. Donc la photographie, l'écriture, ce sont des choses indispensables pour moi.
    Je suis une touche-à-tout compulsive, j'ai besoin d'essayer plein de choses, de découvrir plein de choses, mais je suis aussi dyspraxique donc ça me limite et me frustre souvent ( la dyspraxie est un trouble de la coordination motrice ).
    J'aime créer avec mes mains mais mes efforts aboutissent difficilement à cause de ça. J'ai fait du crochet, de la poterie, de la musique ( je jouais de la basse dans un petit groupe de reprise rock ), mais c'est beaucoup d'effort pour des résultats moyens.
    Au moins avec la photo et l'écriture, je n'ai pas ce soucis et mes efforts payent plus vite ( même si des fois la manipulation de certains boutons sur mon boîtier me met en difficulté ! Mais ça viendra...).
    Je pense beaucoup en images donc j'aurais adoré savoir dessiner, la photo me permet des créations visuelles en dépit de mon handicap.
    Créer des choses et les partager c'est vraiment un moteur au quotidien pour moi, je ne pourrai pas vivre sans ça.
     
     La photographie, tu l'apprends seule ou tu fais partie d'un club photo ? 
     
    Je l'apprends sur ce forum ! Donc on peut pas vraiment dire seule puisque je récolte beaucoup de conseils ici, et je regarde beaucoup ce que font les autres, et les conseils qui sont donnés aux autres aussi.
    Les clubs c'est pas mon truc, je suis trop asociale pour ça. 
    Après, en dehors du forum, je regarde énormément de vidéos tuto sur youtube, surtout sur la retouche, et je me suis acheté 3 livres pour apprendre les bases de la photo.
    De manière générale, j'apprends mieux seule, à mon rythme à moi. Comme je te l'ai dit je suis une touche-à-tout compulsive, donc je ne suis experte en rien, si ce n'est experte en apprentissage de nouvelles choses ! 
    A force d'être curieuse de tout et d'avoir envie de découvrir, j'ai des automatismes d'apprentissage qui sont assez efficaces, ils sont juste différents de la plupart des gens. J'ai un cerveau qui fonctionne en arborescence et non de manière linéaire comme 97% des gens, donc je peux apprendre vite, mais seulement si je fais à ma manière mdrr.
     
    Comme tous les bons artistes non ? À ce propos, tu vois la photographie comme un art ? 
     
    Oui tout à fait, je pense que les artistes font majoritairement partie des 3% de neuroatypiques qui pensent en arborescence.
    De là à me mettre dans la case des artistes, c'est autre chose. Comme je l'ai dit je ne maîtrise rien car j'aime le frisson de la découverte plus que la persévérance du perfectionnement. Pour moi un artiste est capable de cette ténacité et ce dévouement à son art, qui me manque tant.
    Et oui, bien sûr la photo est un art. Tout acte créatif est un art. Après, certains arts peuvent sembler plus nobles que d'autres, mais finalement, ce qui compte c'est les émotions, celles du créateur, autant que celles des spectateurs.
    Nous sommes intrinsèquement des êtres créateurs, c'est ce qui fait que la vie vaut d'être vécue, cette capacité que l'on a de créer de l'art, de créer des émotions chez nous mêmes et parfois chez les autres.
     
    J'en conclus que lorsque tu critiques une photo, tu fais passer l'émotion avant la technique ? 
     
    Oui, déjà parce que mon niveau technique en photo frôle le néant. Je me verrai mal tenter de donner des conseils techniques à des photographes bien plus expérimentés que moi.
    Du coup, sur le forum, mes commentaires sous les photos se résument souvent à " j'aime bien " ou " c'est joli ". Ca peut paraitre un peu simpliste et enfantin comme critique, mais finalement qui mieux que les enfants sait ce que c'est que d'être connecté à ses émotions ?
    J'ai énormément d'admiration pour les photographes qui ont une grande maitrise de la technique photographique et des retouches, une grande connaissance de l'histoire de la photo, qui ont connu le développement des pellicules argentiques en chambre noire... Forcément, leurs immenses connaissances influent sur leur avis concernant les photos qu'ils voient, et leurs conseils sont des mines d'or pour moi.
    Mais, quand on n'a peu de connaissances, seules les émotions rentrent en jeu, quitte à ne pas se rendre compte que le traitement n'est pas idéal ou le cadrage pas parfait... Mais finalement, on rentre alors uniquement en communion avec l'énergie émotionnelle générée par la photo, énergie qui provient autant du photographe que de son sujet. 
    Faut-il être capable d'avoir conscience de l'immense maîtrise technique d'une œuvre pour en apprécier la valeur ? Ou suffit-il de la laisser nous imprégner de son énergie ?
    Je pense que la réponse dépend de la sensibilité de chacun, mais pour moi, les émotions priment et primeront toujours dans la manière dont j'aborde toute forme d'art.
     
    Tu es inscrite sur le forum photo depuis peu. Quelles étaient tes motivations ? Tu y trouves ce que tu recherchais ? 
     
    Je cherchais un forum pour voir des photos avant tout, et donc apprendre par l'observation, et aussi montrer les miennes pour avoir des conseils et des critiques. Et aussi pour pouvoir poser mes questions de noob à des photographes plus expérimentés. J'aime beaucoup le format forum, plus que les réseaux sociaux donc c'était une évidence pour moi de m'inscrire quelque part.
    J'ai tapé " forum photo " dans Lilo ( l'alternative écolo à Google ) et ce forum est sorti en premier résultat. J'ai tout de suite accroché avec l'interface, l'ambiance... J'ai trainé dessus deux ou trois jours avant de finalement m'inscrire.
    J'y ai trouvé beaucoup plus que ce que je cherchais. Je vois des photos magnifiques, bien plus qualitatives que ce à quoi je m'attendais, j'ai des conseils bienveillants et encourageants quand je poste mes photos qui sont pourtant loin d'être au top, j'ai appris énormément de choses grâce aux membres les plus experts en technique... Et en plus il y a les concours, les magazines, les interviews ( j'en ai lu beaucoup ), et aussi des sondages sur des thèmes d'importance comme le mode de choix des melons...
    Je ne m'attendais pas à rire autant en trainant sur un forum photo 
    Maintenant c'est devenu un réflexe devant mon café le matin de checker les nouveaux posts du forum.
     
    Quelle est ta vision du monde actuel ? Optimiste, pessimiste ? De quel côté tu te situes ? 
     
    Ouhla ! Faut pas me lancer là dessus, je pourrais en parler pendant des heures. Mdrr
    Je pense qu'on vit une fin de civilisation, on est donc dans une période de décadence.
    Si on regarde l'état du monde actuel, il y a effectivement de quoi se tirer une balle.
    Mais une fin de cycle, ça indique l'arrivée imminente d'autre chose. Et cette autre chose n'est pas encore déterminée puisque ce sont nos actes individuels à chacun qui créent le monde.
    Du coup, on a la chance de vivre dans une période où les clés sont dans nos mains et celles de nos enfants.
    Pour moi l'avenir n'est pas écrit, c'est à nous de le construire, et parfois la meilleure façon de construire un bel avenir pour l'humanité c'est d'expérimenter d'abord l'obscurité. On a alors d'autant plus envie d'aller vers la lumière.
    On a une belle opportunité aujourd'hui, les humains ne l'ont pas eu souvent dans l'histoire. Avant on vivait forcément de la même manière que nos ancêtres. Aujourd'hui, on peut choisir, et le choix c'est la liberté. 
    J'ai envie d'être optimiste parce que je choisis d'avoir confiance dans le collectif humain pour faire les bons choix, mais surtout je sais que si nous venions à disparaître, ce serait OK aussi. On est loin d'être indispensables, avec ou sans nous, l'univers tournera. Et nous on aura eu l'opportunité de vivre des choses, d'expérimenter, et c'est OK.
    Je ne crains pas la fin de l'humanité, en revanche je crains sa mise en esclavage, et nous y sommes déjà d'une certaine manière. Mais je trouve que beaucoup de gens s'éveillent chaque jour et choisissent de reprendre leur souveraineté individuelle. On est dans une époque de grande diversité, les gens se conforment moins à un seul modèle et créent leur propre réalité. Alors, certes, certains vont dans les extrêmes, mais finalement c'est une façon de s'affranchir et d'être souverain et indépendant.
    On sent que ça tâtonne mais je pense qu'on est sur la bonne voie pour se détacher définitivement de ceux qui tiennent les rênes du monde. Ça prendra du temps, mais j'ai l'impression que c'est vers ça qu'on va. 
    Si je ne me trompe pas, ça veut dire que le monde de demain sera celui des hommes libres, et quand un homme est libre, il fait des choix éclairés et apaisés. Aujourd'hui les gens font n'importe quoi car ils sont perdus, ils ne savent plus qui croire, les valeurs avec lesquelles ils ont été éduqué, leurs anciens repères s'effondrent. 
    Soit on décide de regarder cet effondrement et on se dit que l'humanité est perdue.
    Soit on regarde un cran plus loin et on se dit que c'est une initiation collective pour nous tester et voir si on mérite de rester sur terre ou non.
    Deux voies s'offrent à nous : l'autodestruction ( qui risque de passer par une phase d'esclavagisme, il suffit de voir la façon dont on nous appauvrit au fil des années ), ou la libération et la souveraineté qui implique d'accepter de tout remettre en question collectivement, et de tout détruire nous mêmes pour mieux reconstruire une nouvelle civilisation pour nos enfants et leurs enfants...
    A titre personnel, j'ai fait mon choix, à chacun de faire le sien, et si on est assez nombreux, ça fonctionnera peut-être. Sinon  tant pis, comme je l'ai dit, l'univers tournera bien sans nous !
     
