Jump to content

Interview de Jobnemo novembre 2019


F2P

Ce mois-ci le forum photo vous invite à en apprendre davantage sur Jobnemo, l'un de nos membres très actifs. 

Toujours très convivial et participant dans de nombreuses rubriques, il s'est très vite fait une place importante sur le forum et il est très apprécié par l'ensemble des membres. 

Je le remercie donc sincèrement d'avoir accepté de répondre à mes questions. 

....................

Bonjour Jobnemo. Merci d'avoir accepté cette interview. Alors qui es-tu et d'où vient ton pseudo ?

 

Tout d'abord, un grand merci pour cette interviou, je suis sincèrement honoré.

Je m'appelle Thomas, je suis un Breton en Bretagne  (je mange du beurre salé ! ). J'ai bientôt 52 ans.

Je suis éducateur spécialisé, après un parcours professionnel qui m'a conduit  aux métiers du livre, à l'enseignement, puis au job d'éducateur sportif avant de devenir travailleur social...avant de...je ne sais pas encore...

Mon pseudo ? Il date maintenant ... Il a une signification particulière: sans allégeance particulière à aucune confession religieuse, Job fait référence au livre de Job, dans l'Ancien Testament. Job est celui dont la foi a été mise à l'épreuve. Nemo, c'est le Capitaine, misanthrope et humain à la fois, amoureux des mers, un peu ( beaucoup... ) solitaire.

L'histoire de ce pseudo est lié à ma vie de plongeur, il est né dans ce contexte et je n'ai jamais eu d'autre pseudo sur aucun forum. C'est même mon adresse mail... Un peu psychotique, le gars !

 

Depuis quand fais-tu de la photo ? 

Je suis un " jeune " photographe. Même si j'ai toujours été captivé par l'image ( je suis un grand amateur de BD, par exemple ), je n'ai pas eu de réelle pratique photographique avant les années 2005 environ. Auparavant, j'ai bien eu un polaroïd, quelques appareils entre mes mains, mais à la marge.

C'est sous l'eau que j'ai eu envie de faire de la photo et c'est ainsi que j'ai débuté, avec un Nikon Coolpix, dans un petit caisson, en lumière naturelle. Je voulais à la fois garder une trace de ce que j'avais vu et aussi témoigner auprès de mes proches de mes voyages un peu solitaires dans le " bleu " ( ou le vert, ou le marron, selon la météo... ).

Puis je me suis rendu compte que j'aimais également photographier des plongeurs et l'envie m'a pris de photographier des gens, des lieux, etc...hors de l'eau.

Cela a été le déclic ( haha ! )

 

C'est souvent ainsi que débutent les passions. Tu as pris des cours  ou lu des bouquins pour apprendre la photographie ? 

Cette question me permet de rendre un hommage sans avoir l'air de faire du lèche-botte : le déclic que j'évoquais puis mon désir d'aller plus loin, je les dois... à mon inscription sur un forum de photo ( aujourd'hui disparu ). J'y ai rencontré des personnes bienveillantes, peu avares de conseils, sans pour autant me submerger et puis surtout une communauté.

Ensuite, oui, j'ai lu, des bouquins techniques ( sur la lumière, le portrait, etc... ), mais aussi des productions de photographes ( Depardon, Ronnis, etc... ) et parfois des ouvrages plus " philosophiques " ou psy ( Barthes, Tisseron ). Je suis abonné à Compétence Photo depuis le N°1.

Je me suis également inscrit dans un club, mais l'alchimie ne s'est pas faite. Association très accueillante, mais essentiellement axée sur la photo animalière, je me suis vite senti largué avec mes photos de chat ...

 

Pourtant les chats, c'est un bon exercice, puisqu'ils n'en font qu'à leur tête.  Parlons des différents domaines photo justement. Tu en as de préférés ? D'autres que tu n'aimes pas du tout ? 

Par principe, tout m'intéresse.

À titre personnel, j'aime particulièrement le portrait. Si je ne devais avoir qu'une pratique photographique ce serait celle-ci. J'y inclus la photo de nu ( que je pratique peu ). Pour un travailleur social misanthrope, vous admettrez que je ne suis pas à une contradiction près ! 

J'aime également la photo de paysage ( sur le fofo, je suis servi ! ), et comme on ne se refait pas, j'apprécie aussi lorsque l'humain y trouve une petite place, même microscopique.

J'aime les photos de rue ( et nous sommes bien lotis par ici également ), j'en fais peu, mais j'ai bien envie de m'y mettre.

J'aime les photos inclassables, sur lesquelles le regard du photographe, son sens de la composition, permettent de faire de l'extraordinaire avec de l'anodin.

Enfin, last but not least, j'aime le noir et blanc, qui à mon sens est un catalyseur d'émotion.