    Et le monde de la photographie actuellement, cela t'inspire quoi ? 
    Je pense que je ne suis pas équipée pour répondre à ta question. Avoir une vision sur le monde de la photographie actuellement impliquerait de le connaitre d'une part, et de connaitre l'histoire de la photographie d'autre part. Or, je n'ai les connaissances suffisantes ni du premier, ni du deuxième. Je débarque à peine dans cet univers donc pour l'instant, je suis en mode découverte, apprentissage, curiosité, expérimentation... Tout m'intéresse, et je n'ai aucun recul pour évaluer l'évolution de cet art à travers le temps.
     
    Je pensais surtout à la démocratisation de la photographie avec l'avènement du numérique. Est ce que tu penses que le fait que tout le monde puisse faire des photos amenuise la photographie ? 
     
    L'autre jour je regardais la vidéo d'une conférence sur la photo, et l'intervenant débutait en disant que, du fait du nombre de milliards de photos postées chaque jour sur internet, TOUT avait déjà été pris en photo. Et que donc, où que vous soyez, ce que vous souhaitez immortaliser l'a déjà été par quelqu'un, et possiblement mieux que vous.
    En admettant que l'on souscrive à ce point de vue, ce qui est loin d'être obligatoire, ça pourrait paraitre une énorme limitation à la créativité. En réalité, la créativité ne s'exprime jamais mieux que lorsqu'elle subit des contraintes. 
    Lorsque tout reste à faire, on ne s'aventure pas aussi loin que lorsque tout a déjà été fait et dans ce cas, seule notre personnalité fera la différence, car la seule chose unique dans le monde c'est bien vous-même !
    Du coup, cette profusion à outrance de photographies, et la faculté pour tout un chacun d'utiliser ce moyen d'expression ne l'amenuise pas selon moi. Certes, les réseaux peuvent amener à une forme de standardisation de l'image et de l'esthétique attendue, pour avoir des " likes ".
    Cependant, tout dépend comment on voit la photographie. Si l'on cherche à faire du beau, effectivement, il y a des risques pour que l'on tombe, plus ou moins malgré nous, dans des clichés mille fois vus.
    Si l'on considère la photo comme un art, et donc un moyen d'exprimer à l'extérieur ce qu'on est à l'intérieur, au-delà de toute forme d'esthétisme superficiel et de " mode visuelle ", alors, tout reste encore à dire, à montrer.
    Si on prend un paysage parce qu'il est beau, on aura une belle photo, que d'autres auront aussi probablement.
    Si on prend le même paysage parce qu'il nous permet de révéler au monde notre perception de qui nous sommes, alors notre photo devient unique, même si d'autres ont shooté le même endroit, peut-être même avec un cadrage identique, et le même filtre luminar. L'intention au moment d'appuyer sur le déclencheur change TOUT.
    L'image que l'on produit en faisant de la photo n'a pas à être un but en soi, elle peut être seulement un moyen d'exprimer qui nous sommes à travers notre vision du monde. Et, cette intention photographique se perçoit d'une façon ou d'une autre pour le spectateur. Pas forcément de façon consciente, mais lorsqu'on regarde une photo, on sent bien si elle nous plait ( ou déplait ) par son esthétisme ou parce qu'elle touche quelque chose en nous ( pas forcément d'une façon agréable d'ailleurs ! ).
    Pour moi, si tout a déjà été montré, c'est maintenant qu'on va pouvoir commencer à s'amuser ! C'est maintenant qu'on va pouvoir s'exprimer avec singularité, car débarrassés de cette mission de montrer des choses qui existent à l'extérieur de nous, on n'a plus qu'un seul choix : montrer ce qui existe à l'intérieur de nous... Les choses sérieuses commencent ! 
    Bien sûr, les plus grands photographes de l'histoire n'ont pas attendu l'avènement du numérique et des réseaux sociaux pour exprimer qui ils sont dans leurs photos, ils l'ont fait depuis que la photographie existe, c'est d'ailleurs ce qui a fait d'eux des photographes que l'histoire a retenu.
    Mais maintenant, ce qui change, c'est que, parce que c'est accessible à tous, tout le monde peut exprimer qui il est via ses photos. Tout dépend de POURQUOI on prend des photos.
     
    C'est une bonne analyse. Et si on parlait un peu de toi ? Qui es-tu, d'où viens-tu, où vas-tu ?
     
    Oula... Ca devient plus compliqué d'un coup...
    Je suis pas sûre qu'on puisse répondre de façon brève à des questions comme ça, et je ne suis pas non plus sûre qu'on sache réellement qui on est. En tout cas, moi j'ai pas la sensation d'avoir assez de recul sur la totalité de mon être pour y répondre pleinement. C'est comme chercher à résumer un livre avant de l'avoir fini... Je pense qu'on ne peut avoir une vue globale de qui on est seulement au moment où on n'est plus.
    Du coup, repose moi la question sur mon lit de mort et j'aurais peut-être une réponse plus riche à t'apporter. Mdr
    Quant à savoir d'où je viens et où je vais... Je viens du grand tout, et c'est là que je retourne. Et je fais un petit passage sur Terre entre les deux pour expérimenter 2 ou 3 trucs  En espérant que le voyage m'enrichisse au passage  Je pense que c'est la seule et unique raison de l'incarnation, on vient expérimenter des trucs, et on repart en espérant repartir plus riche qu'on est arrivés.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Lois. As-tu un message à transmettre aux membres du forum et aux visiteurs qui la liront ?
    J'aimerais dire à l'ensemble des membres que j'apprends beaucoup grâce à eux, et qu'ils continuent à faire vivre le forum dans la bonne humeur et la convivialité comme ils le font.
     
    Je te remercie d'avoir accepté de répondre à toutes mes questions et de ta participation active à la vie du forum Lois.
    Merci à toi pour tout ce que tu fais pour ce forum.
    ......................

     


  • F2P
    L'été est là et pour ce mois de Juillet 2022, je vous propose de découvrir l'interview de Invité36.
    Vous aurez ainsi la possibilité d'en apprendre davantage sur ce photographe engagé. 
    Un grand merci à lui de sa participation active sur le forum photo. 
    ................
    Bonjour invité36. Merci d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous en quelques phrases ? 
     
    Mon pseudonyme est invité36 depuis avant les années 2 000.
    J’aurai cet été 50 ans. Ma première passion a été l’informatique dès 1984 et les logiciels libres et les licences libres dans les années 90. Je suis tombé dans la pratique de la photographique au début des années 90.
    J’ai toujours été un militant politique d’extrême gauche et j’ai toujours été un syndicaliste à la CGT et membre des antifascistes.
    Aussi, je suis un amoureux de la nature et des animaux et militant pour les droits du vivant non humain.
    Depuis une dizaine d’années, je suis une personne handicapée inapte au travail.
     
    Comment en es-tu arrivé à la pratique de la photographie ? Tu as appris seul ? 
     
    C’est arrivé un peu naturellement, comme un passage obligé par l’envie de garder une trace de ce que je vivais. Certains documentent ce qu’ils vivent avec un carnet, moi, c’était avec la photographie. C’était compulsif. Je prenais tout en photo. C’était 2 à 5 pellicules de 36 poses par semaine suivant mon budget.
    J’ai appris seul à l’aide de livres, de magazines. Internet n’était pas encore un support ou l’on pouvait trouver de quoi se former (on payait Internet à l’heure et le débit était de 1,5 Kio/s). Je n’ai jamais été dans un club photo et ça ne met même pas venu à l’esprit.
     
    Quels sont les domaines photographiques qui t'intéressent le plus ? 
    Je suis surtout intéressé par la macro, les fleurs et le portrait animalier. L’astrophotographie, je ne peux plus la pratiquer, car j’habite en ville et je suis à pied sauf pour la Lune ou pour les conjonctions de planètes. J’apprécie aussi la photographie de paysage maritime (surtout lors des tempêtes).
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forum photo ? 
     
    J’utilisais deux forums photo, sur l’un, j’étais constamment dénigré, moqué, car mes objectifs ne sont pas de la marque du forum donc je suis parti.
    Il a fallu que je dépose une plainte auprès de la CNIL pour qu’il ferme mon compte.
    Je suis donc parti à la recherche d’un forum et après une recherche, ce forum était le premier des résultats, puis les critiques étaient bonnes, donc je me suis inscrit à ce forum. Ce forum est « Forumdephotos.com ».
     
    En parlant de critique photo, tu penses que l'on peut vraiment être sincère quand on donne son avis sur une image ? 
    Être sincère, je pense que oui, par contre, objectif, je ne pense pas. On est tous influencé par notre humeur, par les photos qu’on a vu avant et même par les avis déjà postés.
     
    Quel genre de critique photo es-tu alors ? 
    C’est une question difficile, je dis si j’aime ou non la photo présentée en général, ce que je pense des caractéristiques de la photo (par exemple si je trouve la zone de netteté bonne ou trop courte ou trop grande) et j’ose parfois demander pourquoi le photographe a fait tel ou tel choix.
     
    Le ressenti passe donc avant la technique pour toi ? 
    L’Art, c’est avant tout un transmetteur d’émotions, on rie, on pleure, parfois, c’est juste un sourire, mais avec une œuvre, il y a toujours quelque chose qui se passe. S’il ne se passe rien, c’est que l’œuvre est loupée et la photographie n’échappe pas à la règle. Quand je regarde « La Liberté guidant le peuple », je ressens de tout mon être le combat qui vient de se terminer et ce parfum de victoire prochaine sur la tyrannie.
     
    Tu publies souvent des articles sur le forum. Tu sembles être quelqu'un d'engagé sur de nombreuses causes. Quelle est ta vision du monde actuel ? 
     
    Oui, je suis engagé sur de nombreuses causes.
    Bien que je crois que c’est trop tard pour l’espèce humaine, je pense qu’on peut toujours sauver le règne du vivant.
    Plus près de nous. Je suis révolté qu’en 40 ans, la productivité des travailleurs ait été multipliée par trois en moyenne, mais les salaires n’ont augmentés que de 10 % alors que l’inflation est de 166.5% dans le même temps. Donc nous sommes de plus en plus pauvres.
    Les 10 % les plus riches ont remplacé l’Église catholique au pouvoir.
    L’esclavagisme était une réserve de mains-d’œuvre pas chère, maintenant que le pouvoir n’a plus cette réserve, il a trouvé un moyen de les remplacer : appauvrir le plus grand nombre. Avant, l’esclave était logé, nourri, blanchi maintenant, il passe tout ce qu’il gagne au même poste de dépenses.
    Oui, je sais, maintenant, on a la Liberté et les congés payés. Elle est bien belle la Liberté et les congés payés quand tu n’as pas les moyens d’en faire quoi que ce soit.
    Alors il reste les manifs du premier mai, mais ça fait court comme avantage.  On a besoin sans doute d’un nouveau 1789, on a déjà un nouveau Louis XVI au pouvoir.
    Toute la droite et l’extrême droite (de Macron à Zemmour) proposent de construire de nouvelles centrales nucléaires alors qu’il est de plus en plus difficile de trouver de l’eau pour les refroidir et que la seule centrale en construction a déjà 10 ans de retard sur la date de mise en marche donc on ne sait plus les construire.
    Les pays riches imposent leurs politiques libérales aux monde alors que maintenant on sait qu’on va droit dans le mur.
    Sous couvert de pandémie, les enfants sont de plus en plus jeunes à entrer dans le monde du travail. La Le Pen propose même de passer l’âge minimum pour être apprenti de 16 à 14 ans donc de baisser l’âge à partir duquel un enfant a le droit de travailler. Entre travailler dès 14 ans ou travailler jusqu’à 67 ans, on a le choix (67 ans pour avoir une retraite à taux plein quand on a une carrière incomplète du fait de l’augmentation des CDD, 30 % sont à la journée).
    C’est certain, je suis là pour l’amour de la photo, mais mes engagements sont toujours présents, même quand je prends des photos.
     
    Etre photographe professionnel, ça t'aurait plu ? Je t'imagine bien grand reporter. 
    Partir dans des pays pour témoigner des misères dont on ne se rend pas compte chez nous. Comme en Inde ou dans certaines régions, quand ils tournent le robinet, il n’y a plus d’eau et les lacs et puits sont à sec, car il n’a pas plu depuis août 2021.
    Les enfants qui travaillent dans les mines d’uranium. Les Africains qui n’ont plus de pain, car ils sont dépendant du blé de Russie. Les soldats français qui soutiennent la dictature tchadienne (dont le dictateur a été mis en place par Emmanuel Macron).
    Oui ça m’aurait plu.
     
    Que peut-on te souhaiter pour l'avenir Ignace ? 
    Que ma maladie ne m’empêche jamais de faire de la photo et de l’informatique.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview. Est ce que tu souhaites parler d'un sujet en particulier ? 
    Que dire, il y a tellement de sujets qui mériteraient qu’on s’y attarde.
    J’aimerais que les toreros soient punis pénalement pour actes de cruauté. Que les chasseurs qui ont confondu en tirant avec leurs fusils, une voiture, un vélo ou un promeneur avec un gibier partent directement en prison. Que les cages des zoos soient beaucoup plus grandes et que ceux qui ne peuvent pas soient fermés. Que ceux qui tapent sur leurs animaux écopent des mêmes peines que si les victimes avaient été humaines.
     
    Je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions Ignace. Un message à transmettre aux membres du forum et aux visiteurs qui liront cette interview ? 
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde.
    ..................

     


  • F2P
    Nous voilà en juin et ce mois-ci, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos membres passionné de petites bêtes : jmpaille. 
    Très actif sur le forum, il nous présente toujours des images de grande qualité et n'est pas avare de commentaires sur les photographies des autres membres. 
    Un grand merci à lui d'avoir accepté de répondre à mes questions.
    ........
    Bonjour jmpaille. Je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer l'origine de ton pseudo ? 
     
    Et bien, j'ai 70 ans, je fais de la photo depuis les années 1980. Passionné par l'Astronomie, j'ai commencé par acheter un télescope motorisé pour prendre le ciel. J'ai ainsi pris toutes les comètes qui passaient et la lune principalement Je ne vous dis pas la galère avec l'argentique et mon Canon AE1.
    Ensuite je me suis concentré sur les aurores polaires en France et dans le grand nord ainsi, que le soleil de minuit. Avec mon premier numérique, au début des années 2000, je me suis concentré sur les planètes, les galaxies et tout le ciel profond toujours avec mon bon vieux télescope.
    Depuis 2013, j'ai changé un peu de démarche, j'ai fait un virage. Je me suis mis à prendre la nature avec tout ce qu'elle comporte de végétaux et d'animaux. Ce qui fait que de l'infiniment grand je suis passé presqu'à l'infiniment petit. J'ai un faible je l'avoue pour les insectes.
    Voilà, en fait j'aime la photo en général et tout m'intéresse.
    Mon pseudo : paillé c'est mon nom et jm mon prénom, à vous de deviner.
     
     Tu as appris la photographie tout seul ?
    Oui tout sur le tas car avec l' argentique, il ne fallait pas gâcher. Alors, revues photos pour apprendre au départ en astronomie et après avec le numérique, l'argentique m' a beaucoup aidé, car je ne prends jamais en mode auto, soit Av ou M. Ensuite j'ai suivi les conseils de spécialistes en animalier et proxyphoto. J'ai eu la chance de croiser Vincent Munier et de parler avec lui à l'aéroport de Tromso lors d'un séjour sur les aurores. Lui, il repartait et moi j'arrivais.
     
    Tu nous présentes souvent des macrophotographies. Tu peux nous expliquer comment tu travailles ? Tu passes des heures allongé dans l'herbe ?
     