Je connais moins la photo animalière, macro, la photo d'architecture, de sport, mais j'apprécie d'aller en admirer et de commenter.

 

Justement, on m'a souvent dit qu'il fallait se choisir un domaine et s'y tenir pour arriver à faire des images de qualité. Tu en penses quoi ? Tu crois que de nos jours un photographe doit se cantonner à son domaine alors que tout le monde est hyper connecté ? 

Répondre à ta question ne m'est pas facile...et nécessite de faire le tri dans les sentiments qu'elle m'inspire. Mais oui, j'ai un avis !

Tout d'abord, ce que je vais élucubrer, n'est que mon avis...

Alors, non ! Je ne crois pas qu'il faille " choisir " une spécialité, à laquelle il faudrait se tenir sous peine de ne pas produire un travail abouti et de ne pas être reconnu comme photographe dans un monde ultra communiquant, où le moindre tweet engage une vie. Cette vision est selon moi très " catégorisante " , très clivée et réductrice ( comme toute construction humaine ). Elle n'est surtout pas naturelle.

Cette classification de la photographie est le produit notre réflexion collective ( historiens, sociologues, spécialistes, etc... ) qui ont contribué à mettre de l'ordre dans l'océan de la production photographique, pour qu'elle soit intelligible et accessible à tous. Son grand intérêt est de faciliter le repérage de tendances, de courants, de familles. Elle permet aussi de s'instruire et effectivement de tirer des enseignements pour guider notre apprentissage.

Mais...

Son grand défaut, si on cherche à y coller absolument, c'est de brider l'appétence, l'intuition, l'individualité, la créativité, la vision, le génie d'un photographe.

Ce qui est essentiel à mes yeux n'est pas d'avoir une spécialité, mais un regard, un manière d’envisager son image qui fait que quelle que soit la photo que l'on regarde, on reconnaisse notre " vision du monde ".

Par exemple, j'ai connu quelqu'un qui faisait beaucoup de paysages... et de nus. Et bien, certains de ses nus avaient parfois des ressemblances troublantes avec certains de ses paysages (composition, lumière ).

Sa " spécialité ", c'était sa capacité à percevoir les formes, les lumières et leur sensualité intrinsèque. Sa spécialité, c'était ce coup d’œil incomparable.

Sur ce forum photo, que je commence à peine à connaitre, j'ai pu repérer beaucoup d'individualités fortes et nous sommes nombreux dans nos commentaires à écrire que nous reconnaissons le ( la ) photographe, autant par sa patte que par son sujet.

Enfin, si spécialité il doit y avoir, j'aimerais que ce soit elle qui me choisisse. Je suis un éternel irrésolu.

 

Parlons de ton travail photographique. De la prise de vue au post traitement, quel genre de photographe es-tu ? Un instinctif ou quelqu'un qui prépare tout à l'avance ? 

Concernant la prise de vue, je suis un instinctif viscéral.

Je " sais " ce que je veux photographier, mais c'est n'est pas prévu, ni organisé comme certains savent si bien le faire. Sur ce point, j'ai une profonde admiration pour les copains qui créent une lumière, un modelé, une mise en scène de studio. Je photographie toujours en lumière naturelle, sans flash, exceptionnellement avec un réflecteur/diffuseur. Il n'est pas rare que la séance dure cinq minutes, elle excède très rarement une demi-heure. Je n'ai qu'un objectif fixe sur mon boitier principal ( équivalent 87mm ). J'ai également un boitier de poche avec un équivalent 35mm.

Lorsque je fais un portrait, ce qui m'anime est la rencontre avec la personne, ce qu'elle m'offre à voir.

Je vais te faire une confidence : à ce moment précis, je cherche le regard, l'attitude, ce petit " signe " de l'autre qui me dit : " Vas-y, je te fais confiance, tu peux prendre ta photo, ". Si j'ai le sentiment d'avoir raté le coche, de ne pas avoir su prendre une image qui atteste de ce que j'ai " vu ", ça me touche. À cet égard, la photo est une sorte de thérapie qui m'aide à mettre de l'ordre dans mes sentiments. Je n'ai jamais été très doué pour dire aux personnes qu'elles comptent pour moi.

Je n'ai jusqu'à présent jamais fait de photo avec un modèle totalement inconnu.  Je voudrais vraiment tenter l'expérience... mais j'ai un peu la trouille.

Concernant le post-traitement, on reste dans la même veine, avec une différence notoire : je peux parfois traiter un cliché en cinq minutes, parce que ce que je dois faire m'apparaît comme évident ; mais je peux également y passer des heures, voire y revenir des semaines, des mois après parce que je ne suis pas complètement satisfait. J'opère avec Lightroom et Photoshop, de façon assez classique.

Bon...je me suis un peu " mis à poil ", là. Je vous dois combien, docteur ?