    J'ai la chance énorme d'avoir chez moi, dans mon jardin, un endroit que j'ai laissé en prairie naturelle, environ 500m carrés. Alors j'ai des insectes et des plantes (,orchidées....) qui tous les ans, augmentent leur nombre. Je travaille avec mon 300mm couplé avec 3 bagues allonge ce qui me permet de faire des plans rapprochés sur des sujets immobiles ou presque et là, j'ai un trépied et tout en prise manuelle, pas d'autofocus.
    Sinon pour les insectes volants, le 300 mm tout seul avec autofocus sans pied photo. J'ai aussi un 56 mmm macro qui permet de me rapprocher parfois à moins de 5 cm du sujet. Le tout en mode AV, priorité ouverture. Dans tous les cas, j'utilise qu'un seul collimateur et le central.
    Je reprends rarement mes images faites en RAW, simplement du recadrage , la lumière et le contraste si c'est nécessaire uniquement. Je cadre avant de prendre ma photo le plus souvent.
    Pour l'astronomie, c'est complètement différent. Là, il faut du matos.
     
    Parlons astronomie alors. Tu peux nous expliquer ? 
     
    En Astronomie, pour prendre des objets du ciel ( la Lune, les planètes, les nébuleuses, les comètes...), il faut un minimum de matériel. Principe de base, la Terre tourne sur elle même et il faut compenser ce mouvement apparent. Pour cela j'utilise une monture équatoriale motorisée sur laquelle je mets mon télescope ou simplement le réflex avec son objectif.
    Pour les planètes et la Lune, les images sont faites avec le télescope en utilisant la méthode du tirage c'est à dire qu'à partir de l'optique du télescope, je crée une distance entre lui et le réflex pour avoir un grossissement important. Pour un optique de 5 du télescope en général, je fais un tirage de 5 à 10 cm. J'ai déjà mis une image de ce système sur le forum. Avant il faut mettre le télescope en station ( voir en dessous ).
    Pour le ciel profond, là, c'est plus compliqué car cela impose une mise en station parfaite du télescope pour aligner la monture avec l'axe de la Terre et tenir compte de la latitude et la longitude du lieu. Il faut absolument éviter tout mouvement apparent. C'est pour cela qu'en plus, il faut avoir une motorisation avec une raquette de commande pour toujours être calé en faisant des rattrapages sur l'objet qu'on veut prendre. Une fois fait la mise en station effectuée, j'enlève le télescope et j'y mets à la place sur la monture  le réflex et son objectif. L'objectif varie du grand angle au 300mm en fonction de la prise.
    Pour ce qui est de la photo, je ne fais pas de prises uniques, mais plusieurs ajoutées (,pour une galaxie entre 15 et 30 images de10 à 30 s chacune,) les unes aux autres pour atteindre des temps de pose assez longs et puis des darks (,images noires,). Le tout est traité par ordinateur avec des logiciels spécifiques après, et tu as une image seule finale.
    Pour les nébuleuses et nuages planétaires, je prends des filtres spécifiques pour faire ressortir les couleurs et nuances que l'œil ne peut voir.
     
    Tu as déjà essayé d'autres domaines photographiques ? Le portrait, la photo de rue, l'animalier, par exemple ? 
     
    Oui, je fais pas mal d'animalier, principalement les oiseaux, mais je ne le pratique que lorsque je vais dans l'Ile de Ré dans la réserve de lileau des niges entre Ars en Ré et Les Portes en Ré.
    Un peu au plan d'eau à 1km de chez moi aussi.
    Le portrait, très peu, sauf quand j'étais au Vietnam où j'ai croisé des visages fabuleux. Mais je ne suis pas du tout compétent.
    La photo de rue, très rarement, je n'aime pas du tout voler la liberté des gens. C'est un principe ni devant, ni derrière, ni de côté.
    J'ai fait aussi beaucoup de paysages ( Islande, Cordillères des Andes, Norvège, Finlande, Vietnam, Cambodge.....) mais je ne voyage plus depuis 10 ans, je ne prends plus l'avion, j'ai beaucoup trop pollué, je me concentre sur la France uniquement.
     
    Tu as d'autres passions en dehors de la photographie ? 
     
    Oui, la musique et le jazz en général. Surtout la guitare Manouche, la musique de Django que je pratique tous les jours.
    Le sport, le vélo et surtout en hiver le ski, ma passion. La randonnée. Mais je ne vais pas tout détailler.
     
    Tu pourrais mais revenons à la photo alors. Quel est ton ressenti face à l'évolution de la photographie avec l'avènement du numérique ? 
    Le numérique a apporté et apporte beaucoup à la photographie. Ayant utilisé l'argentique pendant plus de 20 ans, j'ai gardé les pratiques et je continue toujours avec les mêmes. Pratiquement jamais de prises automatiques, je fais tout en mode priorité ouverture et en manuel. Une grosse révolution, c'est qu'on peut vérifier et modifier si nécessaire ces prises. Le fait de monter en iso est aussi fort appréciable dans des conditions délicates. De toute façon, je ne dépasse jamais 1600 iso. Par contre, je ne retrouve pas cette attente et cette émotion d'une image argentique réfléchie et réussie avec le numérique même si la satisfaction est là quand même.
    Ma crainte, c'est qu'avec les progrès constants, ce soit la mort annoncée des appareils réflex par des appareils hybrides et même les smartphones. Que va devenir notre œil si précieux et que rien ne peut remplacer ? Du moins c'est mon avis.
     
    Pourquoi t'être inscrit sur le forum photo ? 
     
    Pour rencontrer des passionnés de photos, recevoir des avis, des conseils sur les images proposées et surtout faire partager tout ce que la nature en général, le monde, 
    l'univers, nous apportent et que nous sommes en train de détruire par notre égoïsme, notre désir de pouvoir et surtout le profit qu'on peut en tirer. Redécouvrir simplement l'essentiel de ce qui fait notre vie à tous, par la photo. 
     
    Tu penses que montrer de jolies photos de cette belle nature qui nous entoure pourra faire avancer les choses ? 
    Malheureusement, je ne pense pas, mais peut être que le montrer, faire redécouvrir ce qu'on perd peu à peu avec nos images, même si elles ne sont pas toutes réussies, peut aider.
    Je me trompe peut-être. Je pense que dans ce forum, on est tous attirés par la beauté de tout ce qui nous entoure, dans toutes les domaines. Et si on peut sensibiliser des personnes qui parcourent occasionnellement le forum ou d'autres forums photos et qui en parlent à d'autres et ainsi de suite, pourquoi pas. Je suis surement très naïf mais tant pis.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Jmpaille, y a t-il un sujet que tu souhaiterais aborder ? Un message à transmettre aux autres membres du forum et aux visiteurs ? 
     
    Ce forum me convient parfaitement. Je le trouve très varié et on a toutes les réponses aux questions qu'on peut se poser. Ce qui me plait, c'est qu'il n' y a pas de compétition entre nous. Les avis sont judicieux et permettent d'avancer dans des domaines qu'on ne maîtrise pas forcément. Je trouve l'ambiance saine et constructive.
    Ce que je peux souhaiter ? Tout simplement de continuer ainsi, de garder cet esprit de convivialité, de conserver cet esprit de partage et surtout se faire plaisir avec nos images.
    Voilà, j'espère avoir bien répondu à toutes tes questions. Ce fut un plaisir.
     
    C'est moi qui te remercie JM pour cette interview mais aussi pour ta participation à la vie de notre forum photo. 
    ................

     


  • F2P
    Pour ce mois de Mai 2022, je vous invite à en apprendre davantage sur l'un de nos membres : Brownjenkins. 
    Spécialiste de l'architecture, il nous propose à travers son regard toujours des photographies très intéressantes qui nous font voir les choses autrement. 
    Un grand merci à lui de sa participation au forum photo et à cette interview.
    ..........
    Bonjour Brownjenkins. Tout d'abord, je te remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer d'où vient ton pseudo ? 
     
    J'ai 61 ans, retraité depuis bientôt 2 ans, j'étais commercial dans un domaine connexe au monde de l'image, puisque je vendais des supports pour l'impression numérique grand format,
    J'ai eu l'occasion de fréquenter des labos, agence, imprimeur, j'y ai appris pas mal de choses.
    Concernant mon pseudo, sur lequel j'ai fait une faute d'ailleurs, puisque il n'y a pas de S normalement, Brownjenkin est une créature maléfique d'une nouvelle de HP Lowecraft, la maison de la sorcière. Il s'agit d'une sorte de chien à tête humaine, oui c'est glauque, mais ça me faisait marrer.
     
    C'est original en tous cas. Depuis quand fais-tu de la photographie ? 
     
    J'ai commencé à l'adolescence en empruntant le Kodak rétina de mon père, puis avec mes premières payes, vers 20 ans, je me suis offert un Pentax MX, dont je garde un excellent souvenir. Tout était simple avec ce genre d'engin, pas de menu, de firmware, de logiciel. Je faisais essentiellement des diapositives, parce que à l'époque les tirages papiers des labos lambda, c'était plutôt pas terrible.
    Je n'ai pas pratiqué de manière régulière, mais j'avais dans mon cartable entre ordi, calculatrice, échantillon, un petit bridge ou un compact que j'utilisais quand quelque chose attirait mon œil. Je m'y suis remis sérieusement en 2016 avec l'achat d'un reflex, et à partir de septembre 2020, j'ai enfin pu accéder à quelque chose qui me faisait cruellement défaut : du temps, et j'ai pu pratiquer de manière assidue.
     
    Tu sembles te passionner pour tout ce qui touche à l'architecture, je me trompe ? 
     
    Effectivement, l'architecture est un de mes sujets de prédilection. J'aime bien jouer avec les formes, les volumes, les textures, j'essaye de donner un coté graphique à mes images, d'isoler certains détails. Si je photographie beaucoup de building récents, de verre et d'acier, ce n'est vraiment pas le type d'architecture que j'apprécie, c'est super pour faire des photos, mais que c'est moche !
    En fait, j'adore les vieilles pierres, châteaux, cathédrales, etc... et à Paris, nous avons l'avantage d'être plutôt bien servi en la matière. 
     
    Tu touches à d'autres domaines également ?
     
    Oui, depuis environ un an, je me suis mis à la photo de rue, un domaine que j'affectionne de plus en plus, qui permet de réaliser des clichés que personne d'autre ne fera jamais.
    Capturer un moment unique qui ne se reproduira plus jamais, est quelque chose de particulier. Je " travaille " dans deux directions, d'une part essayer de capter les expressions, émotions des gens dans la rue, donc d'assez près. et d'autre part, faire des photos qui témoignent de l'ambiance d'un lieu, d'un moment, avec des plans plus larges. N'ayant pas une grande culture photographique, je comble mon retard en étudiant le style des maitre du genre, sans chercher à copier.
     
    Tu penses qu'il est nécessaire d'avoir une culture photographique pour faire de bonnes photos ? 
     
    Ça, c'est une bonne question. À vrai dire, je ne sais pas trop. Après, quand on commence un apprentissage, il me semble important de connaitre les fondamentaux,
    J'imagine mal un apprenti sculpteur, qui ne connaitrait pas Rodin ou Michel Ange.
    Pour répondre à ta question, en matière de photo, il me semble à minima qu'une culture de l'image ( peinture, cinéma, dessin...) aidera à la réalisation de bonnes images.
     
    Quel genre de critique photo es-tu ? Qu'est ce qui est le plus important pour toi sur une photographie ? 
     
    Pour moi l'important dans une photo, quel que soit le style ou le sujet, c'est la façon dont le photographe va imposer sa vision " du monde ".
    J'apprécie beaucoup ceux qui font une photo à partir de rien, du banal, du quotidien genre william Eggleston, Ernst Haas ou Saul Leiter, la liste n'étant pas exhaustive. Ce regard, cette façon de figer un moment, dénicher la beauté, l'insolite dans n'importe quoi, me fascine. Et c'est là toute la difficulté.
    Parce que faire de bonnes photos, quand on est en face d'un paysage extraordinaire, est une autre démarche, qui m'intéresse moins.
    Quand à savoir le genre de critique photo que je suis, en tenant compte de ce que j'ai développé plus haut, on peut se faire une petite idée. 
     
    Tu es inscrit sur le forum depuis octobre 2021, qu'est ce que tu recherchais en venant ici ? 
    J'ai rejoint le forum pour montrer mes photos, recevoir des critiques, afin de progresser.
    Et aussi pour voir ce que font les autres, c'est toujours enrichissant et inspirant.
     
    Tu penses qu'on peut exprimer facilement son ressenti face à une photo ? La critiquer négativement sans froisser l'égo de l'auteur ? 
     
    Me concernant, j'arrive à exprimer mon ressenti sur une photo quand il est négatif. Il faut y mettre les formes bien sûr, et surtout ne pas oublier de souligner les points positifs.
    Si quelqu'un est froissé par une critique négative, le mieux c'est d'aller poster sur FB.
    Malheureusement, sur le forum, sur certaines photos pas très bonnes, je trouve les avis un peu complaisants, ce qui est de mon point de vue, le pire service à rendre à l'auteur.
    Bon après, il faut relativiser, tout ça n'est pas très important, une critique négative ou positive, nous sommes juste des amateurs passionnés, et pour finir sur une note d'humour
    concernant la différence entre amateurs et professionnels, oui j'aime bien l'humour.

    N'oubliez jamais que l'arche de Noé a été construite par un amateur, et le Titanic par des professionnels.
     
    Photographe professionnel, un métier en voie de disparition d'après toi ?
     
    Du tout, ma petite blagounette n'avait pas vocation à décrédibiliser les photographes professionnels. 
    Nous vivons dans la civilisation de l'image, et les besoins en la matière iront, à mon avis, en augmentant. Je regarde pas mal le travail des pros, eux font des photos pour des clients, ce qui fait toute la différence, ils doivent être capable de répondre à toutes sortes de demandes, depuis le mariage, le corporate, publicitaire, immobilier, pack shoot etc.... Ils ont des compétences que 99% des amateurs n'ont pas.
    Après, comme dans tous les métiers, il y a des bons et... des moins bons. Si d'une manière générale le niveau des pros est plutôt solide, dans certains cas, je connais des amateurs qui font mieux que certains pros.
     
    C'est un métier que tu aurais aimé faire ?
     
    Si c'était comme dans les films, c'est à dire : avion première classe, champagne,  shooting dans des lieux paradisiaques. Mon expo dans une célèbre galerie Parisienne avec le tout Paris, ministres et officiels, là je signe ( rires ).
    Plus sérieusement, je préfère que la photo reste une passion. En professionnel, c'est trop de contraintes par rapport aux clients, obligation de faire des photos qui ne me passionnent pas... Plus les obligations liées à l'entreprise, compta, paperasse,  se faire payer etc... pour quel salaire à la fin ?
     
    En dehors de la photo, tu as d'autres passions ? 
    Oui l'art en général, et la musique en particulier. J'écoute de tout, classique, jazz, chanson Française, mais mon fond de commerce reste le Blues et le Rock.
    Je suis guitariste à mes heures perdues.
     
    Que peut on te souhaiter pour l'avenir ? 
    Pouvoir continuer mes sorties photo, et progresser. 
     
    Cette interview touche à sa fin. Veux tu ajouter quelque chose pour les membres du forum et les visiteurs ?
    Oui. N'hésitez pas à critiquer les photos de façon plus drastique, mais toujours avec bienveillance. Sinon l'ambiance générale de ce forum est très sympa, sans prise de tête, un grand merci à celles et ceux qui y travaillent au quotidien .
     
    Je te remercie d'avoir répondu à toutes mes questions Brownjenkins et de ta participation active à la vie du forum
     

     


  • F2P
    Pour ce mois d'Avril 2022, je vous propose de découvrir l'interview que Cheef a bien voulu m'accorder pour le forum photo.
    Un jeune photographe de talent, un artiste, qui participe beaucoup et qui est toujours très convivial.
    Un grand merci à lui d'avoir accepter de répondre à mes questions. 
    ................
    Bonjour Cheef. Merci d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter à nous et nous expliquer l'origine de ton pseudo ?
     
    Bonjour et merci pour cette interview ! C’est pour moi un grand plaisir d’y participer.
    Je vais me présenter : mon prénom Yann et j’ai la vingtaine.
    Actuellement étudiant en musicologie et au sein du conservatoire de Besançon, en France donc. Je suis pianiste et désire par la suite exercer le métier de professeur de piano.
    En ce qui concerne mon pseudonyme, « Cheef », il n’y a pas vraiment d’explication. Disons simplement que lorsque je l’ai choisi, j’ai trouvé cela original.
     
    Depuis quand fais-tu de la photo Yann ? Comment est née cette passion ? 
     