 

Sur le forum, je ne fais pas payer les consultations, mdr...  On va parler des photos des autres. Qu'est-ce pour toi qu'une bonne photo, qu'un bon photographe ? Qu'est-ce qui est primordial pour toi lorsque tu critiques une image ? 

Une bonne photo?

Rhhhaaaa, Je rêvais de pouvoir faire cette réponse sibylline, chère à nous autres, photographes : " Une bonne photo, c'est une photo qui me parle ! " Merci !

Et pourtant, c'est bien ça, il faut qu'elle me parle...et pour me parler, il faut qu'elle ait deux qualités : la force intrinsèque de son sujet ( sa présence, son originalité, sa majesté, sa sensualité, etc... ) et la la force du regard du photographe sur ce sujet, sa " vision du monde " : le cadrage, la compo, la lumière, le moment choisi pour déclencher, la relation à son sujet. Cette force qui nous fait dire: " Ah ouaiiis, quand même, là tu fais fort ! "

La dimension technique est certes très importante et j'y suis sensible, mais elle doit à mon sens, être un moyen et non une finalité. Au risque de produire une photo froide, désincarnée. Un packshot de magazine, quoi...

En ce sens, je suis souvent très sensible à des clichés " pastoutafaitnickeldecheznickel ", auquelsi de petites imperfections confèrent un je ne sais quoi d'humanité, de sentiment.

C'est cela que je vais chercher à ressentir en première lecture, lorsque je regarde la photo d'un collègue : quel était son regard, son aspiration puis comment il s'est appuyé sur ses compétences techniques pour y parvenir.

Et quand la / le collègue associe un regard personnel à une technique réfléchie, chapeau bas !

 

 Les images sont en effet plus belles quand elles reflètent un peu de l'âme du photographe. Quelle serait pour toi la photo de tes rêves. J'entends par là, la photo que tu rêverais de faire et de réussir bien sur ? 

Ouah, la question !!!

Mon rêve, sans doute, le portrait éphémère. Celui des " Passantes " que nous chantait l'ami Brassens.

Vous savez, ces inconnues qu'on croise furtivement et dont le regard, la démarche ou encore le parfum, vous accompagnent sur un bout de chemin...

J'ai bien essayé, mais comme il me faut six bières avant d'oser demander, soit elles sont parties, soit ma photo est très conceptuelle, mouarf.

Ps : je n'ai rien contre les inconnus, of course, mais ils me font moins rêver, j'assume. 

 

Tu as d'autres passions dans la vie ? 

J'ai deux vies :

l'une hors de l'eau, l'autre sous et sur l'eau.

Hors de l'eau, je suis assez sportif et je pratique également l'Ashtangha Yoga, un Yoga postural traditionnel assez tonique. J'aime lire et ne pourrais pas vivre sans musique. Je baigne dans le son depuis mon enfance. Je suis petit-fils, fils, frère et père de musiciens.

Sur l'eau, je suis kayakiste de mer depuis de nombreuses années. Mon terrain de jeu est la Bretagne, mais je fais des " randos expé " ailleurs, avec une affinité particulière pour le Far West irlandais.

J'ai su aller sous l'eau avant de savoir marcher. Je suis apnéiste, plongeur bouteille, pêcheur sous-marin, hockeyeur subaquatique,... ( plus quelques autres activités ). J'ai eu une importante " carrière " de formateur ( plongeurs, entraîneurs, moniteurs, instructeurs ) qui m'a amenée à mener des fonctions nationales pour le Fédération Française d’Etudes et des Sports Sous-Marins. J'ai été professionnel dans ce domaine, salarié de la fédération. Je ne le suis plus et ai pris ma " retraite " fédérale.

Désormais, je vais dans l'eau pour mon plaisir, même si la fibre enseignante ne s’éteint jamais. 

 

On a une chance de voir des photos sous-marines du coup ? 

Hé bé... Aussi paradoxal que cela puisse paraître, depuis que j'ai commencé la photo hors de l'eau, j'ai quasiment arrêté d'en faire dessous, comme si inconsciemment, je préservais cet espace confidentiel. Les quelques images que je fais ne sont pas de la photo digne de ce nom, elle n'ont qu'une valeur de souvenir.

L'autre raison pour laquelle je n'ai pas persévéré est financière...si tu rajoutes le caisson de ton APN + le hublot qui change en fonction du caillou + les bras + les lumières....oueeeeerk. Tu dépasses très vite les 3000 euros.

Mais ça me taraude quand même un peu et l'achat récent d'un petit boitier à focale fixe n'y est pas étranger...

 

Nous guetterons tes futures publications alors.  La question que je pose à tous nos membres : tu es inscrit sur le forum photo depuis le 19 juin 2019. Qu'est ce qui t'a amené ici et surtout, est-ce que tu t'y plais ? 