    Mon début dans la photographie remonte à pas si longtemps que cela. Je dirai environ un an de réelle pratique photographique. En fait, j’ai toujours adoré prendre des photos. Je n’ai pas connu l’argentique, j’ai d’abord eu un petit rollei très compact (pour enfant) avec lequel je photographiais tout ce que je voyais. Pour moi, c’était fort sympathique, et extraordinaire de voir des scènes figées dans le temps grâce à la photo. 
    Ensuite, j’ai utilisé pendant toute ma jeunesse un petit cooplix de chez Nikon. Je m’amusais comme un fou. Dés que je sortais, que je voyageais avec mes parents, j’embarquais ce petit appareil. J’adorais faire un concours de celui qui aura la meilleure photo avec mes parents. Vers mes 15 ans, j’ai eu la chance d’avoir en cadeau mon appareil actuel, le Nikon d5500. C’était un énorme cadeau ! Cependant, je ne savais pas trop comment l’utiliser. Je restais en mode automatique et cela me convenait amplement ! Et puis vint le lycée, période durant laquelle j’ai abandonnée la photographie par faute de temps et de moyens…
     Ce n’est que l’an passé, soit quelques petites années après mon arrêt, que j’ai décidé de dépoussiérer mon Nikon. J’ai eu la curiosité d’en apprendre plus sur les différents modes pasm et tout ce qu’il en résulte. C’est pour cela que j’estime avoir réellement commencé la photographie il y a peu. 
    Depuis, j’aime beaucoup plus sortir. Je ne sortais pas beaucoup avant, par peur du monde qui m’entoure… Avec la photo, c’est un réel plaisir de se balader en nature voir des animaux, regarder les paysages autrement, gérer telle ou telle situation en fonction de ce que je souhaite montrer. J’ai beaucoup à apprendre, et en tout cas, c’est très motivant !
     
    C'est pour cette raison que tu t'es inscrit sur le forum ? Pour apprendre ? 
    Effectivement, c’est l’une des raisons pour lesquelles je me suis inscrit sur le forum. Je désirais montrer mon travail à autrui afin de pouvoir dialoguer autour. Les réseaux sociaux ne me semblent pas propice pour cela. En postant régulièrement quelques photos, je recevais toujours de très bons conseils. Aussi, pouvoir voir d’autres photos, de divers styles et auteurs différents m'a déjà bien aidé dans ma pratique. Regarder les Exifs pour voir comment la photo a été prise, lire les commentaires des autres membres pour connaître leur point de vue. Tout cela, tous ces échanges, ne sont pas en vain et je pense qu’ils ont permis à beaucoup d’entre nous de s’améliorer. Ils vont nous permettre d’avancer encore et encore dans notre passion commune qu’est la photo !
     
     Est ce qu'il y a un domaine photographique qui a ta préférence ? 
     
    Il y a bien un domaine que j’affectionne particulièrement. Il s’agit de la photo de fleurs. J’ai toujours apprécié prendre un nombre incalculable de fleurs par ci par là. Il y a une tellement grande panoplie de couleurs qu’il m’est impossible de me lasser de ces sujets. Aussi, je ne suis pas fermé aux autres domaines et j’essaye de photographier ce qui me passe sous le nez. Disons, en général, que le thème de la nature me plaît bien : animaux, macro, paysages… 
    Récemment je m’essaye à la photographie de rue, mais c’est encore très difficile ce domaine pour moi ! 
     
    Tu en es où en ce qui concerne le post traitement ? Tu en fais beaucoup ? 
     
    J’ai découvert cette phase de processus photographique, que l’on nomme donc post traitement, il y a moins d’un an. Je ne faisais aucune retouche, j’étais déjà assez concentré sur le maniement de mon appareil. En cherchant des informations, des conseils sur internet, je me suis aperçu que la plupart des photographes retouchaient leurs images. A mon tour, j’ai eu envie d’essayer. Je suis encore novice en post traitement. 
    Je ne veux pas passer beaucoup de temps à retoucher une image. Un rien me suffit. Je touche juste à quelques réglages pour remonter certaines couleurs ou lumières, j’ajoute quelques filtres de manière très minimaliste histoire de ne pas dénaturer l’image. 
     
    Y a t-il des photographes qui t'inspirent, sur le forum ou ailleurs ?
     
    En dehors du forum, je ne retiens pas vraiment les noms de photographes. Je regarde par-ci par-là différentes photos (sur flickr ou 500px..) en guise d’inspiration. C’est très formateur je trouve ! Il y a quand même une photographe que j’ai découvert il y a peu et dont j’ai vraiment accroché a ses photos. Il s’agit de Elodie Imbert. Ses photos sont d’une incroyable sensibilité et possèdent ce caractère onirique qui me plait tant en photographie !
    Quant aux photographes du forum, je dois d’abord dire qu’il y a un superbe niveau. J’apprécie les photos de PaciBphoto, il a le sens de détailler sa prise de vue, au grand bonheur des débutants (et non-débutant !). Valentin-Charles également, qui est un vrai passionné et n’hésite pas à donner des conseils. J’admire aussi Xavier11100 qui a commencé la photo il y a peu et qui nous fournis déjà de superbes photos ! D’un point de vu général, je trouve que les membres du forum sont très doués et qu’il y a matière à s’inspirer de chacun d’entre eux ! La passion de la photo se fait bien ressentir.
     
    Parlons un peu de toi. Comment voit-on l'époque actuelle quand on a ton âge ? 
     
    La réponse qui me vient directement à l’esprit est que l’on appréhende le futur. L’épidémie mondiale que l’on a subit fut très dure pour tous, et le reste encore aujourd’hui. Lors du premier confinement, j’étais encore au lycée, à l’année de mon baccalauréat. Finir mon lycée à la maison ne m’a pas vraiment dérangé. Cependant, le fait d’arriver en études supérieures et d’assister à des cours seulement en Visioconférence a privé l’interaction sociale entre les étudiants, ce n’étais vraiment pas évident. 
    En grandissant, le monde est alors perçu différemment, on prend conscience de certaines choses qui pendant l’enfance nous était indifférent. Il ne faut surtout pas lâcher ses objectifs et rester fixé sur l’avenir personnel que l’on souhaite acquérir...
     
     Les conflits à travers le monde t'inquiètent aussi  ?
    Oui, c’est une des sources de préoccupation de l’avenir également. L’humanité a toujours subit des conflits, aujourd’hui tout cela peut être pire avec les moyens technologiques que l’on possède. Après tous ces siècles de guerres et batailles, l’humain n’arrive pas à relativiser et à voir les choses autrement que part de violents conflits.
     
    Et  l'avenir dans la photographie ?
     
    J’ai encore pas mal de choses à apprendre dans la photographie. J’ai pour vocation de m’améliorer encore et encore. M’inspirer par ci par là pour développer mon propre style photographique. J’aimerais bien, dans quelques années, voyager en Irlande ou au Canada, photographier les paysages et la nature de ces pays qui m’ont l’air vraiment chouettes. 
    A l’avenir, j’aimerais aussi participer à des concours photo, il faudrait aussi que je participe à ceux organisés sur le forum dans un premier temps ! Ce qui est sur, c’est que je souhaite réellement garder la photographie en tant que passion, pour me faire plaisir et me détendre !
     
    Tu as d'autres passions en dehors de la photographie et de la musique ? 
    Je fais parfois un peu de dessin. Fut un temps où j’ai voulu devenir illustrateur, mais la musique a pris le dessus. Je n’en fais pas beaucoup à l’heure actuelle. Il faut dire que la pratique d’un instrument (le piano) est quotidienne et doit se faire minimum de 4 à 6h par jour. Ce qui laisse peu de temps pour le dessin, ou même parfois la photographie. La musique étant ma passion numéro 1, mes études, mon futur métier, je m’investis a fond dedans. 
     
    Tu fais des tirages de tes photos ? Tu aimerais participer à une exposition ? 
     
    Je fais, depuis peu, des tirages de mes photos préférées oui ! Souvent, ce sont celles que j’ose montrer sur le forum. Je les fais imprimer en format 10*15, et je les place dans un carnet à dessin afin de me faire un petit album. Je les ai à peu près classées par date de création. Ça me permet de voir mon avancée et d’avoir mes photos en réel et non sur informatique où il est moins évident de les observer, ça donne une seconde vision à la photo je trouve. 
    L’idée de participer à une exposition est dans un coin de ma tête effectivement. Pour l’heure, je souhaiterais m’améliorer d’avantage pour que plus tard cette idée se réalise. C’est un bon challenge !
     
    Que peut-on te souhaiter pour l'avenir ? 
    Avant tout de réussir mes études, ce n’est pas facile tous les jours. D’aller au bout de mes projets pour mon avenir également ! Et pour le côté photo, de m’épanouir encore et encore dans cette pratique ! 
     
    Si tu étais un héros de cinéma, tu serais qui et pourquoi ?
    C’est une question pas évidente ! Le personnage qui m’est venu est celui de Jirô Horikoshi, personnage principal du film « le vent se lève » du studio ghibli ( il faut dire que ce studio me plaît beaucoup ). Ce n’est certes pas un personnage de cinéma hollywoodien (etc..) mais plutôt un personnage de film d’animation. Il s’agit d’un ingénieur en aéronautique concevant des avions durant la deuxième guerre mondiale. Rêveur et passionné, il ira vraiment au bout de ses ambitions. Aimable et très courtois également. Bien que l’aéronautique n’est pas ce que j’affectionne, ce personnage me plaît beaucoup et pourrait me ressembler dans les grandes lignes.
     
     Nous arrivons à la fin de cette interview. Est ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Transmettre un message aux autres membres et aux visiteurs ?
    Je vais ajouter quelques lignes volontiers ! Tout d’abord merci de m’avoir interviewé, c’était une première pour moi. J’ai répondu de manière honnête et sans trop de réflexion. 
    Ce forum est une mine d’or. On reçoit facilement des commentaires sur nos photos. J’ai quasiment tout appris ici de ce que je sais aujourd’hui en matière de photographie. Le partage est primordial dans notre passion. Que l’on soit débutant, amateur ou confirmé, recevoir l’avis d’autrui est toujours bon à prendre ! Il faut surtout garder les pieds sur terre et rester humble sur son travail, toujours avec passion ! Je terminerai ces derniers mots par une citation qui concerne la essentiellement la musique mais qui pourrait se contextualiser également dans la photographie: 
    « Jouer une fausse note est insignifiant ; jouer sans passion est inexcusable » - Ludwig Van Beethoven 
     
    C'est moi qui te remercie d'avoir accepté cette interview et de ta participation active au forum photo Yann. 
    ..............



  • F2P
    Pour ce mois de Mars 2022, je vous propose d'en apprendre un peu plus sur l'un de nos nouveaux modérateurs : Bclaude.
    Ce photographe passionné et membre du forum photo depuis janvier 2020 participe activement en nous présentant ses images , en commentant largement celles des autres et en s'impliquant vraiment dans le développement du forum, toujours avec gentillesse et humour.
    Un grand merci à lui d'avoir accepté de répondre à mes questions. 
    .............
    Bonjour Bclaude. je te remercie d'avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter un peu à nous ? 
     
    Bonjour et merci d'avoir pensé à moi pour cette interview. Je vais essayer au mieux et avec sincérité, de répondre à tes questions. 
    Je me présente donc : Claude mon prénom et mon nom de famille commence par B d'où mon pseudo Bclaude et enfin 57 le département où je demeure. Je demeure dans le Grand Est une ville de la Moselle ''Hayange''. Je suis retraité de la Sidérurgie. J'ai d'ailleurs fait toute ma carrière chez le géant mondial du fer ''Arcelor Mittal'' qui avant s'appelait Sacilor, Sollac.  
     
    Depuis quand fais-tu de la photo Claude ? 
     
    Et bien ma première approche à la photo, c'était il y a très longtemps. Lorsque je me suis marié, le photographe qui réalisait les photos du mariage, était un ami qui était photographe professionnel. Donc j'étais à ses côtés lors des développements, le choix des photos etc... etc... Et comme il voyait que cela m'intéressait et que cela me plaisait, il m'a conseillé de prendre un appareil photo et de me lancer. Chose faite, Un Minolta X500 .
    J'ai commencé l'argentique avec deux téléobjectifs 50mm et 300mm. J'aimais bien faire des diapositives... Mais ce fut de courte durée car j'avais une passion qui me prenait beaucoup, beaucoup de temps :  le tennis de table, en plus de mon travail. J'ai donc dû faire un choix, et mis en stand-by la photo. Je ne pouvais pas concilier le tout. Mais j'avais toujours un œil dans le monde de la photo car j'étais longtemps abonné à chasseur d'images.
    Et c'est en 2012, juste avant de prendre ma retraite que je me suis doté d'un appareil numérique le D7000 de chez Nikon. Étant déchargé de toute responsabilité au tennis de table depuis longtemps. Là le déclic s'est fait. J'avais plus de temps et cela me rongeait depuis très longtemps. Et me voilà reparti, j'espère pour longtemps. Donc je suis en quelque sorte un jeune dans le monde la photo.
     
    Tu as suivi une formation , pris des cours ? 
    Non je n'ai pris aucun cours, aucune formation. J'ai lu, beaucoup lu, des articles sur la toile, regardé des vidéos sur Youtube, et là avec google, il y a de quoi faire. Et pour se former je trouve qu'avec internet, on peut avancer.
    Après, prendre des cours ou suivre une formation c'est mieux. Être en face d'un formateur faire des exercices, pouvoir poser des questions, bien évidemment c'est mieux. Ou même intégrer un club photo. Moi j'ai un âge certain, j'ai commencé tard la photo. Et c'est plus trop pour moi. Ma formation c'est comme je l'ai écrit plus haut mais aussi faire des photos et des photos, analyser les mauvaises, et comprendre pourquoi elles sont mauvaises. C'est comme ça que je progresse et à mon rythme. Après est ce que le fait d'aller sur internet c'est en quelque sorte une formation ? ''that's the question'' 
     
    Quels sont les domaines photographiques que tu affectionnes particulièrement ? 
     
    Je suis un promeneur, j'aime me balader dans les bois, j'aime entendre le chant des oiseaux, observer les écureuils par exemple. Donc, tout naturellement je me suis pris au jeu de les photographier. Je peux rester des heures à attendre un Martin, ou saisir l'accouplement d'Echasses d'Amérique ou plus simplement à la mangeoire photographier une famille de Verdiers d'Europe des Pinsons, ou Mésanges. Mais aussi de photographier des cervidés. Je suis tombé amoureux d'un lieu en Gironde le parc ornithologique du Teich ou on peut voir des centaines d'espèces d'oiseaux. La photo animalière voilà un domaine que j'apprécie tout particulièrement.
    Après, photographier des paysages j'aime aussi. Il m'arrive souvent de faire des sorties où profiter des vacances comme en Corse par exemple ou au Cap Ferret où je serai bientôt, pour faire des photos.
    Mais si je peux me permettre, je voudrais m'expliquer pourquoi l'animalier plutôt que le paysagiste. D'abord je persiste à dire que l'animalier est mon domaine que j'affectionne tout particulièrement. Et je suis bien à l'aise avec ça.
    Mais il me semble que pour MOI, il m'est plus facile de photographier un Martin que de photographier la pointe du Creac'h à Ouessant par exemple, Peut-être parce que je fais beaucoup de photos animalières, mais pas que ça je crois. Une photo animalière, tu repères l'espèce, l'endroit où tu peux la rencontrer tu te mets en mode camouflage tu règles ton appareil et tu attends le Graal. Attention je dis pas que c'est facile.... Il faut du travail pour arriver à ça.
    Mais il me semble que pour la photo paysagiste, c'est différent. Il faut trouver un beau sujet, trouver la bonne heure pour une belle lumière régler ton appareil de tel façon de faire une ''bonne photo'' et après un post traitement, tu sors une photo comme par exemple la pointe du Creac'h à Ouessant. Pour réussir à faire cette photo, il y a du travail derrière. Attention! je ne voudrais pas blesser les photographes animaliers. Ce que j'ai écrit là 'est ce que je ressens moi et rien que moi.
    Voilà les domaines que j'affectionne avec une prédominante tu l'auras compris.
     
    Et des domaines photographiques qui ne t'attirent pas du tout, tu en as ? 
     
    Ah oui. Il y a un domaine qui ne m'attire pas du tout c'est le domaine ''nu et charme''. Je pense y avoir été quelques fois et laissé, sans doute un avis ou deux pour dire que je suis passé. Ce n'est pas une question de pudeur de retenue à l'égard du nu... Je n'y arrive pas... Il n'y a rien dans ce domaine qui m'attire.
    Ensuite, les photos de portrait. Je pourrais en faire c'est n'est pas le problème, mais il faut trouver un sujet qui sort de l'ordinaire pour dire que c'est une bonne photo. Photographier le visage d'un enfant, d'une vieille personne, c'est à la portée de tout le monde mais qu'est-ce que l'on cherche quand on fait une photo ? Et quel que que soit le domaine d'ailleurs... Qu'elle attire le regard et qu'elle te donne une certaine émotion. Pour moi pas facile de trouver ça pour faire une photo de portait.
    Les autres domaines, sport, architecture, rue, noir et blanc, etc... etc..., pour l'instant, je suis trop pris par les photos animalières et maintenant les photos de paysages pour m'attarder sur ces domaines mais qui sait, quand je serai saturé de ces photos, ce dont je doute, je passerai à autre chose. 
     