Oui, sincèrement, je m'y plais beaucoup.

Comme je le disais plus haut, c'est grâce à un forum que j'ai appris et persévéré en photographie. Un forum auquel je suis resté fidèle jusqu'au bout. Ce forum disparu, j'ai pratiqué pendant plusieurs années dans mon coin, peu satisfait de ce que m'apportaient quelques publications sur FB. Fatigué des réseaux sociaux, j'ai laissé tomber, jusqu'aux réseaux eux-même.

J'ai parcouru plusieurs forums sans m'y inscrire : souvent trop anonymes, trop gros. J'étais à la recherche de la communauté que j'avais pu trouver jadis. Je veux parler d'un groupe à dimension humaine ( autant que faire se peut sur la toile ), avec des photographes, des personnalités, des talents, des conseils bienveillants, des engueulades, des réconciliations, des rigolades, bref de la VIE. Pas des " j'aime " de followers.

Et je suis servi ici. Et ça me plait bien.

 

Tant mieux car on t'apprécie beaucoup également.  On arrive à la fin de cette interview, je vais te relâcher.   Est-ce que tu veux ajouter quelque chose ? Transmettre un message ? Nous parler de quelque chose qui te tient à cœur même si cela n'a rien à voir avec la photographie ? 

Ben... ne changez rien, surtout.

Nous vivons dans un monde ultra communicant, tout se poste et se diffuse en quelques secondes, mais finalement tout alimente une cacophonie assourdissante qui nous isole tous les jours un peu plus.

Trouver un tel lieu, où l'on prend le temps de s'écrire, où l'on s'intéresse à ce que l'autre crée... est sans doute un bien plus précieux qu'on ne pourrait modestement l'imaginer.

 

Je te remercie Jobnemo d'avoir accepté cette interview et de ta participation active sur le forum. 

Ce fut un plaisir. 

.................

Noé ( encore lui ! ) en 2007. Premier portrait qui me satisfaisait car il me semblait avoir su capter l’essentiel dans son regard. Noé jouait « au loup » avec ses sœurs et frères et ce jeu lui faisait un peu peur. Il vérifiait, au cas où que son père n’était pas trop loin…

_IGP1617-Modifier-6-Modifier-2-Modifier.jpg.7011c11061cd809782e696cfce8d3f58.jpg

Voici  la seconde photo.

Prise il y a quelques temps avec mon vieux Coolpix, avant qu’il ne rende l’âme. Je suis devant le Fort Lalatte, au fond on aperçoit le Cap Fréhel. C’est la Côte d’Emeraude, juste avant qu’elle ne devienne Côte de Penthièvre, en Bretagne Nord.

Je suis dans l’eau en apnée ( pêche sous-marine ) et j’apprécie cette photo, prise avant de m’immerger, car les couleurs de l’eau, du ciel, la lumière sont caractéristiques de ambiances d’automne, par chez nous. J’aime aussi cet effet de flou à l’avant plan, qui me rappelle le sentiment extatique qui peut n’animer, à la surface, lorsque je quitte un monde pour aller dans l’autre.

C’est pas très net, mais l’essentiel n’est pas là pour moi, en tout cas.

DSCN1216-Modifier-Modifier.jpg.0fdf880b66da719973153865d19f503b.jpg



User Feedback

Recommended Comments

une belle interview qui nous fait te connaitre un peu plus , j aime ton approche de la photo et la manière de la ressentir , merci a toi

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Ravie de te connaître un peu mieux !

Un humaniste de plus sur le fofo ;)

Musique, BD, beurre salé, un chouette univers !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

C'est toujours sympathique de se connaître un peu mieux, merci de t'être prêté à ce jeux de question avec bon humeur et de nous partager un peu de ton intimité

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut collègue (bien que je ne pratique plus depuis quelques années...)

Autres points communs l'amour des fonds sous-marins, de sa faune et de sa flore mais aussi de son silence et la BD à laquelle je m'intéresse de plus en plus...

Un plaisir de te lire Jobnemo et de découvrir ces quelques facettes de ta personnalité.

Je plonge tête la première dans ton second cliché.

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Très bonne entrevue! On découvre quelqu'un.

Cela permet de mieux cerner les commentaires que tu fais, ton approche.

Belle vision du monde de la photo, à mon avis, tu as trouvé l'essentiel. Le reste c'est du plaisir et toujours plus de découvertes!

Le portrait que tu présentes est magnifique! Tu as raison de l'aimer.

La deuxième photo est inhabituelle sur le forum parce qu'elle est prise à fleur d'eau. Le reste t'appartiens et c'est parfait ainsi!   

Au plaisir de te lire!  👍

Share this comment


Link to comment
Share on other sites


Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Vous avez écrit mots
Vous devez écrire au minimum mots. word.

×
×
  • Create New...