    Y a t-il des photographes qui t'inspirent ? Certains dont tu admires particulièrement le travail ? 
     
    Oui bien sur. Il y a beaucoup de bons photographes, sur le forum. Il y a en qui m'inspirent, plus que d'autres bien évidemment. Et dont je suis leur travail. Et quand il y a des exifs qui accompagnent leurs photos. Je m'en inspire aussi. Car je veux encore apprendre.
    Mais il y en a deux pour moi qui m'inspirent plus particulièrement, @sayons pour la photo animalière. Quand tu regardes ses photos d'abord, je n'en ai jamais vu de mauvaises, tu as toujours du détail, de la netteté, un bokeh adéquat, et une expression. Je suis admiratif de son travail. Après il y en a d'autres comme Guy, Toi bien évidemment tes photos de chats sont top, on croirait que ce sont de dessins. Didier, Valentin et bien d'autres dont je n'ai pas le nom en mémoire qui sont d'excellents photographes.
    Et il y a celui qui quand il poste une photo, j'ouvre la photo en plein écran, je me recule et là je reste quelques instants à contempler le paysage. Idem que Sayons : j'aimais vu encore une mauvaise photo. C'est @PaciBPhoto. Ses photos sont travaillées en post traitement, c'est beau, les paysages sont magnifiques c'est net, les couleurs superbes. Tout pour qu'une photo soit bonne.
    Là, après, quand tu as regardé ces photos que ce soit de @sayons ou  @PaciBPhoto et d'autres aussi bien sur, t'as juste une envie prendre ton appareil photo et partir faire de la photo.  Voilà les deux photographes qui m'inspirent plus que d'autres. 
     
    Est-ce pour ça que tu t'es inscrit sur le forum photo ? Pour trouver l'inspiration ? 
     
    Quand tu débutes dans la photo, tu as besoin pour progresser et c'est mon cas, de trouver meilleurs que soit, ça ce n'est pas difficile (sourire). Ici, il y a assez de très bons photographes et il y a de quoi faire. Ou, d'une certaine manière, je me suis inscrit pour trouver l'inspiration et être admiratif devant de belles photos. Mais pas que !
    Je t'avouerais que j'en ai visualisé des forums j'aurais pu trouver aussi l'inspiration ailleurs.
    Pour moi, il ne suffit pas de trouver que de l'inspiration dans un forum il faut également que tu t'y sentes bien, que tu trouves des membres à l'écoute, des membres qui ne te jugent pas trop sévèrement, qu'il y ait une bonne ambiance que tout le monde puisse participer et quel que soit le niveau. Qu'il y ait de la joie et de la bonne humeur et ici tu es servi... Ici, il me semble, je parle pour l'animalier et les paysages, n'avoir jamais lu un commentaire où quand quelqu'un postait une photo pas très bonne, se faire descendre. Bien au contraire, il y a toujours de la bienveillance et toujours des critiques constructives. Et ça pour moi cela vaut plus que de chercher l'inspiration. 
     
    Tu es devenu depuis peu un des modérateurs du forum photo. Qu'est ce qui t'a incité à accepter ce rôle ? 
     
    Et bien, s'il n'y avait pas eu de demandes de la part des Administrateurs, à un moment donné, je crois bien que je vous aurais demandé si vous aviez besoin d'aide au forum.
    Déjà, il y a quelque temps, il me semble que vous aviez déjà tendu la perche. J'avais hésité, par crainte de ne pas pouvoir suivre... Mais là, je me suis dit, bon à part te remettre membre, que peux-t' il t'arriver (sourire). Mais ce qui m'a aussi incité à donner ma candidature, c'est que comme je me sens très bien ici et qu'il y règne une bonne ambiance entre les administrateurs, médiateurs ainsi qu'avec les membres, qu'il y a des gens dévoués et qui je crois ne comptent pas leur temps, font du bon travail et ce ne doit pas être rose tous les jours. Alors, pourquoi ne pas donné de mon temps afin de les aider et les soulager un peu dans leurs taches.
    Par curiosité ? Voir de l'intérieur ce qui se passe ? Savoir comment fonctionne le forum ? Oui peut-être aussi.
     
    Bel état d'esprit. Tu as d'autres passions en dehors de la photographie ? 
     
    Aujourd'hui, à part la photo, non je n'ai pas d'autres passions... Je lis beaucoup, je marche beaucoup aussi, mais de là appeler ça une passion, non.
    Il fut un temps, oui le tennis de table, mais là j'ai dû aussi prendre du recul. Je pense comme tous passionnés, tu le fais à fond et même plus... Et à un moment ça coince quelque part et tu dois faire un choix...
     
     Qu'est ce qui fait un " bon photographe " selon toi ?
     
    Pour te répondre, je pourrais te dire, un bon photographe c'est quand sa photo est techniquement réussie. C'est un raccourci un peu rapide non ! Bon après ce n'est pas totalement faux ! Mais pour moi, ce n'est pas tout à fait ça.
    Tout d'abord, un bon photographe, doit avoir certaines qualités. Il doit être bon observateur, avoir un regard affuté sur les sujets à photographier. Savoir choisir les meilleurs angles de prise de vues. Être persévérant, être patient. Choisir les bons moments. Aller chercher les beaux paysages. Les beaux sujets.
    Mais surtout, que ses photos te donnent le frison, de l'émotion que la photo te raconte une histoire, qu'elle te fasse rêver, qu'elle ne te laisse pas indifférent quoi. Que quand tu ouvres la photo en plein écran que tu te recules et que tu dis ''waouh'' quelle belle photo... Ben voilà un bon photographe.
     
    Doit-on se remettre en question quand on est photographe, sortir de sa zone de confort selon toi ? 
     
    Ce n'est pas une question facile pour moi, mais je vais essayer d'y répondre.
    Quand tu es dans un domaine que tu maîtrises, que tes photos sont abouties, qu'elles sont appréciées, où tu as de très bonnes critiques, tu pourrais être tenté et c'est bien normal je dirais, de rester dans cette zone de confort. Je dirais pourquoi pas y rester. Se remettre en question, cela passerait peut-être par pousser ta curiosité plus loin, de trouver d'autres domaines non exploités, que tu ne maîtrises pas forcément avoir d'autres approches sur les sujets à photographier. De trouver de nouvelles sensations. Tu peux aussi te remettre en question dans ton domaine de prédilection toujours essayer de trouver la meilleure lumière, la meilleure prise de vue... la plus belle photo. De trouver l'excellence. 
     
    Alors après tout ça, moi je me demande, si après chaque photo prise, tu ne te remettras pas en question pour les prises de vues suivantes.
     
    Nous arrivons à la fin de cette interview Claude. Est ce que tu souhaites ajouter quelque chose ? Faire passer un message auprès des membres et des visiteurs ? 
     
    Oui bien sur, je souhaite ajouter quelques lignes.
    Tout d'abord, je voudrais te remercie de m'avoir interviewé. J'espère n'avoir pas trop écrit de bêtises, mais comme je te l'ai écrit tout au début de l'interview, j'ai été sincère dans mes réponses.
    Aux membres : je vous remercie toutes et tous pour les belles photos postées. vous faites et vous me faites rêver, vous faites et me faites voyager.
    Aux médiateurs et administrateurs ardez votre bonne humeur, même si des fois ça se frictionne dans les ''posts''. Il faut que ça reste dans le respect de l'autre. Soyez comme vous l'êtes aujourd'hui, indulgents, toujours un bon mot un conseil à donner... Merci pour le travail accompli sur le forum. 
    Et pour finir, je pense que tout le monde suit les infos. C'est une tragédie qui est aux portes de l'Europe . Dans tout conflits, ce sont toujours les civiles qui payent. Ceux qui nous gouvernent les puissants eux s'en tireront toujours. D'ailleurs aux infos le ''Sinistre'' des affaires étrangères et de l'Europe a dit à un journaliste que la France ferait le nécessaire pour que le président de l'Ukraine et sa famille soient en sécurité, mais pas un mot pour les pauvres civils qui restent dans le pays. Bon après ça fait des lustres que je n'ai plus confiance dans les hommes politiques... Ce sont des menteurs voleurs malhonnêtes et j'en passe et des meilleures. Plus rien ne m'étonne.
    Comme pas grand monde le fera à votre place, prenez soit de nos enfants, de vous, de vos familles et de vos amis.
    Bon forum à tous.
     
    C'est moi qui te remercie Claude d'avoir bien voulu répondre à mes questions et pour ton investissement à la bonne marche du forum photo. 



×
  • Create New...